Airbus vs Boeing : éloge du patriotisme économique

Rédigé par notre équipe le 09 juillet 2010.

Dernier round pour Boeing et Airbus dans ce que beaucoup d’experts de l’aéronautique considèrent comme le « contrat du siècle ». Dernière chance de soutenir l’avionneur européen face à un rival américain qui n’hésite pas à frapper sous la ceinture.

Le Pentagone devrait annoncer dans les semaines à venir la société choisie pour répondre à son « méga » appel d’offres visant à renouveler sa flotte d’avions ravitailleurs. Un contrat à 100 milliards de dollars pour lequel Airbus ne part pas favori face au local de l’étape.

A une époque où nous nous complaisons en France à cracher sur les fleurons de notre économie nationale (et au-delà communautaire), les décideurs américains ont eux parfaitement compris tout l’intérêt qu’il y avait pour les Etats-Unis à favoriser une société du cru.

En terme d’emplois évidemment, puisque un contrat de ce type représenterait environ 50’000 emplois créés sur le moyen terme. Des emplois qui iront aux États-Unis… ou en Europe, notamment du côté de Toulouse. Cinquante mille emplois décidés dans un bureau à Washington, c’est sans doute plus que la marge de manœuvre du gouvernement pour lutter contre le chômage !

Ca vaudrait surement la peine que nos dirigeants pèsent de tout leur poids pour appuyer Airbus. Hélas en France, on s’en contrefout. Pas les Américains qui sont conscients qu’en ces temps difficiles chaque emploi créé compte. Conscients surtout de l’importance stratégique de conserver à Boeing son rayonnement international et sa place de leader mondial.

Tout laisse à penser que les dés de l’appel d’offre sont pipés. Des pratiques déloyales, mais quand il s’agit de l’intérêt supérieur de l’État, la morale se fait discrète. Nous serions bien inspirés d’en faire autant de temps à autre. Pour défendre nos agriculteurs par exemple…

Déjà une remarque sur cet article

  1. Sadie Caputi dit :

    Hi there, just became aware of your blog through Google, and found that it's really informative. I’m gonna watch out for brussels. I will appreciate if you continue this in future. Many people will be benefited from your writing. Cheers!

Laisser un commentaire