Le skin qui voulait tuer Obama en a marre de ses tatouages

Rédigé par silesricains (24actu) le 15 juillet 2010.

Daniel Cowart, le skinhead poursuivi par la justice américaine pour avoir projeté d’assassiner le président Barack Obama ainsi que « 100 noirs » en 2008, a demandé au gouvernement américain de financer une procédure pour effacer ses tatouages, notamment une croix gammée, avant qu’il ne soit incarcéré dans une prison fédérale.

Ce n’est évidemment pas le remords qui a poussé le jeune néo-nazi de 21 ans à demander cette opération, mais la peur d’être confronté à la population carcérale noire (44% des détenus des prisons américaines sont noirs), généralement peu portée sur les « White Supremacists » (surnom que se donnent les tenants de l’idéologie de la supériorité de la race blanche).

La demande de Daniel Cowart a toutefois été rejetée par un juge fédéral, qui a estimé que le financement par l’argent du contribuable d’une telle opération « établirait un précédent qui ne serait pas le bienvenu ». Outre une croix gammée sur l’épaule, le skinhead a une croix teutonique, autre emblème néo-nazi, sur la poitrine.

Daniel Cowart est actuellement incarcéré dans une prison régionale du Tennessee, son état d’origine. Il sera jugé le 13 août et risque entre 12 et 18 ans de prison. Son complice dans ce projet d’assassinat, Paul Schlesselman, a été condamné à 10 ans de prison. Les deux hommes avaient été arrêtés dans l’Arkansas alors qu’ils se rendaient en voiture, le coffre rempli d’armes à feu et de munitions, à un meeting de Barack Obama.

Déjà une remarque sur cet article

  1. Kizzy Sobilo dit :

    I am so happy to read this. This is the kind of manual that needs to be given and not the random misinformation that is at the other blogs. Appreciate your sharing this best doc.

Laisser un commentaire