Les aiguilleurs-fonctionnaires défendent leurs privilèges

Rédigé par didoulefou (24actu) le 19 juillet 2010.

19.07.2010
grève-aiguilleurs

Une partie des aiguilleurs du ciel français a lancé depuis plus d’un mois une « grève du zèle » entrainant de nombreux et importants retards en pleine période de pointe du trafic aérien, et ce afin de défendre leurs privilèges à travailler moins et pour dénoncer la volonté de leur direction de « contrôler » leur temps de travail.

Cette « grève du zèle », d’ailleurs illégale, est le fait d’une infime minorité de contrôleurs aériens bénéficiant du statut de fonctionnaire et par conséquent de privilèges importants vis à vis de leurs collègues. Des privilèges auxquels ils ne sont pas prêts à renoncer. Ils ont donc décidé de prendre en otage outre le ciel français, leurs camarades moins chanceux.

Ces contrôleurs-fonctionnaires dénoncent la suppression des « clairances », des RTT officieuses qu’ils se voyaient attribuer, et refusent les nouvelles procédures qui prévoient que les aiguilleurs seront désormais badgés afin de contrôler leur temps de travail réel. Ce qui laisse supposer d’ailleurs, qu’outre leurs clairances, les fonctionnaires-aiguilleurs étaient loin de travailler autant que prévu…

Et de quel temps de travail parle-t-on ! Leur contrat prévoit 155 vacations de 8h15en moyenne par an et s’accompagne de 97 jours de congé ! Dix semaines de vacances ! De quoi commencer une révolution !

Le hic, c’est que les aiguilleurs bénéficiant de ce statut hyper-privilégié, ne sont qu’une infime minorité. On peut du coup imaginer que leurs camarades doivent apprécier ! Eux qui n’ont jamais eu de « clairances » et qui n’ont aucun problème à porter leurs badges.

Et cette « grève du zèle », en quoi consiste-t-elle ? A appliquer bêtement et sans aucun discernement toutes les procédures de sécurité, ce qui génère des retards en cascade. Une forme de grève totalement irresponsable et illégale, mais très difficilement prouvable. Il serait bon de faire quelques exemples !

Laisser un commentaire