Maître Eolas invite ses lecteurs à « outrager le drapeau »

Rédigé par lateigne (24actu) le 25 juillet 2010.

Maître Eolas, l'avocat-blogueur le plus célèbre de France, a appelé vendredi ses lecteurs à "outrager le drapeau" et à en publier des photos avant l'entrée en vigueur (vendredi à minuit) d'un décret de loi punissant l'outrage au drapeau.

 

Maître Eolas, l'avocat-blogueur le plus célèbre de France, a appelé vendredi ses lecteurs à "outrager le drapeau" et à en publier des photos avant l'entrée en vigueur (vendredi à minuit) d'un décret de loi punissant l'outrage au drapeau.

 

Une provocation minable que Maître Eolas a érigé en cause pour la défense de la liberté. "Outragez un drapeau et publiez la photo avant minuit. Au douzième coup, une partie de votre liberté d’expression se transformera en citrouille", explique le blogueur dans un post aux accents tragiques assumés et intitulé "Profitons de notre liberté avant qu'elle n'expire".

 

A en croire Maître Eolas, la liberté individuelle ne connaissait pas d'entrave avant l'arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy et de sa charrette de lois liberticides. Sans être juriste, il semblerait toutefois que cette liberté individuelle en péril est d'ores et déjà largement encadrée dans tous les pays du monde. En France, la sacro-sainte liberté d'expression est elle-même limitée.

 

Port de la ceinture de sécurité. Cotisations obligatoires à la sécurité sociale (contre lesquelles des milliers d'Américains sont descendus dans la rue mais qui est une évidence en France). Interdiction du don d'organe contre rémunération. Autant d'entraves concrètes à la liberté individuelle pour des actions qui pourtant ne "nuisent pas à autrui". La liste de ce type d'interdictions pourrait être plus longue…

 

Mais admettons que Maître Eolas ait voulu plus particulièrement s'en prendre aux atteintes à la liberté d'expression, pilier incontestable de notre démocratie. Pourquoi alors n'a-t-il pas lancé un concours de blagues homophobes, racistes ou antisémites avant la promulgation de ces lois liberticides ? Pourquoi n'a-t-il pas offert de tribune à Monsieur Faurisson avant que la loi ne punisse le révisionnisme ?

 

La France a fait le choix (démocratique) de limiter et d'encadrer la liberté d'expression. Que ce choix soit contestable (les lois mémorielles sont notamment une absurdité historiographique) et qu'il mérite un débat, est une évidence. Mais faire le choix de ne s'attaquer qu'à un décret sanctionnant des insultes faites à un symbole de la République n'est pas anodin.

 

S'il est vital de défendre (à bon escient) la liberté d'expression, il est plus vital encore de respecter les règles du vivre-ensemble républicain. Le drapeau tricolore, garant d'une unité nationale qui transcende les partis, les races et les religions, doit être respecté. Quel pays peut laisser ses symboles être bafoués ?

 

Qu'un homme de loi tel que Maître Eolas profite de ses compétences légales et de son audience pour promouvoir des comportements puérils et dangereux est symptomatique de la schizophrénie d'une certaine partie de la société française. La haine de soi et l'auto-mutilation symbolique n'ont jamais apporté de bonnes chose aux peuples qui se sont aventurés dans cette voie. Au bout du chemin, finit toujours par poindre la haine de l'Autre et la violence…

Déjà 26 remarques sur cet article

  1. Raph dit :

    Ce qui est réellement "dangereux" c'est d'être attaché si fort à un bout de tissu tricolore… Finalement le concept de nation te parait une évidence mais il ne l'est pas ! 🙂

  2. Memento dit :

    Vous placez au même niveau le port de la ceinture de sécurité et les cotisations à la secu ? Sans rire ?

    Il y a des choses bien plus graves dont il faudrait se sentir choqué. Vous avez gagné ma visite avec ce titre racoleur, pas ma sympathie.

  3. phenix dit :

    Le problème n'est pas un problème de liberté d'expression: c'est un problème de bêtise politique. A quoi sert cette loi ? Protéger le symbole de la nation ? Bravo et après le drapeau ce sera quoi ? Ne pas dire du mal du président de la république ? La loi exige donc des citoyens d'aimer le drapeau/président et à travers lui la nation ? Quand la loi te dicte comment tu dois pensé il y a un problème.

  4. Jori dit :

    Le concept même de nation commence à m'exaspérer. Il faudrait remplacer "nation" par "club", ça serait plus explicite au moins.

  5. Je ne savais pas que les enfants écrivaient des articles pour parler d'info autrement.

    La liberté d'expression se limite uniquement quand elle fait appel à la haine de l'autre.

    Besoin d'un complément d'information et de formation ?

    Le site le discriminologue.org met à votre disposition une conférence qui a comme question : Liberté d'expression sommes-nous en danger.

    Certains regardent la lune d'autre le doigt !

  6. Zeidd dit :

    Ouaw… Le lien entre homophobie/racisme/antisémitisme et l'outrage au drapeau, fallait le faire…

  7. Stabbquadd dit :

    "Une provocation minable"

    Ca c'est de l'info !

    Loin de toute partialité, bravo.

    Heureusement que la France ne compte pas que des collabos de votre médiocrité, ou cette Sécurité Sociale qui entrave votre liberté n'existerait déjà plus…

  8. >Ouaw… Le lien entre homophobie/racisme/antisémitisme et

    >l’outrage au drapeau, fallait le faire…

    Oui, c'est limite du point godwnin, non ? 😛

    Personnellement, je trouve déplorable que pour un fait divers on associe un loi…

    Je trouve aussi déplorable qu'on limite notre liberté d'expression de la sorte… Je veux pouvoir dire "la france c'est de la merde", parce que je ne suis pas forcement content/fier de ce qu'elle devient.

  9. Jeanclaudelucmarc dit :

    Si vous suiviez un peu plus maitre Eolas, vous auriez pu probablement comprendre le pourquoi de son tweet… Ce qui me sidère c'est qu'un "journaliste" soit moins attaché à la liberté d'expression que nous autres juristes…

  10. Michelle Bretelle dit :

    Hahaha, c'est sûrement un des articles avec l'argumentaire le plus débile que j'aie pu voir. Mes respects à l'auteur.

  11. Alex P. dit :

    J'ai un soucis, je n'arrive pas à percevoir l'ironie dans votre style, et pourtant cet "article" ne peut pas être sérieux.

    Je vous cite : "Port de la ceinture de sécurité. Cotisations obligatoires à la sécurité sociale (contre lesquelles des milliers d'Américains sont descendus dans la rue mais qui est une évidence en France). Interdiction du don d'organe contre rémunération. Autant d'entraves concrètes à la liberté individuelle pour des actions qui pourtant ne "nuisent pas à autrui"

    Vous ne savez pas qu'un accident de la route coute de l'argent à la société ? Ou encore que quand on ne porte pas sa ceinture de sécurité par exemple à l'arrière, ça a un impact sur d'autres :

    Pour la sécurité sociale, la "liberté" qu'on les américains de ne pas en avoir entraine que les moins riche (je ne parle même pas des pauvres) n'ont pas accès aux soins les plus élémentaires, tant que leur vie n'est pas en danger immédiat.

    Le "don d'organe contre rémunération"… J'espère que vous parler du don du sang contre rémunération, et pas du don d'un rein par exemple… Mais même le don du sang contre rémunération entraine une considérable augmentation des risque de voir des drogués (par injection) vendre leur sang pour s'acheter leur fixe, et donc fait flamber les risques de sang contaminé.

    Les lois contre propos homophobes, révisionniste, raciste, etc. sont sans doute plus discutable, mais on un but éducatif, pour faire comprendre aux gens les conséquences grave qu'on ces propos sur des groupes en situation difficile de rejet.

    Maintenant, quel est l'impact d'un outrage au drapeau ? Si je vois, une fois de temps à autre, un mec se torcher avec un drapeau français, est ce que je vais avoir l'impression que mon pays se fait attaquer ? Que je baigne dans un climat de haine ?

    Nan, tout ce que je vais me dire c'est "oh, un con". Mais ça, je me le dis une dizaine de fois par jour. Est ce que j'ai pourtant envie que toutes les activités qui font que je pense que quelqu'un est un con soient interdite ? Bien sûr que non !! Sans doute parce que beaucoup de gens pensent que je suis un con, et que j'aimerais qu'ils continuent à me foutre la paix, comme je leur fous la paix.

    Plutôt qu'obliger par la loi les gens à "respecter" la France, peut être qu'on devrait leur donner l'envie de le faire. Et j'ai un suggestion pour ça : beaucoup d'étranger admire la France, parce qu'ils ont encore l'image du Pays des Droits de l'Homme. Peut être qu'essayer de retrouver cette image serait un bon moyen de nous donner l'envie d'être fier d'être français ?

  12. Nico dit :

    Juste un petit commentaire pour appuyer ce qui a déjà été dit : le fait de ne pas porter la ceinture de la sécurité coûte de l'argent à la société et représente un réel danger pour les autres en cas de projection du corps en dehors de l'habitacle.

    Merci de ne pas tout mélanger (particulièrement avec la sécurité routière).

  13. do dit :

    "Sans être juriste" c'est peut-être ça le problème! une loi existait déjà. Et n'était pas appliquée. Et celle ci a poussé les gens à faire le contraire.

    Il faudrait peut-être écouter ces gens qui critiquent la France pour comprendre ce qui ne va pas au fond, plutôt que de s'attaquer à des symptômes et se borner à réprimer sans rien faire pour que la France soir mieux respectée.

    J'ai des amis africains, pour eux, la France est un handicap, dans leur pays, par rapport aux pays africains colonisés par les anglo-saxons, qui s'en sortent beaucoup mieux (fiscalité cohérente, éducation mieux ciblée et plus pointue dès le lycée, …). La France ne va pas bien. Ce n'est pas en faisant des lois pour obliger d'en dire du bien qu'elle ira mieux

  14. Vous mélangez tout dans votre article… Je ne retiendrai de votre article qu'une chose : la qualité de votre travail.

  15. Esurnir dit :

    «Quel pays peut laisser ses symboles être bafoués ?»

    Les États-Unis d'Amériques, le Canada, l'Australie, Iraq, Irelande, Israel, les Royaumes Unis…

    Si je cherche un peu plus je suis certains que je peux en trouver bien plus.

  16. On va finir par faire comme ces fanatiques qui déclenchent un Jihad à la moindre caricature… 😉

  17. Luk dit :

    Je note qu'on peut insulter une figure religieuse en lequel croient des milliards de personnes au nom de la liberté d'expression, mais pas un morceau de tissu ? Cool !

  18. Benoît dit :

    Le contenu de cet article est mensonger et faussement ironique.

    Il commence par faire un amalgame entre différents types de libertés, dont certaines portent atteintes à autruit pour continuer sur "admettons que Maître Eolas ait voulu plus particulièrement s'en prendre aux atteintes à la liberté d'expression". C'est de la démagogie et de l'imposture intellectuelle.

    Ensuite, contrairement à ce que l'article annonce, Maître Eolas n'a pas attendu que Nicolas Sarkozy devienne président de la République pour dénoncer les atteintes aux libertés.

    Et si on ne peut plus exprimer sa désapprobation aux actes des représentants de la nation par un outrage au drapeau ou des sifflets sur l'hymne national, quel moyen utilise-t-on ? Faire brûler des préfectures ?

    Je trouve l'outrage au drapeau moins violent. Je vous rappelle également, que le fait de pouvoir exprimer sa désapprobation (sans risquer pour sa vie) est le fondement initial d'une démocratie.

    Merci Maître Eolas pour votre vigilance.

  19. CodeZ dit :

    c'est quand même pas mal de réussir à tout mélanger dans le même article. Non j'insiste une vrais performance!

    Honnêtement comparer vente d'organe, sécurité routière, sécurité routière et outrage au drapeau n'est pas un exercice facile et à priori être journaliste c'est un métier, toi a priori tu as du rater un ou 2 cours :/

  20. […] suppléer l’absence de talent [↩]qui s’est attiré la réponse furieuse de ce nouveau site, 24heuresactu [↩]Jean Honoré, in La pensée de John Henry Newman, éd. Ad Solem [↩]à tout le moins […]

  21. L'article que Maitre Eolas publie sur son site suscite, et c'est heureux, une discussion dont il faut souhaiter qu'elle soit sereine et fructueuse pour la suite.

    Je viens de faire l'expérience du contraire!

    J'ai voulu faire part de ma nette désapprobation de cette attitude prônée par Maitre Eolas. Mal m'en a pris!

    1. J'ai reçu plusieurs volées de bois vert qui ne m'ont pas atteint, Dieu merci!

    2. J'ai été purement et simplement censuré par Maitre Eolas. C'est son droit, il est chez lui mais il est des pratiques pour le moins curieuses de la part de certains qui, prônant la liberté d'expression, ne craignent pas de d'y porter atteinte …

    3. Mon commentaire censuré, qui n'était pourtant pas spécialement violent ni même acerbe, a été remplacé, par le même Maitre Eolas, par la photo de Pétain assorti d'un commentaire que je ne comprends toujours pas, "Êtes vous plus troll que lui?"

    Résultat : je vais saisir, personnellement, le Procureur de la République près le TGI de Paris (territorialement compétent pour les délits de "blog") de deux plaintes, l'une pour "Outrage au drapeau et apologie de l'outrage au drapeau", l'autre pour "insulte et/ou injure publique" dans la mesure où associer mon nom à l'image de Pétain, eu égard au rôle que ce personnage a joué dans l'histoire de France, a un caractère manifestement blessant, outrageant, insultant, injurieux, etc …

    Puisque mon nom apparait comme l'auteur du commentaire "rectifié" par Maitre Eolas, je me demande si je ne vais pas y ajouter l'usurpation d'identité …

    J'accepte, pour la conduite de cette action, toute aide, notamment rédactionnelle.

  22. Leodgardi dit :

    Je rejoins de nombreuses remarque sur l'article qui me semble malsain, en disant implicitement que la sécu c'est mal et que si t'es pauvre vend un rein.

    Je trouve en effet que notre liberté d'expression est de plus en plus restreint et c'est une mauvaise chose.

    Ensuite, je trouve tout aussi mesquin que le-dit maitre censure les porpos qui lui sont opposé, je suis contre toute forme de censure, je suis même contre les lois anti-raciste et homophobes.

    Neanmoins, je trouve l'article vraiment provocateur et je me demande si l'auteur pense sincèrement ce qu'il écrit ou si c'est de la provocation ?

  23. Blah dit :

    Jacques Heurtault > Je peux comprendre pourquoi il t'a comparé à un troll…

  24. […] rappellera à Maitre Eolas notre petit coup de gueule contre celui qui trouvait ça plutôt sympa de se torcher le cul avec un […]

  25. […] Eolas, ou toujours Christian Peltier, avait échangé quelques bonnes paroles avec 24heuresactu, très fâché qu’il ait encouragé à « se torcher » sur le drapeau […]

Laisser un commentaire