TurboPoker

Odieux : des policiers pris au piège et blessés aux Tarterêts

Rédigé par lateigne (24actu) le 15 août 2010.

15.08.2010
medium_EmeuteBanlieue

 

Triste routine. A chaque jour ses policiers agressés et humiliés. Et personne ne réagit ou ne semble s'offusquer de la situation. Fait-divers du jour, une patrouille de policiers a été prise dans un guet-apens de petites racailles aux Tarterets. Cinq flics ont été blessés.

 

Les policiers font face ces derniers temps à des comportements de guerrilla et de guerre civile. Dans la nuit de jeudi à vendredi, une patrouille de police est tombée dans un piège posé par une bande de racailles de cette banlieue parisienne.

 

Les policiers en patrouille se font insulter par une quinzaine d'individus. Pour ne pas envenimer la situation, ils ne réagissent pas (ce qui est une erreur face à ces raclures car le moindre signe de faiblesse est utilisé contre la force publique !).

 

Très vite, le groupe passe de 15 à plus de 60. De façon spontanée ? Les policiers n'en croient rien et sont persuadés être tombés dans un piège. Très agressifs, les assaillants, dont les visages sont masqués par des foulards comme dans de mauvais westerns, séparent les policiers en plusieurs groupes.

 

Commence alors l'invraisemblable assaut contre les forces de l'ordre. Pavés et objets divers pleuvent sur les policiers. Un des policiers a été blessé à la main à coups de marteaux alors qu'il se protégeait le visage après que son casque soit tombé ! C'est quoi ce délire ? La France de 2010 ou Mad Max ?

 

Au final, cinq policiers, dont une femme qui s'est pris un coup dans le ventre, ont été blessés et hospitalisés. Peut on tolérer cette situation ? A en croire les médias qui dénoncent les mesures sécuritaires de Nicolas Sarkozy, oui ! Pas sur que les Français les suivent. !

TurboPoker

Déjà une remarque sur cet article

  1. danny dit :

    Mais c'est l'enfer ce pays, je regarde TV5 au Québec et aucun commentaires sur ces faits divers? Vu de loin cela parait incroyable. Ca va mal finir c'est obligé.

Laisser un commentaire