Le « casseur » brule des voitures pour se « venger de la police »

Rédigé par lateigne (24actu) le 23 octobre 2010.

Édifiant témoignage que celui proposé par Le Parisien. Le quotidien est allé à la rencontre de Farid, un « casseur » de banlieue qui se mêle aux lycéens grévistes pour bruler des voitures et se « venger de la police ».

Farid est l’archétype de la racaille de banlieue décérébrée et désocialisée qui se croit tout permis parce qu’il n’a jamais connu la force punitive de la société. Il se vante d’aller « au contact » avec la police, en incendiant des voitures et en s’attaquant directement aux forces de l’ordre.

« Je le fais à moitié pour la retraite, à moitié parce que j’ai envie de me venger contre la police », explique-t-il sans avoir l’air de vraiment y croire lui-même. Finalement, ce que Farid et les voyous qui se mêlent aux cortèges recherchent, c’est de « foutre le bordel » même si comme à l’accoutumée il justifie son geste par les « contrôles policiers » dans son quartier, lieu commun éculé puisé dans les standards du rap.

Il explique ensuite la gradation de ses plaisirs de casseur. « Un panneau publicitaire, c’est facile, il suffit de prendre une barre ouun brise-vitre dans le bus. Le cran au-dessus, c’est la voiture depolice. Et le plus fort s’attaque aux policiers ».

Faute de repères et d’une société assez forte pour faire respecter la loi, des milliers de jeunes comme Farid n’ont qu’une envie : semer le chaos partout où ils passent. Petits sauvageons, ils ne rêvent que de pillages et de destruction…

Petit détail d’importance. Farid a 15 ans, il n’est plus scolarisé et n’a aucune formation : ça promet pour l’avenir

Laisser un commentaire