Les médias nous font pleurer sur le sort des grévistes bloqueurs

Rédigé par papoulor le 28 octobre 2010.

Une fois de plus, on veut nous émouvoir !A nouveau, la chaîneofficielle de la gauche bien-pensante, à savoir France 3 (mais c’estvrai également des autres, y compris TF1), nous montre une pauvrefamille dont le père est un gréviste bloqueur, valeureux combattant dela démocratie.

Son salaire va être amputé d’une part importante,alors que sa femme est en congé parental – chômage – maladie – invalidité– RSA (barrer les mentions inutiles).

On nous explique que ce n’est pasfacile tous les jours: dormir dehors, se lever aux aurores, surveillerles agressions de la Police, empêcher les « jaunes » de briser lemouvement, il faut que l’épouse soutienne son homme.

On a vraiment envie de les plaindre, sincèrement. On se doute qu’à la fin du mois ça va être dûr.

Mais, au fait, personne ne les a obligé. Ou plutôt si, ils y ont étéobligés par les responsables syndicaux bien planqués, rémunérés,retraités qui les ont manipulés. Par un leader de la CGT qui roule en C6avec chauffeur.

Mais je n’ai pas envie de les plaindre. Ils n’avaient qu’à être plusmatures et réfléchir à ce qu’on leur fait faire. Je préfère qu’onplaigne les malheureux qui ont perdu leur job à cause des blocages, oules patrons de PME qui voient leur affaire en péril.

Mais ça, on ne nousmontre pas trop. Pas vendeur, ça, coco !

Déjà une remarque sur cet article

  1. Mina Sweetman dit :

    naturally like your website but you need to check the spelling on several of your posts. Many of them are rife with spelling problems and I find it very bothersome to tell the truth nevertheless I’ll surely come back again.

Laisser un commentaire