L’inefficacité des employés Pôle Emploi pointée du doigt

Rédigé par lateigne (24actu) le 28 octobre 2010.

Les personnes qui sont passées à un moment ou à un autre par le Pôle Emploi sont unanimes. Les conseillers censés les épauler dans leur recherche d’emploi sont dépassés par leurs situations professionnelles et incapables de les aider efficacement.

La première priorité des employés de Pôle Emploi est de se débarrasser au plus vite des chômeurs qui débarquent dans leur bureau. Les remplacements de rendez-vous physiques par des échanges e-mail sont courants.

Il faut dire que face à la multiplicité des parcours professionnels, il est difficile d’avoir des réponses valables pour chacun. S’ensuit donc une immense improvisation faite de propositions de postes sans rapport avec votre parcours… et le plus souvent le silence de ne pas avoir de solution.

Résultat des courses, les demandeurs d’emploi sont seuls face au chômage et ne peuvent pas se tourner vers cette administration trop grande pour réussir.

Mais ne nous voilons pas la face, les cafouillages du Pôle Emploi ne font pas que des malheureux. Nous avons tous dans notre entourage des chômeurs professionnels qui se sentent comme des poissons dans l’eau devant l’incompétence du Pôle Emploi.

L’inefficacité de l’institution est pour eux la garantie de rester au chômage plus longtemps et de toucher sans tracasseries les Assedics…

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. brottier dit :

    Bonjour,

    Je tenais à réagir à vos propos. Concernant "les chômeurs professionnels". Je pense que c'est une infime partie des chômeur. Pour ma par depuis presque six semaines, je tente de m'inscrire à pôle emploi, mais je n'y arrive pas. Le pôle emploi me demande après chaque envoi un élément nouveau que je fourni. Puis retour de mon dossier pour un nouvel élément qu'ils ont déjà en leur possession puisque je l'ai fourni à une précédente inscription. je ne comprends pas qu'il faille faire une nouvelle inscription avec plus de renseignements qu'à ma première inscription.

    les tracasserie administratives et les faibles "revenu" n'incitent pas à devenir" chômeur

    professionnel". C'est du même niveau que de prétendre que le chômage est dû aux chômeurs. eux mêmes. c'est un renversement des responsabilités, de victime on passes à auteur du fait et l'auteur des conséquences d'un acte devient la victime. cela permet pour certain surement de dormir sur ses deux oreilles.

  2. ralpon dit :

    Je travaille dans un Pôle Emploi, j'ai été moi même chômeuse et je peux vous garantir de mon engagement envers les chômeurs que j'accompagne.

    Ce ne sont pas les agents qu'il faut critiquer mais le système qui gère le chômage.En tant que journaliste, vous ne pouvez pas faire un article aussi simpliste sans même vous documenter sur le sujet.Consultez donc des sites comme Médiapart, Les Echos ; m^me M6 a fait un reportage sur le sujet .

Laisser un commentaire