Perdant au vote, Laurent Gbagbo gagne le jeu de massacre

Rédigé par maximus (24actu) le 17 décembre 2010.

La répression violente de la manifestation de soutien au président ivoirien élu Alassane Ouatarra par les hommes de main de Laurent Gbagbo, a démontré que si le chef d’état sortant est incontestablement l’auteur d’un putsch électoral, il garde pour l’heure le contrôle de ses troupes et a ordonné un bain de sang dans les rues d’Abidjan.

La marche pacifique des partisans d’Alassane Ouatarra n’aura pas eu le temps de s’élancer, que la mitraille pleuvait déjà sur leurs têtes. Les FDS (forces de sécurité), fidèles de Laurent Gbagbo ont semé le chaos dans les rues de la capitale économique ivoirienne.

Une montée de tension et un bain de sang (il y aurait au moins entre 20 et 30 morts selon les sources) qui démontrent s’il en était besoin que l’ancien opposant a parfaitement réalisé sa mue de tyran et qu’il compte imposer son coup d’état par les armes.

En face, Alassane Ouatarra qui semblait jusqu’ici temporiser, a également décidé de passer à l’offensive en tentant de s’emparer de la télévision publique ivoirienne.

Mais ce qui pourrait changer la donne dans les jours à venir, c’est le comportement des anciens rebelles dans le nord du pays qui ont commencé à reprendre les armes et pourraient être tentés de marcher sur Abidjan.

En 2002, la rebellion se serait sans doute emparée du pays sans l’intervention des troupes françaises qui avaient fait tampon à la hauteur de Bouaké. Aujourd’hui les soldats de Licorne n’iront sans doute pas défendre le régime pourri de Laurent Gbagbo.

Sauf que le président sortant ivoirien aurait entre temps recruté nombre de mercenaires, notamment du Liberia voisin… Une confrontation qui fait redouter que le bain de sang de jeudi n’ait été que la première étape d’un nouveau drame ivoirien.

Déjà une remarque sur cet article

  1. lili-du-bassin dit :

    Jack Lang et Henri Emmanuelli se sont par exemple en Côte d'Ivoire pour soutenir la campagne de Laurent Gbagbo, qui était selon eux le mieux a même à amener « la paix et la démocratie » en Côte d'Ivoire? Le peuple ivoirien appréciera. Par contre les médias français semblent amnésiques. Si s'avait été des membres de l'UMP qu'est ce qu'on aurait entendu.

    Voir article de didoulefou (24actu)
    http://24heuresactu.fr/blog/2010/12/09/laurent-gb

Laisser un commentaire