35 heures : Manuel Valls lynché par le parti socialiste

Rédigé par nagl le 05 janvier 2011.

Au lendemain de ses propos sur sa volonté de « déverrouiller les 35 heures », le député socialiste Manuel Valls n’en finit plus de subir les lynchages et brimades de ses petits camarades de gauche

Voici quelques extraits des plus virulents d’entre eux…

Dans l’entourage proche de Martine Aubry cité sur « L’Express » : « Ce n’est qu’un coup de com à deux balles, maladroit et pas très argumenté sur le fond.[…] La précédente lettre de Martine n’avait pas de date de péremption »

Benoit Hamon, Porte Parole du P.S, sur France Info : « Je n’avais pas compris que la logique (…) pour nos primaires ce soit de reprendre ce slogan du ‘travailler plus pour gagner plus’ […] Je trouve que c’est une mauvaise intuition politique et j’invite Manuel Valls à revenir dans le droit chemin« 

Arnaud Montebourg dans « La Matinale » de Canal + : « Réouvrir ce débat c’est inutile […] C’est faire croire que les difficultés économique du pays sont liées aux 35h »

Jack Lang sur Europe 1 : « On ne peut pas préparer le futur par des annonces partielles, qui risquent de rétrécir le débat »

Henri Emmanuelli :  » le problème pour ces personnages-là, c’est pas de faire des propositions, c’est de faire du buzz médiatique. […] Si vraiment, Manuel Valls est sur cette ligne-là, il faudrait qu’il en parle à M. Sarkozy mais sûrement pas au Parti socialiste »

Cécile Duflot sur France Inter : « Manuel Valls cherche à exister. Il fait de la provoc’ à deux balles, ça marche, tout le monde en parle, il a gagné alors qu’il dit n’importe quoi, il est à côté de la plaque, parler de déverrouiler les 35 heures, c’est juste ridicule. »

Stéphane Le Foll, proche de François Hollande, au quotidien « Le Monde » : « Sur le fond, la proposition de Manuel Valls ne va pas dans le bon sens. En ciblant les 35 heures, il prend le problème à l’envers »

Alain Vidalies au JDD : « Manuel Valls est un franc-tireur isolé qui n’a pas beaucoup de soutiens au PS. […] Personne n’est forcé d’être socialiste »

Rappelons également qu’en 2009, Martine Aubry avait adressée personnellement une lettre à Manuel Valls, dans laquelle elle écrivait:

« Mon cher Manuel,

s’il s’agit pour toi de tirer la sonnette d’alarme par rapport à un parti auquel tu tiens, alors tu dois cesser ces propos publics et apporter en notre sein tes idées et ton engagement. […] Si les propos que tu exprimes reflètent profondément ta pensée, alors tu dois en tirer pleinement les conséquences et quitter le Parti socialiste »

Ce à quoi Manuel Valls avait répondu: « Je ne quitterai pas le PS, pas plus que je ne vais me taire »

Ce qui ne l’empêche pas de persisiter et signer ce matin sur RTL, comme le publiait LePost.fr sur son site : « Je propose d’augmenter de 2 ou de 3 heures la durée légale du travail et donc les salaires en supprimant le dispositif des heures supplémentaires. Depuis 10 ans, on a subventionné le ‘travailler moins’ puis le ‘travailler plus’ sans que le pouvoir d’achat soit au rendez-vous. Il faut changer radicalement de stratégie. »

Ce qui promet encore de belles batailles d’égo dans les semaines et les mois à venir…

Déjà une remarque sur cet article

  1. […] ses idées, et à rejoindre la Gauche Moderne de Jean-Marie Bockel qui, je le présume, ne le lynchera pas pour avoir exprimé une idée […]

Laisser un commentaire