Humour : Royal critique Aubry, l’histoire sans fin du Parti socialiste

Rédigé par patsoul (24actu) le 28 janvier 2011.

Parti socialiste, Martine Aubry, Ségolène Royal, présidentielles 2012, 2012, présidentielles, élections présidentielles, querelles internes, PS, primaires, élections internes, face aux Français

Mercredi soir, Ségolène Royal était l’invitée  de « Face aux Français » sur France 2. Comme à son habitude, elle n’a pas pu s’empêcher de se placer en vedette du PS pour 2012 et de tirer à boulets rouges sur sa meilleure amie Martine Aubry. Un air de « déjà vu » ?

Interrogée sur le Parti socialiste (qui est quand même censé être le parti auquel elle appartient…), Ségo a évoqué 2012 et les lacunes du PS pour cette échéance :

« Tous les partis ont leur candidat sauf le Parti socialiste qui n’a, pour l’instant, ni candidat, ni projet ». Puis elle a ajouté avec son habituel populisme « vis-à vis des Français qui souffrent (…) le temps est un peu long ». Elle a enchaîné dans la démagogie larmoyante, expliquant que c’était « pour ça que, sans tarder, en toute franchise et en toute transparence, elle s’était mise à nouveau à aller vers les Français ».

Royal a ensuite donné un dernier soufflet à la première secrétaire du Parti en critiquant vivement le calendrier des primaires qui est à l’origine de débats houleux au sein du PS : « ce qui est aberrant – mais n’y revenons pas puisque la décision a été prise – c’est le calendrier qui a été choisi ».

Enfin, feignant d’être fair-play et « loyale » à son parti, la présidente de Poitou Charentes a expliqué qu’elle « soutiendrait le candidat qui aura été désigné » en cas de défaite aux primaires. Si elle le soutien comme son parti l’avait soutenue en 2007, il ne sera pas aidé le prochain candidat socialiste…

Énième règlement de compte à OK Corral pour les dirigeants socialistes, nouveau coup dur pour la première secrétaire du PS. Décidément, Aubry n’aurait pas dû tricher pour voler la place de la madone à la tête du Parti…

Déjà une remarque sur cet article

  1. Goya 2 dit :

    Entièrement d'accord sur le fond de l article mais, de grâce, épargnez la langue française : avant de publier, relisez vous et corrigez fautes de français et d'orthographe.

    Merci.

Laisser un commentaire