L’inquisition laïque toujours active en France

Rédigé par patsoul (24actu) le 07 avril 2011.

laïcité, laic, france, religion, jesus, christianisme, islam, musulman, signe ostentatoire, saint ouen, saine saint denis, noël, lycée, éducation nationale, anticléricalisme

La peur de l’Islam est souvent un bon prétexte pour stigmatiser l’ensemble des religions et rogner un peu plus sur la liberté de culte pourtant indissociable de notre identité nationale. Ainsi, à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, la direction d’un lycée a menacé 4 jeunes musulmanes d’expulsions car elles portaient des robes traditionnelles. Selon la direction de l’établissement scolaire, les robes constituaient un « signe religieux ostentatoire ». On aurait menacé l’une des jeunes filles de la sorte : « Si tu reviens avec, tu vas devoir quitter l’établissement ».

Si en terme d’intégration, porter une robe traditionnelle africaine àl’école ne constitue clairement pas un bon signe, il ne faut pasconfondre les genres et brandir la laïcité à tous va. Cette nouvelle affaire est symptomatique de l’hystérie anticléricale cachée derrière un masque laïc qui règne dans notre pays et que l’on peut caractériser en deux mots : bêtise et ignorance.

En effet, dans notre pays, l’anticléricalisme confine souvent à la bêtise, à la petitesse d’esprit et à un rejet sectaire de tout ce qui touche de près ou de loin au religieux. On se souvient des lycéens crétins qui avaient demandé à faire retirer le sapin de Noël de leur Lycée sous prétexte de laïcité. Sauf que bien sur, le sapin n’a rien à voir avec un symbole religieux… bêtise et ignorance !Ici les symptômes sont les mêmes, confondre un habit religieux avec un costume folklorique prouve l’ignorance des responsables scolaires et menacer les filles d’exclusion sans même en discuter avec elles démontre la bêtise sectaire de ces pédagogues en « croisade » contre la religion.

Combien sont-ils à être encore persuadés que Jésus est un mythe, comme Ulysse ou Spiderman ? Beaucoup plus que l’on imagine… Grâce à nos instituteurs et à nos professeurs ? Là encore, l’Éducation Nationale est au premier rang des anticléricaux laïcards : bêtise et ignorance !!

Déjà une remarque sur cet article

  1. pavoni dit :

    il serait temps d'appliquer le principe fondateur d'une république démocratique: la laicité totale partout.

    Continuer à en débattre dans vos lieux de culte mais la rue et athée.

Laisser un commentaire