TurboPoker

Robert Ménard : le mépris des médias et de Pascale Clark

Rédigé par lateigne (24actu) le 22 avril 2011.

22.04.2011
robert-ménard

Entre ses prises de position iconoclastes et son récent livre au titre provocateur « Vive Le Pen », Robert Ménard s’est attiré les foudres de l’intelligentsia parisienne qui ne lui pardonne pas sa liberté de ton… et peut-être son accent du Sud-Ouest !

Au nom du principe (bafoué en France) de liberté d’expression, Robert Ménard défend des positions qui lui sont étrangères ! Comme celle de dénoncer le scandale du mode de scrutin qui ne permet pas à un parti comme le Front National d’avoir des représentants…

Une position juste et de bon sens qui ne passe pas du tout du côté du quartier latin qui a lancé une véritable chasse aux sorcières au chroniqueur. Après Edwy Plenel et sa pathétique leçon de morale sur un plateau de France 2, Pascale Clark a enfoncé le clou dans une interview radiophonique pour le moins hostile.

Commençant l’entretien en précisant que le livre de Robert Ménard était un peu cher pour un papier qu’on peut lire sur le Web, la présentatrice de France Inter, a mené l’interview avec une agressivité et une hargne surprenantes.

Comme à son habitude (et avec un naturel et une passion qui irritent ses interlocuteurs), l’ancien patron de Reporters Sans Frontières a martellé son message. La liberté d’expression est le combat de sa vie et il le poursuit actuellement en France pour lutter contre les non-dits et les hypocrisies qui gangrènent le débat public.

TurboPoker

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. Balthazar dit :

    Moi j'ai entendu l'interview de Menard, je suis atterré par effectivement la déchéance de ce type. C'est n'importe quoi. Le leader de reporters sans frontières rentre au pays et devient la mule de l'extrême droite xénophobe.

    Peine de mort, discrimination,islamophobie, antisémitisme, Menard s'est laché. Ca montre bien notre hypocrisie, aller donner des leçons à toute la planete et faire exactement l'inverse chez soi. Ce type m'ecoeure.

  2. moi dit :

    et bien balthazar, remets toi ! tu n'a pas fini d'entendre des gens l'ouvrir contre le système, pour la liberté d’expression, contre les grands groupes politiques, médiatiques et financiers dont tu oublies de parler. Si ton seul problème dans la vie, c'est le FN, tu n'a pas fini d'avoir la nausée, le problème des Français n'est plus le fn et la caricature que tu as docilement bien appris à répéter, c'est la mondialisation, l'euro cher, la laïcité, la concurrence déloyale avec la chine notamment, la dette, la pauvreté, les magouilles de nos dirigeants …. bref tout ce dont tu ne parles pas, toi, ton problème, c'est le FN et robert Ménard qui t’écœure …. tu as le luxe d'avoir de bien petit soucis !

Laisser un commentaire