Indignés de Wall Street : vent d’idiotie sur l’Amérique

Rédigé par silesricains (24actu) le 13 octobre 2011.

L’Amérique aurait-elle été contaminée par l’idiotie du mouvement des indignés d’Europe ? La mobilisation depuis plusieurs semaines de quelques centaines d’adolescents attardés à Wall Street semble indiquer une propagation de cette nouvelle forme de contestation… qui n’a rien à revendiquer et aucune solution à proposer.

Ils trouvent le libéralisme vraiment terrible ; ils sont gentils et les banquiers sont méchants ; ils n’ont lu ni Adam Smith ni Karl Marx ; et sans avoir l’embryon d’une idée, ils veulent faire une révolution bisounours sans sang versé… et qui ne leur empêchera pas de s’acheter le prochain iPhone ! Depuis plus d’un mois, ces révolutionnaires bobos ont hélas traversé l’Atlantique.

Degré zéro de la contestation politique… et fiers de l’être ! Les indignés se refusent à tout message unitaire, à tout discours qui pourrait expliquer au reste de la population pourquoi ils se rassemblent entre enfants de bonnes familles histoire de refaire le monde… avant de rentrer tranquillement dormir dans l’appartement loué par papa et maman… avec l’argent de la CAF.

Et de l’Europe à Wall Street, c’est le même combat. Des abrutis sans aucune conscience politique qui se prennent pour des révolutionnaires parce qu’un cordon de policiers entoure leur pitoyable sit-in… Des contestataires qui réclament pèle-mêle la légalisation du mariage homosexuel, de la marijuana, ou le retour à l’économie planifiée, l’avènement du fouriérisme et autres utopies débiles.

Mais comme dans notre société de relativisme où tout se vaut forcément, ces adolescents sans repères ne doutent pas que du haut de leurs vingt ans et sans l’once d’un brin de culture politique, ils peuvent « changer le monde »… en nous saoulant de leurs théories fumeuses et de leur manichéisme.

Déjà 18 remarques sur cet article

  1. wasij dit :

    Vent d'idiotie sur de prétendus journalistes mais bons bourgeois!

    On peut trés bien être écoeuré par ce qui se passe dans le monde et ne pas avoir de solutions toutes prêtes comme les politiques ou les banksters, le tout relié par une presse au ordres ou là vraiment sans idées.

    C W

  2. Titi62 dit :

    Cet article est " aussi vide d'argument " voire plus,

    que les idées des occupants de Wall street.

    Un bon journaliste s'informe un peu avant de publier

    son petit pamphlet de petit réac aux ordres.

  3. Perez dit :

    Votre article me laisse sans voix.

    Quel professionnalisme !

    A vomir.

  4. dédé dit :

    article autant débile que ce qu'il reproche aux manifestant, puisque que non argumenté, ne donant aucunes références, si il s'était un peu plus bougé, il aurrait au moins appris que des assemblées sont tenus, que malgrès la barrière de la langue des traduction des comptes rendus sont réalisées et que le mouvement s'emplifie et s'organise petit a petit…

    personne ne peux prétendre comment cela va se terminer, mais comme l'histoire nous l'a bien souvent montré, il est fréquent que l'on reproche a des individus des idées saugrenus (comme le fait que la terre tourne par exemples) et qui se sont avéré etre par la suite une banalité affilgeante pour presque tous les individus.

    Sur ce très cher auteur, je vous conseille un peu d'ouverture d'esprit et de tolérance car c'est avec de tels choses que l'on peut avancer et faire avancer notre monde.

    Bien à vous.

    Dédé.

  5. Emeville dit :

    Avant de commettre son article, il ferait bien d'ouvrir les yeux. Sur ce même site, je lis à l'instant : (là on n'est pas dans l'idiotie mais dans l e bon cah$$$$$$)

    Pas moins de 17 banques américaines ayant bénéficié du plan de sauvetage du gouvernement en 2008, ont distribué en toute illégalité 1,6 milliard de dollars de bonus à leurs cadres. Le gouvernement américain vient de réaliser la manoeuvre mais ne poursuivra pas les banques.

    Selon Kenneth Feinberg, le représentant du gouvernement pour le contrôle des entreprises ayant bénéficié du plan de sauvetage, 1,6 milliard de dollars de bonus ont été versés moins de six mois après le sauvetage public, aux membre de la direction de 17 banques américaines. Le nom des banques incriminées n'a pas été révélé.

    Kenneth Feinberg, surnommé par les médias américain le "pay csar" (le tsar des fiches de paye), a affirmé que ces bonus étaient illégaux et allaient "à l'encontre de l'intérêt public", compte tenu de l'aide gouvernementale qui avait assuré quelques mois auparavant la survie de ces institutions.

    Certains banquiers de Wall Street ont touché des bonus supérieurs à 10 millions de dollars, a précisé le "pay csar", qui a toutefois exclu d'engager des procédures judiciaires à l'encontre de ces banques en raison de leur coût élevé et pour éviter une surenchère judiciaire.

  6. cairote dit :

    Curieusement, les mêmes termes insultants, dénigrants et minorant l'importance, l'âge et la crédibilité des " révoltés" étaient utilisés dans la presse pro-pouvoir dictatorial en égypte avant sa chute… les mêmes termes se retrouvent dans cet " article" plus haut…

    Pas de bol pour l'auteur.. la marginalité d'une idée n'est pas comme il le croit signe d'insignifiance … il suffit de lire l'histoire le changement est toujours venu des marges … même le libéralisme est parti e quelques illuminés marginaux à une époque …

    Un indigné (donc ado de 43 ans et professeur de physique dans une université …)

    A bon entendant …

  7. Vincent du 5e dit :

    Très bon article ! d'accord à 100 % n'en déplaise aux neuneus pleurnichards "indignés" et surtout intellectuellement indigents… mention spéciale de la bêtise fascistoïde avec l'intervenant terminant son laïus par "à vomir" ! la prochaine fois il demande le camps de concentration ou simplement le peloton d'exécution pour le journaliste ?

  8. Peace and Love dit :

    Moi, j'aime bien les indignés. Ils sont gentils, pas violents et surtout pas trop gênants. Avec eux, on va pas changer grand chose mais au moins ça leur fait passer le temps… Et pendant qu'ils s'indignent, ils ne se révoltent pas. Bien joué !

  9. Patricia dit :

    Heureusement qu'il y a les commentaires aprés l'article, je me demandais où j'étais tombée. Les gens qui descendent dans la rue , qui sont plutôt de la classe dire bourgeoise , qui sont plutôt jeune et ne propose rien de précis, hormis l'expression de leur ras le bol du systéme………je suis pas historienne mais ça me semble être du déjà vu et ça a pas mal marché 🙂

    Une jeune adolescente (50 ans)incompétente dans la compréhension des marchés ( sup de co)…quoique quand je vois le bazar (les dirigeants d'entreprise sorte globalement avec la même formation que moi) ….je confirme on est sacrément incompétent.

  10. BoboSocKiller dit :

    Amusantes toutes les réaction de bobos gauchistes indignés par un article dénigrant gentiment le mouvement amricain des "indignés". Pourquoi tant de haine, vous les déchets soixante-huitards ? N'a t-on pas le droit de trouver ce "mouvement" amerlock insipide, ridicule car sans portée, grotesque car sans vraie ligne directrice ? Donc selon vous, parce qu'une bande d'abrutis qui font semblant d'être hors système brandissent deux drapeaux debant Wall Street en disant "Le Capitalisme, ben il est trop vilain", se moquer de ces gens là serait interdit et ces américains là, il faudrait se prosterner devant eux ? Et la liberté de parole alors ? Vous m'interdiriez de trouver ces gens-là pathétiques parce que les médias et la pensée unique que vous reflétez bêtement les portent aux nues ? Même si l'article de 24heuresactu est un peu léger, je vous l'accorde, vos réactions à vous les gauchos bien-pensants sont minables et à vous voir vous exciter de la sorte, je pense que l'auteur de la'article doit bien se marrer en se disant "Qu'ils sont cons et prévisibles ces commentateurs de la gauche bien-pensante, de vrais "indignés" comme on les aime, qui parlent, qui causent, qui déblatèrent beaucoup mais qui sont complètement innoffensifs… et donc complices inconscients du capitalisme quils dénoncent !!!" Ah Ah Ah, vous m'avez mis de bonne humeur pour toute la journée avec votre risible pensée pré-formatée d'instituteurs syndiqués !!!

  11. Puteaux dit :

    Trés trés bon article.

    Qui change de la propagande socialo-communiste que les médias déguellent à longeur de journée.

  12. P007 dit :

    M. le "journaliste" vu la liste de vos articles sur ce "site d'info" vous êtes surement très compétent contrairement à ces petits bourgeois incultes que vous dénoncez. Merci de votre analyse approfondie sans manichéisme ni raccourcie…

  13. Vent d'idiotie sur 24h actus ?

    Juste une question au pseudo-journaliste : êtes-vous milliardaire ? Car le système financier actuel ne favorise que les plus riches.

  14. Ricardo Klement dit :

    à quoi bon la tolérance??

  15. Inconnu dit :

    Assez amusant de voir deux camps s'opposer aussi fermement sans pour autant user d'une véritable réflexion ou d'arguments intelligents … Bien sûr que ce mouvement gauchiste peut faire sourire par sa "simplicité intellectuelle" mais cela reste quand même une preuve que les citoyens (quelque soient la justesse de leurs positions) ne sont pas de simples moutons et qu'ils sont prêts à affirmer leur contestation. Donc si ils se cantonnent qu'à un simple sit-in cela reste bien mieux que de rester chez soi à insulter le poste de télé. Et peut être que l'on pourrait même voir apparaître une "intellectualisation" du mouvement pour lui donner un véritable sens politique …

  16. sophie dit :

    article assez pitoyable : non argumenté, mal écrit, et d'une telle condescendance. redescend de ta montagne !

  17. martial dit :

    Il est loin le journalisme qui analyse et qui rapporte, laissant libre choix à son lecteur.Quelle déception

  18. Daria dit :

    P007 : une analyse approfondie ? Où voyez-vous une telle chose, moi je vois surtout un espèce de coup de gueule pseudo-rebelle sans aucune tentative de recul ou d'argumentation.

Laisser un commentaire