Crise/euro : 900 milliards français prêtés aux pays en faillite

Rédigé par notre équipe le 14 octobre 2011.

L’effrayant mikado de la dette européenne révèle jour après jour ses monstruosités. Un schéma du New York Times révèle une dimension effrayante de l’implication française dans la faillite annoncée de plusieurs économies européennes. Notre pays détient 900 milliards de dollars d’obligations sur la dette des cinq pays les plus menacés par la crise de la dette.

Il vaudrait mieux que l’économie italienne tienne le choc : avec 511 milliards de dollars, il s’agit (de loin) de notre premier débiteur. Une somme astronomique qui représente 20% de notre produit intérieur brut ! Pendant que le gouvernement (et l’opposition) prépare la rigueur et les coupes budgétaires, nous avons 511 milliards qui dorment dans les banques transalpines !

Viennent ensuite l’Espagne (220 milliards), la Grèce (75 milliards), l’Irlande (60 milliards) et le Portugal (45 milliards)… pour compléter le tableau d’un Etat français qui n’a pas hésité ces dix dernières années à placer l’argent des contribuables dans des pays que l’on sait désormais être fondamentalement dangereux

Un total de  prêts à des pays en faillite (ou au bord de la faillite) qui s’élève à plus de 900 milliards de dollars… et démontre mieux que toutes les démonstrations l’imbroglio européen… qui pourrait tous nous précipiter dans une profonde récession.

Déjà une remarque sur cet article

  1. denis dit :

    Et ensuite, on va crier au haro contre les agences de notation… C'est beau une économie régulée.

Laisser un commentaire