Arnaud Danjean et Guillaume Peltier : l’UMP place deux candidats influents pour les législatives

Rédigé par myriamb le 14 novembre 2011.

Ils ont respectivement 40 et 35 ans. Candidats malheureux aux législatives de 2007, Arnaud Danjean et Guillaume Peltier veulent prendre leur revanche et rejoindre les rangs des députés UMP. Fins observateurs et hommes discrets, ils ont fait le choix de la politique après avoir servi en position de conseillers ou de compagnons de route pour leurs mentors. Arnaud Danjean et Guillaume Peltier sont deux hommes qui se révèlent être, aujourd’hui, deux hommes de convictions et d’engagement. En ligne de mire : les élections législatives de juin 2012.

Il faut aller à Bruxelles pour rencontrer Arnaud Danjean, ou en Saône-et-Loire, dans cette Bresse bourguignonne dont il aime rappeler qu’il y a ses racines familiales. Député au Parlement européen dont il préside la sous-commission « Sécurité et Défense », Arnaud Danjean est un homme discret que rien ne prédisposait à faire de la politique. Il est vrai qu’il a débuté sa carrière au sein de la DGSE comme analyste en charge des Balkans. Fin connaisseur de la région – il y dispose encore de solides réseaux et parle couramment le serbo-croate –, Arnaud Danjean a effectué de nombreuses missions dans l’ensemble des pays de l’ex-Yougoslavie avant de rejoindre le ministère des Affaires étrangères au sein du cabinet de Michel Barnier puis de Philippe Douste-Blazy.

Homme de dossier, Arnaud Danjean garde cette image d’expert dans les incarnes si techniciennes du Parlement européen. À Bruxelles, il met à contribution sa connaissance de l’international, des questions de défense ou des Balkans. Plutôt actif comme en témoigne ses contributions parlementaires, il n’en reste pas moins focalisé sur les élections législatives de juin 2012.

En 2007 face au très médiatique Arnaud Montebourg dans la 6e circonscription de Saône-et-Loire, Arnaud Danjean avait réussi à talonner le candidat socialiste. Menacé entre les deux tours, celui qui arrivera en troisième position aux primaires socialistes de 2011 avait dû appeler Ségolène Royal à la rescousse, s’affichant avec elle lors de son dernier meeting avant les législatives pour mieux assurer sa survie politique.

C’est durant l’épisode de 2007 qu’Arnaud Danjean prend véritablement goût à la politique. « J’avais envie d’en finir avec la logique du témoin et devenir enfin un acteur » note-t-il. À la fois expert et politique, Arnaud Danjean pourrait bien menacer Arnaud Montebourg dont la grandiloquence énerve parmi l’électorat. La force d’Arnaud Danjean : sa capacité à s’adapter à son interlocuteur, une qualité qu’il tire de ses déplacements dans les Balkans où il avait l’habitude de côtoyer les personnalités politiques comme les villageois d’une bourgade perdue.

Guillaume Peltier est un conseiller recherché. A 35 ans, celui que l’on présente comme la « nouvelle boîte à idées » de l’UMP a intégré la cellule riposte montée en octobre par Brice Hortefeux. Au côté de Laurent Wauquiez, Nathalie Kosciusko-Morizet, Axel Poniatowski ou Thierry Mariani, Guillaume Peltier participe à la coordination et à la formalisation de la parole politique de l’UMP.

Directeur de la Lettre de l’opinion, il dissèque tous les quinze jours des sondages pour le compte de responsables politiques de la majorité. Son étude démontrant que 76 % des sympathisants UMP soutiennent le projet d’une limitation des écarts de salaires dans les entreprises où l’État est actionnaire a attiré l’attention de Xavier Bertrand et François Fillon qui ont depuis retenu l’idée. Mais Guillaume Peltier veut aller plus loin. Sur le terrain, il veut faire de la rencontre avec les électeurs son nouveau cheval de bataille. Candidat déçu aux législatives de 2007, il est aujourd’hui en bonne place dans la 1re circonscription d’Indre-et-Loire où il peut s’appuyer sur le soutien d’Hervé Novelli et d’un très large réseau d’élus.

En attendant, Guillaume Peltier ratisse les territoires et donc l’opinion. Pour lui, pour la soixantaine de députés qui le consultent régulièrement, mais aussi au côté d’un nombre grandissant de ministres. C’est d’ailleurs pour le compte de Laurent Wauquiez qu’il a imaginé le contenu d’une droite sociale capable de remobiliser les classes moyennes autour d’une formule simple : « les profiteurs du haut, les profiteurs du bas ». Avec Thierry Mariani, il a accompagné la droite populaire dans la formalisation d’un courant d’expression interne à l’UMP. Philippe Vigier, le porte-parole du Nouveau Centre, le consulte également, ce qui en dit long sur la capacité de Guillaume Peltier à être écouté par toutes les tendances du parti majoritaire.

Guillaume Peltier devrait très probablement jouer un rôle notable dans la stratégie de campagne du parti majoritaire. En nourrisant la majorité présidentielle de ses analyses et de ses formules, il façonne les courants politiques internes à l’UMP pour mieux permettre leur expression dans le respect de la cohésion partisane. Cette capacité à inspirer la politique française devrait lui servir dans le cadre de sa conquête aux législatives tourangelles.

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. Jacquoot dit :

    au moins, l'UMP ne fait pas les conneries du passé et parie, pour ces deux exemples (ce n'est pas le cas dans toutes les circo malheureusment !!!) sur des gens qui ont des idées et qui connaissent leur sujet ! Danjean est vraiment très reconnu au parlement européen et peltier est pas le dernier des cons politiques. j'avais pas mal aimé ses médias il y a quelques années quand on le voyait sur les plateaux. reste plus qu'à l'ump à sortir tous les notables inutiles qui coutent cher à la france !!!!!

  2. denis dit :

    c'est sur que ça nous change de Copé ou Dati…

  3. GEELE dit :

    ENFIN des gens qui pensent d'ABORD à se faire élire plutôt que de se faire bien voir des puissants pour se faire parachuter ensuite… (cf. Dati, cher @denis)

  4. denis dit :

    c'est moi ou un message a été effacé?

  5. Touron dit :

    A Tours on attend beaucoup de Peltier pour que l'UMP et la ville renaissent de leurs cendres. Il est heureux de voir de plus en plus de monde se regrouper autour de lui.

Laisser un commentaire