MOX : la grande embrouille de François Hollande

Rédigé par lateigne (24actu) le 17 novembre 2011.

Entre les Verts et François Hollande, c’est plus que de la confusion, c’est de l’amateurisme à un niveau rarement atteint à six mois d’une présidentielle. Si l’anecdote du paragraphe retiré (puis réintégré) restera dans l’histoire, l’attitude de François Hollande face à la filière MOX est symptomatique d’un politicien de posture sans aucune conviction.

Le candidat socialiste a voulu montrer à l’opinion qui portait la culotte dans le couple PS/EELV. Jamais avare d’une humiliation publique à l’égard de ses « alliés » verts, une étude plus scrupuleuse des rapports de force entre écologistes et socialistes montre tout de même l’étendue des concessions faites par le camp Hollande.

Car si le député de Corrèze montre publiquement ses muscles en traitant par dessus la jambe les revendications écolos, il s’est en réalité couché bien sagement sur la filière MOX et ses 14.000 emplois… paragraphe ou pas paragraphe.

C’est en effet une chose d’affirmer au 20h de TF1 avec un ton gaullien que l’on souhaite la poursuite de cette filière et qu’on est préoccupé par les emplois industriels qui en découlent, mais ses belles paroles sont vaines quand on réalise que le projet socialo-écologiste acte de fait la mise à mort du MOX.

En voulant faire passer d’ici 2025 de 75% à 50% la part du nucléaire dans le mix énergétique français, François Hollande a offert aux ayatollahs verts le scalp de 24 réacteurs nucléaires. Une décision idéologique et politicienne absurde dont la France paiera un lourd prix en terme de compétitivité et de coût de l’électricité (les centrales à fermer sont en effet les plus rentables car déjà amorties).

A y regarder de plus près, on constate (et cela est assez troublant) que sur ces 24 centrales à fermer, 20 fonctionnent avec du combustible MOX, qu’aucune de celles épargnées (hormis l’EPR de Flamanville en construction) ne fonctionnent en revanche avec du MOX. Du coup, quel que soit l’enrobage que l’on veut y mettre, la filière MOX sera morte d’ici 13 ans !

Il est évident que François Hollande est parfaitement conscient de l’absurdité de sa position et qu’il a fait le choix délibéré de s’offrir une opération de comm’ politique sur le dos de la réalité. Du grand Hollande !

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. Lili du bassin dit :

    Préparez vous a payer l'électricité un euro le KW

  2. boyer dit :

    Ne soyons pas trop inquiets à propos de l'accord PS-Verts. Ce papier s'en va tout droit vers le grand cimetière des promesses électorales non tenues. Cet accord n'a en fait qu'un objectif: donner à Mme Duflot et à sa bande de pieds-nickelés de juteux postes de députés.

    A noter que le député-maire de Cherbourg, Bernard Cazeneuve, est un chaud partisan du nucléaire, et pour cause, puisque le nucléaire assure l'essentiel des revenus de la Manche. Or, Cazeneuve est très proche de F.Hollande qui en a fait l'un de ses porte-paroles.

Laisser un commentaire