Un prof tire l’oreille d’un enfant et la lui arrache !

Rédigé par lesoufflet le 17 novembre 2011.

A Abos, dans le Béarn, un instituteur à tiré l'oreille d'un élève de CP. Malheureusement, l'enfant venait de se faire opérer pour se faire recoller les oreilles. Les points de suture ont cédé...

A Abos, dans le Béarn, un instituteur à tiré l’oreille d’un élève de CP. Malheureusement, l’enfant venait de se faire opérer pour se faire recoller les oreilles. Les points de suture ont cédé…

Alors qu’il surveillait des enfants dans la cour de récréation, entre midi et deux, un instituteur a tiré l’oreille d’un élève turbulent. L’enfant sortait d’une opération pour se faire recoller les oreilles, les points ont lâché. Tout est ensuite allé très vite, le sang a coulé et le prof a confié le jeune à une médecin présente sur les lieux. L’enfant a du repasser sur le billard et subir une deuxième opération avec anesthésie générale.

Suite à cette affaire, les parents ont porté plainte contre l’instituteur qui ne connaissait pas l’enfant et ne pouvait pas savoir qu’il avait été opéré. L’homme de 52 ans n’avait jamais eu la moindre affaire de ce genre, il se retrouve donc convoqué à la gendarmerie et à l’académie. Une enquête administrative est en cours et il risque gros (amende, prison avec sursis, licenciement…).

Bien évidemment, la fédération des parents d’élèves (FCPE) n’a pas raté l’occasion de prouver sa bêtise et sa nuisibilité. L’un des organismes les plus dangereux de notre pays a donc publié un communiqué d’une bêtise affligeante dont voici un extrait significatif : « Tirer l’oreille d’un enfant de 6 ans est une violence. C’est inacceptable de la part d’un enseignant, en particulier. À l’heure où le gouvernement ne cesse de durcir l’arsenal répressif contre les jeunes dans les établissements scolaires comme par le biais du dernier décret sur les procédures disciplinaires dans les lycées et les collèges, on ne peut que s’étonner de ce deux poids deux mesures. »

Pas de bol pour cet instituteur qui va subir les foudres des associations de parents d’élève, de l’académie et de la justice pour avoir tirer l’oreille d’un enfant. Comment peut-on encore s’étonner de l’état lamentable de notre éducation nationale à la lecture de ce genre de fait divers ? Des professeurs tétanisés face à des élèves qui savent parfaitement qu’ils ont tous les droits…

Dans une société aseptisée où chaque accident doit être absolument évité, serait-il possible de dire un jour « c’est un terrible accident, pas de bol, c’est la vie », au lieu de légiférer et d’envoyer un instituteur sans histoire en prison ?

Et si l’on cherche de vrais coupables, pourquoi surtout ne pas se tourner vers des parents qui font subir une opération de chirurgie esthétique inutile à leur enfant de 6 ans ? Ce sont clairement eux qui sont à la base de cette situation !

Un monde de fou où tout le monde trouve normal que des parents fassent opérer leur fils (avec anesthésie générale tout de même !!!) afin qu’ils corresponde aux standards physiques contemporains  et où l’on s’offusque que le représentant de l’autorité tire l’oreille d’un enfant pas sage !!!!

Surtout que tout le monde sait qu’un béarnais avec les oreilles décollées peut aller très loin…

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. blablabli dit :

    oui enfin bon, moi même, qui avait les oreilles décollées petite, j'ai toujours refusé l'opération mais j'en ai connu des surnoms à l'école. ça a forgé mon caractère mais je comprend que d'autre ne le supporte pas.

    Et je ne pense pas que tirer les oreilles soient véritablement une bonne chose. j'ai connu des profs qui tiraient les oreilles à tout va. et malgré le jeune age de leur élèves, ils gardent en tête que la scolarité, c'est la soumission par la force. Beaucoup ne poursuivent pas leur études par la suite à cause de ce genre d’évènement.

  2. FANNY dit :

    pffff quel rapport avec la choucroute ne nous parle pas de tes traumatismes d'enfant on s'en fiche, c'est juste que si les parents tenaient un peu mieux leur gosses il n'y aurait pas ce genre de difficultés, l'école en france est devenue une catastrophe, les élèves sont des glandus qui passent leur temps sur facebook et qui ne savent pas parler français et les parents des minables justiciers juste pour toucher quelques indemnités…. pathétique

  3. blablabli dit :

    merci pour cette belle généralité ridicule. Les élèves, des cons et les parents des profiteurs du système. Bravo. C'est sûr, ton discours m'a totalement convaincu….

    Tu es hors sujet. c'est normal qu'un enfant de 6ans soit turbulent. Le rapport avec l'éducation des parents est complètement hors sujet. Tout comme le rapport à facebook et au problème connu de l'orthographe en france. Mais oui, toi à 6 ans, tu étais une pro du Français.

    Par contre, porter plainte contre l'instituteur est surement exagéré

Laisser un commentaire