Incroyable talent : des fakirs choquent l’Inde en direct (vidéos)

Rédigé par myriamb le 22 novembre 2011.

Lorsque l’impossible survient en direct à la télévision, sur la plus grande chaîne du deuxième pays le plus peuplé au monde, que faire ? C’est la question que se sont posés les membres du jury d »‘Un incroyable talent » version indienne en voyant débarquer sur leur scène une troupe de fakirs indiens, aux numéros tout simplement indescriptibles.

La vidéo fait le tour du web : plus de 10 millions de vues toutes langues confondues ! Le Premier Ministre indien doit s’exprimer dans la semaine sur ce sujet, coincé entre le devoir de valoriser la tradition de ces moines-fakirs et le besoin de rappeler que de telles violences physiques ne sont pas forcément opportunes pour tous les publics.

Attention, la vidéo peut choquer.

fakirs-indiens-india-talent-show

Déjà une remarque sur cet article

  1. Urbon dit :

    Pauvres chochottes…

    J’sais pas mais quand j’étais petit, suffisait d’aller devant Beaubourg pour voir avaleurs de sabres, charmeurs de serpents et autres Fakirs.

    Et encore de nos jours, n’importe quelle démonstration de moines Shaolin au palais des sports de Bercy est tout aussi impressionnante.

    Les Hindous doivent avoir leur caste de bobos, j’imagine. Ces innocents enfants devenus adulte sans jamais n’avoir connu ni la souffrance, ni la misère. Aujourd’hui, le rite de passage à l’âge adulte, pour ce monde de bisounours, c’est le bacho !

    La vie est belle pour les habitants des beaux quartiers, en Inde, pendant que ceux de la campagne et des faubourgs crèvent comme des merdes, empoisonnés par les produits chimiques qu’ils manipulent.

    Maman, quand je serai grand, je veux être Fakir. Pas question, c’est trop violent pour toi, ma petite gueule d’amour. Prends ta game boy et pense à autre chose ! Quand tu seras grand, tu feras directeur chez Monsanto ou Carlyle, au choix…

    Une fois que t’as le bacho, tu ne sais toujours rien de la vie mais t’es capable de refaire le monde. Et puis normalement, t’es à l’abri sur le plan professionnel et social, interdiction de faire un métier dégradant. Et interdiction aussi de montrer la réalité de l’âme humaine à la télévision.

    Ces fakirs n’ont pas montré d’autres violences que celles dont ils sont capable de se protéger. Mais se protéger de qui ?

    Ho mon Dieu, faites le taire, ces insinuations sont insupportables.

    🙂

Laisser un commentaire