Aéroports : passagers otages d’une grève contre le service minimum

Rédigé par lateigne (24actu) le 19 décembre 2011.

La grève qui paralyse une partie du ciel français depuis plusieurs jours est totalement ubuesque ! Les grévistes sabotent les fêtes de noël afin d’empêcher la mise en place de mesures leur demandant de déclarer 48 heures à l’avance tout mouvement de grève. Quand le corporatisme syndical n’a cure du bon sens le plus élémentaire et du contexte de crise !

Le personnel des aéroports français, en particulier à Lyon où le mouvement est particulièrement tendu, n’ont cure de l’irresponsabilité de leurs actes. Ils continuent à gâcher les fêtes de fin d’années à des milliers de passagers, pris en otage de leur grève absurde et anachronique.

Le droit de grève n’est pas le droit de bloquer et de prendre en otage les usagers ! Cette conception des rapports de force sociaux est totalement dépassée et seuls quelques irréductibles s’octroient encore le droit de pourrir la vie à des millions de personnes pour défendre leurs intérêts particuliers.

Les grévistes des aéroports français sont encore à compter dans cette catégorie. Le mépris qu’ils affichent à l’égard des passagers, en particulier en cette période de l’année, est tout bonnement hallucinante. Pourquoi la grève ?

Parce que le gouvernement a eu l’outrecuidance de demander au personnel au sol (le personnel volant l’applique déjà comme quasiment tous les salariés de France) de déclarer 48 heures à l’avance tout mouvement de grève… et d’entamer des négociations avant de se lancer dans une grève.

De quoi pourrir les vacances de centaines de milliers de Français ?

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. denis dit :

    "Pourquoi la grève ?

    Parce que le gouvernement a eu l’outrecuidance de demander au personnel au sol (le personnel volant l’applique déjà comme quasiment tous les salariés de France) de déclarer 48 heures à l’avance tout mouvement de grève… et d’entamer des négociations avant de se lancer dans une grève."

    Magnifique, on se croirait sur TF1 chez Pernault…

    Pourquoi la grève?

    Jamais cela n'est dit clairement dans cet énième articulet insignifiant de lateigne. Qui est vraiment en grève et pourquoi? (tout ce qu'on retient dans ce monceau de conneries c'est le mot "otage", preuve que les éléments de langages se perpétuent de saison en saison, puisque les vacances sont souvent synonymes de "prise d'otage" des vacanciers… on devrait pouvoir s'y faire avec le temps.)

    Le mouvement de grève est parti des agents de sécurité de la société Brinks qui est expressément connue pour son savoir faire en matière de préservation de l'emploi et ses délicatesses envers ses propres employés (qui servent parfois de chair à canon). C'est vrai qu'on se demande bien pourquoi ces fanatiques du syndicalisme osent demander une hausse d'augmentation. Et en temps de récession, c'est vraiment minable de leur part…

    Quand au service minimum… C'est la réponse maximum du gouvernement. Autrement dit: va bosser et ferme ta gueule.

  2. BoboSocKiller dit :

    "Va bosser et ferme ta gueule!".

    Ben dis-donc, Denis, je ne savais pas que tu avais tourné jaune…

  3. denis dit :

    arff… c'est en soutien à Kim Jong-Il…

Laisser un commentaire