François Bayrou prêt à gouverner avec le parti socialiste ?

Rédigé par didoulefou (24actu) le 02 février 2012.

Si la candidature solitaire de François Bayrou ne manque ni de panache, ni de courage, le pari politique du Béarnais pourrait s’arrêter (et ce n’est vraisemblablement pas son objectif) au soir du premier tour de la présidentielle. François Bayrou, ancien ministre de Jacques Chirac et figure incontournable de la droite modérée se rangera-t-il derrière François Hollande… en compagnie de Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly ?

François Bayrou maîtrise à la perfection la stratégie du pirate : saborder son navire avant l’assaut pour s’assurer qu’aucun retour en arrière n’est possible. Il l’a fait en 2007… ce qui lui a valu une longue traversée du désert et un isolement total. Est-ce la meilleure option pour défendre des idées en politique ? Pas certain que le candidat du Modem, qui a affirmé qu’il « choisirait » en 2012, rejoue cette partition au mois de mai.

Hors incroyable retournement de situation (mais François Bayrou aurait tort de ne pas y croire et son bon début de campagne parle pour lui !), François Bayrou devra choisir entre Nicolas Sarkozy et François Hollande. Un choix qui pèsera lourdement pour la victoire finale et qui lui assurera de fait une place de choix dans la majorité qui sortira des urnes.

Une place. Mais quelle place ? Si François Bayrou franchissait le rubicond et se rangeait derrière le parti socialiste, il ne trahirait pas seulement les idées qu’il porte depuis son entrée en politique, mais il se placerait dans une forme de cohabitation permanente et ô combien inconfortable avec la gauche et l’extrême-gauche.

Comment imaginer François Bayrou défendre un gouvernement aux côtés des Verts et du Front de gauche ? Comment imaginer le Modem voter pour la création d’emplois-aidés staliniens ? De dépenses publiques incontrôlées et inutiles ? Comment François Bayrou pourrait être l’appui d’un gouvernement archaïque qui fait son beurre sur des bouc-émissaires faciles (notamment la finance) tout en détruisant la compétitivité de la France et alourdissant le fardeau de la dette.

A contrario, au soir du premier tour, François Bayrou peut se ranger derrière Nicolas Sarkozy et revenir à sa famille politique. Les torts du divorce entre le centre et la droite sont d’ailleurs au moins partagés et la folie de Jacques Chirac (puis de Nicolas Sarkozy) de vouloir museler la droite dans un parti unique ne représentant pas l’ensemble des sensibilités, n’aura pas été pour rien dans l’éloignement de François Bayrou.

Qu’aurait-il à gagner en se ralliant à Nicolas Sarkozy, outre le confort de gouvernement au sein d’une majorité cohérente qui défend peu ou prou la même ligne politique que lui ? Une place de Premier ministre peut-être ? François Bayrou ne sera jamais qu’un supplétif à gauche : à droite, il peut redevenir l’un des points d’ancrage de la majorité et peser réellement sur la ligne politique du deuxième mandat sarkozyen.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. aargh27 dit :

    Quitte à se dire une site d'actualité, autant respecter une certaine objectivité. Ce genre de papier a plus sa place dans un site partisan, ou dans un blog de journal de droite. Autrement, c'est tout à fait ridicule, surtout lorsqu'on est redirigé par google actualités.

  2. albert dit :

    Bayrou n'est qu'un pauvre type sans aucune envergure.il ne represente en fait que 3 à 4%. c'est le champion de l'antisarkozysme primaire.c'est ce qu'il partage avec ceux qui l'ont suivi en 2007 et 2012. que l'UMP arrete de lui faire la cour, son choix estfait depuis 2007 "iil sait pour qui il ne voterapas au 2ème tour; si vous ne le savez pas
    c'est sarkozy

  3. romain dit :

    DEJA DIRE QUE QUE LE FRONT DE GAUCHE SERA DANS UN GOUVERNEMENT PS C'EST UNE ERREUR JOURNALISTIQUE MAJEURE. ENSUITE CROIRE COMME AU TEMPS DE PAPY QUE LES ELECTEURS SUIVENT LES CONSIGNES DE VOTE C'EST NE PAS COMPRENDRE LE MONDE ACTUEL ET LA VIE POLITIQUE FRANCAISE DANS LAQUELLE 48% DES ELECTEURS NE VOTENT PLUS.(SAUF PRESIDENTIELLES: 30%) ET MEPRISENT CROISSAMENT LES COMBINES.

    ENSUITE, IL EST PROBABLE QUE BAYROU S'EFFONDRE AVANT LE PREMIER TOUR AUX VUES DE SON PROGRAMME INEXISTANT EN AUDACE ET ULTRARIGOUREUX QUI S'APPARENTE FINALEMENT A CEUX DE HOLLANDE ET SARKOZY DONT IL ESPERE POURTANT JOUER LE "NI NI"

  4. jeanmi934 dit :

    Puisque Nicolas Sarkozy proposera une "dose" de proportionnelle à l'Assemblée, il sera réélu. François Bayrou (ou ses "adjoints") aura alors toute sa place dans le nouveau gouvernement "d'ouverture" que formera le Président Sarkozy…. A bientôt, au 07 mai 2012 !!

Laisser un commentaire