TurboPoker

Homoparentalité : le meilleur des mondes de François Hollande

Rédigé par lesoufflet le 14 février 2012.

14.02.2012
bienvenue-a-gattaca-1997-04-g

Samedi 11 février, la député socialiste George Pau-Langevin représentait François Hollande dans un débat avec l’Association des parents et futurs parents gays et lesbiens (APLG). Elle a confirmé la volonté du candidat d’autoriser les femmes homosexuelles a avoir recours à l’aide médicale à la procréation (AMP).

Comme un bon socialiste, François Hollande est un adepte du communautarisme. Après être allé expliquer à quel point il aimait les juifs, au dîner du Crif, il a logiquement envoyé une émissaire à un débat avec les parents homosexuels. Les communautés juives et les homosexuelles, de profondes priorités pour l’avenir de la France ? Espérons qu’il se rendra au banquet des propriétaires de caniches diabétiques…

George Pau-Langevin a donc été claire sur l’avenir que François Hollande souhaite à la France : un pays où l’on fait les bébés dans des laboratoires. Un pays où un homme se masturbe dans un bocal, devant des images pornographiques, en échange d’un sandwich jambon beurre. Un pays où un médecin injecte à la seringue le sperme en question, dans le ventre d’une femme qui ne veut pas faire un bébé selon les méthodes naturelles pourtant bien connues de l’humanité.

Un monde décrit par Aldous Huxley dans Le meilleur de mondes, où la procréation dite « naturelle » est interdite ; un monde où l’on enferme dans des réserves naturelles les derniers humains issus de coïts et non de manipulations scientifiques.

Un monde dénoncé et craint par l’ensemble des romanciers de science fiction qui ne pensaient sans doute jamais que le fruit de leurs imaginations pessimistes deviendrait réalité et serait incorporé dans un programme présidentiel. Un monde aseptisé, scientiste, déshumanisé, totalitaire, bien entendu.

Sont-ils devenus fous ? En l’occurrence, dans le cas de François Hollande et du Parti socialiste, cela ressemble plus à une démagogie électoraliste teintée de cynisme et de nihilisme.

Après 1984, de Georges Orwell, 2012, de François Hollande…

meilleur_des_mondes

TurboPoker

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. molinari dit :

    je suis "homo" et pas du tout d'accord avec la gauche sur les propositions de Hollande : le mariage gay est une absurdité par contre les mêmes droits sociaux sont une évidence. la gauche fait du communautarisme alors qu'une majorité d'homos, j'en suis sûr, ne demande qu'une chose : vivre comme tout le monde dans L'INDIFFERENCE… la sexualité est du domaine privé et doit le rester!!!

  2. marco06 dit :

    je suis "homo" et pas du tout d'accord avec la gauche sur les propositions de Hollande : le mariage gay est une absurdité par contre les mêmes droits sociaux sont une évidence. la gauche fait du communautarisme alors qu'une majorité d'homos, j'en suis sûr, ne demande qu'une chose : vivre comme tout le monde dans L'INDIFFERENCE… la sexualité est du domaine privé et doit le rester!!!

  3. Chaumette dit :

    Hmmm… Je vous pris de m’excuser mais je n’ai absolument pas compris votre réflexion…
    En quoi envoyer des « émissaires » auprès des communautés juives et homosexuelles transformerait la société, la transformant en sortes d’immenses cages aseptisées comme vous le décrivez?
    C’est absolument incompréhensible…

    A mon avis vous avez dû, en effet, abuser un peu des romans de science fiction dans lesquels, par ailleurs, il n’est JAMAIS fait mention que ces « problèmes » sont issus d’une société gay-friendly, mais bon.
    Le truc c’est que les homosexuels n’ont jamais cherchés à supplanter les hétérosexuels, ils demandent juste les même droits, ce qui est tout à fait normal, à mon avis.

    Bref, rédaction minable sans aucun apport d’information.

  4. [...] ses différentes positions en faveur d’une science libérée de tout contrôle éthique (autorisation des femmes homosexuelles a avoir recours à l’aide médicale à la procréation, volonté de légaliser l’euthanasie…), le candidat socialiste vient d’annoncer [...]

Laisser un commentaire