Dette, impôt : la Corrèze, laboratoire de François Hollande

Rédigé par notre équipe le 23 février 2012.

La médiathèque de Tulle aux heures de pointes : 9 millions d'euros, 21 employés !

A l’occasion d’un déplacement en Corrèze, le secrétaire général de l’UMP a dressé un bilan sans appel du bilan de François Hollande à la tête du département de la Corrèze. Avec une dette qui a augmenté de 110 millions d’euros et des dépenses de fonctionnement en hausse de 30%, Jean-François Copé estime que la Corrèze est le « laboratoire » de François Hollande et du parti socialiste.

« François Hollande n’a jamais été ministre. Ni Mitterrand ni Jospin n’ont jugé utile de le nommer au gouvernement et la Corrèze est un rendez-vous important : autant regarder ce qu’il a fait », a expliqué Jean-François Copé à Mallemort. Le secrétaire général de l’UMP a donc choisi de détailler le « bilan calamiteux » du candidat socialiste dans son département.

Selon, lui, il « est temps qu’on réalise ce que veut dire pour les contribuables corréziens la politique de François Hollande », avant de dénoncer « l’impunité intellectuelle » dont le candidat socialiste bénéficie auprès des médias : « quand c’est François Hollande c’est pas grave, c’est de gauche » a-t-il expliqué en faisant référence aux multiples revirements récents du candidat socialiste.

François Hollande « a fait de la Corrèze le département le plus endetté de France. En quatre ans, la dette du département a augmenté de 110 millions d’euros, les dépenses de fonctionnement sont en hausse de 30% depuis 2007, il a matraqué les classes moyennes… », s’est indigné Jean-François Copé pour qui la « Corrèze est le laboratoire de ce qu’il pourrait être tenté de faire si demain, ce qu’à Dieu ne plaise, il devait être élu président de la République. »

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. Eddy K dit :

    Il est évident que si la Corrèze était dirigée par un élu UMP, ce bilan catastrophique serait rappelé aux électeurs chaque semaine.

    Et si la Corrèze était dirigée par Marine Le Pen, on nous en rebatterait les oreilles tous les jours !

  2. jean pierre dit :

    on ne peut juger un parti qui n"a jamais gourverner .compare au PS et LUMP

  3. Alain dit :

     Evolution 2001 à 2010 de l'endettement de la Corrèze.
    Encours de la dette:
    2002: 50.975 millions
    2004: 105,999 millions
    2006: 199,349 millions
    2008: 299,99 millions*
    2010: 345,56 millions**
    * Le budget 2008 est voté le 14 décembre 2007 par Mr Jean pierre Dupont UMP.
     Mr.Hollande est entré en fonction de président en mars 2008. Il arrive donc et trouve une dette de 299,99 millions d'euros laissé par Jean-Pierre Dupont de l'UMP président de 27 mars 1998 – 17 mars 2008.

    • arnaud dit :

      Alors si je comprend bien votre raisonnement, la Correze est le departement le plus endetté de france, mais ce n’est pas de la faute de Mr Hollande puisqu’il en a herité et donc il a rien pu faire.
      Si demain il herite de la dette de la France, cela veut dire qu’il ne pourra rien faire non plus ? alors, il sert a quoi Hollande ???

Laisser un commentaire