Le fils de Valérie Trierweiler arrêté pour usage de drogue

Rédigé par lesoufflet le 02 avril 2012.

02.04.2012
valerie_trierweiler_starlette

Exclusif : le fils de Valérie Trierweiler a été arrêté par les forces de police pour avoir consommé de la drogue sur la voie publique. L’info, révélée par Staragora, n’a été reprise par aucun journaliste français. Deux poids deux mesures ? Cette affaire soulève aussi l’ambiguïté des liens entre la gauche française et la consommation de drogue.

C’est à la sortie de son luxueux lycée (Claude Bernard, l’un des plus réputés de la capitale) du 16e arrondissement de Paris (François Hollande n’aime pas les riches, mais il se met en couple avec une sacrée bourgeoise !) que le fils de Valérie Trierweiler, s’est fait attraper par des policiers, en train de fumer de la drogue.

Quand on voit les déclarations et propositions irresponsables de la gauche française quant à la consommation de drogues censées être « douces », on imagine que le beau papa du jeune homme, François Hollande, aura surement trouvé le comportement de l’ado cool et branché. Démagogie à tous les niveaux ?

Si Hollande est encore flou sur ce sujet (comme sur tant d’autres…), le progressisme socialiste considère la dépénalisation des drogues dites douces comme une belle évolution. Les Verts en veulent Mélenchon aussi, le PS cédera.

Valérie Trierweiler, une caricature de grosse bourgeoise post soixante-huitarde qui sacrifie l’éducation de son enfant à l’ascension de sa carrière ? Au point de se mettre en couple avec un présidentiable ? Du coup, le jeune, paumé, fume des pétards devant son lycée, comme un appel au secours. On voit bien que la question des valeurs se pose plus que jamais. Dans leur vie privée comme dans leurs propositions politiques, les socialistes prouvent quotidiennement (DSK…) leur nihilisme et leur rejet de toute « valeur », notion fasciste et liberticide.

Interdisez d’interdire, jouissez sans entrave, mais ne vous étonnez pas de retrouver vos enfants drogués au poste de police.

Au delà de la question des valeurs, c’est surtout celle du traitement médiatique qui interpelle ici. L’affaire aurait pu causer du tort à Hollande, aucun journaliste ne l’a même évoquée.

Le fils de Nicolas Sarkozy envoie une tomate sur un policière et l’ensemble des médias français relayent l’information. Une question sur le sujet est même posée au président de la république dans l’émission de Michel Denisot, le Grand Journal.

Le beau fils du candidat socialise passe des heures au commissariat pour détention et consommation de drogue devant un établissement scolaire et rien (même sur le web, personne n’aborde le sujet). Pas un article, une dépêche ou un minimum d’information ne sort. Des médias muselés ?

Qu’on ne vienne pas dire que Valérie Trierweiler n’est pas en campagne et que sa vie ne concerne pas la presse : elle s’est bien rendue aux funérailles officielles des soldats français assassinés par Mohamed Merah comme compagne de Hollande. Elle devrait assumer les responsabilité de son nouveau statut. Et les journalistes devraient faire leur travail consciencieusement et pas en fonction de leur admiration pour François Hollande.

Deux poids deux mesures à ce point là, ce n’est pas du journalisme mais de la propagande !!!

Déjà 325 remarques sur cet article

  1. @mbourrelly2 dit :

    ha un ado qui fume …. ça c'est de l'info… ça alors ….. c'est vrai que la France à part ça va bien… affligeant

    • yann dit :

      oui c’est incroyable

      Et pourquoi ne pas parler du fils de sarko qui est rentrée D’ Ukraine en avion Privé payer par le peuple Français pour une soit disant INTOXICATION ALIMENTAIRE en DISCOTHÈQUE

      Mais bon… Tous cela reste de l’hypocrisie.

      Quand un média nous parler de drogue ou de prostitué c’est pour nous cacher de vrai information car les drogues existe depuis que l’homme a découvert les pattes arrière et les prostitués est l’un des plus vieux métier du monde

      A bon entendeur merci

      • marcel dit :

        Ben oui !! Et que penser de Françoise Sagan emmenée dans les bagages de Mitterand ?????

      • Sophie dit :

        Cher Yann, tu as mal regardé ou écouté les médias , car ils ont bien parlé de ce voyage « privé » en avion !!!

      • Jielbet dit :

        Quoi, quoi, « les pattes arrière des prostituées » ??????????

      • muriel dit :

        Cher Yann, justement ils en ont parlé, pire encore le petit dernier a jeté des cailloux sur une policière et ça a fait la une de journaux et de télévisions… Je crois que c’est ça 2 poids 2 mesures, la presse est majoritairement de gauche, alors le contrôle des médias sous Sarko c’est du pipeau…

        • guinard dit :

          la policiere a eu la proposition suivante une mutation ou elle voulait et si mes infos sont exact elle se trouve dans le sud ouest vers bayonne

        • fabien dit :

          la presse est manipulé par la droite autant que la gauche et ce qui me fait bien rire c de voir des gens comme vous encore croire qu’il y a une droite et une gauche et encor pire que l’une d’elle s’interesse a vous..ils s’en foutent royalement de votre geule et de celle de tous les francaise..sauf si tu est milliardaire ou grd chef d’entreprise la c differen..la seule chose qui les interesse c’est la tune et rien dautre…
          pour ce qui est du petard vue le nombre de gen qui fume et ca de tous niveau et de toute classe sociale( pas seulement les mec de cite dorigine africaine comme on ns le fait croire a la tele car un go fast a 400kg ca tien koi un jour a paris..qui ramene les tonnes?) il est grand temp que la france s’alignent sur tous les pays du monde usa pays bas rep tcheq et autre et legalise enfin le cannabis…

        • JeanJean dit :

          TF1 qui malheureusement est la principal source d’info des français est de gauche… ahahahahah tu me fais bien marrer… le monde reste majoritairement neutre même si c’est vrai qu’il y a un léger penchant pour la gauche…

          et le figaro qui est passé deuxième journal acheté par les français (derrière le monde) est un journal communiste…

          P A U V R E I D I O T E

      • Aluc dit :

        existent !

      • Juliette dit :

        pauvre idiot

      • boussin dit :

        s v p il y a mieux que des affaires privées!…si on commence par s’intéresser à toutes ses futilités ; eh bien on finira dans le trou !

      • seb63 dit :

        cela a etait dis alors bouche cousue please,chacun son tour meme si cela vs déplaise….a bon entendeur egalement..

      • lolo dit :

        Et Yann apprends à écrire Français !!!!

      • neoselen dit :

        c’est marrant que tu dises « prostitué le plus vieux métier du monde »

        bah bizarrement, j’aurai pensé un truc plus intelligent: cueilleur, puis cuisinier, chasseur qui vient après, puis chef de tribu (on commence à chasser plus gros, donc on chasse en meute), puis prostituée (plus grand groupe => faveurs à avoir, alternatives aux métiers liés à la nourriture).

        Mais bon, répètes sagement ce qu’on te dit…

        Au fait, prostituéE.

        Ceci dit, si tes infos à propos du rejeton à M. Sarkozy sont véridiques, en effet, y’a de quoi poser des questions à propos du fait que l’intoxication soit vraiment alimentaire … Et pas de nature à faire penser à certains produits.
        Et, d’autant plus, pourquoi un président qui est si bien payé n’assure-t-il pas le rapatriment de son fils avec ses propres moyens ? Sa fonction ne lui offre-t-elle pas assez d’avantages présents et futurs ?

        Je ne m’indigne plus des dérives politiques, je m’en révolte.
        À quand une loi interdisant la vie politique pour une personne ayant été condamnée pour des affaires d’influences, d’intérêts, ayant détourné de l’argent (à condition que ce soit avéré, ne soyons pas non plus despotiques) ?
        (zut, c’est quoi le site de pétitions ? avaaz je crois)

    • misterfrizz dit :

      « Valérie Trierweiler, une caricature de grosse bourgeoise post soixante-huitarde qui sacrifie l’éducation de son enfant à l’ascension de sa carrière ? »

      OULLALALAL
      24 le site qui vous parle d’info autrement !!!!

      bravo les gars

    • MrFiiix dit :

      C’est comme le coup de la tomate du Fils de SArko la bizarrement tout le monde se scandalise

    • boussin dit :

      ça commence bien !

    • Marco dit :

      La drogue concerne tout le monde, riche ou pauvre. En ce moment, le fils ou la fille du journaliste qui a écrit cet article est peut être dans un commissariat ! Parler d’actu autrement c’est aussi et surtout parler de prévention !

    • alain dit :

      c’est d’autant plus affligeant que le colportage de cette cretinerie est drolement bien vu: de la propagande EN PLUS d’etre un hoax!
      http://www.hoaxbuster.com/forum/le-fils-de-trierweiller-se-drogue
      AHAHAHAHA! ils sont beaux les journaleux de caca niveau…

    • petit lu dit :

      très objectif cet article dites moi!
      des « c’est flou » par ci et des critiques sur l’éducation et les valeurs de la gauche par là…
      je ne suis d’aucun parti ni sensibilité particulière, et je supporte encore moins mme rotwe… oups pardons trierweiler, mais si les médias n’ont pas retransmis cette information c’est peut être car elle n’était pas vérifiée voire fausse… à méditer, ne vous laissez pas manipuler par l’information d’où qu’elle vienne ;)

    • Mana dit :

      Oulala! De la drogue! Mais dis donc! Le plus mauvais c’est toujours le tabac qu’on met dedans. Aussinon, on a aussi les pots d’échappement des moteurs à diesel, très efficace! Ou les centrales nucléaires, très efficace aussi! Vive Dupont de Nemours et son monde de merde!

    • Looping dit :

      Houlalaaaaaa. C est vrai que c est l affaire du siècle. Sa va avoir des répercutions au niveau mondiale. Pffffff. Nimport’nawack. MDRRRR.

  2. High-Class dit :

    Article ridicule et sans intérêt . Il fume peut être du cannabis mais lui ne tire pas des bille et des tomates sur la police . Avant de dire deux poids deux mesure , renseignez vous car les média en n'ont pas parlez de cette histoire avec le fils de Sarkozy . Et oui ce que vous faites n'est pas du journalisme mais bien de la propagande .

    • janus dit :

      C’est vous qui êtes débile, Hollande lui même est poursuivi pour travail dissimulé et licenciement de son chauffeur sans indemnité !

      • Dav dit :

        C’est toi le débile !!! Qu’est qu’on en a à foutre d’un type qui fume de l’herbe… Y a plus grave que ça. Quand il aura perdu son immunité, ton Sarko sera poursuivi lui aussi pour : Bettencourt, Karachi, Kadhafi…

        • GetRideOfNico dit :

          C’est clair…
          50% des jeunes fument de l’herbe !!! Et parmis les heritiers de la droite bien pensante surement encore plus !!!
          Franchement Sarko declenche tellement d’ecrans de fumee que ses supporters ne se rende meme plus compte de la realite !!! Ni de la catastrophe de son bilan ! l’important n’est pas l’immigration, ou le fait d’etre fier d’etre francais!!!  » les racistes se trompent de colere »… La vraie question c’est de savoir ce que ce type a rellement fait pour nous en 10 ans, en terme d’economie mais aussi en terme de « vivre ensemble serenement dans ce pays » !! rien ! mais pour son salaire et ses potes, aucune soucis a se faire… et des qu’il y a un mauvais sondages a l’horizon (payes au frais de l’Etat sans appel d’offre, bravo la republique) Hop ! on ressort les ficelles du FN ! C’est affligeant/.

        • Jen dit :

          faut-il preciser que les fils du « président » et ce dernier meme consomment de la cocaine ? parce que ceci est un fait et personne n’en parle …

          • geoffroy dit :

            Prouvez-le! Là, le fils de la concubine du nouveau président a été arrêté et, étrangement, pas une ligne dans la presse qui s’est acharnée pendant des années contre l’excellent Président Sarkozy. Je rigolerai quand la France sera identique à ce qu’est devenue la Grèce.

        • Emma dit :

          Bien vu Dav, tout vient à point à qui sait attendre !

          Je tombe sur cet article (que je ne qualifie pas au sens journalistique du terme) un peu tard, mais c’est une pure honte.

      • MrFiiix dit :

        Et ca non plus la presse n’en parle pas

    • abdel59150 dit :

      Vous avez du être exposée trop longtemps aux vapeurs nocives de la pensée unique Psiennene, vous dites que les médias n’ont pas parlé du fils de N Sarkozy , où vous ne regardez pas la presse ou vous escamotez la vérité comme ce cher F Hollande le roi de l’esquive et du mensonge, donc ici on dit juste qu’il y a deux poids deux mesures une presse qui ne fait plus son travail avec F Hollande et qui se déchaine et fait de l’antijournalisme avec N sarkozy .*

      Si la pensée unique PS vous a laissé un peu d’esprit critique allez sur ce lien voir ce que dénonce une journaliste belge sur le système Hollande …. http://wattrelosplouys.over-blog.com/article-holl

      Un ex PS un vrai déçu

      • mirlier dit :

        Bravo Abdel 59150, j’ apprécie beaucoup votre réponse, vous avez raison la presse se déchaine contre Sarkozy, et protège hollande qui ne rêve que de pouvoir avec ses copains du ps, ils ont dévalorisé le travail, ces gens du ps qui ont deux mains gauches, qui se prennent pour des intellos et qui méprisent les travailleurs manuels qui sont bien plus intelligents. Tous des bons à rien qui ont délocalisé le travail manuel parce qu’ils méprisent,honte à eux.

    • mirlier dit :

      High class a dû fumer la moquette, car l’histoire du fils de Sarko a été publié et même circulé sur le net, 3.29H, heure de publication de la réaction à l’ article, évidemment on n’est pas frais à cette heure là, surtout quand on consomme. La propagande c’est à Moscou, donc socialiste high class, et puis c’est nul de prendre un pseudo anglais ou américain quand on est socialo, sachant que les deux détestent les socialistes et communistes, une espèce en voie de disparition, même la chine est devenue capitaliste. Le socialisme a perdu et le capitalisme a gagné, il reste la corée du nord…. le village d’ Asterix en Asie …

      • fabien dit :

        le capitalisme a gagner et ten est fier povre abruti?
        le capitalisme est la gangraine de se monde c’est a cause de ca que tous les pays en crise sont aussi bas a cause despeculation et autre magouille..faudrai penser a ouvrir les yeux mais bon apparement vous aimez vous faire enfiler par l’etat..
        gauche droite areter avec vos conenries hollande suit la meme directive que sarko il fait ce quon lui dit et aide les riches point barre…

    • MrFiiix dit :

      C’est ca, c’est de la propagande Gauchiste

    • seb63 dit :

      et alors pk devraient-ils rien dire???du temps de Sarko ça vs dérangez pas..bon..ok??

  3. Comment pouvais-vous faire polémique sur un sujet comme ceci, alors que tellement d'autres sujets mériteraient un temps soit peux d'intentions. Et avec vos leçons a morales, comme le dis la personne au dessus de moi(post du haut) ceci est affligeant. Apprenez donc a moraliser vos sujets et non pas faire la gue-guere des présidentielles !!!!!!! HONTEUX !!!!

  4. visiteur du soir dit :

    @High Class : Quand on demande aux gens de se renseigner… on le fait ! Effectivement les ennuis du fils de Nicolas Sarkozy ont été largement traités par la presse et celui-ci bizarrement pas du tout… Comme quoi, la presse de gauche a encore de beaux jours d'omerta devant elle… J'ai dit presse de gauche, pardon, pléonasme !

    • BOULKANIS dit :

      c pas lesoufflet que tu devrais t’appeler, mais « l’aspirateur à bite de l’ump »

      mdr tu fais pitié enculeur de mouche !!

      tu le sais que ton nain va finir en taule, fais tes papiers pour faire un permis de visite , tu le pomperas au parloir désormais et seulement 2 fois par semaine, fini les perfusions buccales de bite, si t en manque tu finira au bois de boubou avec le chibre à dsk au fond de ta gorge profonde lol

      avec tout mon amour

      • domiparadis dit :

        BOULKANIS, vous devriez vous faire soigner et revoir votre éducation. Vous êtes nul !

        • boulkanis dit :

          toi va boire un thé et le doigt de lait fourre toi le dans le boule, tu crois qu'ils sont mieux éduqués que moi ceux qui ns gouvernent parles bien mais sont des assassins de la pire espèce, alors glisse toi des doigts dans la fente va enfiler tes bisounours et des perles aussi tant que tu yes

      • Reinhardt dit :

        Un peu de retenue votre vocabulaire nous montre votre éduction de basse étage. Apprenez à vous exprimer correctement avant de vouloir donner des leçons aux autres.

  5. muzikant dit :

    … justement, la France est classée dans les 60 eme et quelques au classement international des libertés de la presse…

    • denis-le-rouge dit :

      et elle s’est encore réduite depuis que Sarko est au pouvoir…

      • GetRideOfNico dit :

        … Tu m’etonnes, avec un president qui declenche 8 procedures judiciaires contre des medias alors qu’il est lui meme intouchable…

  6. denis-le-rouge dit :

    encore un gosse qui n' a pas pris assez de baffes…
    Et comme par hasard, vous oubliez le vrai crime commis par le père du rejeton, Denis Trierweiler: il bosse à Paris Match. Ils en ont parlé dans le canard de Lagardère?

  7. denis-le-rouge dit :

    et elle s'est encore réduite depuis que Sarko est au pouvoir…

  8. albert dit :

    justement, la France est classée 46 eme au classement international de la CREDIBILITE de la presse…

    • denis-le-rouge dit :

      en même temps quand on voit que la plupart des groupes de presses (gauche comme droite) sont tenus par des hommes d'affaire, dont certain ont des accointances avec le pouvoir en place, on se demande bien où peut bien être la crédibilité.

    • fripounet dit :

      Je viens de recevoir par courriel cet article. Quel niveau on appelle cela du journalisme, que pour ma part je qualifierais de nauséabond. C'est du "Minute" ça sent le" bruit de bottes". Quel gamin adolescent n'a jamais fait de "conneries" surtout à cet âge où l'on cherche a ne pas être moins que les autres, où l'on veut s'affirmer, il n'a tué personne. Vous pouvez pas foutre la paix aux gens, un peu? Leur lâcher les baskets comme le disent les jeunes. Si c'est ça le journalisme, je ne m'étonne plus que la presse se casse la gueule, et que les jeunes et les moins jeunes préfèrent aller fumer des pétards. Affligeant!!!!!!!!

      • fxpa dit :

        Le fils de Sarko a le droit à toute la presse pour une tomage, mais la drogue alors la !!! quand ca touche Hollande on en parle pas surtout pas, il est de gauche donc c’est un gentil, Meme quand son beau fil se drogue c’est pas grave.
        Belle image de la France

        • seb63 dit :

          tt a fait d’accord avec toi…de tte façon ses gauchistes sont que bons a critiquer et faudrais que parler d’eux en bien….52% d’abrutis..et dans 5 ans 15/20% retourneront leur vestes et auront meme type de propos mais pour la gauche cette fois..vs me foutez la haine franchement..

      • Franky37 dit :

        Le rejeton n’a tué personne, mais celui qui lui a refilé le pétard peut-être que si !

  9. Goussef-Fontaine dit :

    Merci d'avoir parlé du fils de la compagne de Hollande
    On ne parle que des fils du Président en mal évidemment ,donc c'est tout à fait normal que l'ont parle de l'entourage très proche du donneur de leçons de la gauche caviard!
    Merci et continuez!

  10. il a prise quoi comme drogue

  11. alain le noir dit :

    non c'est pas seulement un gosse qui n'a pas pris de baffe c'est le resultat de l'éducation de gauche rose ou rouge

  12. La vérité... dit :

    et les fils Sarkozy ne fument-ils pas peut-être de cannabis ??? Quel monde de faux-culs ! Pour info, le fils de Sarkozy et de Cecilia a également jeté des cailloux sur la Policière. Les fils Trierweiler ne feraient pas de mal à une mouche eux…

  13. alain le noir dit :

    la presse n'a pas arreter de parler du fils de sarko avec les tomates avant de parler lisez

  14. alain le noir dit :

    tiens le même prenom et la même mentalité,c'est vous qui etes affligeant,monsieur,pourquoi parler de l'un et pas de l'autre,,quand flambi veut donner des leçons ,normalqu'il en recoives

  15. jip67 dit :

    allez vas au bout de ta pensée mec, dis que les médias sont aux mains de gauchistes bobos, et rajoutes-y juifs et tu trouvera pour qui voter..

  16. denis-le-rouge dit :

    ah bon? je connais personnellement des gamins de bon vieux cathos des familles qui fument de la drogue régulièrement. Ca ne les empêche pas d'avoir fait des études et de voter à droite. Mais c'est comme partout, il y a des brebis galeuses.

  17. La vérité... dit :

    Et le fait que des garçons qui ne sont MEME PAS SES FILS fument du cannabis, ferait de FH un mauvais Président ? FH est une personne avec des manières, polie et n'insulterait jamais personne comme M. le Président sortant. Cette info intox ne changera en rien l'intention de vote des français.

  18. Marjorie dit :

    Autant la question de difference de traitement entre les deux candidats et leur entourage pourrait etre pertinente, autant le reste de l’article est affligeant et sans interet. Combien de jeunes au parcours scolaire brillant ont ete arrete pour avoir  » fume de la drogue »? Peut-on alors reellement lier la consommation de drogue a l’abandon parentale de toute valeur et au privilege de leur carriere?

    Et le non-relais de cette information par les medias ne demontre-t-il pas la banalisation de la consommation du cannabis? Different du nom respect des forces de l’ordre ou plus largement d’un individu? Ne serait-il pas temps de legaliser le cannabis?

    • mingus dit :

      Et si on mettait en taule plutot les parents qui picolent le gros rouge et qui roulent ensuite en voiture ?
      Haa non, suis con, sur l alcool, l état se sert des 21% de tva
      Tout comme on donne la legion d honneur a des tordus qui auront inventés des mines anti personnel !
      Cet article ressemble a un vrai déchet qui mele la vie privée.
      La France a encore du boulot avant d évoluer

    • christine dit :

      La question mérite un débat mais pas sur cet article,ici on parle de l'inégalité du traitement des informations par la presse,pas besoin de chercher midi à quatorze heures,quand on sait que le coup du "lancer de tomates" a fait le tour du monde,il y a vraiment de quoi se poser des questions….!!!

  19. BRAS dit :

    oui sans intêret c'est ce qu'on appelle "un leurre" les français même incultes ne se laisseront pas prendre à ces annonces indignes . (de plus le pigiste devrait savoir que Claude B n'est pas lycée d'élite mais c'est le Lycée La Fontaine – juste en face – qui est select – si celà peut interesser le chaland…)

  20. GERONIMO dit :

    De toutes les manières, ce parti est le parti des cachoteries.

  21. BRAS dit :

    Absolument ! et HONTE à Mr "le soufflet " qui doit s'ennuyer ferme pour perdre du temps à rédiger de telles sornettes .

  22. indica dit :

    Le 16ème arrondissement n’a rien a voir avec la vie « normal » des français lambda,ses habitants sont dans une bulle dans leur « ghetto » d’ultra riche un peu comme neuilly. Ils croient connaitre la vie mais ils ne connaissent rien !!!!
    et sachant que pas mal de politique sont issu de ces milieus ultra favorisés sérieusement ça crains

  23. BoboSocKiller dit :

    Effectivement, comme le dit très bien La Vérité, « FH est une personne avec des manières, polie et n’insulterait jamais personne comme » Sarkozy.

    Tu as raison mon gars. Hollande est un petit bonhomme bien propre sur lui, qui n’a jamais souffert, né a Neuilly, grandi dans une famille de nanti, puis l’ENA, salaire royal (sic) à vie pour ne pas faire grand chose, double salaire Royal avec Marie Ségo…. C’est sûr que lorsqu’on a eu une vie aussi difficile que la sienne et que l’on a toujours vécu dans les beaux quartiers, on a pas de raison d’insulter qui que ce soit. Non, sans blague, cette baudruche de Hollande n’a peut-être jamais dit de gros mots mais j’aimerais bien qu’il s’achète une paire de couilles, ça le changerait. On a pas besoin d’une lvette pareille à la tête de lka France. C’est d’un warior bien couillu dont on a besoin, pas d’un pédalo.

    • indica dit :

      pas forcement ok avec toi, mais j'aime bien ce que tu di !!!

    • dardas dit :

      Si pour toi sarkozy est un couillu, je te rappelle qu'il ne fait que mentir a la france depuis 5ans, je ne sais plus où vont les citoyens francais.
      Ensuite je pense que hollande n'est pas non plus un couillu.
      Pour finir il faut arreter de parler du salaire de hollande quand le président actuel, qui n'a aucun frais a charge pendant son quinquennat et qui se permet de prendre un salaire > 20 000€ par mois en se mariant a une femme richissime se dit modeste.
      Arretond de nous faire sodomiser et ouvrez les yeux.

    • ines dit :

      Je ne savais pas que Neuilly était près de ROUEN en seine Maritime.c’est vrai que BOIS GUILLAUME est une commune sympa. Mai voyons n’y a t’il pas de choses plus sérieuses que de raconter n’importe quoi?

  24. Mestiri dit :

    Si le lycée Claude Bernard est réputé , il n'a rien de luxueux.. Je ne connais pas de lycée luxueux dans la capitale ni ailleurs.J'ai pourtant fréquenté Louis le Grand

  25. quinquaix dit :

    Le futur gendre d'un candidat normal!… ah les blaireaux!…

  26. jonatt dit :

    Deux poids, deux mesures ! Les bobos montent au front, c’est rare ici ! Mais il est vrai qu’ils sentent les flammes leurs lécher les fesses !!

  27. tof dit :

    non mais franchement ! diabolisé pour un joint ! cet article est ridicule . Il y a des choses bien + grave que ca a dénnonçer …

    • Franky37 dit :

      Vous n’avez rien compris au film. Il ne s’agit pas de débattre sur ce qu’a fait le rejeton de la concubine du président, mais de dénoncer le silence sur certaines informations touchant de près ou de loin le « presque beau-père ». Du temps de l’URSS, ça se faisait beaucoup de museler la presse ou de s’abstenir de révéler certaines info !

  28. lilidubassin dit :

    Par contre ici c'est sorti dans toute la presse, comme l"affaire des tomates de l’Élysée", mais quand ça touche Hollande motus et bouche cousue dans la presse.

  29. lilidubassin dit :

    Le mensonge c'est maintenant !

  30. lilidubassin dit :

    Par contre on peut dire francs-maçons

  31. Vicente dit :

    Cet article confirme que "24heuresactu" est un torchon militant proche de l'extrême-droite, et non un site d'actu.

  32. mesvaleurs dit :

    Pourquoi le lire???

  33. scoop dit :

    mais qu'est ce que c'est que ce journalisme de merde, ont ce croirait en 1940 ou la délation était un sport national, tout ça n'as absolument rien a voir dans une campagne présidentiel, ce qui intéresse l’électeur ce sont : le travail, l’économie, la santé, le pouvoir d'achat, la santé, la sécurité ect pas ce ramassis de délateur qui ramène la campagne présidentiel a : c'est celui qui dit qui y est ! c'est digne des cours de maternel et ça n’intéresse personne c'est pas ça qui améliorera notre quotidien !!

  34. Jean Durand dit :

    Ca permet surtout de voir que Hollande et sa femme sont de gros bobos qui soi-disant n'aiment pas les riches mais qui scolarisent leurs enfants dans le 16e

  35. Jean Durand dit :

    Est-ce que tu as posé la même question avec l'histoire de Louis Sarkozy, pourtant moins grave?

  36. Grégoire dit :

    On est plus le premier avril là !!! Désinformation quand tu nous tiens ! 24heuresactu sur la lignée du petit journal !

  37. Aurélien dit :

    L’article le plus scandaleux que j’ai lu de ma vie je pense. De quel droit vous jugez les gens comme ça? Des jeunes qui ont jamais touché à l’herbe y en a vraiment pas des masses. Quand aux critiques émises vis à vise de Hollande et de sa compagne c’est de la pure indécence, et pourtant je ne le tiens pas dans mon coeur étant donné qu’il prône l’anti-sarkozysme et que je suis en faveur de Sarkozy pour la campagne. Vraiment honteux, le journaliste qui a pondu cet article peut s’abstenir d’un suivant.

    • lilidubassin dit :

      Il a rien compris le bolchevik, on parle de la différence de traitement dans la presse entre les fils famille Sarkozy et fils famille Hollande.

    • Nathan dit :

      Impossible que ce soit un journaliste qui ait pondu, j'irai même jusqu'à dire ch..é un torchon pareil. Je cherche toujours où se trouve l'info.

    • Jsc dit :

      Peu de jeunes auraient échappé à l'herbe…!

  38. indica dit :

    france classée derrière la coree du nord dans liberté presse et expression !!!!!

    merci sarko fils de sans papier qui n'aime pas les immigré !!! merah aurai du l'abattre au sniper style kennedy !!!

  39. Framboise44 dit :

    ça change du fils du Président, à chacun sa croix …

  40. lilidubassin dit :

    Il va finir par voter Sarko a force de tout lire 24heuresactu

  41. Nathan dit :

    Ah bon ? D'extrême droite ? Je ne le savais pas. Mais je n'ai jamais lu un article aussi nul de ma vie. Un torchon. Le mot est même trop faible.

  42. Kerensky dit :

    J'ai honte de la presse de mon pays.

  43. Nathan dit :

    D'accord avec vous.

  44. Un-reactionnaire dit :

    JE LE CROIS PAS ! ENTENDRE DES CONNERIES PAREILLES ! L'USAGE DE DROGUE EST INTERDITE PAR LA LOI ! Je prefere avoir un fils lanceur de tomates qu'un fils qui fume de la drogue (d'ailleurs je lui ferais un sale quart d'heure et l'envie de recommencer).

    • BOULKANIS dit :

      ta pas de fils branleur patenté que tu es

      • PARENTAUD dit :

        Moi j’ai des enfants (dont un de 18 ans) et des beaux enfants et il est clair que j’accepterais très mal que l’un d entre eux se mette hors la loi en fumant des substances prohibées. Je ne suis pas non plus et loin de la pour qu’ils ne respectent pas les forces de l’ordre.
        Il est donc clair que les 2 comportements sont condanables mais il faut tout de même rester dans une juste mesure et le geste du fils de M Sarkosy est tout de même moins grave au regard de la loi que celui du beau fils de M Hollande. Ce dernier osant en plus proner un nouveau mode d’éducation des enfants, il y a de quoi s’inquiéter!

  45. Gaston dit :

    Eh… on s'en fout.
    L'information ne sert à rien. Si elle est exacte, cela reste une affaire privée. Tant que Hollande ne le pistonne pas pour prendre l'EPAD, comme l'autre, ça ne concerne pas l'électeur.
    Décidément, 24heures actu ne m'a jamais donné autant envie de voter à gauche…

    Notre futur prix Pulitze souligne "l'’ambiguïté des liens entre la gauche française et la consommation de drogue". Je souligne, pour ma part, l'ambiguïté des liens entre sa conscience politique et le système cérébral d'une belette. Au risque de me répéter : LA FRANCE EST UNE DÉMOCRATIE, où chacun possède des devoirs. UN HOMME DE DROITE, A DONC, COMME LES AUTRES, LE DROIT DE RÉFLÉCHIR ET D'ÊTRE PARFOIS INTELLIGENT.

  46. le fils de Monsieur Sarkozy est son légitime….celui de la compagne de Monsieur Hollande n'est que celui de sa compagne je ne vois pas l'intérêt de cette comparaison.il a un père ce cher enfant…un père biologique qui doit surement subvenir à ses besoins.je ne vois pas ce que Monsieur Hollande a à faire dans cette histoire.
    arrrêtons de tout mélanger de donner des leçons par ci par là, c'est tout simplement déplorable et indigne…tiens ça me fait penser à une émission qui vient de s'achever sur la 5.

  47. Claudio dit :

    quand ça l'arrestation?

  48. mingus dit :

    Voila ce que j appelle une belle information poubelle !
    Du lourd pour paris daube !
    Franchement, qu est ce qu on en a a foutre des histoires comme quoi le fils de je ne sais qui fume de l herbe !! vous en etes encore la ?
    C est clair que c est plus interessant que les malversations ou blanchiment d argent de sarko ou des ventes de fregates et detournements de fond non ?
    Géneralement, les gros lourdos qui en sont encore a condamner les consommateurs d herbes, sont les mêmes consommateurs de gros beaujolais nouveau et roulent en étant bourrés !
    Le Portugal a 5 ans d avance concernant la prévention du canabis et de l herbe…dans ce pays, il n y a pas de repression pour les fumeurs mais une prévention. C est pour cela que l Europe avait les yeux rivés sur ce pays et reste baba devant ses résultats.
    Heee oui, la droite grabataire veut encore mettre les consommateurs d herbe en taule, mais trouvent normal que les mafieux qui dirigent et detournent les fonds de l état ne soient pas en prison…
    Vous évoluez quand ?

  49. mingus dit :

    ha ha…ça c est du post !
    le post d anti coco…digne du cerveau d une huitre…

  50. mingus dit :

    Heee oui mon cher Durand !…François Hollande est un riche, mais a la différence d autres riches, il propose des lois pour prendre aux riches (par exemple de taxer tous ceux qui gagnent plus de 100 000 euros par mois, et de leur prendre 70%)
    C est clair que chez les riches de sarko, on ne veut pas y toucher
    En saisissez vous la nuance ?

  51. charlote d dit :

    Article ridicule, comment peut-on appeler ça du journalisme? Un journaliste n'est-t-il pas censé exposer les faits sans pour autant donner son avis? n'est-ce pas la règle de base? De plus, juger un candidat via sa compagne et encore plus via les actes d'un gamin de 15 ans est pitoyable, cette article est tout simplement pathétique. Je n'aime pas Hollande et ne voterai jamais pour lui dans 3 semaines mais ce n'est pas pour autant que je ne peux pas m'indigner devant des articles d'un telle "qualité".

  52. yack dit :

    journalisme de merde tout juste bon a torcher le cul des porcs !!

  53. BoboSocKiller dit :

    Entre Mingus et Anticoco, le plus con des deux n’est pas celui qu’on croit car les gens dotés d’un cerveau auront tout de suite compris qu’anti-coco n’est qu’un vulgaire troll et un imposteur et que ses propos n’ont aucun sens. Il n’est là que pour polluer les commentaires. Bah, si ça l’amuse, laissons-le faire. Il n’y a que des abrutis socialistes (un fan de Hollande… AH AH AH, trop drôle… pauvre type).
    En tout cas, pour le fils Trieweiler, moi je vote pour une castration chimique car ça lui fera passer l’envie de fumer du shit. Enfin, il pourra demander à son beau-père de récupérer le collier életronique de DSK pendant sa grande période new-yorkaise, comme ça il fera des économies…. En conclusion, bravo à 24heuresActu pour cet article de fond, cette analyse fine et pour ce scoop dont les autres médias tous à la solde des socialos ne parlent pas.

  54. mathildecasa dit :

    Mais qui a pu écrire un article aussi tristement mauvais et caricatural? c'est affligeant.

  55. B.O.B dit :

    "C’est à la sortie de son luxueux lycée (Claude Bernard, l’un des plus réputés de la capitale) du 16e arrondissement de Paris".

    Donc Claude Bernard est un des lycées les plus réputés de la capitale? Il plafonne à 80% de bacheliers par promotion, et le classement Le FIGARO de 2011 le place 72eme sur les 83 lycées de l'Académie…

    Cela montre bien l'orientation politique de cet article, qui n'est pas honnête et qui prend des positions sans les justifier. J'espère que vous avez viré le stagiaire qui a écrit ça!

  56. dona dit :

    SECURITE ROUTIERE – ETUDE

    « Morts au volant : les ravages du cannabis chez les jeunes » titre LE FIGARO à la Une. Le journal qui fait état d'une étude pilotée par le toxicologue Patrick Mura à paraître dans le Forensic Science International, indique que 39,6 % des jeunes qui meurent dans un accident de la route ont fumé du cannabis.

    Affirmant que selon cette étude, la consommation de cannabis chez les jeune aurait été multipliée par dix entre 2005 et 2011, le quotidien souligne que près de 30% des jeunes victimes avaient fumé du cannabis dans les heures précédant l'accident.

  57. dardas dit :

    Exactement enfin un commentaire sensé et utile pour la france !

  58. Trucmuche dit :

    Article très affligeant ! et je le dis d’autant plus que je suis de droite, pas de cette droite qu’est l’UMP, j’y ai renoncé depuis que j’ai eu l’an dernier 30 ans, je tourne la page à un parti de vieux conservateurs, qui n’acceptent pas de regarder la vérité en face, pour défendre une société basée sur le mensonge et l’hypocrisie. Je me retrouve au même point qu’en 2002, lorsqu’au premier tour, j’ai voté blanc, et bien que j’ai participé à la campagne de Sarkozy en 2007, je n’en ferai plus autant cette année. Je pense revenir au centre de mes préoccupations, à savoir le candidat qui défendra : la dépénalisation du cannabis, l’euthanasie organisée et transparente, le mariage gay, l’adoption homoparentale.

    Comme quoi ce genre d’articles jouent contre ses rédacteurs, et il ne faut pas désespérer tous les gens de droite ne sont pas des méchants, il y en a qui sont pour des idées modernes dignes du 21è siècle.

  59. BOULKANIS dit :

    c pas lesoufflet que tu devrais t’appeler, mais « l’aspirateur à bite de l’ump »

    mdr tu fais pitié enculeur de mouche !!

    tu le sais que ton nain va finir en taule, fais tes papiers pour faire un permis de visite , tu le pomperas au parloir désormais et seulement 2 fois par semaine, fini les perfusions buccales de bite, si t en manque tu finira au bois de boubou avec le chibre à dsk au fond de ta gorge profonde lol

    avec tout mon amour

    • BITTTAR dit :

      BONJOUR LE NIVEAU
      QUELLE VULGARITE.
      A UN TYPE COMME VOUS, LA GAUCHE EST BIEN REPRESENTEE…

    • turbine dit :

      Un seul mot : GRACIEUX !!!! Pas vraiment lol mais grossier et révélateur de votre cerveau qui doit ressembler à une décharge publique…. Ou alors vous êtes frustré ? Bref retournez dans votre poubelle comme Diogène dans son tonneau !!!

    • jack 95 dit :

      encore un qui fantasme il aimerai bien se retrouver en zonzon
      pour ce qui est de la drogue c est grave meme tres grave mais le probleme c est une substance qui tue sur la route mais aussi part tout
      legaliser ? non surtout pas car deja sans etre legaliser elle tue alors si on legalise il ni aura que plus de mort mais ce qui me preocupe plus c est que l on parle de drogue qui tue sans legaliser mais d autre substance comme la cigarette tue deux fois plus et c est legaliser .
      tous sa parcque l etat touche des sous dessus alors que tous le monde le sais moi le premier car je suis fumeur que la cigarette et une drogue pour ce qui est des journaliste ce ne sons que des faux c.. ils ne disent pas la veriter surs tous et sur rien combien de choses passes au oubliette par la sencure
      comme exemple toutes les histoires de ses flics de haut rang
      et toutes ses histoires de politicien vereux qui font des trafiques en tous genres et dont ils taisses tous pour pas que les gens sois degouter de la politique alors que a droite ou a gauche ses tous les memes pouries et qu ils se foutes tousses de nous et on se fais tousses enpaouter des tous les coter et on dit tousses amene
      car en france on est tousses des moutons

  60. Poline dit :

    "Cette affaire soulève aussi l’ambiguïté des liens entre la gauche française et la consommation de drogue."
    Ce commentaire est idiot. Quel rapport entre le programme de Gauche et le dérapage du beau-fils d'un candidat ? Consommer de la drogue n'est pas un acte politique ! Cette affaire ne soulève donc rien ; c'est un fait, voilà tout.
    Le fils du Président a jeté des tomates sur une policière, ca ne révèle en rien les relations entre la Droite et le détournement des fruits et légumes…

  61. christine dit :

    Vous devriez reposter ce commentaire sur les nombreux articles qui ont exposé,voire commenté l'affaire du fils de Sarkozy et du "lancer de tomates" sur une policière,histoire de nous prouver que vous ètes réellement impartiale….

  62. MORENAS dit :

    DEUX POIDS DEUX MESURES COMME A L EPOQUE DE MIMI OU LA PRESSE NE DISAIS RIEN SUR SA FILLE ET SES AVENTURES
    C’EST BIEN TRISTE

  63. christine dit :

    Non,mais franchement!! Diabolisé pour avoir lancé des tomates…!!! Il y a des choses bien + graves que ça à dénoncer….^_^…..!!!

  64. Pierre Béli dit :

    Le GROS problème est que les medias n’en parlent pas alors qu’ils nous ont seriné pendant des jours les tomates du fils de N Sarkozy .Voilà un bel exemple de ces medias à 90% de gauche qui n’hésitent pas à user de leur pouvoir pour exercer une véritable dictature .Heureusement qu’il y a internet pour rétablir un minimum de vérité .

    • roze dit :

      Et la chaine BFMTV est sur le dos de Sarko tous les jours
      BFMTV est une chaine de propagande pour la gauche

      • b-ll dit :

        n’importe quoi, je dois pas regarder la meme chaine que vous (bfm), quand a cet article qui releve plus du caniveau que du journalisme, c’est quand meme moins grave de fumer (meme si c’est un joint) a la sortie de son lycee, il aurait ete de bon ton de verifier le %de jeune qui fume des joints, que de balancer des tomates ou quelque objet que ce soit sur un agent des forces de l’ordre, quand au bilan de sarko, desole mais le chomage a progresse, le deficite de la france, du commerce exterieur, le cout de la vie, les retraites, boucliers fiscales (bettencourt) etc… et que l’on vienne pas me dire que c’est a cause de la crise, il n’y a jamais eu de gens aussi riches, qui a creer la crise, les banques et leurs invetisseurs a eux de la payer pas au peuple

  65. mick dit :

    N'est il pas mieux d'entendre les vrais programmes de tous les candidats plutôt que de faire les "voici" & co de la politique française , il est plus important de savoir OU va nous mener un candidat . Nous savons TOUS que ces candidats sont des privilégiés de TOUT , et croyez vous que les critiques soient constructibles….???? je suis un français qui en a assez d'entendre tous vos crachats "faussement" républicain…..Penser dans notre société est trop demandé , critiquer est plus facile pour tous….!Amusez vous ……alors , le bac à sable politique est ouvert aux enfants …..!!!!

  66. Jackot dit :

    Un article qui démontre que les journalistes protègent Hollande une fois de plus , c'est tout de meme plus grave que lancer une tomate sur un flic qui a fait la une du grand journal qui lui s'est bien gardé de parler de cette affaire.

  67. No comment dit :

    Dite donc, c’est super qualitatif par ici.

  68. celte66 dit :

    vous etes tous en train de prendre le bec pour l’un ou l’autre des candidats qui se fou pas mal de vos étadames, ils sont tous pour: « diviser pour mieux reigner », ils vous est jamais venue à l’esprit chère français, que vous vous les desserver et plus ils s’enrichissent, n’oublier pas que c’est vous qui souffrer et non eux, ouvrer les yeux non de dieu, quand est ce que vous aller arreter d’être con, vous etes pitoyables comme peuple regarder l’histoire vous n’etes pas prêt de vous en sortir, je revendique ma nationnalité bretonne parce que sa me fait au cul d’etre cataloguer comme français aussi con, à bonne entendeur…

  69. Gauche dit :

    Caviar s'écrit sans D à la fin ….une fois cette correction faite…. rien n'effacera 5 ans de népotisme de Sarkozy.
    Je rappelle que le jeune homme n'est pas le fils de M.Hollande,en quoi est il concerné???
    S'il n'y a aucun intérêt à partir des fils insignifiants de Sarkozy je n'en vois aucun à lancer des boules puantes qui ramènent la campagne au niveau du caniveau.
    Si recevoir des informations comme celles là vous réjouit,moi elle m'attriste par l'étroitesse de la réflexion qui relève plus de la propagande que du journalisme.
    Pour votre information,vous qui semblez aimer la "presse de qualité" sachez qu'un ministre en exercice emploie des sans papiers….M.Guéant devrait pas apprécier.
    Je vous laisse à vos délectations!!!

  70. Gauche dit :

    Tout à fait d'accord le niveau du débat doit passer au dessus de la ceinture dans les 2 sens!!

  71. Gauche dit :

    C'est au niveau du caniveau cet article …attention il y a des faits qui traduisent une attitude de népotisme comme l'affaire du scooter du fils Sarkozy…comme le rapatriement du fiston qui me coûte la peau du cul en impôts..par contre les billes du dernier ou la drogue du gamin de Trierweiler on s'en tape.
    Quant au bolchevisme n'employez pas des termes obsolètes!!
    Le mur de Berlin est tombé ..c'est démodé tout ça comme remarque.
    Passez votre énergie à défendre les valeurs de probité et d'intégrité en politique,ça joue dans les 2 sens
    La campagne électorale n'a pas besoin de ce type de boules puantes..pour baisser le niveau,le prédident sortant s'en est chargé!

  72. Laloicestlaloi dit :

    Drogue : que dit la loi ?

    La réglementation française, conformément aux normes internationales, émise par l’Organisation Mondiale de la Santé et l’ONU a classifié les produits dangereux dans le code de la santé publique en 4 catégories :
    – les substances stupéfiantes (ex. héroïne, cocaïne, ecstasy, cannabis, etc.)
    – les substances psychotropes (anti-dépresseurs, tranquilisants, hypnotiques, etc.)
    – certains autres médicaments
    – les substances dangereuses (éther, acide, etc.)
    La production, la distribution et l’usage de ces substances sont soit sévèrement réglementés, soit pour certains comme les stupéfiants totalement interdits, à l’exception de l’usage médical.
    L’alcool et le tabac n’entrent pas dans cette classification : ils sont soumis à une réglementation particulière concernant notamment la distribution (vente aux mineurs, etc.), la publicité, les lieux de consommation et la conduite automobile.

  73. laloicestlaloi dit :

    La loi est une règle de conduite en société, votée par les représentants du peuple et qui s’impose à tous.
    Protégeant l’individu et la société, elle se situe au carrefour de l’intérêt général et de la liberté individuelle. Elle délimite nos droits mais aussi nos devoirs. Elle peut ainsi interdire voire sanctionner certains actes dangereux ou préjudiciables à soi-même ou à la collectivité.
    Appliquant ces principes, la loi sur les stupéfiants, en accord avec les conventions internationales ratifiées par la France, prend en compte les objectifs de santé publique et repose sur trois grands axes : interdiction de l’usage ; alternative de soins à la sanction de l’usage ; répression du trafic et des profits à tous les niveaux. Les sanctions encourues sont proportionnelles à la gravité de l'infraction commise.
    Des propositions sont actuellement en cours pour modifier la loi du 31 décembre 1970, qui a fixé les bases de la législation sur l'usage des produits stupéfiants en France.
    L’usage de produits stupéfiants est interdit par l’article l 3421-1 du Code de la santé publique qui prévoit des peines maximales d’un an d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende. Depuis la loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance, qui a modifié certains articles du Code de la santé publique, les personnes ayant commis ce délit encourent également une peine complémentaire: elles doivent effectuer un stage de sensibilisation aux dangers de l'usage des produits stupéfiants.
    Comme pour toutes les sanctions pénales, il s’agit de peines maximales et, dans la pratique, les magistrats conservent une grande marge d’appréciation. L’emprisonnement reste très exceptionnel.
    En cas d’interpellation, le consommateur peut ainsi éviter la sanction pénale en acceptant une aide médicale, psychologique et sociale.
    La justice dispose de larges possibilités d’alternatives aux poursuites ou à la sanction : classement avec avertissement, classement avec orientation vers le secteur sanitaire et social (médecins, psychologues, assistantes sociales, associations, etc.), injonction thérapeutique (obligation de se soigner).
    Le procureur de la République peut appliquer, avec l’accord de la personne interpellée, la procédure de « composition pénale » qui évite le jugement : travail d’intérêt général, versement d’une amende, remise du permis de conduire, etc.

  74. laloicestlaloi dit :

    Par ailleurs, tout consommateur peut, par lui-même, demander une assistance médicale (entretien, consultation, hospitalisation, etc.) qui sera anonyme et gratuite.
    Pour lutter contre le sida, les hépatites et d’autres maladies, des programmes d’échanges de seringues, des traitements de substitution (Subutex, Méthadone) et des structures d’accueil ont été mises en place.
    La provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants, (quel que soit le support choisi : vêtements, bijoux, livres, etc.) est punie de cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende, même si l’incitation est restée sans effet (article L3421-4 du Code de la santé publique). Les peines sont aggravées lorsque les mineurs sont visés (sept ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amende). La provocation de mineurs de moins de 15 ans au trafic de stupéfiants est sanctionnée par une peine de dix ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende.
    L’un des objectifs de cette loi n’est pas d’éluder le débat sur la drogue, mais d’éviter le développement d’un « marketing » de promotion des produits stupéfiants.
    La détention de stupéfiants est punie de dix ans d’emprisonnement et de 7 500 000 euros d’amende (article 222-37 du Code pénal). Par ailleurs, le fait de faciliter l'usage illicite de stupéfiants est puni des mêmes peines.
    En pratique, les tribunaux tiennent compte de la quantité détenue et des circonstances de la détention (détenir une très petite quantité pour l’usage personnel est généralement assimilé à l’usage simple).
    Le vendeur ou « dealer » qui vend ou qui offre un produit stupéfiant à une personne pour sa consommation personnelle (même en petite quantité et même à titre gratuit) encourt jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende.
    La peine d'emprisonnement est doublée lorsque des stupéfiants sont vendus ou donnés à des mineurs ou dans l’enceinte des établissements d’enseignement ou d’éducation ou dans les locaux de l'administration.
    Un usager qui vend ou qui « dépanne », même pour subvenir à ses propres besoins en drogue, peut être sanctionné comme dealer.
    La loi punit comme complice du vendeur, le « guetteur », « le rabatteur » ou « l’intermédiaire » (ou tout autre forme de complicité) même s’il ne bénéficie d’aucune contrepartie en argent ou en nature.
    Le trafic de stupéfiants d’une plus grande envergure est passible de très lourdes peines.
    La production, la fabrication, l’importation, le transport, la vente, etc. de produits stupéfiants exposent leur auteur à des peines pouvant aller jusqu’à dix ou vingt ans de prison, selon le cas, et jusqu'à 7 500 000 euros d’amende:
    – Dix ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende: transport, offre, cession, acquisition, importation ou exportation, facilitation de l'usage et emploi illicites de stupéfiants. Si ces faits sont commis en bande organisée, les peines sont de trente ans de réclusion criminelle et de 7 500 000 euros d'amende.
    – Vingt ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende: production ou fabrication illicite de stupéfiants

  75. turbine dit :

    Vous votez Mélanchon ??? C'est son joli langage qui vous inspire ???? Quelle classe !!!!

  76. laloicestlaloi dit :

    Le blanchiment de l’argent du trafic de stupéfiants en capitaux d’apparence légale, fait en connaissance de cause, est puni de dix ans d’emprisonnement et 750 000 euros d’amende. La sanction peut aller jusqu'à la réclusion criminelle à perpétuité en cas de blanchiment d'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication…de stupéfiants.

  77. laloicestlaloi dit :

    Celui qui s’enrichit illégalement grâce au trafic et ne peut justifier de ressources correspondant à son train de vie (voitures, voyages, sorties, etc.) et qui, sans trafiquer lui-même, est en relation habituelle avec un trafiquant ou des usagers de produits stupéfiants, risque une peine maximale de cinq ans d’emprisonnement et 750 000 euros d’amende, sauf à justifier de la légalité de ses ressources (article 222-39-1 visant le « proxénétisme de la drogue »).
    La loi punit aussi les professionnels qui facilitent ou tolèrent un usage ou un trafic de stupéfiants.
    Par exemple: les médecins ou les pharmaciens qui prescrivent ou délivrent ces produits sans respecter les règles légales (ceux qui obtiennent des stupéfiants avec des fausses ordonnances sont également punissables) ; les responsables de bar ou de discothèques qui laissent se commettre des infractions à la législation sur les stupéfiants (trafic ou consommation) dans leurs établissements.
    Toutes ces peines peuvent être assorties de confiscation mobilière ou immobilière, de l’interdiction de séjour, de l’interdiction du territoire pour les étrangers ainsi que d’autres interdictions administratives (gérer un débit de boissons, détenir une arme, etc.).
    Pour l’usage de stupéfiants, la garde à vue est de 24 heures et peut être prolongée également de 24 heures avec l’autorisation du procureur de la république. Pour le trafic, la garde à vue peut durer 4 jours sur autorisation des magistrats. Dans les deux cas, l’examen médical est obligatoire ainsi que l’intervention d’un avocat.
    Les tableaux ci-dessous récapitulent les principales sanctions en fonction du type d'infraction commis (délits ou crimes).
    – LES DELITS:
    INFRACTION
    SANCTION ENCOURUE
    ARTICLE/ TEXTE LEGISLATIF
    Usage de produits stupéfiants
    – Peine maximale: Un an d’emprisonnement et 3 750 euros d’amende
    – Peine complémentaire: stage de sensibilisation aux dangers de l'usage des produits stupéfiant – Article L.3421-1 du Code de la santé publique

  78. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  79. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  80. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  81. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  82. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  83. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  84. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  85. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  86. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  87. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  88. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  89. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  90. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  91. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  92. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  93. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  94. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  95. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  96. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  97. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  98. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  99. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  100. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  101. laloicestlaloi dit :

    - Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (sur la peine complémentaire)
    Provocation à l’usage ou au trafic de stupéfiants, par la publicité ou l’incitation ou la présentation sous un jour favorable des produits classés stupéfiants; alors même que l'incitation est restée sans effet
    5 ans d’emprisonnement et
    75 000 euros d’amende
    Article L3421-4 du Code de la santé publique
    – Provocation d'un mineur à l'usage de stupéfiants
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 5 ans d'emprisonnement et
    100 000 euros d'amende
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – Article 227-18, alinéa 1 du Code pénal

    – Article 227-18, alinéa 2 du Code pénal
    – Provocation d'un mineur au trafic de stupéfiants (transport, offre et cession)
    – circonstance aggravante: provocation d'un mineur de moins de 15 ans ou faits commis dans un établissement scolaire ou aux abords
    – 7 ans d'emprisonnement et
    150 000 euros d'amende
    – 10 ans d'emprisonnement et
    300 000 euros d'amende
    – Article 227-18-1 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 227-18-1 alinéa 2 du Code pénal
    – Détention, transport, offre, cession, acquisition, emploi illicites de stupéfiants;
    – Facilitation de l'usage;
    – Importation ou exportation illicites
    10 ans d’emprisonnement et
    7 500 000 euros d’amende
    – Article 222-37 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-37 alinéa 2 du Code pénal
    – Article 222-36 alinéa 1 du Code pénal
    – LES CRIMES:
    INFRACTION SANCTION ENCOURUE ARTICLE/TEXTE LEGISLATIF
    – Production ou fabrication illicites de stupéfiants
    – Faits commis en bande organisée
    – 20 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende
    – Peine de réclusion portée à 30 ans
    – Article 222-35 alinéa 1 du Code pénal
    – Article 222-35 alinéa 2
    Importation ou exportation illicites de stupéfiants en bande organisée 30 ans de réclusion criminelle et 7 500 000 euros d'amende Article 222-36 alinéa 2 du Code pénal
    Direction ou organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, l'exportation, le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants Réclusion criminelle à perpétuité et 7 500 000 euros d'amende Article 222-34 du Code pénal
    Blanchiment de l'argent lors de la direction ou de l'organisation d'un groupement ayant pour objet la production, la fabrication, l'importation, (…) de stupéfiants
    De 20 ans de réclusion à la réclusion criminelle à perpétuité et
    7 500 000 euros d'amende
    Article 222-38 alinéa 2 du Code pénal
    En France, comme dans la plupart des pays, la vente et la consommation d’alcool et de tabac (dont les mécanismes sur l’organisme peuvent être apparentés aux drogues) ne sont pas interdites mais réglementées (notamment alcool au volant, tabac dans les lieux publics, interdiction de délivrance aux mineurs, etc.).
    S’agissant de produits devenus culturels dans notre société, une interdiction pure et simple serait inopérante (échec de la prohibition aux Etats-Unis) alors qu’une telle interdiction contribue à ne pas cautionner et banaliser l’usage de produits stupéfiants.
    La loi dans les autres pays européens
    La quasi-totalité des pays interdisent la consommation des stupéfiants, soit directement comme la France, soit au travers de la « détention en vue de l’usage ». Les sanctions sont diverses selon les états: depuis l’amende administrative jusqu’à l’emprisonnement, en passant par l’obligation conditionnelle de soins. Les Pays-Bas tolèrent la consommation et la possession de petites quantités de cannabis pour les majeurs ainsi que la vente dans certains lieux réglementés (le nombre des coffee-shops a été considérablement réduit ces dernières années).
    Les choix propres à chaque pays sont liés à leur culture, à leur dispositif juridique, à leur capacité judiciaire ou de contrôle sanitaire et social, etc. C’est pourquoi, les options choisies ne sont pas toujours transposables d’un état à l’autre. http://www.drogues.gouv.fr

  102. Hoelgoat dit :

    N'importe quoi anti-coco.
    C'est une blague hein?

  103. Hoelgoat dit :

    Mon Dieu! Quel scoop!
    J'ai entendu également que le beau-frère par alliance de Jean-Luc Mélenchon fumait des cigarettes de contrebande! Vivement que 24 heures actu se saisisse de l'affaire pour ne pas laisser la pensée unique l'emporter!

    • Maurice dit :

      Vous n’avez rien compris, le fait qu’il fume des petards on s’en fous, ce qui est injuste par contre c’est qu’il y ait 2 poids 2 mesures en fonction de Sarkozy ou Hollande. La presse Francaise n’est malheureusement pas politiquement neutre et fait donc mal son boulot d’information qui devrait passer au dessus de tout.

  104. val dit :

    oh la belle affaire ,il a fumé un joint ,waouuu il mérite la prison,bientot si on ecoute des gens comme ça ,on irat en prison plus longtemps que quelqun qui viole une personne , tout ça pour un pétard , merde !!!!!!!
    les personnes qui fument ne sont pas des tueurs ,on ne fait de mal a personne sauf au pire a soi (la fumée n’arrange pas les poumons) , par contre si tu picole toute la journée une drogue dure , c’est normal c’est autorisée alors que c’est bien plus devastateur !!!!! alors qu’on arrete de nous prendre pour des cons ,yen a marre!!!

  105. et voilà comme quoi il n'y a pas que les fils de Sarkozy qui font des conneries

  106. le normand dit :

    l'avez-vous fait dans tous les cas et vous aussi on ne vous demande pas pour qui vous voterez. Toutefois je crois que la compagne de hollande est très investie dans la campagne présidentielle. Alors……….camenbert

  107. kevin goff dit :

    les potes à merah s’entretuent ! tant mieux ! fils de putes

  108. lefsucks dit :

    hollande et sa clique bobo bourgeoise ne seront jamais elu, NS n'est peut etre pas le meilleur mais il est de loin le plus qualifie pour le job. hollande est un besogneux faineant, il le dit lui meme sur une video. hollande est OUT et ils le savent sauf le capitaine de pedalo.
    le socialo communisme est un cancer, qu'il va falloir traiter au plus vite, car la malade est tres souffrante.

  109. lefsucks dit :

    hollande et sa clique bobo bourgeoise ne seront jamais elu, NS n'est peut etre pas le meilleur mais il est de loin le plus qualifie pour le job. hollande est un besogneux faineant, il le dit lui meme sur une video. hollande est OUT et ils le savent sauf le capitaine de pedalo.

  110. SMA dit :

    Et la personne qui a écrit cet article se permet de donner des leçons de journalisme ?!!??
    C'est d'une grossiereté et d'une facilité affligeante, utilisant point par point les procédés reprochés aux "journalistes bobos de gauche".
    Lamentable, quelle pauvreté intellectuelle sur ce site.

  111. denis-le-rouge dit :

    شيطان = DIABLE = UMP = FRIC = TRADER = DROGUE + PUTE

  112. oim dit :

    Les fils Sarkozy c'est pas des ptits joints qu'ils se mettent dans le crâne, ils sont juste un peu plus bling bling :D
    Ça doit bien tourner dans les salons vip des soirées de dj sarko ou aux studios de sarko prod !
    Et entre s'attaquer à une flic avec comme père un liberticide qui nous crache à la gueule et se fumer un joint peinard avec comme père quelqu'un qui attaque pas les Français sur tout et n'importe quoi uniquement pour diviser ya un mooooonde….

  113. fosdo dit :

    j ' ai beaucoup de compassion pour les parents de journalistes, leurs enfants étant obligés de fouiller les canivaux pour gagner leur vie." est-ce ainsi que les hommes vivent"

  114. [...] aurait rien à retenir de cette anecdote si le beau-fils de François Hollande ne s’était pas fait cueillir un joint au bec à la sortie du [...]

  115. a bas la connerie dit :

    je n'ai jamais vu un article aussi pathétique…Quelqu'un peut il me dire ce qu'on en a foutre du fils de Trierweiler et du fait qu'il fume des joints ???

  116. GIL dit :

    dit moi qui tu fréquente je te dirai qui tu es

  117. Billy dit :

    J’ai honte de cet article relayé par @LesNews, je ne me situe ni à droite ni à gauche, mais cet article fait honte autant aux gens de droite que de gauche.
    L’amalgame de la gauche drogué est bien là, et c’est méprisable.

  118. Journaliste dit :

    C'est un site participatif, cette personne n'est pas journaliste.

  119. KOMI dit :

    T'as raison chérie !
    Le journalisme n'est plus ce qu'il était…..Vous êtes très mignone sinon
    Mon contact: cbv1000@yahoo.fr

  120. meauzare dit :

    Qui a pu écrire un article aussi débile? Entre la "grosse bourgeoise post soixante-huitarde et le jeune "paumé qui appelle au secours en fumant un joint devant son lycée", il y a longtemps que je n'avais lu un raisonnement aussi stupide, bas et partial!!!
    Je passe sur la dernière phrase du papier "Deux poids deux mesures à ce point là, ce n’est pas du journalisme mais de la propagande !!!" C'est de l'humour???

    Effectivement, un site qui vous parle d'actu autrement! Beuuurkkk…

  121. meauzare dit :

    Qui a pu écrire un article aussi débile? Entre la "grosse bourgeoise post soixante-huitarde et le jeune "paumé qui appelle au secours en fumant un joint devant son lycée", il y a longtemps que je n'avais lu un raisonnement aussi stupide, bas et partial!!!

  122. Chad dit :

    Le soufflet tu sens la merguez, il n’y a qu’a regarder ses autres articles pour comprendre que cette personne, ce blogger j’ai envie de dire parce que n’est pas journaliste qui veut ! Mais il y en a des qu’ils ont une carte de presse ils en perdent les eaux. Vieille article pété encore une fois vieux, allez reveilles ! Reprends toi !!!

  123. Respectueuse dit :

    Oui pour moi les journalistes sont des gauchistes bobos incorrects qui coupent toutes les secondes la parole à des gens, surtout de droite, qui s'expriment et ça me met les nerfs en pelote, un peu de respect ne fait de mal à personne c'est d'ailleurs pour ça que la politique me gave.

  124. toutcequimeplait dit :

    Je suis centriste et ne savait vraiment pas à quel saint politique me vouer. Lire le discours mépriso-fascisant de l'auteur sur les drogues m'a ouvert les yeux : je voterai donc à gauche. Merci cher lesoufflet !

  125. boulkanis dit :

    et toi tu fous pas de notre pipe y s'appele bittar c d l'humour youde ou koi ? et je suis pas de gauche connard

  126. boulkanis dit :

    non KHADAFI

  127. boulkanis dit :

    merde j'avais pas vu que j'étais sur un site de l'académie française, au lieu d'esayer d'enfiler des mouches et de parler comme un suce bite que tu est tu ferais mieux de te préoccuper de la gangrène qui pourrit ta mère LA TERRE !!!

  128. Gégé dit :

    Quand la presse attaque Sarko, c'est normal….mais quand elle attaque la gauche (ce qui est rare) c'est honteux….
    Doit on également rappeler la fille illégitime et cachée (par la presse) de Mitterrand qui a été élevée au frais de l'Etat…..
    Donneurs de leçon de tous bords, abstenez vous…..

  129. @le_hiboo dit :

    attention, on adore le chapo avec "EXCLUSIF", comme si c'etait l'info du siecle. Alors qu'il s'agit d'un article poubelle, digne de Voici, Gala ou Closer. Bravo médias, et après vous vous plaignez que votre métier n'est plus reconnu à sa juste valeur. Mais rions-en, de votre métier.

  130. Aurélien dit :

    Le bolchevik? Traiter un jeune ump de bolchevik ça n'a pas du arriver souvent, enfin passons votre incompetence rhétorique. Hollande est le beau père du garçon, il n'a jamais eu d'influence dans son éducation et n'en est donc pas responsable. Votre réponse est vraiment ridicule et montre bien le comportement de certains politiques qui passent leurs temps à chercher des défauts à la concurrence au lieu de se pencher sur les problèmes des français. Bravo.

  131. bohbot georges dit :

    la presse française n est qu'un torchon.
    elle ne sert qua s'essuyer le derierre

  132. abdel59150 dit :

    Bonjour Charlotte, je suis d'accord avec vous, par contre ,que penser de cette pressen pro Hollande qui est discrète lorsqu'il s'agit de parler du donneurs de leçons Hollanden et lorsqu'il s'agit de NS ne ratte rien , aucune limiute ? http://wattrelosplouys.over-blog.com/article-holl

  133. abdel59150 dit :

    Bonjour Charlotte, je suis d'accord avec vous, par contre ,que penser de cette pressen pro Hollande qui est discrète lorsqu'il s'agit de parler du donneurs de leçons Hollanden et lorsqu'il s'agit de NS ne ratte rien , aucune limiute ? http://wattrelosplouys.over-blog.com/article-holl

  134. abdel59150 dit :

    Bonjour Charlotte, je suis d'accord avec vous, par contre ,que penser de cette pressen pro Hollande qui est discrète lorsqu'il s'agit de parler du donneurs de leçons Hollanden et lorsqu'il s'agit de NS ne ratte rien , aucune limiute ? http://wattrelosplouys.over-blog.com/article-holl

  135. abdel59150 dit :

    Bonjour Charlotte, je suis d'accord avec vous, par contre ,que penser de cette pressen pro Hollande qui est discrète lorsqu'il s'agit de parler du donneurs de leçons Hollanden et lorsqu'il s'agit de NS ne ratte rien , aucune limiute ? http://wattrelosplouys.over-blog.com/article-holl

  136. abdel59150 dit :

    Bonjour Charlotte, je suis d'accord avec vous, par contre ,que penser de cette pressen pro Hollande qui est discrète lorsqu'il s'agit de parler du donneurs de leçons Hollanden et lorsqu'il s'agit de NS ne ratte rien , aucune limiute ? http://wattrelosplouys.over-blog.com/article-holl

  137. abdel59150 dit :

    Bonjour Charlotte, je suis d'accord avec vous, par contre ,que penser de cette pressen pro Hollande qui est discrète lorsqu'il s'agit de parler du donneurs de leçons Hollanden et lorsqu'il s'agit de NS ne ratte rien , aucune limiute ? http://wattrelosplouys.over-blog.com/article-holl

  138. 120 dit :

    "ce n’est pas du journalisme mais de la propagande !!"

    C'est l’hôpital qui se fou de la charité la !

    Article de très mauvais goût, les opinions politique du journaliste ne nous regarde en rien, il doit juste exposé les faits et non y rajouter son avis. La personne qui a rédigé cet article devrais plutôt révisé la définition de journalisme.

    Très mauvais.

  139. berrick dit :

    Il ya 1000 chomeurs de plus par jour,la dette de la france dépasse les 800 MILLIARDS d’euros,90% du pib(20 M sous Mitterrand), l’ecole et le sevice hospitalier sont KO, la violence augmente, la vulgarité, la bêtise, l’incompétence et l’inculture sont les dominantes de ce quinquénat, le vol des deniers du peuple n’a jamais été aussi criant, l’enrichissement et les magouilles des dirigeants dépassent l’entendement, nous sommes ridiculisés dans le monde entier et on nous parle de quoi : D’un ado qui fume un pète, voilà de l’info pertinente!!!!!

  140. si seulement dit :

    pardon mais un des meilleurs lycees de la capitale … glop!! claude B ca se saurait!!! faudrait pa etre trop partie pris qd meme… ca reste du public et du tres moyen…..

  141. sittingbull jack dit :

    Au-delà de l'information ci-dessus, il faudrait écrire à M. LESOUFFLET, qu'il y a une différence
    entre M. HOLLAND et M. SARKOZY…
    L'un est encore un citoyen "ordinaire", l'autre est Président de la République et ses frasques
    ont quand même marqué le quinquennat…
    Le document ci-dessus est quand même empreint de partialité, de mépris et limite offensant,
    insultant pour la dame en question…
    Qu'est-ce qu'il sait ce, soyons poli, écrivaillon, de la vie de Mme Valérie TRIERWEILER !? Si j'étais elle, je déposai plainte pour atteinte à la vie privée, à la présomption d'innocence et diffamation…
    Ce billet a des odeurs de cul de basse fosse !!!

  142. Sam dit :

    Cet article est un torchon comme on en voit rarement. Je ne sais pas si l'auteur est journaliste, mais si c'est le cas ce site internet perd toute crédibilité…Navrant

  143. Th75 dit :

    Un article d’une pauvreté intellectuelle affligeante, établissant des liens entre le fils de la femme du candidat et la gauche française, assimilant un pauvre pétard à un appel au secours…

    Sérieusement, par pitié, fermez votre site.

  144. Réactionachaud dit :

    Et le pseudo lesouflet…c'est du journalisme ??? Votre papier est au journalisme ce que le discours de Raymond Domenech est à la profession d'entraîneur : une honte

  145. Hoelgoat dit :

    héhé. +1 Gaston.

  146. Hoelgoat dit :

    Libre à vous alors de ne la pas regarder alors – comme tant d'autres ne regardent pas TF1.
    Le monde est bien fait.

  147. fra diavolo dit :

    Un journaliste gagne sa croûte en publiant des articles. Il a le droit d'avoir une opinion. On a le droit de ne pas être d'accord, de ne pas le lire, de publier une thèse opposée. C'est ça la liberté d'expression. Ne confondons pas tolérance et silence ! Tous les jours des magistrats condamnent des jeunes fumeurs alors qu'ils ont les mêmes à la maison, vous êtes-vous indigné ? Vous devriez le faire ! Au fait, vous avez su pour la tachycardie de Delon ? Et pour la fatigue de Jane Birkin ?

  148. Nessy dit :

    Deux poids, deux mesures, cela est normal dans la presse francaise !

  149. pimousse dit :

    """" Heee oui, la droite grabataire …….. trouvent normal que les mafieux qui dirigent et detournent les fonds de l état ne soient pas en prison…
    Vous évoluez quand ? """ mingus · il y a 3 jours

    Le Roi Soleil ( François Mitterrand ) est mort dans son lit ….. ce me semble , et n'a jamais fait de prison !!!
    Et vous : avez vous évolué depuis ??????

  150. klein dit :

    La loi c'est la loi , encore faut il qu'elle soit appliquée .
    quand je vois les peines encourues pour trafic de drogue , et les peines prononcées ( et parfois non effectuées ) pour toutes ces personnes qui vivent comme des princes à la vue de tout le monde , je me dis hélas que les dealers ont encore de beaux jours devant eux . En fait tous ces jeunes qui consommes, tous ces délinquants qui commettent des forfaits pour se payer de la drogue , sont des victimes et ne devraient pas être traités comme des monstres . Commencez par mettre en prison tous ces trafiquants et saisissez ces immenses fortunes amassées au dépend de notre société et cela ira peut être mieux .

  151. ravachol dit :

    on signe sa publication si on a des couilles mrs le journaliste a oui de quel ??????

  152. funni dit :

    Les "journalistes", si on peux appeler cela du journalisme, n'ont vraiment pas autre chose à faire que de faire des papiers inutiles ! D'abord, le lycée Claude Bernard n'est pas fréquenté que de gros bourges ! Car il est situé à la limite du périphérique et des enfants de Boulogne Billancourt y vont aussi, d'autre part, faire un article pour raconter ce genre de choses n'a vraiment aucun intérêt pour les élections présidentielles. François Hollande n'est pas impacté par les actes du fils de sa compagne. L'éducation de ce dernier ne lui revient pas il doit avoir un père cet ado ! Tout ça est du niveau des égouts ! Beurk !

  153. mareaction dit :

    Vous pensez que le Président n'a pas à s'indigner depuis 5 ans des articles de certains médias?

  154. JACQUES dit :

    Regardez bien leurs programmes c'est toujours sur l'anti Sarkozisme , c'est pauvre comme campagne.

  155. dimonz dit :

    moi ce que je retrouve c'est l'hipocrisie des années mitterand. Vous vous souvenez du secret de polichinelle nommé mazarine……et au frais de la princesse, ou plutot des contribuables, donc moi! mais la presse étant souvent de gauche, l'impartialité ne peut pas être de mise. heureusement qu'il y a quand même quelques uns moins asservis pour laisser transparaître ce sinfos car oui si le fils sarko fait une boullette ça on en parle, on en reparle, et encore et encore…..mais là curieusement rien!! c'est ça la liberté de la presse??

  156. CLBR dit :

    Vraiment affligeant pour les donneurs de leçons

  157. Joseph dit :

    Comme vous, je suis tout à fait scandalisé… Que la presse française ne reprenne pas cette information (vraie ou fausse ?) essentielle selon laquelle un lycéen s'est fait arrêter devant son lycée avec un joint, c'est vraiment scandaleux !!! Il faudrtait réserver un double page dans chaque journal pour lister tous les jeunes ayant été pris en flagrant délit de fumette. Cela ferait peut-être réfléchir leurs enfants.
    Et je trouve également anormal qu'aucun média français ne parle du feu grillé par la cousine de la belle-soeur de François Hollande. C'est honteux !!!
    24hl'actu… le site qui sort des vrais scoops !

  158. Joseph dit :

    Tout à fait d'accord. Et la cousine de la belle-soeur de François Bayrou qui n'attache pas sa fille dans sa voiture… On en fait quoi ??? Je vous le demande !!!

  159. Jojo dit :

    Malheureusement, c'est pauvre de tous côtés… quand on lit ce genre d'articles, ça donne envie de pleurer !

  160. manon dit :

    effectivement cet article pu la haine. Néanmoins s'appuyer sur un torchon pareil pour décider pour qui voter franchement c'est ridicule… Je pense, monsieur?, que vous devriez tout simplement vous abstenir …. Mon dieu ce vote est essentiel arrêtez donc de mettre le débat si rase moquette…. franchement si la politique vous interesse si peu que vous préférez voter en fonction de l'article le plus bisounours pour tel ou tel candidat, ABSTENEZ-VOUS SVP !
    Respectueusement quand même,
    MH

  161. tchet dit :

    Article désolant ! c'est censé être une attaque contre Hollande ???
    Cela montre l'entêtement idiot de la droite contre les consommateurs de cannabis. Quels sont les résultats de Sarkozy contre la drogue contre laquelle il avait déclaré la guerre ?? Résultat néant car ce n'est pas par la prohibition et la répression que l'on obtient des résultats contre le cannabis (ou l'alcool ….!!) Mais la droite Française est , sur ce point, complètement à coté de la plaque …
    Luttons contre les drogues dures , OUI, mais en traitant ce problème comme un problème de santé publique !!

  162. adam dit :

    C'était un des frères de Rachida Dati qui a fourni la came? http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/11/04/

  163. adam dit :

    C'était un des frères de Rachida Dati qui a fourni la came? http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/11/04/

  164. adam dit :

    C'était un des frères de Rachida Dati qui a fourni la came? http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/11/04/

  165. adam dit :

    C'était un des frères de Rachida Dati qui a fourni la came? http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/11/04/

  166. adam dit :

    C'était un des frères de Rachida Dati qui a fourni la came? http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/11/04/

  167. adam dit :

    C'était un des frères de Rachida Dati qui a fourni la came? http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/11/04/

  168. Propos de caniveau bien en phase avec les mensonges du candidat Sarkozy. Il y a des tribunaux pour cela, Il faut espérer qu'après la poussière de la présidentielle retombée les irresponsables de ce mensonge seron mis hors d.état de nuire et cloués au pilori.

  169. TOBAGO dit :

    Je suis de gauche et place un commentaire sur un site résolument de droite, et je découvre des réactions intelligentes par rapport à cet article ridicule : en quoi François Hollande serait impliqué dans les action d'un gamin fumant un pétard, un gamin dont il n'est ni de près ni de loin responsable ? Et quand j'ai lu que le fils de Sarkozy avait lancé des tomates et tiré avec un pistolet à bille ( plastique) sur une policière ça m'a fait sourire, bien qu'il mérite une paire de baffes…. Des conneries de gamins. Que celui ou celle qui n'a jamais fait de conneries de ce type, etc.
    Mais à continuer à vouloir nuire à Hollande avec de tels arguments est plus que ridicule, au contraire ça risque d'avoir l'effet inverse… Et plus grande rigolade : il y a des anti-communistes qui imaginent les chars Russes arriver à Paris ! Je crois que la grande différence entre la droite et la gauche est que la gauche veut partager un peu plus et que la droite moins… C'est une question de principe, de conception de société.
    J'ai remarqué que la droite insulte souvent ceux de gauche et non l'inverse, cela fait partie du principe cité avant.

  170. Glardon dit :

    Bonjour Charlotte,Je serai assez d'accord sur le fond.Cependant,nous avons les dirigeants que nous méritons,la France est devenue un pays de merde,et les émigrés n'y sont absolument pour rien bien au contraire,il ne faut plus s'étonner de la profondeur abyssale de l'irresponsabilité de l’ensemble de nos dirigeants politiques qui au fil des ans avec les journalistes ne sont plus que des chambres d'enregistrements de décisions prises là où se trouve LE Vrai POUVOIR!!! C.A.D.partout ailleurs.

  171. Garde ta Droite dit :

    Je salut ton objectivité dans ce papier…. FAUT !

  172. Centulle dit :

    Quelques uns critiquent l'article qui soit disant veut ternir la réputation du candidat alors que c'est seulement la démonstration qu'une fois de plus la presse est a deux vitesses. Les a t'on entendu défendre jadis De Villier contre les perfidies de la presse . Que disent ils lorsque c'est à Mme LePen que Audrey Pulvar ou Caroline Fourest demande des comptes sur ce que faisait son grand père pendant la guerre…..
    Je m'en vais de ce pas transmettre a tout mon carnet d'adresse le lien de 24heuresactu.com . Cela compensera. Et même faire en sorte de recevoir la new letter de ce média apparemment indépendant

  173. jean claude dit :

    "Un journaliste n'est-t-il pas censé exposer les faits sans pour autant donner son avis?" quelle naïveté

  174. momo dit :

    Et si les pays du magreb et leurs délégués installer dans les" cités" en France , étaient stoppés au retour de Belgique, des pays Bas , pour les empêcher de faire leur business, et empoisonner nos "enfants", on en parlerais plus . A bientôt pour la révolte des musulmans contre les drogués européens qui deviendront leurs esclaves… Pauvres fumeurs : personnes dépendantes de la cigarette et de toutes sortes de drogues , ayez la volonté de vous arrêtez avant qu'il ne soit trop tard…

  175. Nicolas dit :

    C Sarko qui a ecrit cet article ou quoi? Cest quoi ces comparaisons foireuse avec l'enfant gate qui a jete une tomate sur un flic?
    De un, ce n'est pas du fils de hollande que lon parle mais bien du fils de sa compagne.
    De deux, entre fumer un joint entre amis et prendre une flic pour une cible a la tomate, il y a une enorme difference: lun se croit tout permis, lautre est juste un jeune..
    Vivement que le nabot degage!!

  176. Cocolamontagne dit :

    Impression, après ça, je ne vais même plus oser ramasser les herbes de mon jardin. Ouais, j'me shoote au persil plat .. et alors !?!

  177. Cocolamontagne dit :

    Effectivement deux poids, deux messures … lorsque l'escorte d'une ministre renverse un quidam c'est scandale éhonté, lorsqu'un candidat d'en-face, au guidon de son trois roues, renverse un quidam sur un trottoir, cela n'existe même pas … Lorsqu'un fils de président est rapatrié en avion de la Présidence, c'est un scandale, lorsqu'un candidat fait son caprice et refuse rentrer en métropole dans un avion qui ne lui convient plus, c'est la dernière histoire belge à la mode ….

  178. Toton cartouche dit :

    Bien sur que j'ai honte aussi, d'autant plus qu'en ce moment Mr Mélanchon arpente les agences de location immobilière de Paris pour trouver un loft pour son fils !!! buget autout 1 à1.5 millions € !!! chercher l'erreure …

  179. michel dit :

    Tout à fait en accord avec vos commentaires, ce monsieur devrait faire un autre métier, manifestement il n'a pas la hauteur et la reflexion de celui qu'il exerce ( très mal…!)

  180. ça c'est de l'info, et les parents indignés me font bien rire, comme si c'était un acte isolé, les jeunes boivent fument et se droguent c'est pas le seul et c'est pas nouveau, les problèmes dataient déjà de notre époque alors arrêtez de jouer les outrés. Les journalistes devraient s'attacher aux vrais problèmes, pas à la pseudo dérive d'un gamin de célébrité.

  181. on ne nous dit pas tout

  182. Les ennuis du fils du président dites-vous ! Quels ennuis a-t-il eu ?

  183. PETILLON dit :

    au lieu de palabrer sur ces sujets dont tout le monde se fout, car s'il veut se détruire, c'est son problème, ou plutôt celui de ses parents (s'il est mineur), de toutes façons, l'on autorise tout, surtout depuis mai 68, puisqu'il est interdit d'interdire, aussi, l'on voit comment est notre pays.
    ce qui m'inquiète, c'est l'idée de voir François HOLLANDE président de la République, qui ne rêve que de çà, mais les électeurs ne s'imaginent pas dans quelle m….. il va nous mettre, car il n'a absolument pas la carrure de président, ils vont vite déchanter, car il n'appliquera pas son programme qui est totalement utopique.
    Electeurs, réfléchissez bien avant de mettre votre bulletin dans l'urne, la gauche est très bien dans l'opposition, mais pas pour diriger un pays comme la France.

  184. patrick dit :

    Charlotte
    Si c'est un fils de sarkozy c'et une affaire d'état voire de grand banditisme, pour la gauche ce n'est qu'au pire un épiphénomène au mieux une histoire fausse
    2 poids,2 mesures mais pas sûr que FH commencera a abroger le privilège fiscal aux journalistes sans aucune raison par rapport au quidam

  185. Zaz dit :

    Quand je lis certaines interventions suite à cet article très mauvais , je ne peux qu'aimer l'esprit républicain des français.en effet bien que sarkosystes, ces intervenants ont pu garder la tête froide et juger la médiocrité de cet article bravo

  186. THIERRY ZURECK dit :

    Aux coeurs flageolants de gauche, je suggère que vous vous reportiez sur le clavier de votre google préféré, puis tapez : "la connivence socioligarchique de thierry theller". Cette article met en scène un hollande et un mélenchon attristants. Vos héros préférés…. ça vous évitera de faire les frais d'une boule de cristal détraquée.

  187. mimine dit :

    comme vous avez raison il n'y a que les fils du président Sarkozy(qui font de mauvaide choses; on oublie le fils mitterand……..etc….)

  188. Melenchonopoulos dit :

    Les bonzes gauchos de l'Hérault,les bouches du Rhone et du pas de calais vont aimer que vous passiez
    sous silence leurs monumentales fraudes et magouilles.Les élites de gauche sont d'éternels utopistes ou de monstrueux managers des pires malversations de l'argent des contribuables.

  189. zampa dit :

    Que des commentaires naz à la hauteur du sujet….Le cannabis tue bien moins de personnes que l’alcool mais vous n’y connaissez rien. 30ans que je consomme si j’en ai envie.Mais vous ne pouvez pas le comprendre. Comme tout, vous regardez votre nombril et avalez tout ce que l’on vous raconte la dessus. Peut être vous torchez vous la gueule en vous racontant que vous êtes juste émeché. tout le monde sera gentil et achetera ses petits alcotests cet été….Savez vous que ce produit a été interdit pour que des proches de l’état américain puissent vendre leurs textiles? Encore des histoires de gros sous et de p… qui écrasent les autres.Comme se veut cet article. Pauvre france, pauvre monde….

  190. Mousdaleb dit :

    Non mais si le shit avait été légal, il n'aurait jamais fini au poste, maintenant, il faut arrêter deux secondes, il y a deux types de drogues, celles qui sont légales et celles qui sont illégales et à y regarder de plus près ce qui les rends licites ou illicites n'est pas la dangerosité du produit sinon on aurait interdit la Vodka et le Subutex, non ce qui comptent c'est leurs lieux de fabrications car toutes les drogues illégales sont fabriqués dans les pays tiers-mondistes et toutes les drogues légales sont de fabrication Occidentale. C'est uniquement encore la domination des peuples du Nord sur les peuples du Sud. Au lieu de gueuler comme des pucelles décérébrées quand vous voyez un jeune fumer un joint, demandez vous si ce qu'il fume est un produit de qualité 100% naturelle, ou si ce qu'il fume a été coupé par les différents intermédiaires. Elle est là la question de santé publique : la traçabilité du produit. Je propose que l'on créée "un marché de l'addictif" interdit aux mineurs pour qu'entre adultes responsables nous puissions jouir des différents plaisirs, que sont les jeux de hasards, l'alcool, la drogue, le sex et qu'on arrête de foutre en taule des gens qui n'ont rien à y faire et pour qu'enfin la police puisse faire du vrai travail de police, parce-que vous n'allez bluffer personne, les flics en ont rien à foutre des petits consommateurs …

  191. mousdaleb dit :

    Non mais de quel dérapage on parle, putain mais combien d'entre vous voient des jeunes ados au diner de famille boire du vin à table, c'est une question de culture .

  192. duvacher dit :

    pour le beau fils de Hollande,on s'en fout!!si il fallait juger les enfants des candidats,on ne s'en sortirait pas.comme pour les candidats,il faut avoir des commentaires a part égale sinon,cela n'a aucune valeur.y en a mare

  193. Panijel franck dit :

    Les faits sont malgre tout les faits et son traitement est absent de la presse pas comme les gosses de Sarko!!!!!!!Il n'empeche qu'ilest clair que l'article est partisan…………………

  194. panijel franck dit :

    Les faits sont les faits OUI ou NON.Un peu d'objectivité SVP.De toutes les façons il n'y a pas mort d'homme, NON!!!!!!

    • sondrems dit :

      @panijel franck (17/4/2012 à 4:09)
      Donc, à partir du moment ou il n’y a pas mort d’homme, on peut faire ce que l’on veut !!! Comme le disait Jack Lang pour son ami DSK, lorsque ce dernier à été pris en flagrant délit de viol !!!
      C’est incroyable ce que les cocos et les gauchistes de tous poils, peuvent être de mauvaise foi, lorsqu’ils sont pris la main dans le sac !!!
      Alors, lisez bien la suite, les cocos, mémorisez bien et faites fonctionner vos neurones : « Le véritable problème que soulève cet article, ce n’est pas le fait de fumer un joint,……. mais la différence de traitement par les journalistes de 2 candidats à la présidentielle !!! »

  195. Visiteur dit :

    Alors qu'est ce qu'on dit maintenant ?

    FAITS DIVERS – Mauvaise soirée pour le fils de Frédéric Péchenard. Selon nos informations et d'après plusieurs sources policières, Matthieu Péchenard, fils du directeur général de la police nationale (DGPN) aurait été placé en garde à vue dans la nuit de samedi à dimanche, dans les locaux du commissariat du VIIIe arrondissement.

    Le jeune homme aurait été contrôlé dans le quartier des Champs-Elysées au volant d'un véhicule et conduit dans les locaux du commissariat, pour "conduite sous l'emprise d'un état alcoolique", et "infraction à la législation sur les stupéfiants".

    Le 17 février 2009 déjà, le jeune homme aurait eu maille à partir avec les policiers, dans le cadre d'une plainte pour outrages à agents déposée par un gardien de la paix à l'encontre de l'adolescent, alors âgé de 16 ans, comme le révélait à l'époque le journal Le Parisien.

    Contactée dimanche matin, la Préfecture de Police disait ne "pas avoir connaissance de l'information", tout comme la direction générale de la police nationale, également jointe dimanche matin, qui ajoutait que si "tel était le cas, cela relèverait d'une affaire strictement privée qui ne concernerait en rien la DGPN".

  196. marc drieu dit :

    Au mois de janvier je gagnais en temps que cadre de l'éducation nationale presque 2 200€. Maintenant au mois d'avril je perçois 2096€. Croyez-vous qu'un pétard fumé par un petit con soit plus important que la baisse des salaires des employés de la fonction publique ou de la non-augmentation du SMIG, de la hausse du prix de l'essence(alors que les grands patrons jouent à "TELE MAGOUILLE, ON S'EN FOUT PLEIN LES FOUILLES", des gens qui travaillent et qui ne peuvent pas se loger décemment, des gens qui dorment entre deux ponts sur le périphérique parisien, etc, etc…Un gouvernement se doit de remplir les ventres, les soigner, les loger, les enseigner. VIVE NAPOLEON QUI A FAIT UNE LISTE DES ALIMENTS DE PREMIERES NECESSITES. VIVE DE GAULLE QUI A VOULU UNE GRANDEUR DE LA FRANCE EN CONCILIANT L4ALLEMAGNE ET LES AUTRES PAYS.

  197. citoyen dit :

    Comment pouvez vous considérer comme fiable une information sortie par un sous-site people ?

    Si demain ils annoncent que F. Hollande est mort, vous le relayerez sans vérifier aussi ?

  198. citoyen dit :

    Et puis ca suffit de parler des bobos à chaque fois. Ca ne veut rien dire. François Hollande n'est pas bobo, il est bourgeois tout court. J'ai beau chercher je ne trouve pas de bohème en lui.

  199. Albatr dit :

    Article ridicule, écrit par un beauf néoconservateur gavé de "valeurs" à la Bush. Il ne sait pas faire la différence entre une drogue douce et dure dont les effets physiologiques n'ont rien à voir… mais difficile à saisir pour un analphabète scientifique lui a appris un slogan "il n'y a pas de drogues douces". Eh ben si, il y en a, il suffit de comparer les taux de dopamines induits, ça n'a rien à voir !
    Au reste, ils n'ont trouvé que ça comme "affaire" pour Hollande ?
    Ca ne pèse pas bien lourd face à Woerth, Karachi, Bettencourt, et l'EPAD que briguait fiston, cet assisté irresponsable qui a fait deux gosses alors qu'il n'a pas de métier et pas d'études à part 4 premières années de pseudo-droit.
    On sent que les sarkolâtres sont vraiment en panique.
    Plus que 3 jours, vivement la fin de l'immunité du roitelet.

  200. Christohpe dit :

    Article fort intéressant à lire à la veille du premier tour ^^
    Et c'est ensuite cette même gauche qui ose donnez des leçons sur la dépenalisation de la drogue ou autre ? hé beh…. j'éspère que certains ouvriront les yeux et comprendront que les faits de PS et UMP sont les mêmes, c'est la même pourriture au pouvoir depuis 30 Ans !

  201. gaillard jean dit :

    je suis père et si j'en avait les moyens, je ferai aussi ce qui faut pour que mes enfants côtoient les meilleur école.

  202. Victory dit :

    Propagande de droite néo-libérale comme les fans du nabot savent si bien le faire. Allez vous pendre  » lesoufflet », vous êtes impitoyable de stupidité.

  203. Djodjo dit :

    Mon dieu, le beau-fils par alliance du candidat de l’opposition a été attrapé à fumer un pétard, et ça ne fait même pas la une des journaux ?? Mais où va la France ?
    (et accessoirement, ce bout de chit, ce n’est sûrement pas sa mère qui lui a donné au gosse… Je pense même qu’il s’est fait gronder par sa maman. Ouf, l’honneur du PS est sauf)

  204. lauralinet dit :

    C’est drôlissime de lire les commentaires bien pensants des gens de gauche au sujet de François Le Vertueux !!!
    Qu’ils aillent un peu fouiller sur le net pour comprendre qu’il n’est pas à un mensonge près. Exemple de l’affaire Caton !
    Mais c’est vrai, vous avez raison, quant on voit ce que les socialistes ont fait de l’Espagne et de la Grèce, ça donne vraiment envie de voter à gauche. Dans 5 ans, on sera tous à ramasser à la petite cuillère comme les grecs !

  205. cat dit :

    Pourquoi ne parles t’on pas du fils de la compagne de François HOLLANDE. Ce serait le fils de Nicolas SARKOZY, on en entendrait parler…Quelle honte !!
    Et l’affaire GUERINI ??? et les autres sales affaires de la gauche ??
    Les journalistes ne font pas de l’information mais de la désinformation en fonction de leur origine politique ??? Est ce normal ??? Un journaliste doit être neutre, c’est tout ce qu’on lui demande… Qu’il fasse leur travail ….

  206. Fontaine dit :

    Le fils de Valérie Trierweiler arrêté pour usage de drogue
    Rédigé par lesoufflet le 02 avril 2012.

    Alors là , cet article est digne d’un pauvre collégien , est j’éspère pour l’auteur , qu’il n’a pas plus de 17ans car là , vraiment , sa craint.
    à part de la diffamation , cette article est nul est vraiment sans interêt nul nul nul nul

    Pour la peine j’irais voter hollande pour faire chier l’auteur tiens

  207. amina dit :

    « Valérie Trierweiler, une caricature de grosse bourgeoise post soixante-huitarde qui sacrifie l’éducation de son enfant à l’ascension de sa carrière ? Au point de se mettre en couple avec un présidentiable ? Du coup, le jeune, paumé, fume des pétards devant son lycée, comme un appel au secours »
    Psychologue de pacotille !

  208. yanis dit :

    la vraie question qu’on est en droit de se poser à la lecture de cet article c’est : a t’il fait nétour le oinje , sachant qu’il y a du monde sur la corde à linge ….

  209. cat dit :

    Comment se fait il que les bons journalistes de gauche ne parle pas de ça .. Ce serait le fils de SARKOZY qu’ils ont descendus depuis qu’il est élu, on en aurait parlé.
    Quelle désinformation de la part des journalistes bien pensants et surtout quelle manque de neutralité, quelle médiocrité !!
    Tous des bien pensants !! La gauche, c’est bien, la droite c’est pas bien .. Quelle belle démocratie et quel pauvre pays la France

  210. [...] http://24heuresactu.com/2012/04/02/le-fils-de-valerie-trierweiler-arrete-pour-usage-de-drogue/ PartagerShareShare on TumblrJ'aimeJ'aime  article Cette entrée a été publiée dans Uncategorized et taguée apostasie, apostasy, arab, arabe, banlieue, barbarie, barbarity, charia, coran, dhimmi, djihad, drogue, drugs, eurabia, europe, fatwa, fdesouche, forsane alizza, françois de souche, france, french, front national, hadith, halal, hollande, immigration, islam, islamisation, islamism, islamisme, islamization, islamophobia, islamophobie, jihad, koran, lepen, melenchon, Mohamed Merah, muslims, musulmans, occident, policy, politique, racailles, religion, riposte laique, salafi, salafisme, sarkozy, shariah, terrorism, terrorisme, Trierweiler, violence, Wahhabism, wahhabisme par republicdemocratic. Ajouter aux Favoris le permalien. [...]

  211. DENNIS dit :

    Pourquoi faut-il toujours que les gens s’enflamment et fassent du hors sujet. Ce n’est pas compliqué, ce qui est contesté et mis en exergue ici c’est le traitement de l’information. Au lieu de ça je vois des commentaires encore haineux.

    Il faut voir la vérité en face :

    Le fils Sarkozy (plus jeune que celui dont on parle ici) jette une tomate sur un garde en faction à l’Elysée, c’est un taulé dans la presse, sur tous les réseaux sociaux on en fait une indignation, un drame.

    Le fils de l’autre est arrêté entrain de fumer du shit, qui plus-est devant le lycée et tout le monde (beaucoup en tous cas) trouve ça NORMAL, que ce n’est pas grave, qu’il y a des problèmes plus graves en France.

    Vous relisez un peu vos posts ??

    Là je dois dire qu’en effet, le traitement de l’information est conditionné par le bord politique duquel vient la bourde, c’est manifeste !

  212. brag dit :

    Pour une tomate, la légion des MEDIAS s’était levée, et réclamait la démission du PRESIDENT …..

  213. brag dit :

    Pour une tomate, la légion des MEDIAS s’était levée, et réclamait la démission du PRESIDENT ….. Si je suis élu PRESIDENT, mon premier objectif sera la JUSTICE, et je nommerai MARTINE au dit ministère ( Ce quinquénat, sera sous le sceau de la justice – 5 Mai)

  214. muzikant dit :

    … et on va se farcir ce type avec toute sa bande cinq ans ??? …

  215. May dit :

    Cet article est vraiment médiocre, aucun talent journalistique n’y est détectable, un ado enragé de seconde un peu trop de droite issu du moule conservateur de ses parents aurait pu l’écrire. (peut-être est ce le cas?). En quoi le comportement du fils de la compagne et non épouse de François Hollande devrait il lui incomber? Et dire qu’il y a un lien entre gauche et usage de drogue j’aurai tout vu! Comme si les petits fils à papa qui votent UMP n’en usent pas. Je fréquente les endroits un peu « hype » de Paris et il s’agit bien de fils de riches qui fument des joints ou prennent de la cocaine. D’ailleurs la drogue c’est cher, donc sans doute plus accessible par les populations aisées qui votent UMP…

  216. sondrems dit :

    Donc, à partir du moment ou il n’y a pas mort d’homme, on peut faire ce que l’on veut !!! Comme le disait Jack Lang pour son ami DSK, lorsque ce dernier à été pris en flagrant délit de viol !!!
    C’est incroyable ce que les cocos et les gauchistes de tous poils, peuvent être de mauvaise foi, lorsqu’ils sont pris la main dans le sac !!!
    Alors, lisez bien la suite, les cocos, mémorisez bien et faites fonctionner vos neurones : « Le véritable problème que soulève cet article, ce n’est pas le fait de fumer un joint,……. mais la différence de traitement par les journalistes de 2 candidats à la présidentielle !!! »

  217. Albatr dit :

    Sondrems ou l’UMpiste formaté qui sort de la cellule locale de Nice…
    La différence, c’est que Jean Sarkozy, bac+ 1 après 5 premières années, a magouillé pour avoir un poste que des docteurs en droit n’auraient pas.
    Celui qui fume un joint ne me gêne pas mais le népotisme de ce rat si, parce que c’est l’accès des gueux comme moi aux mérites et aux professions qualifiées qui est mis en cause.
    Le problème des types comme vous, c’est que c’est incapable de réfléchir et de hiérarchiser correctement les problèmes.
    Alors, incapable de se révolter contre les vraies injustices, vous préférez formater les comportements individuels par névrose : répression féroce du joint, radars de merde partout, lois anti-tabac, anti-vin, anti-tout, mesures liberticides sur Internet, interdiction du boycott pour défendre les multinationales (décret de la pouf de MAM) flics au bord des routes au lieu de s’occuper de la vraie insécurité, amendes démentielles pour un gilet jaune et un triangle et bientôt le filet de sécurité au-dessus des chiottes au cas où on tomberait dedans.
    Pourrir la vie des honnêtes gens, c’est plus facile que de s’occuper des vrais problèmes, comme le chômage ou l’argent-roi. Les idées puritaines, répressives, prohibitionnistes, la morale moisie, l’obsession du règlement et de l’interdit porté sur les comportements individuels ne font que révéler les esprits faibles, les dégénérés tordus, les idiots congénitaux, les lâches et les hypocrites. Les mêmes, cependant, réclament plus de liberté pour les porcs à fric. Impitoyables avec les faibles et rampants avec les forts, vous avez tout pour plaire.

  218. yannick dit :

    il a fumé un joint….. oui et alors ?
    On dirait le papotage de jeanne dans sa cuisine au fin fond de la creuse !
    QUELLE BANDE D’ABRUTIS :=)

  219. Tichoux dit :

    Les médias foutent la merde, toujours et toujours !! Cet article est nul et mal approprié. D’ailleurs, les commentaires ne valent pas mieux !!Et puis avec un nom comme ça « Hollande », le fils de Valérie s’est cru à Amsterdam !!

  220. barth dit :

    super les mecs, c’est pas de l’info ça sérieusement on s’en fou complétement, non mais sérieusement un ado qui fume un joint c’est un scoop ça ? faut arrêter les conneries, mais c’est rassurant de voir que la droite n’a rien trouvé d’autre, c’est bas et ça sert à rien

  221. Mat dit :

    Scoop digne de Voici,rédaction d’un enfant de 8 ans. Du grand journalisme! Les autres médias n’ont pas repris l’info car elle est inintéressante au possible. Des milliers (millions?) de jeunes fument tous les jours dans la rue sans se faire arrêter;c’est bizarre que lui se fasse prendre…

  222. BobFromMarketing dit :

    Personne n’en parle à part ici parce que c’est faux, c’est encore un hoax puant sorti d’une des pires poubelles du web :)

  223. delmas dit :

    Le problème n’est pas la..lorsque les fils de Sarko respiraient trop forts la presse en faisait ses choux gras..(accrochage de scoot ,graviers sur un fonctionnaire de l’Élysée,retour en avion..etc) alors pourquoi ce silence sur le fils de Madame..?

  224. fred dit :

    Peut-être parce que ce n’est pas le fils du président de la république tout simplement.

  225. mii dit :

    « [...]ce n’est pas du journalisme mais de la propagande »
    -> cet article est également une forme de propagande !

  226. cm dit :

    Je ne comprend pas, l’un des membre du gouvernement n’a pas relevé la cuvette aprés être allé aux toilettes, et AUCUN journaliste n’en a parlé???? la France va finir comme la grêce.

  227. alice dit :

    Jeter une tomate sur un policier me semble plus grave qu fumer un joint dans la mesure ou l’on ne fait de mal à personne…

  228. [...] Exclusif : le fils de Valérie Trierweiler a été arrêté par les forces de police pour avoir consommé de la drogue sur la voie publique. L'info, révélée par Staragora, n'a été reprise par aucun journaliste français.  [...]

  229. [...] elle qui fournissait le fils de Valérie Trierweiler, attrapé par la police en train de fumer un joint devant son lycée, dans l’indifférence totale des journalistes (quand bien même ils avaient interrogé, au même [...]

  230. francedissident dit :

    C’est vrai qu’une tomate balancée, ça fait des tâches ! Le cannabis ça détruit juste des neurones, rien finalement

  231. Bluesun dit :

    Peut-être bien à cause de cela que le PS désire dépénaliser la drogue.

    Sûrement pour cela aussi que la dame dit désirer conserver son emploi de journaliste, afin de s’occuper de l’éducation de ses enfants.

  232. 24heuresactu penchées à droite toute ? Bravo le journalisme. Que l’on soit plutôt à gauche, je comprendrais, ça donne un côté ouvert d’esprit et solidaire. Que l’on soit neutre, je comprendrais, ça donne un côté professionnel. Mais que l’on soit partisan de droite sans aucune honte, là…
    Qui tient ce site ?

  233. Ah oui, et ça aussi, publiez un rectificatif si vous êtes honnêtes ou professionnels : http://www.hoaxbuster.com/forum/le-fils-de-trierweiller-se-drogue

  234. raggot dit :

    Ça c’est de l’info impartiale (oui je suis sarcastique).

    Prochaine info : il paraît que Hollande aurait pété en public, quelle honte! aucun journal n’en parle.

  235. M.G. dit :

    Ce n’est aucunement une mésinformation mais une information à part entière, au même titre que le fils Sarkozy s’était amusé à balancé des tomates sur des policiers en faction devant le palais de l’Elysée. L’information provient d’un livre, jamais contredit, de Christophe Jakubyszyn, directeur de la rédaction de RMC, et Alix Bouilhaguet, grand reporter au service politique de France 2.

    Voir l’article du journal (de gauche) La Dépêche :

    https://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:WZS8o8OFx9oJ:www.ladepeche.fr/article/2012/10/10/1461653-valerie-trierweiler-amoureuse-de-devdjian-et-courtisee-par-sarkozy.html+&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

  236. [...] arrêté pour usage de drogue… Il n’y a donc pas que la mère qui fume… (voir article).- Si Hollande était déjà réputé incompétent avant son élection, là, il dépasse toutes les [...]

  237. tico dit :

    plus naifs que vous étres cela n’existe plus.
    (infos intox népotismes abus de pouvoir malversations lobyismes …)Marre de tout cela,basta passons à autre chose!

  238. [...] 2001 afin de faire annuler la condamnation de son fils pour complicité de vol. Après les fils de Trierweiler et de Fabius, on commence à comprendre pourquoi les socialistes sont si [...]

  239. […] Exclusif : le fils de Valérie Trierweiler a été arrêté par les forces de police pour avoir consommé de la drogue sur la voie publique. L'info, révélée par Staragora, n'a été reprise par aucun journaliste français.  […]

  240. […] 2001 afin de faire annuler la condamnation de son fils pour complicité de vol. Après les fils de Trierweiler et de Fabius, on commence à comprendre pourquoi les socialistes sont si […]

  241. Spaulding dit :

    « envoie une tomate sur un policière » Dis voir lesoufflet…Il te l’aurait pas fait tourner sa beuh par hasard ???

  242. tsu dit :

    euh et les sources dans tout ca….

Laisser un commentaire