Mélenchon, manque d’idée : les socialistes critiquent Hollande

Rédigé par lesoufflet le 11 avril 2012.

Entre la montée en puissance de Jean-Luc Mélenchon et la faiblesse du programme de François Hollande, les militants et cadres du Parti socialiste commencent à s'inquiéter sérieusement quant à la victoire de Flamby, tant annoncé par les journalistes français.

Entre la montée en puissance de Jean-Luc Mélenchon et la faiblesse du programme de François Hollande, les militants et cadres du Parti socialiste commencent à s’inquiéter sérieusement quant à la victoire de Flamby, tant annoncé par les journalistes français.

Depuis que les courbes d’intentions de votes se sont croisées, les (rares) participants aux meetings de François Hollande se font moins enthousiastes. « Je vais voter Hollande mais je ne suis pas sûr qu’il soit élu », confesse un militant venu applaudir son candidat à la peine.

Même son de cloche du côté des dirigeants socialistes présents sur le terrain qui estiment que « les gens commencent à flipper, à avoir peur. Ils ne sentent pas la campagne. Elle est en train de tourner. »

L’ascension fulgurante de Mélenchon n’a fait qu’aggraver les choses, ravivant les tensions entre l’aile gauche du parti et son aile droite. La première reproche à Mollande de rester mou et de ne pas surenchérir sur les propositions démagogiques et totalitaires du Ché millionnaire. La seconde voudrait que le candidat socialiste se montre plus agressif envers le révolutionnaire de cour de récré.

Ainsi, la sénatrice socialiste Marie-Noëlle Lienemann, à gauche du PS, a attaqué la campagne de François Hollande. « Il est clair que les choix faits ces dernières semaines n’ont pas été des choix d’affirmation forte. A l’étape où nous en sommes, Mélenchon ou pas Mélenchon, il y a besoin de donner un nouveau tempo et de répondre aux questions que se posent les Français », a-t-elle déclaré.

Gérard Collomb, le maire de Lyon plutôt social démocrate a également critiqué la campagne présidentielle de son parti qui ne tape pas assez à son gout sur la folie rouge de Mélenchon. « Le modèle qu’il défend, on l’a essayé en URSS, au Cambodge, ça ne marche pas. Mais personne ne le tape. Sarkozy parce qu’il l’arrange, Hollande parce qu’il n’ose pas », a-t-il regretté.

Une lâcheté face au candidat du Front de gauche que nombre de socialistes dénoncent et que François Mollande avoue lui-même, refusant de débattre sur le moindre sujet, de peur de perdre son avance en peau de chagrin. Ne rien dire, ne rien faire, voilà une belle campagne pour Monsieur Hollande  qui a même déclaré : « il faut se garder de tout débat contradictoire avec Jean-Luc Mélenchon ». Pourquoi ne pas renoncer à sa candidature au profit de celle de Mélenchon dans ces cas là ?

Une stratégie du vide qui semble lasser les socialistes. « Il est mauvais, voilà tout. Il a tenu miraculeusement deux mois, mais désormais les médias ont changé d’avis sur lui », regrette un membre du parti. Un autre socialiste, mis à l’écart de la campagne par les équipes de Hollande, s’inquiète d’une campagne qui « était facile à faire. Mais Hollande est le fils de Jospin. Sa pensée se résume à : je suis ni pour ni contre, bien au contraire ! »

Avec des camarades comme ceux-là, François Hollande n’a pas besoin d’avoir d’ennemis !

Déjà 18 remarques sur cet article

  1. Olivier Roux dit :

    C'est quoi ça ? D'où il sort celui là ?

  2. olivier dit :

    LUI IL EST GRAVE !!!! il doit voter FN?
    Toujours est il que Mélenchon est le seul à gauche à pouvoir battre Sarkozy. Il faut tout faire pour que Mélenchon soit présent au deuxième tour sinon, c'est Sarko bis (Holland se fera allumer entre les deux tours). Il faut quelqu'un de gauche au deuxième tour, le seul c'est Mélenchon.

  3. gregoguerreiro dit :

    "La première reproche à Mollande de rester mou et de ne pas surenchérir sur les propositions démagogiques et totalitaires du Ché millionnaire. La seconde voudrait que le candidat socialiste se montre plus agressif envers le révolutionnaire de cour de récré"
    De tels propos mériteraient un procès en diffamation. On est bien au delà de la ligne rouge. Mais le mieux est peut-être de laisser les chiens enrager aboyer …

  4. coquelicot dit :

    Ne pas lire un programme et prétendre le juger objectivement, révèle une attitude facile, conditionnée par la peur et ouvrant à tous les délires possibles….Un programme politique devrait pouvoir s'analyser vec la raison et non pas avec des références au bon dieu ou à satan.

  5. tony dit :

    avec un salaire annuel de 450 000 euros on se demande comment melanchon souhaite faire la peau au riches. Ce candidat est un leurre, seul son interet personnel prime dans sa petite vie

  6. lilidubassin dit :

    Un bolchevik qui traine sur les sites de droite c'est du masochisme ?
    Attention certains ont fini par prendre leur carte UMP !

    Quand un mec de droite n'aime pas un site internet il n'y va pas !
    Quand un mec de gauche n'aime pas un site internet, il y reste et poste des messages se plaignant de la ligne éditoriale et surveille chaque minute si il n'a pas de nouveaux posts.

  7. azulejo dit :

    Vive melenchon et à bas flamby , sarkofasciste et le pen et tous des serviteurs des bourgeois et on va faire la peaau aux riches et les deplumers avec plaisir car ils ne veulent pas partager !.

  8. Alain dit :

    Jean-Luc Mélenchon gagne 6000 euros par mois. C'est votre commentaire qui est un leurre…
    http://www.linternaute.com/actualite/politique/je

  9. Alain dit :

    Jean-Luc Mélenchon gagne 6000 euros par mois. C'est votre commentaire qui est un leurre…
    http://www.linternaute.com/actualite/politique/je

  10. Alain dit :

    Jean-Luc Mélenchon gagne 6000 euros par mois. C'est votre commentaire qui est un leurre…
    http://www.linternaute.com/actualite/politique/je

  11. Alain dit :

    Jean-Luc Mélenchon gagne 6000 euros par mois. C'est votre commentaire qui est un leurre…
    http://www.linternaute.com/actualite/politique/je

  12. Alain dit :

    Jean-Luc Mélenchon gagne 6000 euros par mois. C'est votre commentaire qui est un leurre…
    http://www.linternaute.com/actualite/politique/je

  13. Alain dit :

    Jean-Luc Mélenchon gagne 6000 euros par mois. C'est votre commentaire qui est un leurre…
    http://www.linternaute.com/actualite/politique/je

  14. tony dit :

    tu oublies les frais generaux ainsi que l' indemnité de senateur, ce qui s' eleve a 36 105 euros par mois, tout frais et avantages compris

  15. Alain dit :

    Je n'oublie rien du tout. Il n'est plus sénateur de l'Essonne depuis pas mal de temps déjà… Tu as regardé la vidéo au moins??? Quand aux frais généraux, il a droit à ce que lui confère sa fonction. Tu préfères peut-être qu'il paie aussi ses photocopies professionnelles lui-même? Si trouves que ses "avantages" sont trop importants, alors c'est le cas pour pratiquement tous les hommes politiques, alors pourquoi t'arrêter sur le cas de Jean-Luc Mélenchon en particulier? La bonne blague… Et dire qu'il y a quelques semaines encore tout le monde le qualifiait de populiste…
    Ah aussi, Mélenchon ne veut pas "faire la peau aux riches", mais qu'ils participent à hauteur de leurs moyens à l'effort collectif. Avec 360000 euros par an, les nantis pourront largement continuer à faire les beaux pendant que 8 millions de français ne se mangent plus et ne soignent plus correctement. A chacun ses priorités…

  16. tony dit :

    meme si la meluche passait, tu penses que ca va changer quoi ?
    c' est un europeiste comme les autres, il ne fera qu' adopter les memes politiques en vigueur depuis 30 ans

  17. tony dit :

    oui enfin sa carriere est faite, il a de quoi vivre des jours heureux avec tous ces gains cumulés au long de sa vie, maintenant il peut pretendre prendre tout a ceux qui gagnent plus de 30000 euros par mois vu qu' il n' est plus concerné par cette tranche de salaire là. De + comment veut il motiver les gens a créer des richesses s' il leur prend tout ? encore faudrait il que cette argent soit bien redistribuée et non pas aux etrangers en quete d' argent facile ou aux fainéants qui se contenterait encore moins de travailler, puisqu' il gagnerait bientot ou voir + que celui qui bosse

  18. tony dit :

    meme si la meluche passait, tu penses que ca va changer quoi ?
    c' est un europeiste comme les autres, il ne fera qu' adopter les memes politiques en vigueur depuis 30 ans C'est pas lui qui gouverne mais bruxelles

Laisser un commentaire