Intermittents : Hollande en redemande pour ruiner la France

Rédigé par lesoufflet le 13 avril 2012.

François Hollande aime-t-il vraiment la France ? Une France qu'il est prêt à sacrifier sur l'autel de son élection, comme le prouvent les dizaines de mesures onéreuses proposées par le candidat socialiste. Sa dernière bonne idée pour plomber les comptes publics : un soutien sans faille au régime honteux des intermittents du spectacle.

François Hollande aime-t-il vraiment la France ? Une France qu’il est prêt à sacrifier sur l’autel de son élection, comme le prouvent les dizaines de mesures onéreuses proposées par le candidat socialiste. Sa dernière bonne idée pour plomber les comptes publics : un soutien sans faille au régime honteux des intermittents du spectacle.

Dans un entretien pour Le Parisien, le candidat des dépenses publiques a répondu à un internaute qui s’inquiétait de la pérennité du statut des intermittents. Bien planqué dans son terrier, François Hollande a répondu que pour ce sujet comme pour tant d’autres, rien n’allait bouger sous son mandat.

« L’intermittence fait vivre un grand nombre d’industries, pas simplement des associations. Ce statut est utile pour les bénéficiaires, mais aussi pour les employeurs qui ne pourraient pas vivre sans. Ce qui est contesté par un certain nombre de partenaires sociaux, c’est qu’il repose essentiellement sur les cotisations chômage. Il faut donc peut-être aller vers un financement plus diversifié », a déclaré l’inconscient.

Pour rappel, le statut scandaleux des intermittents, qui profite essentiellement à TF1, aux grosses boites de production de télé ou de cinéma (on comprend pourquoi artistes et journalistes soutiennent Hollande à l’unisson) et qui permet d’exploiter des professionnels consciencieux, coute une fortune à la France. La Cour des comptes a même qualifié ce statut de « dérive massive ». « Le déficit cumulé du régime des intermittents sur les dix dernières années s’est établi à un montant proche de l’endettement total du régime d’assurance chômage (9,1 milliards d’euros à la fin 2010) », ont expliqué les sages. Pas assez clair pour monsieur Hollande ?

Doit-on s’étonner de voir celui qui a décidé de distribuer gratuitement des Ipads à tous les collégiens, proposer une énième mesure de dépenses publiques ?

Ceux qui pensent que Hollande nous dirige vers un scénario grec sont peut-être optimistes. Contrairement aux Grecs, Hollande, à la tête du département le plus endetté de France, ne semble pas apprendre de ses erreurs et continue à vouloir gaspiller l’argent des contribuables. Nous dirigerait-il plutôt vers la situation de Haïti, du Niger ou de la Corée du Nord ?

Déjà 31 remarques sur cet article

  1. bob dit :

    l'égalité dans le travail est la rémunération juste du travail effectué.
    les intermittents ont besoin de moyen pour que la culture coûte moins cher au français.
    Non au communisme oui aux droits fondamentaux !

  2. Paul Emiste dit :

    Perso je les appellerais plutôt les intermittents du travail…mais bon, je dis ça je dis rien hein?!…

  3. barbara dit :

    Ne rien faire va raporter gros…Avis à ceux qui travaillent: continuez ne laissez-pas mourir nos FENEANTS…
    François va les sauver au nom de la culture. Attention aux frères RAPETOU.

    • niko dit :

      faineant…..
      c’est vraix qu’un intermittent est un fainéant….
      un fainéant qui enchaine souvent plus de 12 h de travail.
      un faineant qui enchaine les employeurs differents qui ne se soucient pas de leur repos
      un faineant qui travail reguliérement gratuitement
      un fainéant qui en dehors de ces cachets renumérés passe des heures et des heures sur la route.
      un faineant qui en dehors de ces cachets passe des heures et des heures en repetition,a créer des spectacles,a preparer du materiel,a demarcher pour trouver de nouveaux contrats.
      ex un musicien intermittent passe au moins
      16 h en repetion par semaine
      entre 2 et 20h sur la route
      souvent plus de 16h sur le lieux du concert
      cela pour 1 concert par semaine,sachant que pour avoir le statut il faut 5-6 concert par moi
      un technicien n’a pas toujours les repetitions ,mais il a la preparation du materiel,le demontage quant tout le monde rentre se coucher….
      tout ça pour dire que pour une renuration sur 1 ou 2 jour (et donc le reste du temps au chomage)un intermittent travail en fait souvent bien plus que les 35h conventionnels,et c’est cela que prend en compte ce regime particulier.

  4. BRILLANTI jEAN dit :

    je vais juste vous dire un truc: vous ne savez que proférer insultes et ignorance envers le statut des intermittents, qui regroupent en son sein des milliers de "petits" comme moi , simple technicien des industries du spectacle , simple salarié quand je travaille , rémunéré par L'unedic quand je ne travaille pas , à hauteur des cotisations lourdes qui sont prélevées sur mes salaires bruts comme tous les Français …je paye des impots comme tout le monde , j'élève une famille , et je supporte des crédits comme tout le monde.
    Votre immense jalousie me fait dire une chose : moi au moins, je fais le métier que j'ai choisi , dans le domaine que j'ai choisi , et je me suis bougé le cul pour ça quand j'étais jeune … et ça , vous avez du mal à le comprendre ….

  5. Paul Emiste dit :

    Un petit exemple perso de l´egalité devant le chômage. J´ai travaillé 30 ans en France, puis je suis parti plus de trois ans hors du pays pour un autre emploi, quand je suis revenu tous mes droits au chômage étaient annulés car je suis parti plus de trois années.
    Les intermittents, vous bosser quelques semaines par an et c´est bon. Cherchez l´erreur! Jalousie? certainement pas mais egalité pour tous!

    • comédienne dit :

      Ce n’est pas vrai du tout ! Personnellement, je travaille au moins 35 heures par semaine en répétant pour des créations qui ne sont pas rémunérées tout de suite ou juste les représentations ( spectacle au passage qui peuvent être jouer dans des écoles dans un but pédagogique pour vos enfant si vous en avez ),, en préparant des cours de théâtres pour des lycées, en préparant des dossier pour vendre des créations, je suis travaille constant. L’intermittence, quand on y arrive, permets à un comédien, un metteurs en scène, un danseur, un technicien, et d’autres encore, à pouvoir se nourrir, payer un loyer pendant tout le temps de travaille qui n’est pas payé. Et tout ces postes qui touchent au spectacle ne rapportent pas forcement beaucoup d’argent. Ca c’est une image qu’ont les personnes qui ne connaissent pas du tout les métiers de l’intermittence, qui rassemble à elles seules, le divertissement, l’information, la pédagogie chez les enfants, les jeunes, les adultes, dans les entreprises … contribue au soutien à la culture aussi,effectivement.
      Et par exemple, la figuration qui est rémunérée en cachets, qui passe pour un divertissement chez certains, ( exemple : un fonctionnaire qui travail à la sécu, qui a un CDi, va faire de la figuration sur des films, est content car il a croisé de près ou de loin un acteur, éventuelle personnalité reconnue, bref, le cachet qu’il a touché sert souvent de gagne pain et quelques heures de plus pour accéder à l’intermittence chez celui qui fait au moins 35h de travail non rémunérées, de ces heures qu’on appelle  » investissement personnel », à la création de son emploi, ou pour l’avenir…
      En contre partie, il arrive souvent qu’on se voit refuser des postes, par exemple à temps partiels, par exemple des CDD, sous prétexte qu’on pratique ou qu’on est formé à des pratiques artistiques…
      Avant d’être comédienne, intervenante théâtre, figurante, j’étais employée de rayon qualifiée, dans les rayons alimentaires et frais. J’avais de l’expérience notamment en usines agroalimentaires, en tant qu’ouvrière sur ligne de production. J’ai décidé de tout arrêter afin de me former à la pratique théâtrale. J’ai décider d’être au chômage pour cela, puis au RSA. J’ai déménagé dans une autre région. Il faut du temps pour se former, intégrer un réseau de professionnels. Se faire connaître. Je viens d’une famille étrangère au milieu du spectacle.
      Les fois où j’ai postulé dans des magasins, ou dans des usines, j’ai eu essentiellement des réponses négatives. Parfois j’arrivais à obtenir un entretien, ou l’on me disait qu’on ne pouvait pas me prendre car employée de rayons « ce n’est pas un métier facile » … Avec mon CV sous les yeux … Non l’intermittence n’est pas pour les fainéants… Bien au contraire. et même quand on a atteint le nombre d’heures nécessaires pour l’obtenir, il faut encore souvent batailler pendant plusieurs mois avant d’obtenir ne serais-ce qu’une réponse positive. Non l’intermittence n’est pas pour les fainéants. JE ne sais qui dit ça, mais si vous travaillez de 8h à 12h puis de 14h à … aller 19 h pour les plus vaillant, du lundi au vendredi, au pire au samedi … vous feriez mieux d’aller vous informer mieux que cela avant de tenir des propos pareils.
      A oui, les jours fériés n’existent pas, ou peu pour les intermittents … aussi, par exemple.

      • ingéson dit :

        Merci ;’) Je trouve cet article scandaleux, on voit bien qu’ils savent pas ce que c’est la galère de l’intermittence !

  6. alibee dit :

    tiens , pas mal cette idée, je ferais comme jean, je travaillerais quand il me plaira, et le reste du temps les copains (me ) paieront…………..

  7. Paul Emiste dit :

    Mais qui c´est ce mec ?! :-))

  8. keustach dit :

    c'est vraiment un site d'"information autrement" pourri!
    Vous ne parlez que de Hollande???

  9. Denis Trinh dit :

    hollande elu = la france grece2

  10. Le commentaire de monsieur brillanti est tout simplement un exemple et on voit que le français très basique n'a toujours rien compris… C'est grâce aux intermittents que la culture de notre pays rayonne ! Ce que vous oubliez cher français très basiques, c'est que les intermittents, eux aussi bossent dur pour avoir une qualité.

    Je voulais simplement dire cela, car vos propos sont d'une bêtise in quantifiable !

  11. Tug dit :

    Et si il habite à Lille et qu'il à travailler en Belgique ?

  12. Paul Emiste dit :

    Allez lire rue 89, c´est taillé sur mesure pour vous. Pour une fois que l´on peut lire la verité en France avec 24 h actu, on ne va pas bouder notre plaisir.
    Si par malheur les socialecolomunistes devaient passer, j´espère que 24h actu va rester, comme un ilot de liberté dans une presse à la botte du régime.

  13. françois dit :

    quel intérêt de publier tous ces propos idiots et mal informés pour la plupart. je suis interrmittent et faute d'avoir le temps de vous instruire, je vous emmerde!

  14. Legal dit :

    Je ne vote pas Hollande, je suis intermittent. Votre article à charge contre Hollande « le candidat des dépenses » et contre ce système (imparfait certes mais pas de la façon décrite) n’honore pas votre métier de journaliste.
    Votre article est un torchon, partial, son but est de diviser une fois de plus les gens. Savez vous a quoi sert la culture? Si vous songez qu’elle ne sert à rien en temps de crise, vous rejoindrez aisément les thèses extrémistes des heures sombres de notre passé. Comment je schématise? Mais je ne suis pas journaliste, c’est votre boulot d’établir une analyse claire et pas seulement une réflexion quantitative et populiste!

    • Lucas dit :

      Je suis d’accort avec toi , les gens sont toujours à se plaindre, mais n’empêche que c’est grâce à nous qu’on à le cinéma, concert, télé, etc…
      Quoi qu’on leur dise , ils en ont rien à foutre 🙂

  15. intermittente dit :

    Visiblement, et je le déplore, vous ne connaissez rien au statut d'intermittent du spectacle. Il est nécessaire à la survie de la culture et de ceux qui l'a font ! vous êtes bien contents de voir un concert, un film au cinéma, la tv, écoutez la radio…. si ce statut n'existait pas, il n'y aurait rien de cela ! Il est vrai que certaines personnes et certaines boites en abusent, mais ne confondez pas certins escrocs avec les travailleurs intermittents du spectacle. Je mets au défit quiconque de subir les horaires et autres contraintes de ce statut qui est loin d'être des vacances comme beaucoup le pense.
    Alors avant de critiquer et d'avancer que ce statut est "honteux", renseignez-vous et écoutez ceux qui le sont !
    A bon entendeur…

  16. intermittente dit :

    MonDieu qu'il est effrayant de voir à quel point les gens peuvent être ignorant et crétin !

  17. Un intermittent dit :

    Le nom de domaine de votre site laisserait penser que celui-ci est un site d'actualité et donc ecrit par des personnes qui ont un minimum de sens de l'information : le terme "honteux" indique clairement que vous jugez et prenez parti, ce qui est votre droit dans un diner entre amis mais certainement pas dans l'exercice de votre metier de diffuseur d'une information objective, verifiée et étayée d'exemple… ce qui  est loin d'etre le cas ici puisque il s'agit clairement de propagande (oui : de Propagande) anti-Hollande avec un sensasionnalisme evident contre les intermittents. 
    Puisque vous faites un lien intitulé "le statut scandaleux des intermittents " je me suis redirigé vers ce que je qualifierai de torchon si cela avait été imprimé sur du papier : apprenez les maths, pour etre indemnisé 16 mois (et non 18) il faut en avoir travaillé 7 (et non 3), en fait il faut travailler 3,5 mois pour etre indemnisé 8 alors apres vous pouvez multiplier ces chiffres comme vous le souhaitez, vous pouvez trouver scandaleux, mais vous n'avez pas besoin de grossir le trait. 
    Ce que vous oubliez de dire, c'est qu'un intermitent qui a travaillé non stop ces 5 dernieres annees et a donc peu touché d'indemnité se verra, si il perd tous ces employeurs d'un coup, accorder que 8 mois d'indemnité, et non 2 ans comme au regime general. Vous voyez ca a aussi des inconveniants … Je m'en plain pas mais il me semble honnete de le rappeler, juste pour temperer un peu.
    Pour continuer de temperer, sachez que notre statut n'est pas si different de celui des interimaires : si vous aviez un peu fouillé sur le site de l'unedic et sorti une calculette (bref si vous aviez fait votre travail) vous vous seriez rendu compte que le statut d'interimaire n'est pas si different du notre, il faut juste tout multiplier par 2 : le nombre d'heure a faire (un peu plus de 1000) mais aussi le temps imparti pour les faire (20 mois) et la duree d'indemnisation (15 mois) quand au calcul du taux horaire lui il est beaucoup plus avantageux que le notre puisque calqué sur le regime general. Et oui, fou non ?
    Enfin arretons les exemples debiles : le cadreur qui a filmé loana est un CDI d'Euromedias, prestaire qui loue a Endemol ses moyens techniques et humains au producteur Endemol le temps de la prestation avant d'aller faire d'autres operations (match de foot etc… Et oui souvent CDI car Euromedias, principal prestataire de cinema et de television a tout interet a avoir recours a des techniciens CDI tant leur volume de commande est élevé puisque leader dans son secteur). 
    Et quand bien meme il serait intermittent, par definition, quand il filme Loana il est payé par son employeur le jour de sa prestation et non par les assedics, et il ne sera pas payé le lendemain si il ne travail pas car en carence. Encore une fois, critiquez le système c'est votre droit, mais n'en faite pas une caricature destinée a enerver ceux qui ne le connaisse pas :  Vous avez le droit d'etre de droite, mais faites-le proprement, comme le figaro, pas avec force de mensonge, car cela vous décrédibilise d'etre juge et parti. 

  18. un intermittent dit :

    ben actuellement le régime c'est le votre et les ilots de liberté c'est rue89. Mais esperons que Rue89 soit vite du côté du pouvoir et vous dans l'opposition !

  19. Un intermittent dit :

    Nicolas Sarkozy à largement contribué au developpement de la fraude aux assedics de la part des producteurs du service public.

    Comment ?

    En supprimant la pub pardi ! Tout en demandant à France TV de continuer de fournir les même programmes (meme un peu plus puisque la pub est remplacé par des programmes pas par un noir antenne)

    Resultat mathématique : France Television demande a ses producteurs de faire la meme chose voir meme un peu plus long mais en leur retirant 20 a 30% de budget pour compenser la perte (abyssale) de recettes publicitaires.

    Résultat :
    je ne connais pas une boite qui travail pour France Televisions qui ne déclarent pas 3 jours sur 5 des postes qui devrait être salariés permanent (le jeudi et le vendredi en effet c'est les assedics qui paient, le reste du temps la redevance)
    Bravo Sarko merci pour le double trou dans les poches du contribuable

    ah et puis bon les heures supp c'est plus payé, du coup si on peut faire en 16h le taf de deux personnes ben c'est moins cher vu qu'on en paie que 8 là où il faudrait un intermittent de plus, qui du coup ce jour là ne serait pas payé par les assedics a rester chez lui mais par une prod à travailler, mais tu comprends "y a plus d epub donc on a plus d argent donc si on peut de payer que la moitié c'est quand meme mieux"

    Parcontre
    je ne connais pas une boite de prod travaillant pour les groupes TF1, M6 ou Canal+ (bref le privé) qui fassent de la fraude aux assedics : leur permanents sont en CDI ou au pire en "contrat de saison" (de septembre a juin, periode de renégotiation des contrats avec les chaines) et ils prennent en intermittent uniquement les metiers qui le sont par essence (techniciens travaillant sur des missions ponctuelles) – et quand il y a besoin de staff, ils engagent le nombre de gens qu il faut qui sont bien contents croyez moi de travailler

    enfin bon je dis ça parce que je connais le milieu et que je m'intéresse, einh, je me pretend pas journaliste et j'écris pas d'articles, je ne suis qu'un cancrela d'intermittent, mais bon, je constate, quand meme !

    Ouuuuups je me rend compte que j'ai dit une vérité sur Sarko sur un site anti-Hollande ! Vivement dans deux semaines sinon on va me fusiller !!!!!!

  20. Martin dit :

    C’est de la propagande anti-Hollande …
    Nauséabond ce papier pourri !
    Voir el programme du PS à ce sujet.

  21. Lachèvre dit :

    Comme le dit l’article « Pour rappel, le statut scandaleux des intermittents, qui profite essentiellement à TF1, aux grosses boites de production de télé ou de cinéma » il suffit alors de supprimer les intermittent chez TF1 et les mettre en emploi fixe! laissez donc les autres faire leur travail… quand je lis dans les articles que la culture française n’a pas besoin des intermittents et que TOP CHEF est l’image d’une france culturelle j’ai juste envie de crier au scandale… j’ai la chance de travailler avec de nombreux gens du Québec, de la belgique, du japon, et je peux vous dire que les spectacle la bas c’est encore pire qu’ici… si on supprime les intermittents, on supprime le spectacle!

    Alors que Sarkozy éteigne sa télé et arrête de remettre ses foutues légions d’honneur et qu’il se déplace sur les VRAIS lieux de spectacle vivant!

  22. Joquemin dit :

    Bonjour à tous et à toutes , accuser les intermittents de « travailleur partiel » est vrai nous sommes définis comme  » intermittents « ; pour cela certains d entre vous arrivent à comprendre le francais .Faut il rappeler que pour ouvrir ses droits chomage il faut béneficier de 507 heures de travail déclarées .Alors pour les personnes sous CDD et CDI l’ incompréhension commence ici , eux qui en faisant 35e par semaine arrivent à ce nombre d heures en 4 mois à peine . Sachez que pour arriver à 507 heures il faut pour un acteur , chanteur , musicien 43 prestations scéniques déclarées . On continue ce calcul 43 prestations X 3 le nombre de répetions , X 3 aussi les trajets , X 3 les repas . Je pose une question qui d entre vous sous CDD et CDI serait capable de faire 3X son travail avant d etre payé ? Est ce que tous les salariés pourraient travailler chez eux en sacrifiant une partie de la vie en famille le soir par exemple ? Pas de vacances je rapelle que l on a ni panier ni ticket restaurant ni 13eme mois ni interessement sur le chiffre ? Autre trait de la réalité pensez vous que tous les lieux de prestations déclarent ? payent les charges ? vous payent honorablement ? pour info le tarif moyen dans un bar est de 100 euros / prestation figurant 100 euros par jour . 100 euros / par jour /12h = 8,33 euros / heures là du coup la réalité est moins glorieuse alors qu un médecin touche en moyenne 20 euros /30mn de consultations soit 40 euros par heure . On pourrra toujours crier au scandale car eux font des études pendant 7 ou 9 ans .C’est vrai . Que dire …qu il faut 10ans pour arriver à un statut professionnel dans le monde artistique et je compte pas là les années comme une grosse partie des français college lycee Fac . Bon tout ceci est un faux débat pourquoi ? car comme lu au dessus la vie artistique est un engagement et pour ceux qui arrivent à en vivre demeure une chance .Tous les artistes que vous voyez pres de chez vous dans la rue ne sont pas « intermittent  » ont un job à coté et vive le reste du temps au chapeau . Libre à vous d essayer prenez un chapeau une flute « mon ami Pierrot  » et c est parti vous allez devenir multi milliardaire trop fastoche ! Donc faux débat ceux qui n ont pas pu ou voulu faire le choix de leur metier sont ceux qui rale le plus envers les intermittents tres bien , mais ce courage crée d énormes tracas angoisses au quotidien ; une déclaration avec une erreur de frappes , de signature de montant d adresses de numero et c est votre dossier qui est bloqué des mois sans chomage pour vous , qui des salaries peux travailler et par mal chance commet une erreur et son salaire est bloqué jusqu à l etude de son cas ?? Le chomage complete la paye de la prestation ceux qui permet de couvrir frais déplassement jour de carence quand ce ne sont pas des mois entier sans boulot . Derniere idée : qui eteint son poste télé quand il voit un chanteur acteur comedien intermittent et escrocs du systeme ?? Donc faut débat si vous aimez l’art vous aimez de fait les intermittent eux qui animent vos quartiers , vous soirées télé , vos sorties theatres et operas , qui vous font du bien quand ils vous font rire et pleurer . Le journaliste de 24h mélange tout n a aucun recul pour avoir écrit ce papier malheureux de sens . Aux autres bon régal cet été profitez des lieux places et prestations gratuites pour vous recharger et etre pret pour votre rentrée . Un cycle de vie en qq sorte …

  23. JohnMcChavs dit :

    Alors là, j’ai rarement vu un site d’une telle partialité. Ce n’est plus de l’info, là, c’est de la propagande.

    De nombreux exemples vous ont prouvé que le régime des intermittents était – en réalité – peu éloigné du régime général : il faut travailler moins longtemps pour ouvrir des droits, mais ils sont plus courts en proportion.

    Quid de ceux qui bossent tout le temps (comme moi depuis 5 ans) et qui, n’auront droit qu’à 8 mois de chômage, assez sévèrement plafonné qui plus est.

    Vous avez raison, il y a scandale quand les boites de prod paient à mi-temps des salariés qui bossent à plein temps chez eux. Trouvez une parade à cela, et vous avez un régime qui est très loin d’être le gouffre que vous décrivez.

    Votre « article » sent la propagande aveugle à plein nez, mal documentée ou voire pire volontairement mensongère.

    De plus, une grande majorité des intermittent que je connais travaillent gratuitement pour des projets, car il est impossible de démarrer dans un métier du cinéma par exemple sans que la quasi-totalité de l’équipe travaille bénévolement.

    La rapidité de mise en place des indemnités de chômage sont là aussi pour permettre ça, et croyez-moi, on préfère travailler que de toucher des indemnités (on est bien mieux payé en travaillant qu’au chômage, exactement comme dans le régime général).

    Je vous passe également la lutte quotidienne pour conserver les droits acquis, le Pôle-Emploi (et autrefois les ASSEDIC) vous radiant régulièrement sous des prétextes parfois impensables (non présentation à un rendez-vous téléphonique qui n’a jamais eu lieu, un classique d’ailleurs admis à demi-mot dans un reportage lu récemment). De guerre lasse, certains changent d’ailleurs de métier.

    Ah, pardon, c’est vrai, nous sommes tous des sangsues fainéantes, et des tricheurs en puissance.

    Et vous, Monsieur, qu’êtes-vous? Un journaliste ou un menteur?

  24. mehdi dit :

    et juste bande d ignorant le domaine du spectacle S AUTOFINANCE donc sa ne coute rien a la france contrairement au mensonge ecrit ds cette article de merde

  25. mehdi dit :

    et les couillons qui croit qu 1 intermitent bosse 2 mois et ils ont le chomage!!!!!!juste quand on declare 507 h le temps reel de travail en 10 mois pour 507h mini et compris entre 1014 a 1521h de travail reel en 10 mois (voir moin entre avril et nov j ai effectuer 1300h )alors k1 personne au 35h fais 1500 h de taf a l année!!!!ce ki ve dire k1 intermitent travail pareil (voir meme plus)en 10 mois k1 travailleur non intermitent en 1 an!!!donc tous les connards ki parle sans savoir informé et fermé vos gueule bande feignéant!!!!!!!

  26. Stephan dit :

    Ne vous en déplaise chers détracteurs d’intermittents, je penses fortement que vous ne savez pas de quoi vous parler. Vous nous imaginez tranquillement assis à attendre notre prochain spectacle ? Je suis magicien, à chaque fois que je fais une prestation je gagne ma vie et en 10 mois je dois faire plus de 43 dates de « spectacles ». Est ce que vous croyez vraiment que j’attends sagement chez moi que les « cachets » tombent du ciel ? Mon employeurs il faut peut-être qu’à un moment j’aille le cherche et que je me bouge le derrière, car il ne va pas forcement penser à moi pour assurer son spectacle. Il faut que je communique, que je communique et que je communique encore…Je me déplace à la rencontre de responsables de structure et pour ça je ne suis pas payé. Je m’occupe de mon site, je fais ma paperasse relative à la gestion de mes cachets, je travaille de nouveau numéros, de nouvelles techniques, une mise en scène, je répare mon matériel si besoin et pour ça…JE NE SUIS PAS PAYE ! Donc un intermittent est payé la plupart du temps quand il se produit, le reste du temps c’est aussi du boulot, avant de nous traiter de fainéants, et de tous les noms d’oiseaux, apprenez d’abord à savoir ce que ça implique d’être un INTERMITTENT, ensuite et seulement ensuite vous pourrez la ramener.Je me souviens d’un homme qui n’aimait pas les artistes, il les considérait comme des tares, des fainéants et des profiteurs. Des rebuts de la société.
    « Et même les clowns ? Tu n’aimes pas les clowns ? « Lui avais-je demandé
    « Je préfère encore les dompteurs de lions, ça au moins ça a de la gueule et beaucoup plus de panache… » M’avait ’-il répondu.
    Alors je me suis senti obliger de lui dire la vérité sur les clowns :
    « Les clowns font un travail très dur et bien plus dangereux encore qu’un dompteur de lion car ce sont des dresseurs de cons !» C’est alors qu’il m’a souri… je transcendais le panache… l’artiste avait gagné.

Laisser un commentaire