Hollande à Lille, la « couille molle » selon Martine Aubry

Rédigé par lesoufflet le 19 avril 2012.

Le déplacement raté de François Hollande à Lille est l'occasion de revenir sur l'image dont le candidat socialiste jouit chez Martine Aubry et ses camarades du PS. La première secrétaire du parti qualifie François Hollande de "couille molle". Pourtant, elle ne boudera pas sa petite place de ministre.

Le déplacement raté de François Hollande à Lille est l’occasion de revenir sur l’image dont le candidat socialiste jouit chez Martine Aubry et ses camarades du PS. La première secrétaire du parti qualifie François Hollande de « couille molle ». Pourtant, elle ne boudera pas sa petite place de ministre.

Le meeting de campagne de François Hollande organisé le 17 avril, à Lille, a été un flop total. Comme d’habitude, l’ensemble de la classe journalistique a tu cette information capitale, qui prouve le désintérêt suscité par le président du Conseil général de Corrèze.

Pour l’occasion, Martine Aubry et les pontes socialistes du Nord-pas-de-Calais, dont on connait les mœurs pures et démocratiques, avaient prévu les choses en grand. Ils avaient réservé le Grand Palais de Lille, pour ce qui devait être le dernier grand meeting de campagne de François Hollande. Une salle de 5000 places que Yannick Noah remplirait sans problème. Pourtant, à quelques jours du premier tour, le futur président des médias n’a même pas réussi à réunir 5000 militants. Un échec cuisant à la hauteur de la manipulation médiatique de cette campagne.

Comme toujours depuis le début de la campagne, c’est le mutisme hallucinant des journalistes qui choque dans cette affaire. Le dernier meeting du favori est un bide complet, qui couvre Hollande de ridicule et le discrédite. N’est-ce pas là une information capitale que la déontologie journalistique ne devrait pas laisser de coté ? Deux poids, deux mesures…

On imagine ce qu’auraient dit les journalistes si cela s’était produit avec Nicolas Sarkozy. De la même manière, on imagine les dizaines d’éditos haineux qui auraient été publiés, si Nicolas Sarkozy avait décidé d’annuler un billet en classe affaire, ne le jugeant pas suffisamment confortable à son gout, comme l’a fait Hollande la semaine dernière, en revenant de la Réunion.

On ne peut manquer de se dire que les journalistes sont tous des pourris à la botte du PS en constatant que le seul jour où ils ont décidé de ne pas donner de chiffres de participation aux meetings fut celui où les deux candidats principaux tenaient un meeting le même jour. Un dimanche où la police explique pourtant qu’il y avait deux fois plus de participants à la Concorde qu’à Vincennes…mais chut!!! Ne menaçons pas la victoire du parti !

Un Parti socialiste dont la numéro un, Marine Aubry, traite elle-même le candidat de « couille molle », de « gauche molle », et explique que « quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup », en parlant de François Hollande.

Il serait extrêmement intéressant de demander aux différentes rédactions des journaux français pourquoi ils n’ont pas évoqué ce dernier échec de leur poulain.

Déjà 10 remarques sur cet article

  1. denis-le-rouge dit :

    dimanche, votez dur ou votez mou, mais votez dans le trou…

    • Flancmou dit :

      ..faut être gentil, c’est pas bien, il est quand-même tout beau, couillemolle (au singulier), avec son tee-shirt de footballeur.

  2. BoboSocKiller dit :

    Même en période de cohabitation, il y avait plus de respect je pense entre Mitterrand et Chirac et Chirac et Jospin que le mépris que Martine Aubry prodigue à l’égard de Mollande. Vous pensez que ce serait tenable d’avoir la cinglée du Nord comme premier ministre ayant traité le Président de la République de « couille molle » ?
    Mais oui, avec les socialistes de France, la formation politique la plus médiocre du monde (devant Berlusconi), c’est possible et c’est même sans doute ce qui va arriver. Il faut croire que la France a besoin de déchoir autant avant de rebondir, en espérant qu’elle trouvera des leaders de qualité (j’en doute…).

  3. isabelle dit :

    je pense que les gens du Nord ont enfin compris …. La presse locale ne pouvait pas passer sous silence toutes les malversations du parti de la rose (mafia) , les exploits de leur ex présidentiable avec le "matériel" féminin au Carlton …..

    Le coté positif est qu on a vu qu Aubry pouvait s interesser aux SDF quand elle le veut ……. Il n y en avait plus un sur Lille ….
    Oui oui : PLUS UN SDF DANS LILLE ,TOUS EXPULSÉS DE LEURS ABRIS … pour la visite du roi des mous …
    Infect ….

    :-((

  4. social-liberal dit :

    Comment peut-on sortir autant de conneries dans un même article ? Vous pouvez mettre un logo UMP à côté du logo de votre site, ça ne ferait pas tâche.

  5. crocolion dit :

    Echec cuisant, choqué, couille molle, mépris, etc… laissez-nous quelques « mots » car ce sont les mêmes avec lesquels vous serez qualifiés dans 8 jours !!!

  6. Sophocle5860 dit :

    Moi je veux voir ses couilles heu!

  7. […] се да је Франсоа Оланд, звани Муданце (надимак му дала Мартин Обри, први секретар Социјалисти…), као америчка пудлица у Европи надмашио чак и Пудл […]

  8. […] appears that Francois Holland, aka “soft testicle” (nickname given to him by Martine Aubry, First Secretary of the Socialist Party of France), has outdone even Tony Blair as the US’s […]

Laisser un commentaire