Baniel Bravo - bonus 110

Kony2012 : quand les hipsters américains se paient l’Ouganda

Rédigé par marathonien le 20 avril 2012.

20.04.2012
kony-2012-arnaque

La dernière arnaque en ligne n’est pas nigériane et la victime n’est pas un occidental naïf livrant depuis son ordinateur ses coordonnées bancaires pour pouvoir récupérer 50 millions de dollars sur un mystérieux compte en Côte d’Ivoire. Avec l’opération Kony2012, le dernier scam réussi est américain, et le dommage collatéral est l’Ouganda, ce pays d’Afrique centrale qui demandait simplement qu’on le laisse se reconstruire en silence.

Un pays qui, c’est assez rare pour être souligné, ne quémandait pas, mais se développe grâce à ses exportations de produits agricoles (thé et café notamment) et au tourisme. Un des bons élèves de l’Afrique, à côté du Ghana ou de l’Ethiopie, une démocratie au taux de croissance moyen de 7.8% depuis 2000. Et ce avant même la mise en exploitation par Total des gisements pétroliers du lac Albert, qui produiront 220’000 barils par jour dès 2014.

Mais voilà le fardeau de l’homme blanc a encore frappé, et grâce à trois wannabe en manque d’engagisme (et de notoriété), l’Ouganda sera désormais pour l’imaginaire collectif synonyme de LRA ; peu importe que ce groupes d’illuminés sanguinaires ne soient plus dans le pays depuis plusieurs années, l’étiquette est posée.

Peu importe que le terrain d’action de la LRA se soit déplacé vers le nord-est de la RDC et le sud-est de la Centrafrique grâce aux actions de l’armée ougandaise. Peu importe que l’administration américaine aie envoyé dès octobre dernier cent « instructeurs militaires » (en fait des forces spéciales) et appuie logistiquement les UPDF[1] (transport, renseignement et communications) : l’essentiel est qu’ Invisible Children puisse avoir l’impression que c’est son lobbying qui en soit la cause.

Est-ce qu’on a droit de tordre la réalité, d’insulter les morts du conflit, et de replonger les survivants dans l’horreur de ce qu’ils tentent chaque jour d’oublier pour récolter des fonds, dont… 31% sont utilisés sur le terrain[1] ?

Le reste des donations servira fort heureusement à payer (après les salaires et frais du président-fondateur) des boites de com’ hors de prix pour réaliser des films de professionnels qui serviront à… récolter des fonds ! La boucle est bouclée.

J’étais à Gulu, ancien fief de la LRA, la semaine dernière. Les habitants y sont indignés, ceux-là même que l’ONG prétend aider ; lors d’une diffusion publique de ce chef d’œuvre de propagande simplificatrice qu’est Kony2012, des émeutes ont éclaté contre les organisateurs de  la projection. La presse ougandaise crie au scandale. Qui s’en préoccupe ? Certainement pas les trois bons samaritains-robins des bois irresponsables qui sauvent le monde sur le papier (enfin sur leur ipad).

Le gouvernement ougandais tente de faire entendre sa voix, à armes inégales :

A ma gauche : « Kony2012 », 88 millions de vues (pour un film de 30 minutes !)

A ma droite : « Visible Uganda »… 1600 vues (pour un clip de 6 minutes).

Moins accrocheur, peut-être, plus honnête, sûrement. A voir, donc, voir à partager :


Netbet Sport fr

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. YYY dit :

    votre article me fait penser à l’affaire Kadhafi et les 50 millions d’euros perçus par sarko !!! :)

    sarko aurait reçu un cadeau bien embarrassant à Marrakech, pendant qu’il était en exercice et qu’il n’a pas déclaré !!!

    http://www.tdg.ch/people/Le-couple-Sarkozy-se-ressource-a-Marrakech/story/22989847

Laisser un commentaire