Après Hollande, Aubry va-t-elle fuir le débat avec Copé ?

Rédigé par didoulefou (24actu) le 24 avril 2012.

Déjà convaincus d’avoir gagné la présidentielle, les socialistes préfèrent se partager les postes que de débattre. Après les dérobades de François Hollande, qui a refusé plusieurs débats contre Nicolas Sarkozy malgré une demande en ce sens des plus grandes radios françaises, comment va réagir Martine Aubry, à qui Jean-François Copé propose un débat entre patrons de partis ?

Certes, Martine Aubry a autrement plus de courage et de suite dans les idées (y compris les plus dévastatrices pour la France) que François Hollande, mais aura-t-elle le cran de relever le défi démocratique proposé par Jean6françois Copé : les dirigeants des deux principaux partis (évoqués de surcroît pour s’installer à Matignon en cas de victoire de leur champion) engagés dans une joute verbale pour aider les citoyens à trancher entre deux programmes ?

Rien n’en est hélas moins sûr, tant les socialistes prennent de précaution à éviter tout embryon de débat contradictoire depuis le début de la campagne électorale, bien aidé en cela par le soutien sans faille d’un appareil médiatique « déchaîné » contre Nicolas Sarkozy et qui se refuse à relever les contradictions du projet de la gauche.

Pourtant, qu’il serait nécessaire d’entendre Jean-François Copé et Martine Aubry expliquer aux Français les options retenus par leurs candidats et présenter clairement leur vision de la France sous le feu de la contradiction. Car pour l’heure, les socialistes ont beau jeu d’enquiller les propositions vagues et de bâtir des châteaux en Espagne.

S’il sont aussi sur de leur fait qu’ils ne le disent, pourquoi Martine Aubry se refuserait le plaisir de venir moucher Jean-François Copé ? On attend avec impatience la réponse de la Dame des 35 heures.

Déjà 10 remarques sur cet article

  1. clemence dit :

    un bon thème de débat :
    Depuis août 2011, la banque de France a payé près de 90 milliards d’euros aux banques nationales allemandes et hollandaises, cela fait autant de capitaux en moins dans l’économie française. Les sommes gigantesques que la BCE a débloqué pour les banques depuis la crise de l’été 2011 ont été employées à régler des factures au profit des banques allemandes et hollandaises.
    http://zebuzzeo.blogspot.fr/2012/04/depuis-le-crack-bancaire-de-l-ete-2011.html

  2. antisarkoz dit :

    Copé mdr la tête à claques de l’ump vous feriez mieux de l’envoyer postuler à la cotorep

  3. seb dit :

    ben copé il a besoin d’auby pour présenter son bilan est ses projets ?

  4. muzikant dit :

    … une énième mascarade et une fuite en avant de ces socialislamistes, tocards sectaires et menteurs – toujours planqués derrière leur mur de berlin idéologique …

  5. Leroy dit :

    A l’attention de « antisarkoz » : Votre remarque concernant les handicapés, dont je fait parti, est à votre image et celle du PS : Déplacée et répugnante !

    • Von K dit :

      Sur un site lui-même passablement répugnant, on dira que ça fait ton sur ton.

    • Slalom dit :

      Avouez quand même qu’il a une bonne tête de vainqueur !

      De toutes les façons, à votre place je commencerais dejà a créer un site d’actu pour préparer COPE 2017 !

  6. lilidubassin dit :

    Elle à peur des question sur sa gestion de la ville, des piscines avec des horaires spéciaux pour les musulmanes, des multiples affaires de corruption PS dans sa région.

  7. jespere dit :

    aux dernieres nouvelles ce n’est n’y copé ni aubry qui sont candidats je ne vois pas pourquoi il y aurai un débat.
    quant à copé il nous pompes l’air tout comme sarko.
    pressé copé qu’il attende 2017 mais pour cela il faudra qu’il devienne sympathique pour ses électeurs

Laisser un commentaire