Le PS va finalement récompenser la trahison de Bayrou

Rédigé par maximus (24actu) le 29 mai 2012.

François Bayrou était boudeur depuis plusieurs jours, dépité de voir que le Parti socialiste auquel il s’était rallié dans l’entre deux tours de la présidentielle, ne comptait pas lui faire de cadeaux pour les législatives. Martine Aubry a finalement eu pitié du Eric Besson du Béarn et appellera ses troupes à voter Bayrou en cas de deuxième tour face à la droite.

En guerre ouverte avec François Hollande, Martine Aubry a encore choisi de se démarquer du président de la République et d’octroyer le cadeau électoral quémandé par François Bayrou : le soutien du PS, non pas pour désendetter la France comme il le prêchait pendant la campagne présidentielle… mais pour sauver son maroquin de député.

« La politique, c’est comme les andouillettes. Faut que ça sente la m… mais pas trop ». Les magouilles entre François Bayrou et le parti socialiste sentent en tout cas très forts, et le manque de cohérence et de dignité du leader du Modem est un abyme dont on cherche désespérément le fond.

Non content d’avoir rallié le candidat dont le programme consistait à creuser les déficits au nom de pseudos valeurs humanistes… mais surtout parce que ce dernier avait déjà partie gagnée, François Bayrou ajoute l’indécence au déshonneur en allant quémander un retour d’ascenseur dérisoire au PS.

Un soutien au second tour d’une législative dans le Béarn contre la trahison de l’électorat centriste et le reniement des idées défendues depuis cinq ans. Une piécette refusée par François Hollande, mais que Martine Aubry aura finalement dédaigneusement jeté dans l’obole de François Bayrou…

Déjà 16 remarques sur cet article

  1. pylatais dit :

    la chienlit en politique est personnifiée par françois bayrou notre paysan basque qui sera couronné d’un superbe 2 % de voix du modem aux législatives et selon toute vraisemblance sans élu ,il sera le terminator de l’ex udf. quel stratege ! sarkozy a été battu (sa seule satisfaction ) mais lui réduit au néant.

    • BoboSocKiller dit :

      Espérons que le baudet du Béarn ne passera même pas le premier tour et que s’il est au second, il perdra son siège, avec ou sans voix socialos.
      Ce sera une juste sanction après avoir trahi ses électeurs pour appeler à voter pour la racaille socialiste.
      Espérons enfin que cet échec sera l’enterrement définitif du Modem, une force politique qui ne servait à rien.
      Je crois que je préfère encore combattre des abrutis socialistes que les faux cul du Modem, toujours à donner des leçons de morale aux autres mais qui sont prêts à renier leur parole pour quelques postes et privilèges. Bon débarras. Basta Bayrou.

    • Xabi dit :

      Attention, Bayrou est béarnais pas basque, c’est pas pareil…

  2. ferrarimina dit :

    Bayrou doit en ce moment hésiter entre la corde ou le gaz pour disparaître et je le comprend car après ce qu’il a fait il n’a pas d’autre issue

  3. l'hérétique dit :

    Salut les réacs

    Bayrou n’a rien demandé du tout : l’auteur de l’article doit cesser de fumer des câbles d’ordinateur avant de rédiger ses articles.

  4. BoboSocKiller dit :

    Salut le gaucho, ben ouiiiiii, t’as raison mon coco, Bayrou, y veut rien du tout, y fait de la politique par pur altruisme, parce qu’il aime les Français, il est totalement désintéressé et n’a aucune ambition personnelle. Il n’avait de plus aucune arrière pensée en appelant à voter Flamby et n’espérait rien en retour….
    Non, sans blague, l’hérétique, tu y crois vraiment au désinteressement de Bayrou ? Tu viens de FlambyLand ou quoi pour être aussi naïf. Gros béta va ! Allez, je te laisse au pays des Bisounours dont tu sembles accidentellement t’être échappé le temps d’écrire ta connerie. Allez, tu reprendras bien un peu de mashmallow avant de partir….

  5. lilidubassin dit :

    Mais si c’est la gauche contre Bayrou ?

  6. l'hérétique dit :

    mouâââââaââ : c’est bien la première fois que je fais traiter de gaucho 🙂 Trop drôle. Généralement, j’ai plutôt le droit à « réac », « droitier » voire « facho ».
    Je suis de centre-droit, les copains, alors du calme.
    Vous ne pensez pas sérieusement que Bayrou est à gauche, quand même ?
    Fallait présenter quelqu’un de plus consistant que Sarko si vous vouliez avoir le vote du centre pour vous : tenez, par exemple, perso, ç’aurait été Fillon, a fortiori Juppé, moi, j’aurais voté UMP au second tour. Mais là, avec Sarko, ça a été Hollande. Rassurez-vous, les Réacs, en revanche, pour les législatives, hors de question qu’un socialo récupère ma voix.
    Moi, je suis à Paris, et j’attends avec intérêt que Fillon vienne déloger Delanono et toute sa bande de bobos…

    • Paul Emiste dit :

      On est toujours le « facho » ou « Bolcho » de quelqu´un :-))

    • maxx dit :

      « mouâââââaââ : c’est bien la première fois que je fais traiter de gaucho 🙂 Trop drôle. Généralement, j’ai plutôt le droit à « réac », « droitier » voire « facho ». »

      Dans ce cas là, commence pas par user de la prose mélenchoneuse d’un autre temps (« Salut les réacs ») on confondra pas.

  7. paul martin dit :

    Soutenir, c’est n’est pas récompenser !
    Soutenir, cela ne coûte rien ! (mais ça fait du bruit)

  8. […] background-position: 50% 0px ; background-color:#222222; background-repeat : no-repeat; } 24heuresactu.com (via @sergepoite) – Today, 1:29 […]

  9. Legoube dit :

    Mon dieu que cet article est subjectif..

  10. rebiere dit :

    L’hérétique
    T’es marrant comme mec ! ! !t’es centre droit,du dis……en fait t’es un UMPS de gauche qui nous raconte des trucs qui pourraient faire rire sans leur aspect bobobidon……….

Laisser un commentaire