TurboPoker

Loyers bloqués : la soviétisation à la sauce hollandaise

Rédigé par didoulefou (24actu) le 04 juin 2012.

04.06.2012
logement-insalubre

La ministre du Logement Cécile Duflot (il faut se pincer pour y croire) a annoncé un décret pour bloquer le prix des loyers à la relocation. Une belle idée de gôche, où la démagogie le dispute à l’absurdité économique. Loin de faire baisser les prix, les loyers encadrés engendrent mécaniquement des pénuries et la dégradation du parc immobilier. Welcome back Lenin !

La pensée économique de gauche est simple comme une fin d’apéro au café du commerce. Pour lutter contre le chômage, il suffit de créer des emplois dans la fonction publique… Pour améliorer le pouvoir d’achat, augmentons le SMIC… Et pour lutter contre la flambée des prix dans l’immobilier, bloquons le prix des loyers !

Autant d’idées lumineuses déjà mises en oeuvre dans le passé et qui ont toujours échoué. L’économie ne rentre pas dans les cases de la logique binaire et manichéenne du parti socialiste et de ses alliés de gauche. En bloquant les loyers, et en sortant de facto le secteur immobilier (qui pèse pourtant lourd dans l’économie nationale) du libre marché, le gouvernement de François Hollande prépare une soviétisation du logement.

Car les propriétaires, que la gauche aimerait dépeindre comme des capitalistes véreux bien décidés à profiter à fond de la faiblesse des pauvres locataires, n’auront pas intérêt à jouer le jeu que l’ingénue Cécile Duflot veut leur imposer. Deux effets pervers de ces blocages des loyers sont à attendre dans le très court terme.

Tout d’abord des pénuries de logement accrues dans la mesure où les propriétaires n’auront pas forcément envie de prendre le risque d’avoir de nouveaux locataires (quasiment inexpulsables s’ils décident de ne pas payer leurs loyers) si les revenus de la location ne sont plus rémunérateurs. On peut s’attendre de ce côté à un joyeux bazar sur le marché locatif.

Enfin et surtout, les propriétaires ne pouvant plus sélectionner leurs locataires sur le montant du loyer qu’ils sont prêts à mettre, les sélectionneront sur le niveau d’insalubrité dans lequel ils sont prêts à vivre. S’ils ne peuvent pas augmenter les loyers, ils limiteront fortement les coûts d’investissement et le parc locatif se dégradera très vite.

Un scénario qui rappelle à s’y méprendre l’exemple soviétique. Est-ce le modèle que François Hollande veut faire suivre à la France ?

TurboPoker

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. Simon dit :

    Le modèle soviétique… J’ai l’impression que l’auteur ne connait rien à l’histoire politique moderne.
    Le blocage des loyers à la relocation était effectif en France jusqu’en …1997! Et c’est la gauche qui l’avait enlevé à l’époque
    On peut débattre de l’intérêt de la mesure, mais j’ai l’impression le le communisme soviétique est le point Godwin des rédacteurs de ce site dommage.

    • G. dit :

      L’exactitude factuelle est un luxe dont les rédacteurs de ce site, qui SAVENT que François Hollande est un méchant bolchévik qui veut mettre tout le monde dans des goulags, sont obligés de se passer.
      En effet, s’ils le SAVENT avec autant de précision, c’est qu’ils l’ont VU dans (le vol des oiseaux / leur boule de cristal / les entrailles d’un hareng – rayer la mention inutile). Et le fait que la réalité n’aille pas dans le sens de ce qu’ils ont vu les tue. Ils sont donc obligés de mentir pour forcer les français à suivre la vérité. En tout cas leur vérité. Question de salut public.

  2. revizor dit :

    Ayant séjourné chez des amis soviétiques dans les années 1980 je peux témoigner que les soviétiques ne payaient pratiquement pas de loyer, ou avaient un loyer infime.
    C’était le cas dans la banlieue de Moscou.
    Mais les appartements étaient de piètre qualité, petits, certaines pièces communes à plusieurs familles, inconfortables.
    Je pense que faire prendre totalement le logement soit par le contribuable, soit par les propriétaires au lieu de l’occupant aboutirait à une catastrophe similaire.

  3. tous contre hollande dit :

    si vous voulez voir l’état des logements de la France après quelques années d’un ministère avec la Duflot allez à Villeneuve Saint Georges la ville dont la Duflot est le maire, c’est une ville poubelle, sale, insalubre, dangereuse même la journée, avec des logements en ruine, d’une ville agréable à vivre, en quelques années elle l’a rendu pire que certaines villes de l’est parisien, on a des soucis à se faire, elle est parfaitement incompétente comme tout le reste du gouvernement de Flamby

Laisser un commentaire