Les médias osent dénoncer l’opposition « violente » à Hollande

Rédigé par lateigne (24actu) le 11 juillet 2012.

Photo : c-reel.com

Photo : c-reel.com

C’est la nouvelle marotte des journalistes. Du Monde aux télévisions et radio, tous reprennent en choeur ce refrain : l’opposition de droite à François Hollande et au gouvernement serait « systématique » et « violente ». Comme si l’UMP devait partager l’adoration béate des journalistes pour leur candidat (devenu président) et ses troupes ; comme si surtout le pays ne sortait pas de cinq années d’anti-sarkozysme primaire…

Ils ont eu la peau de Nicolas Sarkozy à coups d’insultes quotidiennes… mais ne veulent surtout pas que l’opposition fasse son boulot (qui devrait être aussi le leur) et cogne sur le gouvernement et la politique de François Hollande. S’ils relayaient jusqu’en mai sans mégoter les attaques personnelles sur « l’anormalité » de Nicolas Sarkozy, les journalistes sont aujourd’hui beaucoup plus rétifs à rendre compte des propos de l’opposition jugés « trop violents » à l’encontre de son successeur.

Il faut dire que Jean-François Copé ou François Fillon ont le tort de ne pas être transis d’admiration devant la politique suicidaire mise en place par le gouvernement Ayrault. Est-ce trop violent de considérer le recrutement de 60.000 fonctionnaires supplémentaires comme une folie alors que la dette nous tue ? Est-ce anti-démocratique de penser que le gouvernement nous enfume avec ses réformes sociétales qui sapent notre société (mariage et adoption gay, vote des étrangers) sans résoudre aucun problème des Français ? N’est-il pas légitime de faire remarquer aux journalistes les ratés et couacs d’un gouvernement sans cap et sans chef ?

Qu’on l’aime ou pas, l’opposition fait son boulot d’opposition… Un boulot qui consiste à servir de garde-fou contre un Etat PS qui possède tous les pouvoirs (y compris médiatiques). Mais cela, les journalistes ne l’acceptent pas tant ils veulent démontrer que leur quête pour chasser Sarkozy du pouvoir était juste et à quel point Hollande est un meilleur président.

On leur souhaite bien du courage pour raconter des sornettes aux Français pendant cinq ans…

Déjà 45 remarques sur cet article

  1. Paul Emiste dit :

    Libépart aboi la caravane passe.

  2. cesra 13 dit :

    Il est OBLIGATOIRE de venerer le flan .
    Gloire au genial François , le Danube de la pensée !

  3. PauvreFrance dit :

    Si Sarkozy avait agi plutôt que de faire que de vent pendant 5 ans, on en serait pas là non plus…Les paroles c’est bien, les actes c’est mieux! UMPS même combat!

  4. PauvreFrance dit :

    Il est gentil le François, il est méchant le Nicolas! Toi aussi sombre abruti deviens journaliste. En plus c’est sympa tu as droit à payer moins d’impôts! Ça fait bien d’être de gauche surtout quand c’est les autres qui en assument les conséquences!

  5. denis-le-rouge dit :

    lit on les même médias?
    En une de Médiapart: « Sur la pente dangereuse du social-libéralisme ». Extrait: « François Hollande estime que la compétitivité des entreprises est l’un des principaux défis, avant le chômage et la précarité. Si ce choix prépare le terrain à une hausse non pas de la TVA mais de la CSG, cela n’équivaut pas moins à reconnaître que Nicolas Sarkozy avait raison de conduire une politique de l’offre favorable aux entreprises, plutôt qu’une politique de la demande favorable au pouvoir d’achat. Parti pris. ». Pour de l’anti-sarkozyme primaire ou de l’idolahollandisme éclairé, avouez que l’on fait beaucoup mieux…

    A force de faire de l’anti-socialisme primaire son « gagne-pain », on se rend aussi complice de la désinformation que les « rouges ».

  6. John dit :

    C’est vrai que présenter une critique construite d’une mesure, pour ce site c’est de « l’antisarkozisme primaire » (le sarkozisme est primaire : on lui répond par ses armes), tandis que critiquer un homme politique parce que « il est gros » et « il ne sait pas tenir sa femme », c’est extrêmement construit.
    Le petit nuage d’hallucinations de 24heuresactu est vraiment merveilleux.

    • Le Cors@ire dit :

      Vous avez raison à 100% !!! Tout est de la faute de Sarkozy (un petit « Y » dans son patronyme ne vous coutera pourtant pas plus cher…).

      Connaissez-vous l’histoire des 3 enveloppes qui court dans toutes les entreprises lorsqu’un Cadre prend la fonction d’un autre et doit chaque année justifier de sa pertinence ?

      Première année, première enveloppe : « Je paie les pots cassés de mon prédécesseur »
      Deuxième année, deuxième enveloppe : « Je paie les pots cassés de la crise que traverse notre secteur »
      Troisième année, troisième enveloppe : « Préparez trois enveloppes pour votre successeur »

      En moins d’un mois le Gouvernement Ayrault a brûlé ses 3 enveloppes !

    • Alice dit :

      Réponse à JOHN
      « le sarkozisme est primaire » voilà un argument construit!
      Traiter N.Sarkozy « de nain  » en est un autre;mais qui peut expliquer un réflexe de défense qui amène « certains » à utiliser les mêmes méthodes que nos contradicteurs et à traiter un « homme politique de gros ».
      C’est ce que l’on appelle l’arroseur arrosé.
      Non 24Heuresactu  » n’hallucine pas  » mais diffuse une info certes
      différente des médias publiques (impartiales ? objectives?…
      En l’occurrence l’article ci dessus mentionne que l’opposition exprime son désaccord (violent..?) avec Hollande et son gouvernement .Quoi de plus normal !!!!!

      • John dit :

        Ca me fait plaisir de voir enfin que ce sont bien les rédacteurs de ce site qui commentent (et qu’ils prennent bien cinq jours pour préparer leurs réponses). Je n’ai jamais traité Nicolas Sarkozy de « nain », je n’ai pas besoin de descendre jusque là pour dénoncer sa politique.
        *Pour le petit malin qui donne des leçons de grammaire : il y a peut être un Y, comme dans Trotsky mais ça n’empêche que dans les deux cas, parlant d’une idéologie, c’est le suffixe « isme » qui s’applique. Avant de donner des leçons, apprenez les vôtres.
        Pour les autres : on a besoin d’être journaliste pour trouver débile les campagnes de calomnies de ce site ? Au delà de ça, depuis quand être journaliste est une insulte ? Vous avez besoin de connaître la profession des gens pour juger leurs propos ? Pour Machin qui parle d' »inexister intellectuellement » : commencez par apprendre à écrire, vous vous mettrez à exister.
        Pour Deckard : on ne juge pas d’un homme d’Etat à ses relations intimes. Sauf quand on bosse à « Voici »… ou à 24heuresactu.

        • Alice dit :

          JOHN
          La plupart des commentaires qui vous étaient adressés
          soulignent que Nicolas Sarkozy a été insulté.
          Aucun ne prétend qu’il s’agit de votre fait.

          Vous écrivez « on ne juge pas un homme d’état à ses
          relations intimes ». Or que faites vous lorsque vous écrivez que « N.SARKOZY a justifié ses comportements les plus ombrageux en se cachant derrière sa vie de famille….. » ?

          Vous avez oublié de préciser quel est le fait inventé ou la calomnie dans l’article de 24 Heuresactu ci-dessus !

          P.S Pour info je ne suis pas plus rédactrice sur ce site que vous n’êtes journaliste!

    • Crêtaux dit :

      qui c’est déjà LE NAIN ou le VOYOU de la république?

    • David dit :

      Parce qu’il est gros..? L’ex président c’était parce qu’il était petit. Dois je rappeler les surnoms? Le nain, le nabot etc… D’un camp à l’autre c’est aussi ras des pâquerettes et niveau zéro d’intelligence!

  7. PauvreFrance dit :

    John s’est senti visé: il est journaliste! haha j’ai touché juste!

    • John dit :

      Comme je le dis dans un autre commentaire : ce n’est pas parce que vous ne pouvez réfléchir qu’en moutonnant dans une foule que c’est le cas de tout le monde. Sans être journaliste (ce qui n’est pas une insulte, vous savez), on peut se rendre compte de la portée mensongère de cet article.

  8. Le Cors@ire dit :

    Incroyable ce déferlement de haine, mêlée de complaisance, de la part des mêmes média qui n’ont pas hésité, dès le 7 mai 2007, à insulter, dénigrer et nier jusqu’à l’élection de N.Sarkozy !
    Tout ce microcosme bobo-gaucho-gay-philo-syndicalo-journalistique me fait vomir.

    Et après ils s’étonnent que la presse écrite soit en danger !
    Mais que la presse écrite crève si c’est pour proférer de telles contre-vérités !!

    Sarkozy a été battu. OUI il a été battu ! Mais pire que sa défaite ces média exigent sa répudiation, sa négation, son extermination. Ils exigent que l’histoire de la V° République oublie, gomme jusqu’à son élection le 6 mai 2007 !!!

    Tout ce complexe gaucho-journalistique me fait vomir et trace les sillons complaisants de la prise du pouvoir par la droite la plus nationaliste qui soit !!

    Ils la veulent ? Ils l’auront !!!

    • John dit :

      Trouvez un seul média « de gauche » qui ait remis en question la légitimité de l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007. Un seul. Après vous viendrez sortir des insultes. Je suis tranquille : comme il n’y en a pas, vous nous ficherez la paix pour un moment.

    • Louhijodealgo dit :

      Je suis entièrement d’accord avec vous.

  9. Arthur dit :

    Si les journalistes réagissent comme cela c’est surtout pour obtenir les avantages fiscaux spécifiques aux journalistes que Hollande leur a promis.

  10. joris24r dit :

    @john On ne critique pas le toumou pour sa grosseur ni sa couardise avec les femmes On le critique pour son fait d inexister intelectuellement

  11. Le Cors@ire dit :

    Oser critiquer Hollande est devenu pour les média, aux mains de la gauche à 90%, la manifestation évidente d’une haine, d’une hystérie. Ceux qui tentent d’élever cette pseudo-haine en dogme sont exactement les mêmes qui, dès le 6 mai 2007 à 20h01, n’ont cessé de dénigrer, d’insulter et nier l’élection de Sarkozy allant jusqu’à insulter et considérer comme ignards ses électeurs (cf Marianne).

  12. Philippe dit :

    @John, vous trouvez que critiquer un homme politique parce qu’il est petit ou parce que sa femme l’a quitté c’est mieux ? C’est dingue comme les socialistes et leurs supplétifs ont la mémoire courte !
    Et pour ce qui est de la critique constructive, on a déjà trouvé mieux dans l’histoire ! Si je me souviens bien la gauche était contre la réforme des retraites, contre la règle d’or, contre la réforme de la constitution visant à réduire les pouvoirs du président, bref la gauche était contre tout ce que proposait Sarkozy et ne proposait rien en contrepartie.
    Par ailleurs, pendant 5 ans, Sarkozy a été insulté, provoqué, sali, sans que l’opposition parlementaire y trouve à redire, on a même vu H.Emmanuelli faire un doigt d’honneur au Premier Ministre en pleine assemblée nationale…
    Alors cher Monsieur, vos leçons d’opposition , vous pouvez les tailler en pointe et vous les fourrer où vous voudrez, personne ici, ni la rédaction ni les lecteurs n’en ont à recevoir de la gauche bien pensante et donneuse de leçons de vertu que vous représentez si bien.

    • John dit :

      Les représentants de la droite bien-pensante comme vous m’auront certainement pris pour un autre. D’ailleurs je ne suis ni le PS, ni Henri Emmanuelli, ni « la gauche », ni « les socialistes », monsieur : je suis un individu qui présente une idée. La femme de Sarkozy ou sa taille, je m’en fiche éperdument. Je ne les ai pas critiquées ou admirées, je n’y ai même pas prêté attention (contrairement à lui, qui a justifié ses comportements les plus outrageux en se cachant derrière sa vie de famille pendant la campagne, et contrairement aux rédacteurs de ce site qui font des gorges chaudes sur la relation du chef de l’Etat avec sa compagne, ce dont personne n’a rien à faire à part eux).
      Pour le reste, vous reprochez en gros à l’opposition de… s’opposer à la politique de la majorité. Waow. Vous faites des découvertes en science politique qu’on ne soupçonnerait pas, mon cher. Quant à moi, j’ai toujours pensé que le fait de dire « C’est une mauvaise idée » n’implique pas qu’on en ait une meilleure. D’ailleurs je n’ai pas fait de reproches à ce site sur ce point.
      Ce que j’ai reproché à ce site, c’est d’inventer des faits, de calomnier, de ne jamais recouper ses informations, de faire des procès d’intentions, de dissimuler les faits, d’injurier des gens, et de ne pas présenter de rectificatif quand il est avéré qu’il a menti. C’est la différence entre les mauvais pamphlets à la petite semaine et un travail de journalisme, même d’opposition, sérieux. Ce ne sont pas des remarques de gauche : un journaliste de Valeurs Actuelles ou du Figaro vous ferait exactement les mêmes. Avec vos remarques fleuries vous entrez bien dans la catégorie : plutôt que de me répondre sur le fond (ce dont vous êtes incapable), vous vous épanchez en insultes sur une soi-disant « gauche bien pensante et donneuse de leçons ». Le seul point sur lequel repose votre argumentaire c’est l’outrance et le fait que la majorité de ceux qui vont vous lire sont déjà d’accord avec vous, vous ne démontrez rien, vous n’apportez rien au débat, vous cherchez à blesser bien caché derrière votre petit écran, en bref vous êtes inutile dans le débat. Si discuter (c’est à dire sans mépris et sans vous comporter comme un péteux mais en traitant l’autre en égal et en présentant des arguments rationnels) avec une personne qui n’est pas d’accord avec vous vous ennuie tant que ça, je n’ai qu’une seule idée à vous suggérer : ne le faites pas, personne ne vous oblige à nous bassiner avec vos torrents d’injures. Merci bien de nous prouver encore la basse idée que les gens comme vous ont de la notion de respect.

  13. Deckard dit :

    Légitime défense Mr JOHN. Alors comme ça Flanby1er est incapable de tenir sa fem.. compagne ? On sait dorénavant qui porte la culotte dans on couple. C’était êut être aussi le cas avec Gogolène, l’a pas l’air commode la rombière.

    • John dit :

      Sauf que moi, ma vie sentimentale est suffisamment remplie pour que je n’aille pas coller mon nez dans celle des autres.

      • Deckard dit :

        Mais Flany 1er fait tout (ou plutôt ne fais rien) pour nous faire apprécier la sienne :p

        Et puisque vous parlez de la votre, la mienne va bien merci.

  14. BobFromMarketing dit :

    Un bel article de bouffon de droite qui vient étaler ses fantasmes de simple d’esprit et qui s’imagine que c’est du journalisme.

    Tu sais, quand on veut faire le journaliste, ducon, il faut citer des sources. Et par sources j’entend évidement autre chose qu’un copié collé venu d’une autre poubelle du web comme celle-ci, gangrenée par les béotiens de droite.

    Maintenant vas-y, on attend les sources qui prouveraient que « tous [les médias] reprennent en choeur ce refrain : l’opposition de droite à François Hollande et au gouvernement serait « systématique » et « violente » »

    • John dit :

      Obnubilés par leur paranoïa, les rédacteurs de ce site ont oublié que le premier JT de France (celui de TF1) et la première radio d’information de France (RTL) sont tous les deux de droite, et que le principal journal papier du pays (Le Monde) ne prend pas position (je sens venir les remarques : tous ceux qui diront que Le Monde est de gauche n’ont jamais lu ce journal).

      Mais les journalistes de ces trois médias sont sûrement des communistes qui écrivent des articles de droite pour nous tromper !

      • denis-le-rouge dit :

        sans compté qu’au Figaro (journal résolument à droite), une bonne partie des journalistes se sont plaint continuellement tout au long de la dernière campagne présidentielle de prise de positions pro-sarkozistes et que les articles consacrés à Hollande étaient très souvent reléguées en dehors de la une, quand ils n’étaient pas remaniés. A tel point que ces journalistes ont réclamé un journal « plus honnête ».
        Quand à Mougeotte, il balaye sans complexes ces rebelles et ose un « on n’est pas là pour emmerder la droite… »

        Mais ça, chut… Faut surtout pas dire que l’on pratique les même bonnes vieilles ficelles que Libé. Surtout pas chez les rédacteurs de 24heuresactu dont Le Figaro doit être leurs seuls sources d’informations. Mais attention, que l’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas dit: il y a de bonnes choses au Figaro. A partir du moment où l’information n’est pas purement orientée…

  15. PauvreFrance dit :

    John semble avoir l’insulte facile et un sérieux problème d’ autosuffisance. Comme je vous l’explique dans l’autre article, je pensais qu’il était journaliste mais vu sa réaction et son outrageuse confiance en ces certitudes ridicules : je pense finalement qu’ il est enseignant! Pire il a sans doute passé la CAPES mais s’est fait refouler? Quoique c’est vrai qu’en ce moment ils recrutent au rabais… A bon entendeur.

  16. Et toi ? dit :

    Et toi, PauvreFrance, j’adorerai savoir ce que tu fais dans la vie, pour que l’objectivité soit totalement inconnue chez toi.
    Je n’ai lu aucune insulte de la part de John, par contre tes propos sont dignes d’un collégien de 13 ans, je te félicite.
    PS : John j’te kiffe !

    • John dit :

      Merci, mais je ne suis pas là pour qu’on me kiffe. Pour le reste, cher PauvreFrance, vous vous y connaissez suffisamment peu en insulte pour savoir qu' »enseignant » n’en est pas une non plus. Quand vous serez capable, au lieu d’essayer d’attaquer les gens sur leur personnalité, de trouver des arguments, peut être que vous passerez moins pour un crétin. Parce qu’en attendant, c’est tout ce que vous arrivez à faire.

  17. PauvreFrance dit :

    Il est vrai que votre contribution « et toi » a permis d’élever le débat. Merci de votre si précieuse contribution.

  18. ANTOINE dit :

    CES JOURNALISTES SONT QUAND MEME FORT DE REPONDRE CELA,POURQUOI VOUS AVEZ PAS FAIT CHIER LE MONDE VOUS PENDANT 5 ANS AVEC VOTRE OPPOSITION SYSTEMATIQUE A NS

  19. Et toi ? dit :

    Ahahah, mon but n’était pas d’élever le débat, je pense qu’avec vous ici c’est mission impossible, j’exprimais simplement mon admiration pour l’obstination de John d’essayer de vous faire entendre sa raison, voire de vous développer un esprit critique mais vos connexion synaptiques semblent obstruer par votre égocentrisme et votre immaturité.

    P.S. : « la France tu l’aimes ou tu la quittes »

  20. Et toi ? dit :

    Semblent être obstrués*

  21. PauvreFrance dit :

    Oui effectivement j’avais bien compris que vous n’étiez pas là pour élever le débat puisque dés que quelqu’un n’est pas d’accord avec vous (au même titre que John d’ailleurs) vous vous efforcez de le mépriser et de l’insulter… Quant au fameux: « la France tu l’aimes ou tu la quittes »oui le problème est bien là: il y en a beaucoup qui lui crachent dessus et qui y restent.
    Pour votre orthographe vous êtes pardonné, lorsque le contenu de ses commentaires et si nul on peut se permettre de faire quelques fautes.

  22. PauvreFrance dit :

    A et toi?
    Lorsque ce que l’on écrit présente si peu d’intérêt sur le fond, il n’est pas nécessaire de rectifier les fautes d’orthographe éventuelles…ceci est secondaire. Quant a « la France tu l’aimes ou tu la quitte » nous le savons très bien c’est un dogme malheureusement. La réalité pour beaucoup étant plutôt:
     » La France tu la déteste et tu l’…le » en vivant comme un assisté et en y foutant la merde. N’est-ce pas?

    • Juliette dit :

      Le problème voyez vous, est que beaucoup de gens qui vivent en étant assisté par l’état et en y foutant la merde comme vous dites, n’ont nul part ou aller puisqu’ils sont français de parents français.
      Il suffit de regarder le comportement des conducteurs automobiles pour comprendre le manque de respect qui gangrène la société française.
      Et ce manque d’éducation se retrouve dans toutes les classes, ethnies et professions.
      Lorsque l’on respectera les lois françaises (le code de la route y compris), que l’on respectera les valeurs françaises ( liberté, égalité, fraternité, laïcité ( la vraie définition hein! C’est à dire que chaque personne a le droit d’avoir une religion sans qu’on l’insulte et qu’on le dénigre, et en contre partie, le devoir de respecter la religion (ou absence de religion) de l’Autre) et bien entendu les Droits de l’Homme) et que l’on admettra que la France n’a pas un passé si irréprochable que ça (à entendre parler les français de nos jours, tout le monde était résistant; petit rappel: 1% de la population l’était), on arrivera peut être à vivre en paix.

      En attendant, oui, Pauvre France!

  23. Juliette dit :

    Ah oui!
    Je vous épargne l’effort de répondre à mon message si vos propos évoque « une démagogie de gauche » ou tout autre commentaire sur mes (supposées) orientations politiques.
    Je peux écouter M. Zemmour pour ça…!

Laisser un commentaire