Justice : quand Christiane Taubira espionne les magistrats

Rédigé par lesoufflet le 28 septembre 2012.

christiane_taubira_
Photo : Parti socialiste

Photo : Parti socialiste

Pour Christiane Taubira, les libertés individuelles ne sont que des entraves à l’application de l’idéologie socialiste. Ainsi, la ministre de la Justice (véridique !) s’est permis de faire fouiller les contenus d’ordinateurs de nombreux magistrats. Le droit à la vie privée, c’est pas maintenant !

Nouveau scandale autour de Christiane Taubira : la ministre adepte du repentir colonial racialiste (pour elle, les blancs doivent se repentir mais pas les Arabes) s’est faite prendre la main dans le sac pour son comportement abusif envers plusieurs de ses employés magistrats.

Selon Le Point, qui a révélé ce nouveau scandale d’intrusion d’un patron dans la vie privée de son personnel, les magistrats de la Direction des affaires criminelles et des grâces (DCAG) se sont donc fait fouiller leurs ordinateurs par les responsables du pôle informatique du ministère de Christiane Taubira.

Apparemment, cette dernière aurait mal apprécié de voir fuiter dans le Nouvel Observateur des informations concernant ses futures circulaires, qu’elle n’avait pas encore présentées au Conseil des Ministres. Elle aurait lancé cette procédure de fouille dans les ordinateurs afin de démasquer les sources des journalistes.

Les membres du cabinet de Christiane Taubira, visiblement gênés par cet abus de pouvoir de la ministre, ont du répondre aux questions concernant cette affaire.

Pierre Rancé, le porte-parole du ministère, a ainsi déclaré qu’ « il s’agit de simples vérifications qui ont été effectuées a minima. Les messageries électroniques n’ont pas été consultées. »

Une intrusion honteuse opposée à la promesse de campagne de François Hollande, qui avait garanti qu’il améliorerait le droit des journalistes à préserver leurs sources...

Le totalitarisme, c’est maintenant !

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. Marre dit :

    On pourrait demander à Éric Woerth ce qu’il en pense. Je trouve qu’il est normal pour un ministre de rechercher la « taupe » dans son service mais il y a des procédures pour ça.

  2. Alexandrov dit :

    Le plus rigolo c’est que ces magistrats au garde à vous devant leurs ordinateurs pendant qu’on procédait à la fouille de ceux ci ,devaient pour une majorité écrasante se féliciter de « la victoire de la Démocratie « le 6 Mai… Retour de boomerang et on imagine les déchaînements si sous la précédente équipe des magistrats avaient été traités en suspects !ah on l’aurait entendu: » les plus noires heures de notre Histoire » ..

  3. Paul Emiste dit :

    Taubira….Taupe ira…en prison.

  4. deckard dit :

    ce ne sont que quelques jeunes qui s’amusent Mme TAUBIRA. Pas de quoi fouetter un chat..

  5. John dit :

    1. Vous confondez « les blancs » et « l’Etat français ». Mme Taubira n’est pas députée d’un des Etats membres de la Ligue Arabe, et au cas où vous ne soyez pas au courant, la France n’a plus autorité que sur son territoire.

    2. Au moins, contrairement à la droite, quand la gauche fait fouiller des ordinateurs, c’est pour des questions qui touchent à la justice et pour protéger le secret de l’instruction, pas pour servir de vils intérêts politiciens.

  6. trebor vezo dit :

    La Une de minute sur Mme. Taubira est inacceptable, dégueulasse, et je comprends l’émotion « NATIONALE » soulevée par cette affaire. En parallèle, on peut aussi citer l’abjecte grossièreté de Guy BEDOS contre Nadine MORANO.
    Tout comme Mme. Taubira, Mme. Morano est mère de famille, femme politique, à ce titre ne doit pas être humiliée, insultée et traînée dans la boue même par « celui qui se fait appeler humoriste ! ».La mise en perspective de ces 2 affaires qui agressent brutalement deux personnalités en vue de la vie politique française, dont la respectabilité ne peut être prise en défaut, montre et démontre deux modes de traitement médiatique différents, dans un cas c’est une affaire d’état et dans l’autre c’est un fait humoristique sans conséquence… Faut-il penser que dans l’abjecte la capacité d’indignation des français et du traitement médiatique de ces faits varient selon que vous êtes membres du P.S. ou membres de l’opposition ?

Laisser un commentaire