Trafic de drogue: Florence Lamblin élue des Verts mise en examen

Rédigé par lesoufflet le 15 octobre 2012.

cecile_duflot_les_verts
Photo : Parti socialiste

Photo : Parti socialiste

Florence Lamblin, maire adjointe EELV du 13e arrondissement de Paris, a été mise en examen dans le cadre d’une affaire de blanchiment d’argent lié à un trafic de drogue. Selon Europe1, la police aurait trouvé pour 400.000 euros d’argent liquide dans son domicile. La gôche morale, c’est maintenant !

Au total, 17 personnes, dont Florence Lamblin, ont été interpellées la semaine dernière pour cette affaire. La membre des Verts a été ensuite mise en examen, avec 9 autres suspects, pour « blanchiment en bande organisée et association de malfaiteurs en vue de blanchiment en bande organisée ».

Europe1 précise que la maire adjointe aurait subi une perquisition à son domicile, mercredi, et que les policiers y auraient trouvé des liasses de billets pour un montant proche de 400.000 euros. Selon les journalistes d’Europe1, « lorsqu’elle avait besoin de liquide, la maire adjointe du 13e arrondissement appelait sa banque localisée en Suisse et tenue par une famille spécialisée dans le blanchiment. Quelques heures plus tard, un livreur apportait la somme, en cash, dans un café. »

L’argent trouvé chez l’écologiste proviendrait d’un réseau de trafic de cannabis importé du Maroc et destiné à la région parisienne. Un réseau important qui aurait écoulé 8 tonnes de drogue en 6 mois, pour un bénéfice estimé à 400 millions d’euros. L’argent serait blanchie par un circuit sophistiqué impliquant de nombreux « cols blancs » parisiens (avocats, chefs d’entreprise, publicitaires…) disposant de comptes bancaires en Suisse.

L’élue de Verts a nié pendant sa garde à vue connaitre l’origine de l’argent

Dire que c’est pour céder au chantage électoraliste de ces gens que François Hollande et Jean-Marc Ayrault vont sacrifier des milliers d’emplois du secteur nucléaire…

Était-ce elle qui fournissait le fils de Valérie Trierweiler, attrapé par la police en train de fumer un joint devant son lycée, dans l’indifférence totale des journalistes (quand bien même ils avaient interrogé, au même moment,  Sarkozy sur un jet de tomate de son fils) ?

En même temps, comme les Verts militent pour la légalisation du cannabis…

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. […] …Un Corse mis en cause dans l'affaire de blanchiment de l'élue …Nice-MatinTrafic de drogue: Florence Lamblin élue des Verts mise en examen24heuresactu.comL'élue écolo plaide la fraude fiscalela Nouvelle RépubliqueLe […]

  2. […] élue parisienne mise en cause dans un trafic de drogue de 40 …JOL PressBFMTV.COM -24heuresactu.com -Le Parisien841 autres […]

  3. denis-le-rouge dit :

    Encore une fois, vous n’avez rien compris. Il fallait prouver que la légalisation du cannabis était un moyen de lutter contre le blanchiment d’argent…

    En tous les cas, cette Florence Lamblin n’est pas très maligne. Au moins, à droite, quand ils sont empêtrés dans des affaires, ils s’arrangent toujours pour passer entre les gouttes.

    • Paul Emiste dit :

      Il y a affaire et affaire. Profiter financièrement de la vente de ce poison est quand même assez scandaleux pour une politicarde, fusse elle écolo (sic) et donc très probablement fumeuse de pétards, bio of course.

      • denis-le-rouge dit :

        c’est sur que profiter de l’argent de la vente de cana est beaucoup moins reluisant que profiter de celle des ventes d’armes. Sinon, Monsieur Dassaut serait l’ennemi public numéro 1.

        Au fait, il se porte comment Pasqua et son pote Santini qui ont été présenté hier devant les juges de Versailles pour ‘ »abus de biens sociaux » et « usage de faux »?
        C’est vrai que Charles Pasqua ne touche pas à cette immondice qu’est la drogue. A quoi cela tient la respectabilité…

  4. […] Depuis la mise en examen de Florence Lamblin dans une affaire de blanchiment d’argent et de trafic de drogue, les langues se délient. Pour commencer, l’avocat de l’élue altermondialiste et anticapitaliste nous explique que la représentante de cette gôche qui aime tant les impôts, les préfère pour les autres : ainsi, selon l’avocat de Florence, sa cliente n’est pas vraiment coupable de blanchiment d’argent mais seulement d’avoir mal organisé sa fraude fiscale. Gôche morale quand tu nous tient… Les impôts sont bons pour flinguer la compétitivité de nos entreprises et faire fuir nos riches, mais il ne sont pas appropriés aux dirigeants de la majorité présidentielle ! […]

Laisser un commentaire