Baniel Bravo - bonus 110

Monaco au sommet de la Ligue 2

Rédigé par sachab (24actu) le 23 octobre 2012.

23.10.2012
Thierry_Henry
Photo : Dan Dickinson

Photo : Dan Dickinson

L’AS Monaco est désormais le seul et unique leader de la Ligue 2, après s’être imposée à Angers vendredi dernier. Ce match choc de la 11e journée, entre les deux équipes en tête du classement, est venu confirmer la grande motivation des monégasques, qui depuis leur relégation en 2011 ne songe qu’à une chose : rejoindre à nouveau l’élite du football français.

Vendredi dernier, la rencontre entre les deux premiers de la ligue 2 se présentait comme un match décisif. Malgré son infériorité numérique après l’exclusion d’Adiano (40e), le club de la principauté a su s’imposer avec brio chez les Angevins. L’exploit personnel de Ferreira Carrasco permettait d’abord d’ouvrir le score (45e+3), par la suite doublé par Ibrahima Touré (48e). Charles Diers n’a pu que réduire l’écart à la 80e minute.

Après sa longue période de descente aux enfers, qui s’est soldée par sa relégation en Ligue 2, le 29 mai 2011, l’AS Monaco semble enfin remonter la pente. Ce grand match contre Angers vient confirmer la ferme détermination des monégasques pour rejoindre l’élite du football français.

On se met alors à songer à la gloire d’antan. On se met à rêver à ce retour au sommet de la gloire. On se remémore le palmarès de ce club, l’un des plus prestigieux du football français, qui compte 7 titres de champions de France, cinq Coupes de France, une Coupe de la Ligue. On se rappelle aussi que les plus grands sont passés par son centre de formation, comme Lilian Thuram, Thierry Henry ou Emmanuel Petit. Bref, on sent que ce n’est qu’un début et on commence à revoir les choses en grand pour Monaco.

A la fin de l’année 2011, la principauté a clairement fait le bon choix en acceptant que Dmitri Rybolovlev devienne actionnaire majoritaire de l’ASM. Le milliardaire russe a apporté aux monégasques, non seulement des capitaux, mais aussi une profonde restructuration du club : aussi bien au niveau de la gestion interne qu’au niveau des joueurs sur le terrain.

Claudio Ranieri est le nouvel entraineur depuis mai 2012. Au cours du mercato d’été, l’équipe est renforcé avec 8 nouveaux joueurs internationaux, et non des moindres : Andréa Raggi, Delvin Ndinga, Jakob Poulsen, Sebastian Ribas, Emir Bajrami, Flavio Roma, Giorgos Tzavellas et Lucas Ocampos.

Les efforts du club prennent la forme d’une glorieuse reconquête, qui passe d’abord par le retour en ligue 1. Et au vu de ce début de championnat, les monégasques s’imposent clairement comme ultra-favoris. Le grand remaniement du club commence à porter ses premiers fruits et on sent que ce passage en ligue 2 pourrait n’être bientôt qu’un lointain mauvais souvenir.

Netbet Sport fr

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. Bertrand Isner dit :

    Allez Monaco! Rybolovlev a transformé le club. La saison prochaine – Ligue 1. La saison suivante – CL!

  2. Alain Delf dit :

    Heureusement qu’il ya la Monaco «révolution». Retour à la gloire!

Laisser un commentaire