Belkacem veut raconter aux enfants la sexualité des adultes

Rédigé par lesoufflet le 24 octobre 2012.

homosexuel
Photo : yXeLLe@rtBrut

Photo : yXeLLe@rtBrut

Dans une interview accordée au magazine communautariste Tétu, la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, s’est déclarée favorable à l’inscription des préférences sexuelles des personnages historiques dans les manuels d’Histoire de nos enfants. Des dangers du clientélisme politique…

La ministre socialiste a ainsi expliqué au « magazine gay et lesbien » qu’elle souhaite que les manuels scolaires d’Histoire précisent lorsque les personnages historiques évoqués sont homosexuels. Aberrant !

« Aujourd’hui, ces manuels s’obstinent à passer sous silence l’orientation LGBT (lesbienne, gay, bi et trans) de certains personnages historiques ou auteurs, même quand elle explique une grande partie de leur œuvre comme Rimbaud« , regrette-t-elle avant de se déclarer en faveur de l’inscription de l’orientation sexuelle des personnalités importantes de notre histoire.

Faut-il rappeler à Najat que les enfants ne sont pas censés être exposés à la sexualité des adultes, surtout à l’école ?

Nous avions déjà souligné les pratiques communautaristes de la politique par Najat Belkacem en faveur des homosexuels, ou dans ses rapports avec le roi du Maroc. Car si la femme est tellement gayfriendly en France, cela ne l’a pas empêchée, pendant de longues années, d’être une représentante du roi du Maroc, dont la politique n’est pas tellement favorable aux droits des homosexuels. Cette fois-ci, la jeune femme va encore plus loin dans sa course au progressisme, en voulant détailler les pratiques sexuelles des personnages de notre Histoire. D’ailleurs, comme souvent avec les idées jetées à la va-vite pour séduire une communauté, cette proposition serait plutôt contreproductive et défavorable à la cause homo : en quoi ficher les personnalités homosexuelles servirait-il leur cause ?

Mais surtout, la mesure demandée par Belkacem est sans limite : va-t-il falloir que les livres d’Histoire fichent également les personnage historiques juifs ? Et ceux qui ont trompé leur femme ? Faudra-t-il préciser aux enfants la taille des pénis des rois de France ?

Cette proposition de la porte-parole du gouvernement est absurde et même discriminante : pourquoi n’inscrirait-on pas, dans cette logique crétine, la mention aux hétérosexuels ? Pourquoi l’amour de la fellation de Louis XIV est-il dissimulé aux enfants ? Pourquoi la passion d’untel ou d’untel pour la sodomie ne figure-t-elle pas dans les manuels d’Histoire ? Pour mettre fin à la discrimination envers les amateurs de double pénétration, ne faudrait-ils pas expliquer à nos enfants comment fonctionne cette technique et qui l’utilise ?

Enfin, Najat livre aux homosexuels lecteurs de Têtu la recette du totalitarisme moderne, dans une phrase qui ressemble à un petit hommage à Goebbels. La ministre des Droits des femmes explique ainsi qu’il « serait utile que des familles homoparentales soient représentées dans les campagnes de communication généraliste du gouvernement, afin de banaliser ce fait« . De l’art de manipuler le peuple et de laver le cerveau des enfants via des campagnes de communication. Pourtant, madame Belkacem, une campagne de communication n’a jamais transformé la réalité !

Pour conclure cette analyse de l’interview de Najat Vallaud-Belkacem, on peut se demander pourquoi un ministre de la République s’adresse a un magazine axé sur une préférence sexuelle ? Va-t-elle témoigner prochainement dans « Cravate de notaire magazine » ?

Déjà 12 remarques sur cet article

  1. katlen dit :

    DEMISSION…Decidement ce GOUVERENEMENT ne Fait que apporter des scandales en France cette affaire de SEX et Drogue,Corruption , Mensonges Frivolite..etc.. Ne fait que salir notre Pays…

  2. Paul Emiste dit :

    Et c´est Madame Lamblin, ex adjointe écolo au maire PS, qui va fournir le matériel pour les travaux pratiques.
    Le tout sera chapeauté par DSK Docteur es X .

  3. Debauve Madeleine dit :

    Quel rapport avec l’oeuvre de la personne ? C’est une fantaisie qui n’apporte rien, sinon peut-être mettre dans la tête des enfants que tout est permis. Adulte on peut découvrir que notre poète préféré était homosexuel, mais chez les enfants cela n’a aucun intérêt à mon sens…

  4. Chamaco dit :

    Mme Belkacem serait-elle chargée du ministère de l’Education Nationale ? Peillon trop occupé par la libéralisation des drogues a-t-il cédé sa place ? Ayrault n’avait-il pas précisé que chacun devait rester à sa place ? Quelle autorité !

    Mme Belkacem se rêve en historienne… mais ne nous cache rien de son ignorance totale… Comment ferait-elle pour comprendre quoi que ce soit à l’Histoire si elle ne remet rien en contexte ?
    Comment nous expliquera-t-elle Sparte, Athènes et les amours masculines ?
    La bisexualité en vogue à Rome expliquerait-elle que César ait pu tenir si longtemps la Gaule ? Faut-il sur le blason des Templiers voir (comme on les en accusait) un aveu d’homosexualité ? En quoi cela aurait-il influencé leur comportement en Terre Sainte ?

    Qu’elle ne s’arrête pas en chemin ! Qu’elle nous parle des « paradis artificiels », des drogues et alcools ingurgités par les peintres, romanciers, sculpteurs, de façon à endoctriner les enfants dès les manuels scolaires.
    Et si on commençait par les femmes et hommes politiques ?

  5. Juts dit :

    En fait, je crois qu’ils ont organisé un concours pour savoir qui offensera « le peuple » en premier (DSK, tricheur, est parti en avance…)
    Tout les jours je me dis que c’est une blague, que je vais le réveiller !
    Je souhaite que le gouvernement en place se réveille et vite !!

    Ou alors, réveillons nous vite et tous dans la rue pour les dégager !!!!

  6. diego dit :

    Il serait amusant et intéressant qu’elle propose ça au Maroc son 2eme pays…Pourquoi ne pas les faire profiter de ses idées géniales???

  7. Mouchard Mède dit :

    Ironie/cynisme : elle a tout à fait raison, si au lieu de « DSK – président du FMI » on disait « DSK … », on serait plus méfiant envers la bête.
    Et je ne parle même pas des exploits dont certains se sont vantés en d’autres temps, Daniel « la main dans ma braguette » Cohn-Bendit ou François « de jeunes garçons (de 40 ans) » Mitterrand par exemple…

    Allez encore un peu de réflexion, et elle va nous trouver un signe distinctif pour que les préférences sexuelles de chacun soient connues de tous. Pourquoi pas une étoile à épingler sur soi, avec un code couleur adapté ? …

    Comme quoi, on peut être « issu de la diversité » et quand même être nul(le)..

    @diego : vous avez fait une faute de frappe, il manque un ‘t’ à « idées géniTales »

  8. Urbon dit :

    Enfin ! C’est la première fois que je trouve sur un site d’actualité un article qui utilise le juste ton pour parler des question de fond. Mille merci.

    Non mais c’est vrai, partout ailleurs c’est homophobe de parler de sodomie mais on nous vante les mérites du mariage homo. Cette hypocrisie devient vraiment insupportable.

    Il est interdit de débattre du mariage homosexuel à l’école parce qu’il y aurait trop d’homophobie à l’école, parait-il. Les gosses sont peut être encore dans le schéma « on joue à papa-maman »… Ce n’est pas bien.

    Mais le projet de loi n’a pas été déjà voté qu’on nous en vante quand même les mérite à la maternelle. Si les enfants pouvaient aller voter… D’ici peu, de toute façon, le sujet tombera au bac philo : Assimilé homosexuel tu entres à l’université, assimilé hétéro tu es orienté vers les métiers de la maçonnerie ! Tout est question d’orientation, n’est ce pas ?

    Certes, on a élu des dirigeants francs-maçons et/ou athées, homosexuels et/ou libertins, mais est-il vraiment indispensable que le reste du pays adopte leurs croyances et leurs meurs ?

    Hier, la dégénérescence de l’élite politique venait de la consanguinité des mariages. Aujourd’hui, avec l’infécondité des pacs, on sélectionne les futures élites sur dossier et plus si affinités ! Mais sur le fond, rien n’a changé, nos élites conservent cet aspect dégénéré, ou plus pudiquement, efféminé.

    La virilité n’a jamais fait autant peur qu’aujourd’hui. Par définition, celui qui est viril, c’est celui qui fini par prendre la place du chef, même si on ne veut pas la lui donner.

    Il n’empêche qu’une chose est certaine, c’est dans les pays qui font le moins d’enfants qu’on se marie le plus, entre homosexuels, pour « faire » des enfants comme de bien entendus. Les enfants de demain seront des enfants éprouvettes ou ne seront pas. Et probablement, on attendra d’être à l’article de la mort avant de songer à remplir l’éprouvette.

    On parle de changement de civilisation ? C’est pire que ça, on sort définitivement du cycle naturel de la vie. Demain, on sera tout simplement devenus incapables de se reproduire naturellement !

    Au moins, on pourra choisir plus efficacement nos maladies dégénérescentes.

    Et naturellement, tout le monde aura droit à son éprouvette… Il y a juste qu’il faudra être le bon petit eunuque de sa majesté Belkacem pour y avoir vraiment droit, régulation des naissances oblige.

    Bon appétit.

  9. Entierement d’accord. Moi je veux expliquer la sexualité d’Adolph Hitler, d’abord impuissant, homosexuel, sadique, scatophile et les fantasmes des socialistes de tout les pays que ce soit Chamberlain en Grande Bretagne, ou Daladier et Georges Bonnet en France, et comment ça se termine par 40 millions de morts. Je peux aussi analyser le besoin sexuel du crime politique chez François Mitterand qui a fait assassiner Coluche et Jean Hedern Hallier après avoir sadiquement fait massacrer la population des douars en Algérie et laissé massacrer le peuple bosniaque. Il faut aussi évoquer les ballets roses des députés socialistes pendant que la jeunesse française se fait massacrer dans les djebels, J’ai aussi un dossier sur les reseaux satanistes socialistes, les disparues de l’Yonne, la complicité avec Emille Louis, protégé de Jean Pierre Soisson, et Dutroux.. Il faut tout dire

  10. TRIPLET dit :

    De toute évidence, certains ne savent pas lire, ou font la confusion entre bien des notions, à commencer par orientation sexuelle et sexualité.

    Elle a raison. Certains contextes, comme par exemple celui dans lequel a vécu et a écrit Rimbaud, nécessitent d’être énoncés. Elle ne dit pas qu’il doit s’agir de quelque chose de systématique.

    Tout comme elle ne parle pas de « pornographier » l’enseignement à l’école, mais bien d’expliquer aux enfants qu’il n’existe pas  » LA famille  » mais DES familles. Dont les modèles varient et doivent êtres acceptés tels qu’ils sont.

    Enflammez vous dans que vous le voudrez, dans que vous vous ridiculiserez en arguant des informations détournées de leur contexte afin d’appliquer une politique de terreur, votre combat sera vain.

    Au pire, c’est pas bien grave pour l’humanité, personnellement je ne soutiens pas l’homophobie.

Laisser un commentaire