« Ventres à louer » : Bergé dévoile la vision des lobbies homos

Rédigé par lesoufflet le 18 décembre 2012.

pierre_berge_francois_hollande
Photo : François Hollande

Photo : François Hollande

Pierre Bergé, symbole de la gôche caviar et du socialisme donneur de leçons, mais surtout l’un des membres du lobby gay les plus influents, vient de dévoiler l’envers du décor du projet de loi pour le mariage homo, l’homoparentalité et la PMA (procréation médicalement assistée). Prochaine étape : des « ventres à louer ». Ainsi, pour Pierre Bergé, « louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? C’est faire un distinguo qui est choquant. » Histoire de la dérive d’une civilisation…

Il y a encore deux semaines, on se faisait traité d’homophobe si on expliquait que l’ouverture à la PMA conduirait de facto, selon la logique des fous qui légifèrent pour que l’homme crée des enfants dans les laboratoires, à la légalisation des mères porteuses ou GPA (gestation pour autrui), ces pauvres femmes dans la misère, qui louent leurs ventres à des couples peu scrupuleux, pour qu’ils puissent récupérer le nouveau né après la grossesse.

Ce procédé inhumain, qui instaure le retour à la marchandiasation des corps, à une nouvelle forme d’esclavage en douceur des prolos par les bourgeois, serait logique dans un soucis d’égalité : si les lesbiennes peuvent avoir recours à la science pour fabriquer des bébés, pourquoi pas les gays ? On nous jurait que non, le socialistes nous traitaient de réacs…

Désormais, le lobby gay n’avance plus masqué et fait part de sa demande légitime de pouvoir faire appel à des mères porteuses. Le copropriétaire du Monde, socialiste émérite, artisan de la victoire de François Hollande, fondateur de Tétu et membre plus qu’influent du lobby homo, Pierre Bergé, a donc déclaré en toute sérénité, dans un entretien pour Le Figaro, que « nous ne pouvons pas faire de distinction dans les droits, que ce soit la PMA, la GPA (gestation pour autrui, NDLR) ou l’adoption. Moi, je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? C’est faire un distinguo qui est choquant. » La voilà leur vision du monde !!

On voit donc désormais très nettement ce qui se profil derrière les revendication des lobbies homos, des bobos, du PS et derrière ce projet de loi digne des plus mauvais films de science-fiction : une société moderne et civilisée, où l’on créera désormais des bébés dans des pipettes et où l’on expliquera aux enfants qu’il n’y a pas de différence entre un homme et une femme et où l’état supprimera les notions de père et de mère…

Plus de morale, plus de religion, plus d’éthique plus aucune norme qui puisse limiter la jouissance et la consommation !!! Une forme extrême et prométhéenne de libéralisme, où plus aucune barrière ne doit être mise entre l’argent et le désir…

Le Meilleur des Mondes, c’est maintenant !

Déjà 35 remarques sur cet article

  1. Paul Emiste dit :

    Ben voyons! Quelle différence entre une voiture et un enfant? L´enfant, dans l´état socialiste parfais n´est qu´un rouage parmi tant d´autres, rouage si possible à la botte du parti.
    Une fois le rouage trop usé, on a l´euthanasie pour s´en débarrasser.

    L´ état Nazi (national SOCIALISME) c´est maintenant!

  2. PM92 dit :

    A force de se faire enfiler, il a le cerveau en vrac.

  3. Zadig dit :

    Par duperie et lâcheté, ce gouvernement a baptisé de manière anodine ce projet de loi « Mariage pour tous »….masquant ainsi la dérive totale que va engendrer cette loi exigée par une infime minorité de gays….

    Une seule réponse: Mobilisez-vous, signez et faites signer pétition, saisine de votre député et demande de référendum…
    …et soyez au rendez-vous le 13 janvier pour une grande manif contre cette loi scélérate et anti-démocratique !

    http://www.nonaumariagehomo.fr/

  4. deckard dit :

    Quelle société de dégénérés ces gens nous préparent. J’en ai l’eau à la bouche…..

  5. katlen dit :

    Soyons tous au RV du 13 Janvier 2013,pour proteger la France de tout les abus du gouvernement socialiste et de leur clik….

  6. FL dit :

    Je n’ai pas lu l’article. Par défaut, quand il y a « lobby homosexuel » dans un article, il est disqualifié et je ne le lis pas. Il n’existe aucun lobby homosexuel en France, point final. Donc cet article (ou ce site) ne sert à rien. CQFD.

    • J'en ai lu d'autres dit :

      Cette expression «Point final» se rencontre effectivement sous la plume d’imbéciles qui ne disposent d’aucun argument et croient pouvoir s’en tirer avec des stupidités de ce genre. Comme le disait Jean-François Revel, ils remplacent l’information par l’affirmation.

      • thom dit :

        Je suis complètement favorable au mariage entre catholiques. Vouloir l’empêcher serait une erreur et une injustice. Le catholicisme n’est pas une maladie.

        Bien qu’ils puissent sembler étranges et déplaire à beaucoup, les catholiques sont des êtres normaux et doivent jouir des mêmes droits que la majorité, de la même façon, par exemple, que les informaticiens et les homosexuels.

        Nous sommes conscients que beaucoup de traits et d’aspects du comportement des catholiques, comme leur tendance à diaboliser le sexe, peuvent nous sembler bizarres.

        Nous savons qu’il pourrait même émerger des questions de santé publique, liées à leur refus dangereux et délibéré de l’usage des préservatifs. Nous savons aussi que beaucoup de leurs coutumes, comme l’exhibition publique d’images de torturés, peuvent déranger beaucoup d’entre nous. Cependant tout cela correspond davantage à une image médiatique qu’à la réalité, et cela n’est pas une bonne raison pour leur interdire le droit au mariage.

        Certains pourraient arguer qu’un mariage entre catholiques n’est pas un vrai mariage, car il s’agit pour eux d’un rite et d’un précepte religieux engagé devant leur dieu, plutôt que d’un contrat entre deux personnes. En outre, étant donné que les enfants nés hors mariage sont lourdement condamnés par l’Église catholique, l’on pourrait penser qu’en permettant aux catholiques de se marier on augmenterait le nombre de mariages « précipités » ou voués à la simple recherche du sexe (prohibé par leur religion en dehors du mariage). De la même façon, on dit que cela favoriserait les situations de violence familiale et les familles à problème. Mais il faut rappeler ici que cela ne concerne pas seulement les familles catholiques et que, étant incapables de nous mettre dans la tête des autres, nous ne pouvons pas préjuger de leurs motivations.

        Dire qu’il ne faudrait pas appeler cela mariage mais d’une autre façon, cela ne revient qu’à détourner le problème – et de manière mesquine – vers des questions lexicales totalement hors de propos. Même catholique, un mariage reste un mariage et une famille une famille ! Et en parlant de famille, passons à l’autre thème brûlant, dont nous espérons qu’il ne sera pas trop choquant : nous sommes également favorables à l’adoption pour les couples catholiques. D’aucuns crieront au scandale. Il est probable que l’on nous réponde avec une affirmation du type : « Des catholiques qui adoptent des enfants ?!? Mais les enfants pourraient devenir eux aussi catholiques ! »

        Face à ces critiques, nous répondons qu’il est vrai que les enfants de catholiques ont de fortes probabilités de devenir à leur tour catholiques (à la différence des enfants d’homosexuels et d’informaticiens), mais nous avons déjà dit que les catholiques sont des gens comme les autres. Malgré les opinions de certains et quelques indices en ce sens, il n’existe pourtant pas de preuves que les parents catholiques soient moins préparés que les autres à éduquer des enfants, ni que le climat religieusement orienté d’un foyer catholique ait une influence néfaste sur l’enfant. Enfin les tribunaux pour mineurs s’expriment sur chaque cas particulier, et c’est précisément leur rôle que de déterminer l’aptitude des potentiels parents adoptifs. En définitive, malgré l’opposition d’une partie, je crois qu’il faudrait permettre aux catholiques de se marier et d’adopter des enfants. Exactement comme les informaticiens et les homosexuels.

  7. libertélibertéchérie dit :

    FL, ba voyons, et le mariage homo il est arrivé comme cela ?
    ce n’est pas comme si le fondateur de tétu est un peu activiste..
    CQFD
    Remarque, quand on voit les nanas de Hollande on comprend qu’il pousse au mariage Gay… peut être qu’il souhaite en profiter…
    Ha comme c’est beau, devenir président pour se marier avec l’élu de son coeur… à vos pronostiques… Fabius ?? Jospin ? DSK ??? remarquez lui, s’il n’est pas aussi dégouté des femmes.., il trouvera ne nouvelles chaussures à son pied..

    moi je dis : Hollande et Hérault mariez vous… HH à l’élysée ce serait fun… remarquez au moins un fanatique islamiste ne devrait plus rester en france très longtemps tellement cela va devenir un bordel de pays… a quand le voile sur les hommes homos ??? que les musulmans modérés de france qui ont voté pour ces tafioles réalisent la profondeur de la manipulation qu’ils ont subit… et bien oui a droite on a fait que de vous le dire… le socialisme se retourne toujours contre vous … nous on est habitué on l’a déjà vu en 81…

    Ce qui est con, quand on y pense c’est qu’ils loupent une grande oppotunité avec les gay d’hollywood… ils pourraient tous venir vivre en france… mais taxé à 85% ils préfèrent encore rester aux states…
    Ha comme c’est beau 2 gays qui pourront se trensmettrent leur patrimoine, voir à leurs enfants … si tant est qu’il reste quelque chose avec notre niveau de taxation…(cela se retourne toujours contre vous…)

  8. Dr PAl dit :

    Ce détestable Bergé n’a qu’une préoccupation, qu’un univers de référence: la sphère homosexuelle. En 2007, il déclarait sans rire, et même avec toute sa morgue habituelle, que le sujet central et majeur de l’élection présidentielle française, c »était le mariage homo. Ensuite il vomissait sur le téléthon ( et donc sur les enfants myopathes, leurs parents, l’AFM, les donateurs) sous prétexte que cela faisait de l’ombre à son Sidaction. On se rappelle pourtant comment, malgré l’implication bruyante de tous les médias, il avait été torpillé par les hystériques de leur « communauté ». Et aujourd’hui, il montre quel respect il accorde à la femme, à la maternité, à la morale et à l’éthique. Finalement, c’est un bien que les cartes des homosexuels soient enfin abattues. Peut-être que les naïfs qui se sont laissés abuser par la présentation hypocrite et fallacieuse du projet ( simple élargissement d’un droit, question d’égalité etc…) ouvriront les yeux sur ce qui est vraiment en jeu. Tous dans les rues le 13 janvier!

  9. Requis dit :

    Quand je vois les atrocités qui sont dites dans ses commentaires et dans cet article, je me dis qu’il vaut mieux que se soient les homo qui deviennent parents et non plus les hétéro car le niveau intellectuel de leur progéniture frise le niveau zéro.

    • Libertad dit :

      C’est sûr Requis, des homos intellos avec des slogans « un hétéro, une balle, une famille, une rafale » (contre-manif toulouse 17-11), « 2 doigts dans la chatte de Barjo » (manif 16-12) etc.., les Gay-Prides et autres Femen hystériques démontrent clairement que les homos feront d’excellents parents pour un avenir équilibré des enfants….et que la majorité des français (tous débiles) a vraiment tort de s’y opposer .

      Interdisons donc aux hétéros d’avoir de enfants …sauf pour les vendre aux homos !

      Continuez comme ça Requis, vous faîtes avancer votre cause !

  10. pylatais dit :

    quelle importance accorder aux propos d’un vieux dégéré ? c’est une honte et rien de plus.

  11. menthe claire dit :

    Tous à la manifestation du 13 janvier 2013 contre ce projet de déchéance morale.

  12. adof dit :

    Commentaire d’un gay qui a horreur des recuperateurs comme Pierre Berger:
    Pierre Berger ce vieux rate cacochyme, qui a fait une immense fortune en se branchant (dans tous les sens du terme) sur Yves St Laurent, un authentique genie de la mode, met aujord’hui la puissance de ses centaines de millions au service de ses idees tordues.
    Pierre Berge est la honte de la communaute juive et de la communaute gaie mais personne ne le dit parce qu’il est tres influent et que tout le monde a peur de lui, peur de perdre sa place au soleil.

  13. Paul Emiste dit :

    Bergé? C´est pas lui qui a une villa à Marrakech?

  14. adolf dit :

    Sans le banquier juif allemand Jacob SCHIFF, très généreux mécène de Lénine, la révolution communiste de 1917 n’aurait jamais pu réussir, et les 70 ans atroces de souffrance, vécus par le bloc communiste, avec ses 100 millions + de morts violentes et ses plus d’un milliard de malheureux chroniques, n’auraient pas eu lieu.
    Sans le très généreux mécène Pierre BERGE, le mouvement LGBT français et peut-être européen serait loin de l’importance et de l’influence qu’il a aujourd’hui. La seule vente « du siècle » de Février 2009 de la collection BERGE a rapporté 374 millions d’Euros. Pour ne citer qu’eux, les enragés d’« Act’up » ne seraient rien, sans l’argent de P. BERGE. Monsieur BERGE fait trembler l’Elysée et a d’incroyables leviers d’action partout. Sans lui rien ne serait pareil. Tout irait beaucoup mieux pour le bon peuple de France (et pour les gays).
    On se prend à imaginer le cœur brisé des enfants qui, grâce à l’action fermement criminelle (mais légale) de P.BERGE, découvriront qu’ils n’ont aucune mère ou aucun père à jamais identifiable, alors-même que leur père ou leur mère biologique existe quelque part, hors d’atteinte et qu’ils sont aux prises depuis leur naissance avec un couple de lesbiennes tordues et déjantées ou de gays détraqués. Peut-être l’un d’eux, perturbé par une enfance orpheline malheureuse, mais plus clairvoyant que les autres, décidera d’ici 15-20 ans de s’en prendre aux vrais responsables de son malheur, et ira loger une balle dans la tête du grand vieillard Pierre BERGE, si ce dernier n’a pas encore rejoint les bras infiniment inconfortables de Satan d’ici là (il est né en 1930).

  15. […] On nous fait croire qu’il y a une marche en avant, que les évolutions sur lesquelles la société débat finissent toujours pas donner raison à ceux qui sont du côté de l’évolution, mais non, cela ne marche pas comme cela. Au cours de l’Histoire, de nombreuses idéologies progressistes en vogue à une époque ont été rejetées massivement pour leurs effets nocifs, comme ce fut le cas à la fin des années 70 avec la pédophilie et comme cela devrait être le cas actuellement. Dans 30 ans, espérons que nos enfants riront en apprenant qu’à une époque, les hommes voulaient se substituer à la Nature et qu’un état voulait autoriser les couples homosexuels à adopter des enfants, à se marier et à louer les ventres des roumaines miséreuses (voir la position de Pierre Bergé, propriétaire du Monde et leader du combat pour l’homoparen…). […]

  16. […] On nous fait croire qu’il y a une marche en avant, que les évolutions sur lesquelles la société débat finissent toujours pas donner raison à ceux qui sont du côté de l’évolution, mais non, cela ne marche pas comme cela. Au cours de l’Histoire, de nombreuses idéologies progressistes en vogue à une époque ont été rejetées massivement pour leurs effets nocifs, comme ce fut le cas à la fin des années 70 avec la pédophilie et comme cela devrait être le cas actuellement. Dans 30 ans, espérons que nos enfants riront en apprenant qu’à une époque, les hommes voulaient se substituer à la Nature et qu’un état voulait autoriser les couples homosexuels à adopter des enfants, à se marier et à louer les ventres des roumaines miséreuses (voir la position de Pierre Bergé, propriétaire du Monde et leader du combat pour l’homoparentali…). […]

    • thom dit :

      Actuellement, la liste des pays qui ont adopté en conscience cette avancé dans l’égalité des droits: pays où le mariage est ouvert aux couples homosexuels

      Afrique du Sud (depuis novembre 2006)
      Argentine (juillet 2010)
      Belgique (janvier 2003)
      Brésil dans certains États :
      Bahia (novembre 2012)
      Piauí (décembre 2012)
      São Paulo (décembre 2012)
      Canada (juin 2005)
      Danemark (juin 2012)
      Espagne (juillet 2005)
      États-Unis dans certains États :
      Connecticut (2008)
      Hawaï (2012)
      Iowa (2009)
      Maine (2012)
      Massachusetts (2004)
      Maryland (2013)
      New Hampshire (2010)
      New York (2011)
      Vermont (2009)
      Washington (2012)
      Washington D.C. (2012)
      Islande (juin 2010)
      Mexique dans certains États :
      District fédéral (2011)
      Quintana Roo (2011)
      Norvège (janvier 2009)
      Pays-Bas (avril 2001)
      Portugal (mai 2010)
      Suède (avril 2009)

  17. […] du mariage pour tous et de l’homoparentalité sortent à visage découvert. Après Pierre Bergé qui avouait ne pas voir de différence entre une femme qui loue son ventre et un ouvri… et après les appels au meurtre sur Twitter des partisans du mariage homo contre les opposants au […]

  18. adolf dit :

    … »des pays qui ont adopté en conscience cette avancé »….
    Partout où les lois sont adoptées en démocratie, elles ne le sont jamais « en conscience », puisque les votants sont souvent très peu représentatifs de leur électorat, que l’absentéisme des députés est très important et que leurs motivations sont toujours fortement teintées de raisonnements politiques sans rapport avec leur « conscience personnelle ».
    Seul un dictateur pourrait éventuellement revendiquer de façon crédible avoir adopté une loi en conscience.
    Avancée prend un « e » et l’immense majorité des pays ayant pour l’instant refusé cette proposition ont donc statué qu’il s’agissait d’une authentique « reculée ».
    Il est tout à fait possible que les pays ayant adopté la « reculée » fassent une véritable « avancée » en la supprimant à nouveau après l’avoir testée à leur détriment quelques années, lustres ou décennies.
    Le gros avantage des « avancées » et « reculées » des lois, est de justifier le salaire élevé du personnel politique qui est impuissant à gérer les problèmes urgents des populations.

  19. thom dit :

    En effet, avancée prend un « e », et je suis bien d’accord avec l’idée que la conscience dont je parle n’est pas « personnelle ». Elle se discute, les idées doivent se confronter, et le débat doit nous (les pour et les contre) sortir grandit. Et j’estime que le choix de cette loi naît bien sûr d’une conscience, d’un postulat philosophique qui énonce que tout les hommes sont égaux en droits…
    On verra en effet si cela est une avancéE ou un recul, mais il en va de même de ces lois qui élargissent la liberté et la dignité de l’individu: elles restent. Ainsi, d’aucun avait hurlé au scandale à l’abolition de la peine de mort. Remarquez la croissance du nombre de pays qui ont adopté cette loi. Et l’IVG, qui permettent aux femmes de disposer d’elle-même (autre postulat philosophique qu’une aptitude n’est pas un destin). On peut ne pas être d’accord et l’on se doit de le revendiquer. Ce devoir est démocratie.
    Un gouvernement, lui, a, comme vous dites, des priorités politiques (choisies donc par la majorité des votants).
    Or, il est intéressant de voir quelles sont les priorités d’un raisonnement politique, et cette question sociétale du « mariage pour tous » cache bien le peu de volonté à régler les problèmes politiques profonds…
    Quelles sont les priorités pour les partisans de la manifestation du 13 janvier? Refuser un droit accordé à une minorité. Je trouve cela honteux! Où se trouve tous ces gens (et l’église) lorsque qu’il faut manifester pour dénoncer la mauvaise volonté des politiques à régler les questions de la pauvreté et de la misère sociale…

    • adolf dit :

      J’estime moi que le projet « mariage pour tous » à la française est né d’une ignorance généralisée d’une part et de l’incompréhension d’un postulat philosophique qui énonce en abrégé que « tous les hommes sont égaux en droits… »
      Quels droits? Pourquoi ne pas exiger sur le champ l’application du principe. Il y a inégalité généralisée des hommes qui malgré leurs efforts ne peuvent pas tous s’offrir une Aston-Martin neuve à 250 000 Euros, n’ont pas tous 15 ans, les dents blanches, la beauté insolente, la santé maximale, ne sont pas tous capables de comprendre les mathématiques comme Henri Poincaré, ne peuvent pas tous nager le 1500 m en 15 mn ou moins, n’habitent pas tous Avenue Georges V à Paris, comme moi …
      En tant que gay avéré, je peux dire sans crainte que le mariage pour tous est (du moins en France) un grand pas en arrière.
      Si vous aviez été à la manifestation du 13 janvier vous auriez vu sur les écrans géants (revoir sur youtube) à quel point la véritable communauté gaie (la majorité des gais) est mécontente (ou au mieux neutre), de cette mystification honteuse de « mariage pour tous », faite avec l’argent des gays moisis de la vieille école, mais milliardaires généreux et activistes, comme Pierre BERGE, Elton JOHN etc.
      Cette loi restreindra considérablement la liberté et la dignité du seul individu véritablement concerné: l’ENFANT (surtout si de plus il est obtenu par PMA) qui se retrouvera affublé de 2 marâtres changeant d’ailleurs souvent (instabilité énorme et notoire des couples de lesbiennes) ou de 2 pères bizarres qui auront évacué la mère qu’il cherchera partout instinctivement pendant toute sa vie.
      Orphelins artificiels d’un nouveau genre inconnu jusqu’à aujourd’hui, créés de toutes pièces par quelques égoïstes (comme vous) qui font semblant de ne pas réfléchir…
      L’abolition de la peine de mort est en fait en REGRESSION considérable dans le monde puisque l’islam pour lequel c’est une nécessité coranique (et donc juridique) inaliénable, pour lequel c’est aussi un impératif théologique non-négociable, est en expansion…
      Renseignez-vous : 100 000 chrétiens en moyenne (hors guerres) sont tués chaque année sans bruit PARCE QU’ils sont chrétiens, par des musulmans. Le chiffre est hallucinant mais bel et bien réel (motus et bouche cousue des médias français gavés d’argent public). Que pèsent les insignifiantes condamnations à mort (moins de 5 sans doute) qui ont pu être évitées en 30 ans par l’abolition de la peine de mort en France ? Il y a quotidiennement plus de morts par infraction au code de la route.
      L’IVG, est le type-même d’abomination absolue qui permet aux femmes sous couvert de « disposer d’elles-mêmes » de plutôt « disposer elles-mêmes du corps d’autrui » (un postulat socialiste dit qu’un slogan bien court permet de masquer une horreur bien vraie).
      Il faut comprendre que l’embryon est protégé par une triple interdiction :
      1– les femmes n’ont pas le moindre droit à porter atteinte à leur corps à elles (manque de soins, drogues, automutilations, suicides, etc.). Personne ne leur a jamais accordé ce droit, qui n’est même pas philosophique ni religieux. D’ailleurs dans la future France islamique de 2050, les suicides par exemple seront évidemment interdits par la charia (sauf pour fait de djihad terroriste), au point que les tentatives de suicide se solderont toujours par une mise en prison (du ou de la désespéré(e) rescapé(e)), comme c’est le cas aujourd’hui à Dubaï , Abu Dhabi et dans tous les pays musulmans moins riches (un ami à moi a testé le système aux Emirats alors qu’il n’avait que 15 ans).
      2– les femmes n’ont pas le moindre droit à porter atteinte au corps des autres, et l’embryon est évidemment quelqu’un d’autre, qui de plus est physiquement entièrement dépendant de sa mère, et ceci indépendamment de sa volonté à lui. Il n’existe que parce que sa mère l’a voulu à sa conception. Fait aggravant donc: l’embryon est doublement placé sous la protection physique et sous la responsabilité morale de la femme.
      3—les femmes n’ont de toute façon que la moitié des droits (quels qu’ils soient) sur l’embryon, lequel a toujours forcément un père qui détient la totalité de l’autre moitié des droits. Ni pour l’un, ni pour l’autre, ce droit n’inclut l’euthanasie.
      Donc, « le droit des femmes à disposer de leur corps », est une périphrase-slogan parfaitement trompeuse, tentant de valider une réalité triplement inexistante. Elle n’a qu’un but, qui est de conférer « le permis d’assassiner autrui », comme pour James BOND 007. C’est une des formes du mythique « droit du plus fort », mais avec la dose maximale d’injustice. Il n’existe pas de plus grande disproportion imaginable dans le rapport de force entre le tyran et sa victime, ni de plus grande inégalité entre les niveaux d’innocence des deux parties en présence: la femme et son enfant.
      Le droit des femmes à disposer de leur corps, n’existe triplement pas. Il n’a jamais existé.
      Vous écrivez « Où se trouve (sic) tous ces gens (et l’église) lorsque qu’il faut manifester pour dénoncer la mauvaise volonté des politiques à régler les questions de la pauvreté et de la misère sociale… ».
      Mais où vous trouvez-vous vous-même ? N’avez-vous encore pas compris, à votre âge, que l’Eglise ne manifeste absolument JAMAIS pour RIEN, ni pour elle-même. L’Eglise se contente d’agir inlassablement, en pratique, partout et toujours. Elle loge, donne, prête, etc. Vous pouvez dormir au chaud tous les soirs à Paris si vous ne savez pas où aller :

      http://www.sacre-coeur-montmartre.com/fr/accueil-hebergement.html

  20. […] l’humaniste et le féministe Pierre Bergé, qui considère que louer un ventre ou louer des br…, quand il organisait ses grands bals élitistes et communautaristes pour soutenir le lobby gay […]

  21. […] engagé, à un prix aussi invraisemblable, le tout orchestré par le monstrueux Pierre Bergé (celui qui considère que louer son ventre ou louer ses bras à l’usine, c’est la même c…) soulèvent de nombreuses […]

  22. […] On nous fait croire qu’il y a une marche en avant, que les évolutions sur lesquelles la société débat finissent toujours pas donner raison à ceux qui sont du côté de l’évolution, mais non, cela ne marche pas comme cela. Au cours de l’Histoire, de nombreuses idéologies progressistes en vogue à une époque ont été rejetées massivement pour leurs effets nocifs, comme ce fut le cas à la fin des années 70 avec la pédophilie et comme cela devrait être le cas actuellement. Dans 30 ans, espérons que nos enfants riront en apprenant qu’à une époque, les hommes voulaient se substituer à la Nature et qu’un état voulait autoriser les couples homosexuels à adopter des enfants, à se marier et à louer les ventres des roumaines miséreuses (voir la position de Pierre Bergé, propriétaire du Monde et leader du combat pour l’homoparentali…). […]

  23. […] Ils sont devenus fous ! Après avoir décidé que deux hommes peuvent se marier, qu’il n’y a pas besoin de deux sexes différents pour faire un enfant, avant de légaliser l’euthanasie, la GPA (mères porteuses) et la PMA, les sénateurs socialistes ont voté le 4 décembre une proposition visant à autoriser la recherche sur l’embryon humain. Les députés examineront ce nouveau projet de loi prométhéenne entre le 20 et le 28 mars. Il est encore temps de se battre pour dire non à ce monde où tout est argent et où l’humain est désacralisé. […]

  24. […] une autre phrase du sénateur vient prouver que les porteurs du projet sont fidèles à l’idéologie ultralibérale de Pierre Bergé et veulent nous enfumer en avançant masqués, en jurant qu’il ne s’agit que de mariage […]

  25. […] homosexuels à adopter des enfants, à se marier et à louer les ventres des roumaines miséreuses (voir la position de Pierre Bergé, propriétaire du Monde et leader du combat pour l’homoparentali…). On le voit bien avec ces pétitions : les méthodes totalitaires des élites intellectuelles, qui […]

  26. Balo dit :

    Non, mais cet article est absurde…

    La marchandisation du corps est une question du système économique (et non de droit et devoir). Si des femmes venaient à louer leur ventre (ce qui est hélas possible), c’est l’expression d’une détresse : elles ont besoin de thune et c’est une solution simple.

    Ce qui crée la marchandisation du corps, c’est le système capitaliste-marchand et non la liberté au mariage. Le problème est économique, rien à voir avec le mariage pour tous. La liberté doit être donné + le cadre doit être modifié !

    [Autrement, ça peut être l’expression d’un besoin de richesse supplémentaire, lui même amener par une insatisfaction dû a un système économique qui pousse au à la consommation sans limite (et au jugement)… ce qui revient donc au même]

    Donc la question, importante du GPA, n’est qu’une question de système (et non de loi). Le problème économique réglé (revenu universel ?), la question du GPA ne se posera plus…

    Donc, avant de permettre le GPA, il faut repensé la place de l’argent dans la société. L’argent doit être régulé mais abondant (tel que le sang dans le corps humain). Sinon, l’éthique est bafoué pour des questions de survie.

    La solution n’est pas dans l’interdiction/la non-liberté mais dans l’épanouissement humain. Arrêtons donc de vouloir mettre des pansements sur des plaies ouvertes ! Ça ne fait que d’autant plus mal !

  27. […] On nous fait croire qu’il y a une marche en avant, que les évolutions sur lesquelles la société débat finissent toujours pas donner raison à ceux qui sont du côté de l’évolution, mais non, cela ne marche pas comme cela. Au cours de l’Histoire, de nombreuses idéologies progressistes en vogue à une époque ont été rejetées massivement pour leurs effets nocifs, comme ce fut le cas à la fin des années 70 avec la pédophilie et comme cela devrait être le cas actuellement. Dans 30 ans, espérons que nos enfants riront en apprenant qu’à une époque, les hommes voulaient se substituer à la Nature et qu’un état voulait autoriser les couples homosexuels à adopter des enfants, à se marier et à louer les ventres des roumaines miséreuses (voir la position de Pierre Bergé, propriétaire du Monde et leader du combat pour l’homoparentali…). […]

  28. […]  Donc les ventres à louer par ne pas rentrer dans l’indécence sexuelle les enfants se promènent et sont perdus pour comprendre qui est leur maman ou leur vrai papa et inversement ? […]

  29. […]  Donc les ventres à louer par ne pas rentrer dans l’indécence sexuelle les enfants se promènent et sont perdus pour comprendre qui est leur maman ou leur vrai papa et inversement ? […]

Laisser un commentaire