Mariage pour tous, PMA, GPA : de l’esclavage à l’eugénisme

Rédigé par lesoufflet le 14 février 2013.

location_ventre_vente_bebe
Les bébés en grande surface, c'est maintenant !

Les bébés en grande surface, c'est maintenant !

Le Figaro a publié un dossier éloquent sur les mères porteuses aux États-Unis. La marchandisation scandaleuse du corps qui fait tant rêver nos élites socialistes ressemble surtout à un marché répugnant, à un monde où tout est produit, tout est objet de consommation. Un sujet qui fait froid dans le dos. L’esclavage comme progrès sociétal, c’est maintenant !

Le dossier du Figaro intitulé « L’incroyable « marché » américain des mères porteuses », nous présente les entreprises spécialisées dans la la gestation pour autrui (GPA), la location de ventres, qui est légalisée aux États-Unis. Il décrit le processus de cette pratique orwellienne.

Dans un premier temps, les futurs parents consommateurs intéressés rencontrent les commerciaux de CSP, l’une des principales sociétés de service proposant des GPA, sur internet, lors d’une discussion Skype. Malheureusement pour ces pauvres clients, il est très rare de trouver des femmes qui acceptent à la fois de louer leurs ventres et de vendre leurs ovules. CSP doit donc faire appel à des sociétés de vente d’ovules, comme l’explique une coordinatrice des mères porteuses de CSP, Kara : «le centre travaille avec une agence comme Egg Donation. La plupart de ces donneuses choisissent de rester anonymes».

D’autres femmes assument de se vendre comme des bovidés à la foire. Le Figaro donne ainsi l’exemple de « Jennifer, jolie blonde de mère allemande et de père norvégien, «niveau bac», qui «aime la cuisine mexicaine» et «ne dort pas avec une peluche»… »

Pour faire partie des « nouvelles recrues » parmi « plus de 10.000 volontaires chaque année« , les jeunes femmes doivent  avoir entre «21 et 35 ans», être «en bonne santé, intelli­gente, attirante et responsable». Comme le déclare l’employée de CSP sans honte, les donneuses reçoivent entre 5000 et 10000 dollars pour leurs œufs, «en plus de la gratitude des parents». L’agence prend quasiment la même somme comme commission…

De la même manière que pour les concours agricoles, CSP prend le plus grand soin à sélectionner les mères porteuses (12 filles engagées pour 400 candidatures). «On vérifie tous leurs antécédents, indique Kara, les couples veulent une femme parfaite : jeune, grande, pas trop grosse, mariée, avec des enfants.» Bien sur, les filles réactionnaires et antiprogrès qui refusent l’extermination de leur bébé en cas de handicape ou de grossesse multiple (on paye pour un enfant, pas pour deux tout de même !!!) ne sont pas sélectionnées.

Un fois que les parents consommateurs ont choisi la pondeuse qui leur fournira les œufs et la génisse qui portera l’enfant, des voyages sont organisés aux États-Unis pour que les futurs parents consommateurs puissent assister à une échographie du ventre loué, puis à l’accouchement.

L’enfant Le produit acheté est automatiquement doté d’un passeport américain et d’un acte de naissance, où figure «pour les couples gays, soit le nom d’un seul père, soit les deux, selon la loi en vigueur dans leur pays d’origine», précisent les représentants de CSP. La société touche 20000 dollars par enfant vendu. La mère porteuse touche entre 25000 et 35000 dollars pour la location de son utérus, avec un bonus de 8000 euros pour des jumeaux désirés, comme l’explique le Dr Michael Feinman, spécialiste des PMA et des GPA. «De nombreux couples, notamment les gays, qui rêvent d’un bébé chacun, expriment le désir d’avoir des jumeaux. Vu les dépenses et les efforts considérables, ils pensent que ce serait bien d’avoir “deux bébés pour le prix d’un”.»

Si le prix de production d’un bébé est assez élevé, «le bonheur d’être parent» n’a «pas de prix », nous explique l’agence.

Selon l’administratrice du centre CSP de la côte Est, dans le Maryland, «nous avons environ la moitié de clients homosexuels, Et en ce moment, une dizaine de couples français. Quel que soit leur pays d’origine, nous avons toujours réussi à faire rentrer les bébés chez eux.»

Enfin, le témoignage d’un père client confirme la vision consumériste de l’enfant que supose la pratique de la GPA : «c’est comme un voyage en Mercedes. Calme, efficace et fiable».

Pour rappel, si l’ensemble de la classe médiatique nous fait croire, pour l’instant, qu’elle est opposée à la légalisation de la GPA en France, la plupart des députés, qu’ils soient de gauche ou de droite, sont favorables, en privé, à cette pratique « progressiste » qui permet de s’adapter aux « évolutions de notre société ».

Déjà 12 remarques sur cet article

  1. Paul.Emiste dit :

    Et de source autorisée parisienne rive gôche, il paraîtrait que la société Findus serait très intéressée par ce marcher juteux (si vous me permettez l´expression).

    « On achète bien les lasagnes » c´est maintenant.

  2. amazonia dit :

    L’ESCLAVAGE ? des ventres /des foetus ? TOUT S’ACHETE ET TOUT SE VEND ? LES USA = marché-transatlantique =sans entrave 2015 ? MËME VALEUR ? une mère porteuse ou les produits Alimentaires des multinationales des OGM ET PESTICIDES POUR TOUS . Les contours de la zone de libre échange ? RIEN DE LIBRE = DICTATURE . On nous imposent de force depuis des decennies des OGM sojas et mais+résidus de pesticides ++BETAIL ET POPULATION = tous même régime ?
    OBLIGATOIRE D’avaler des merditudes OGM ET AUTRES MIXT ? ( donc certainement pas du libre échange ) les minerais de viande ? mélange de muscles+cartilages +os+gras +collagène et autres merditudes etc++ Pourquoi serions nous stupides ?
    au point d’accepter cette DICTATURE du Monopole ALIMENTAIRE DES MERDITUDES DE MONSANTO ? responsable et coupable de milliers de suicides de petits paysans dans le monde ? honte a nos dirigeants de L’UE ET FRANCAIS Tous des charognards /des fossoyeurs l’équipe HOLLANDE ? DANGER Marché-transatlantique (sans entrave 2015 ) STOP . DANGER Amitié avec les USA = OUI / Vassalité = NON
    Entre BON ET CON ? Ne pas confondre !
    alliance Europe et USA ? Pourquoi pas ! mais pas OBLIGATION ET AUX ORDRES DES USA ?
    FRANCE LIBRE CHOIX DES PRODUITS QUALITES .
    UE = complice ? STOP DICTATURE DES BANKESTERS .
    les peuples de L’UE = N’accepteront pas d’être des esclaves .
    PASSER EN FORCE ? = GUERRE CIVILE EN UE .

  3. TOURGE dit :

    ON VEUT LA PMA. ARRÊTEZ de parler de gpa !
    PMA c’est nos graines et nos bides à nous !!!! même des hétéro sont en PMA, c’est COURANT la PMA !!
    LA GPA n’est PAS autorisée en France
    ARRETEZ de faire peur au français sur tout et n’importe quoi.
    VIVE LA PMA, aide médicale. et non « achat ».

  4. Libertad dit :

    @ TOURGE
    Ah oui…Juste parce que vous ne VOULEZ pas utiliser le mode d’emploi universel de la procréation entre homme et femme, vous exigez la PMA…., en plus aux frais des hétéros français. Ben tiens !

    Et pour quel motif réac refuseriez-vous ensuite l’égalité des droits et la parentalité à vos copains GAY réclamant la GPA ?????

    Sans évoquer le droit fondamental que vous piétinez dans votre envie d’avoir un enfant comme celle d’avoir un chien: le droit de tout enfant à avoir un Papa et une Maman et non d’être affublé d’un binome Mères ou Pères !

    D’ailleurs, votre revendication sur  » vos graines » fait germer… une proposition: Les donneurs de sperme aux fins d’aider des couples hétéros devraient maintenant exiger l’assurance que ces gamètes bénéficiront bien à des couples hétéros.

  5. Urbon dit :

    C’est le progrès… La liberté de la femme… Faire ce qu’elle veut de son bébé qu’elle a fait toute seule… Le vendre… Pourquoi pas ? Liberté !

    La femme est l’égale de l’homme, mais c’est elle qui fait des bébés, c’est la nature, on n’y peut rien.

    J’espère que demain, on verra fleurir les catalogues de sperme en ligne ! Faut bien que l’homme retrouve un peu de dignité…

    C’est kiki a les meilleurs gènes ?

    C’est moi ! J’vous emmerde tous. J’vais enfin me faire du pognon.

    😀

    Nan, j’déconne, je viens de répudier ma femme en apprenant que le mariage homo avait été voté. De toute façon, je n’ai jamais eu confiance, je lui ai toujours refusé le mariage ! Et puis maintenant que les gosses sont grands… Ça lui apprendra à voter Hollande.

  6. Libertad dit :

    Quelle différence entre louer son vagin à la nuit ou son utérus pendant 9 Mois ????????
    Cela porte un nom…. et dans les 2 cas, c’est l’exploitation de la misère humaine par des friqués

    • Urbon dit :

      Tu dénigres la profession… Faut pas exagérer. Il y a des putes très respectables, qui n’abandonnent pas leurs enfants.

      Mais tu verras que bientôt, on votera des loi plus sévères sur la prostitution. Ça fera augmenter les statistiques de viol, c’est vrai, mais l’avantage, c’est que les féministes auront encore du travail pendant quelques années…

      Madame a dit que tu te la mettrais sous l’oreiller, il n’y a pas à revenir dessus.

      J’crois bien que je vais ouvrir un bordel en Thaïlande, moi !

      Mouarf… Comme d’hab !

  7. […] Le Figaro a publié un dossier éloquent sur les mères porteuses aux États-Unis.  […]

  8. […] Mariage pour tous, PMA, GPA : de l’esclavage à l’eugénisme […]

  9. doineau dit :

    il n’y a pas que les gays qui s’intéressent à la GPA. il y a aussi des femmes et surtout de plus en plus d’hétéros qui ne veulent pas connaître le drame de la séparation conjugale et la privation de leurs enfants. une chance sur deux de voir sa famille exploser et de disparaître de la vie de ses enfants ça fait réfléchir les nouvelles générations. normal, non ? il fallait protéger les pères mais on a choisi de ne pas le faire, on ne pourra pas blâmer les pères de demain de s’être adaptés à l’injustice faite aux pères hier et d’aujourd’hui.

  10. […] Mariage pour tous, PMA, GPA : de l'esclavage à l'eugénisme | 24heuresactu.com. […]

Laisser un commentaire