Plainte contre Valérie Trierweiler pour détournement de fonds (vidéo)

Rédigé par lesoufflet le 15 mars 2013.

trierweiler_biolay
Photo : Parti socialiste
Photo : Parti socialiste

Xavier Kemlin, un arrière petit fils du mythique créateur des magasins casino, Geoffroy-Guichard, a fait savoir qu’il comptait porter plainte contre Valérie Trierweiler pour « détournement de fonds publics », en raison des couteux privilèges dont elle dispose à l’Élysée sans aucune légitimité. Dans une vidéo choc, il raconte comment la police a essayé de le dissuader de s’en prendre à celle qu’il définit comme une simple « maîtresse » d’un chef d’état.

Dans un premier temps, Xavier Kemlin raconte comment les policiers l’ont menacé de mettre son véhicule et même son chien en fourrière, s’il ne renonçait pas à déposer sa plainte.

« On m’a dit qu’on ne voulait pas prendre ma plainte parce que c’était trop compliqué. On a prévenu le procureur de la république et les Renseignements Généraux« . L’intimidation à la manière de la pègre, c’est maintenant !

Il explique ensuite pourquoi il compte porter plainte contre la première concubine de France, qui jouit de nombreux privilèges payés par nos impôts, alors qu’elle n’occupe aucune fonction ni rang officiels :

« Je trouve absolument scandaleux que nos impôts servent à loger, nourrir, entretenir, payer le personnel et les déplacements d’une dame avec qui on a aucun lien juridique en tant que contribuable. C’est une question de morale parce que le président représente la France à l’étranger, il est garant d’un certain nombre de choses notamment par rapport à l’article 13 de la constitution. »

[…]

« Aujourd’hui cette dame, il est pas marié donc c’est pas sa femme, il est pas pacsé donc c’est pas sa compagne. Qu’est ce que c’est ? C’est sa maitresse. On tolère maintenant tout. […] Dans tous les pays on est la risée de tous les chefs d’état et de tous les gens. Tout ça, si on creuse un peu, pour pas payer l’ISF, parce que cette dame est d’une famille de banquiers. […] Leurs patrimoines cumulés feraient effectivement que le chef de l’état paierait l’impôt sur la fortune. Donc je trouve ça scandaleux que cette gauche caviar qui nous donne des exemples en permanence, se permette entre guillemets de contourner la loi de manière à dire : moi président de la république je ne paye pas l’ISF, moi président de la république je ne montre pas l’exemple. »

[…]

« Aujourd’hui c’est madame Trierweiler, demain ça sera peut être Julie Gayet, ou éventuellement une autre demoiselle qui traine à droite à gauche. Donc je ne trouve pas ça acceptable, pas morale et dans tous les cas je me révolte de payer des impôts en France pour ça. »

Difficile de ne pas s’interroger sur les arguments de cet homme en colère… Si la justice de Christiane Taubira devrait rapidement enterrer cette affaire, les questions juridiques soulevées par le stéphanois mériteraient un échos autrement plus important que l’omerta imposée dans les médias (seul La Progrès et quelques autres sires reprennent cette information pourtant importante : on ne porte pas plainte tous les jours contre la compagne du président).

Si la justice met autant de zèle à traiter la plainte de monsieur Kemlin contre Valérie Trierweiler qu’elle en a mis pour traiter celle d’Audrey Pulvar contre 24heuresactu, on devrait rapidement avoir des nouvelles de cette affaire.

Le peuple qui paye pour financer le train de vie de la « maitresse » du chef : la monarchie absolue, c’est maintenant !

Déjà 26 remarques sur cet article

  1. Paul Emiste dit :

    KGB GPU Gestapo…appelez les comme vous voulez, ils ne sont qu´une conséquence du socialisme.

    • Urbon dit :

      Les flics, en France, sont au service de l’état… Pas du contribuable. Lui, le contribuable, même si il n’a rien à se reprocher en entrant au commissariat, en ressortant il l’a dans le cul une fois sur deux !

      La faute a pas de chance, qu’à chaque fois que tu tombes sur un flic, tu psychotes déjà, par anticipation du pire !

      Allez, c’est le week end, c’est la nuit et ma femme dort. Les joies des horaires décalées… Je vais en profiter pour raconter un peu ma vie. Enfin, la partie qui concerne les flics…

      Un jour, c’était il y a longtemps et j’habitais encore Paris, mon chat s’était pris dans un filet de protection en gambadant sur le toit. Je vais le chercher. Deux habitants de l’immeuble, d’un logement sous le toit, me voient passer. Ils sont d’origine maghrébine et pas très doués pour la communication, ils me prennent pour un voleur et me menacent de leurs armes (des bouts de bois solides, ingénieusement garnis de clous pour faire masse d’arme). Avec vivacité, avant qu’il n’ait le temps de broncher, je désarme le premier,sans le frapper, puis j’intime l’ordre à mes assaillant de rentrer chez eux. Ils s’exécutent. Je prends alors le soin de rendre le bâton clouté et j’explique la situation, le chat qu’on peut d’ailleurs voir… Au lieu de s’excuser, les deux immigrés ont porté plainte contre moi pour coups et blessures, avec un certificat médical bidon, une ITT de trois jours (le minimum pour justifier une visite aux urgence sans s’embrouiller avec le quidam), bien sûr pour réclamer une indemnisation. Aucun n’avait quoique ce soit.

      Non seulement les deux étaient sans papier, même pas foutu de signer leur déclaration autrement que d’une croix, ni même d’avoir deux déclarations cohérentes, tout dans cette affaire respirait la fraude. Il a quand même fallut que je paye !

      Et plutôt deux fois qu’une, parce que dans un moment de colère, j’ai dit aux flics qui me questionnaient, que c’était une bande d’enculés, trop content d’avoir du papier à gratter pour justifier qu’un blanc a soi disant attaqué deux immigrés. J’ai donc du payer, en plus, à chacun des flics présent dans le bureau, une indemnité. Une coquette somme au final.

      Pas mal comme histoire ?

      Mais j’ai plus sordide.

      Un soir qu’elle sortait le chien, ma femme est tombé sur trois roumains du camps du village voisin… Non, pas des romains, des gitans. Ils ont menacé de la violer, elle a lâché le chien. J’ai déjà parlé du chien, c’est un brave parmi les braves. Il a mis les manouches en fuite. Mais bon, il s’est quand même fait plaisir, fallait pas lui donner l’occasion de mordre. Sur ce, ma femme va trouver les gendarmes, qui refusent de prendre sa plainte, parce que c’est compliqué, qu’elle n’a pas été violée, que c’est le chien l’agresseur et que ça les embête beaucoup parce qu’ils aiment les chiens !

      Les gendarmes ont promis de signaler les individus aux patrouilles et puis c’était marre.

      Plus tard dans la soirées, les trois roumains ont tué, à 10 km de là, le videur d’une boite de nuit, à coups de couteaux.

      Naturellement, aucune patrouille ne les avait interceptés, alors que c’est ici la campagne et qu’il n’est pas possible de circuler la nuit sans les croiser, ces foutus gendarmes. Ils sont tout juste bon à faire des contrôles routiers et même ça…

      Aujourd’hui, en France, pour un excès de vitesse tu es traité comme un criminel, pour un chien sans laisse qui fait son job idem, pour avoir tenu tête dans une bagarre c’est pire encore.

      On a besoin de victimes honnêtes, en France… Mais si, pour traiter tout le monde à égalité : Le traîne savate et le citoyen qui paye ses impôts !

      • germaine77 dit :

        bravo pour ces commentaires et le courage de dire ce que beaucoup de FRANCAIS pensent je vous rejoins la police est complètement aux services de nos politicars ,alors qu’elle devrait être près des gens » bien Français » qui paient des impôts .Ces Français qui en on marre de ces gouvernants ,qui ne pensent qu’à s’en mettent plein les poches au détriment des contribuables et surtout ne pas faire de tort aux étrangers ,ces futurs votant pour les gauchistes,voilà ce qu’est devenue notre pauvre FRANCE……..

      • Patrick* dit :

        En France, avec un casier judicaire vierge, l’on devient suspect !

      • Christelle dit :

        Bravo, il faudrait bien plus de témoignages de ce genre pour prouver au Français, aux vrais, que nous sommes envahis par des parasites qui ne pensent qu’à ce servir des avantages de notre système et que ceux-ci nous dépouillent doucement mais surement. Ce sont des personnes qui ne reculent devant rien et qui n’ont aucun respect pour ce qui n’est pas eux et encore moins pour la vie des autres. Ils ne pensent qu’à voler, violer et tuer, ils ont malheureusement ça dans la peau. Triste France que nous sommes devenus et ce n’est pas le gouvernement actuel qui va modifier la tournure des choses !

        Quant aux flics et aux gendarmes, ils ne font malheureusement que ce que leur ordonne le gouvernement en place. Actuellement c’est taubira, cette raciste à fond qui est à la justice, alors il est certain que nous, pauvres Français, nous n’avons pas notre mot à dire.
        Virons tous ces gens, nous n’avons que faire d’eux chez nous.

        • alain dit :

          maintenant il faudra supprimer toutes sortes d,aides surtout monetaires cela donne que negatif a l,ensemble des gens un insittattif a la connerie et failliantif de la population qui marche bien pour ces magrebains ,vive la fin de holland……………. avec une conne cul pire

  2. tiffany dit :

    bravo très bien , courageux le Monsieur, je sais pas si ça aboutira
    mais j’aimerais beaucoup que ça aille jusqu’au bout, ii y en a marre de voir cet arrogant personnage jour les monsieurs propres, les moralisateurs.

  3. Omer Debordel dit :

    Vive la première nympho de France !

  4. Libertad dit :

    Hé oui…l’Isf !

    On se souvient très bien des tripatouillages juridiques du Flan sur son patrimoine en 2011 pour arriver à faire une déclaration patrimoniale en mars 2012…juste en dessous de l’ISF.

    Les impôts, le mariage…c’est pour tous, pas pour lui !

  5. amazonia dit :

    allô mais allô ! quoi t’es une fille !t’a pas d’shampoing ?
    allô mais allô ! quoi t’es a l’élysée quoi ! t’es valérie !
    allô ! ta des cheveux quoi ! valérie de l’élysée ?
    envoyez le coiffeur de madame DE . MOI JE . J’ai un coiffeur!et c’est les français qui payent quoi ! allô mais allô fait comme valérie ! c’est la FRANCE qui payent le schampooing .

  6. Urbon dit :

    Que le Président invite tout son harem en voyage, à la limite je m’en fiche, même si je n’approuve pas.

    On dira qu’il se venge. Il a bien faillit être le premier homme de France à ne pas être président, du temps que la Royal avait encore la cote… Après avoir vécu dans l’ombre de sa moitié des années durant, maintenant qu’il est sous les feux de la rampe, il se lâche, il en profite, nous étale ses maîtresses.

    Par contre, c’est quand même l’image de la femme qui en souffre. Une fois n’est pas coutume, je prends la défense des femmes !

    Car même si Trierweiler est déjà une femme accomplie, riche comme Crésus et indépendante (politiquement parlant) de la ligne éditoriale de son journal de merde, il n’en est pas moins qu’elle se résigne à jouer un rôle de potiche !

    La première potiche de France… Enfin ! Ça faisait longtemps qu’on attendait ça.

    Trierweiler, première dame de France ? Faut pas pousser mémé dans les orties : Si c’était le cas, il y aurait quand même fort à déplorer que la première dame de France ne fasse rien, mais alors absolument rien, pour la France. Une France sans première dame, c’est tout de même triste.

    Vive le Général, vive Bernadette Chirac et vive la France !

  7. kemlin dit :

    Madame Monsieur le Procureur

    Je soussigné Xavier Kemlin né le 16/10/1957 á St Etienne , de nationalité française , élisant domicile au cabinet de Maitre André Buffard 15 place d Hôtel de ville 4200 St Etienne

    Dépose plainte pour : « détournement de fonds public » contre Madame Valerie Trierweiler , née Massonneau (Maitresse attitrée de Monsieur François Hollande , Président de la république Française en exercice) :

    En effet en tant que citoyen de nationalité française, j’estime qu’en vue de l’article 13 de la constitution, mes impôts ne peuvent servir à loger, nourrir, blanchir, vêtir, payer les voyages ainsi que le personnel, d’une dame avec qui la nation n’a aucun lien Juridique.
    Emploi fictif, fausse fonction officielle, et à quel titre ?

    Par ailleurs, les limites de la représentation générale sont :
    – elles ne peuvent servir un intérêt particulier,
    – elles ne peuvent faire l’objet d’une rémunération,
    – elles ne peuvent et ne doivent pas infléchir les décisions prises par les pouvoirs constitués !
    Hors il semble que le tweet de Madame Trierweiler concernant Madame Royal et ses positions public, sur le mariage pour tous, en proposant d’être le témoin du premier mariage gay, franchissent à eux deux la ligne rouge de l´inflexion des pouvoir constitués.

    Je vous prie donc, de juger ma plainte recevable et de la faire instruire par qui de droit !

    Veuillez agréer Madame, Monsieur le Procureur l’expresion de mes sentiments respectueux.

    • Urbon dit :

      Je suis désolé pour vous, Xavier, mais je ne pense pas que votre plainte soit recevable. Ni même que vous suiviez le bon chemin.

      Le premier point, c’est que Trierweiler n’a en effet aucun pouvoir de décision et qu’elle n’a pas forcé la main du président non plus… C’est Hollande qui dilapide l’argent des français pour donner un semblant médiatique de position officielle à sa concubine, pas l’inverse !

      Le second point, c’est que si le concubinage n’offre pas les mêmes droits, la même reconnaissances aux couples, fussent-ils présidentiels, que le mariage, il n’en est pas moins vrai que le concubinage bénéficie d’une réelle reconnaissance dans la vie quotidienne des citoyens. En fait, on ne sait pas vraiment quels sont les droits des concubins. C’est un vide juridique.

      Enfin, vous avez raison, Trierwreiler n’a pas la retenue d’une première dame de France, mais ce n’est pas une première dame de France, elle l’a toujours dit. Quel est donc son rôle ? Elle même ne le sait pas très bien, dit que ça reste à préciser mais qu’elle veut rester libre. On précisera ça dans cinq ans ! Au fond, c’est une féministe qui veut les avantages du mariage sans les inconvénients… Cependant, à l’attaquer directement, vous allez en faire tout un symbole, pour la cause.

      Dans le meilleur des cas, si vous bénéficiez d’une certaine audience, on va se retrouver dare-dare avec une ordonnance sur les droits des concubines.

      Dans le pire des cas, vous serez accusé vous même de porter plainte par esprit de vengeance, contre les représentants de l’ordre et de la nation, suite à vos déboires avec les agents de la police nationale. Que vous vous rendiez précisément au commissariat pour porter plainte ce jour là, personne n’y croira.

      La vie est souvent injuste, mais la rendre plus juste peut s’avérer très compliqué.

      Ce qui vous choque finalement, c’est qu’on fasse chier le citoyen honnête pour trois fois rien quand d’autres sont au dessus de toute morale (pour ne pas dire qu’ils sont au dessus des lois, parce que c’est affaire de baveux) et qu’il se goinfrent. Nous sommes nombreux à ressentir la même chose, de même que nous sommes nombreux à détester Trierweiler, la police nationale, les socialistes… Mais je ne crois pas qu’il y est de lien direct. Vous mélangez un peu tout et cela pourrait bien se retourner contre vous.

      Je ne sais pas quelle action il serait possible de mener pour faire bouger les choses, au sujet de l’impunité des élites, face aux dérives du tout judiciaire, mais votre plainte risque de vous attirer bien des ennuis inutiles. D’ailleurs, au juste, qu’est ce que vous voulez ? Qu’est ce que vous réclamez ?

      Virer Tierweiler de l’Elysée ? C’est clairement une revendication politique.

      Si Sarkozy s’est empressé de se remarier pour faire oublier ses frasques et satisfaire au romantisme aveugle de la population, Hollande a toujours manifesté la volonté de ne rien en faire. Les liens que nos présidents entretiennent avec leurs femmes font partie intégrante de leur image politique, de leur jeu d’opposition. C’est vrai pour l’un comme pour l’autre.

      Un président qui se marie plusieurs fois, c’est mieux qu’un président qui ne se marie pas ? Je crains fort que dans les deux cas, la morale ne soit la même et que seule le sens des convenances soit en question.

      Dire qu’il n’est pas convenant de vivre sous le même toit sans être marié, parce que c’est le toit de l’Elysée financé par les français… C’est peine perdue !

      Bref, on vous dit volontiers courageux… Sans doute. Mais Don Quichotte aussi était courageux ! Moi, je pense plutôt que vous êtes déjà en plein désarroi, face aux transformations de notre société, et qu’en prenant le parti d’en rajouter une couche Hollande a fini par vous mettre en colère. Sans doute ce qui vous arrive pourrait m’arriver aussi, je ne sais pas, quoiqu’il en soit je ne vois pas quel réconfort, sinon quelle aide, vous apporter.

      Nous vivons un monde d’immoralité, un vrai chaos qui profite toujours aux mêmes. Sans doute parce que l’Eglise a toujours été, non pas un pouvoir comme la gauche aime à le faire croire, mais un contre pouvoir et qu’aujourd’hui l’Eglise n’est plus. Tournez vous donc vers l’Eglise.

      La France n’a jamais clos le débat sur la laïcité qu’elle avait commencé avant les dernières élections, pendant la campagne. Ce débat est en cours, l’islam est l’imprévu qui vient en plus s’immiscer dans le débat. Peut-on dire d’un pays qui réforme le mariage sans consulter les pouvoirs religieux qu’il est laïque ? Ne serait-il pas plutôt anticlérical ? Le mariage est-il quelque chose de civil ou de sacré ? Jusqu’à présent, le mariage civil n’était que la reconnaissance du mariage sacré, aujourd’hui il se suffit à lui même !

      Prendre part à ce débat n’est peut être pas radical, mais que faire de plus ? La laïcité n’est pas de l’anticléricalisme communiste, mais ça va vite le devenir si on laisse faire. Retrouver un socle moral est l’urgence. Se lancer dans la politique politicienne est un leurre.

      Amicalement,

      Bruno

  8. Libertad dit :

    Bravo pour cette plainte que vous soyez ou pas le vrai Kemlin.

    Les plaintes de cet ordre devraient se multiplier en France jusqu’à en étouffer Taubira et son Flan….

  9. Mamoun dit :

    Bravo MR Kemlin, vous donnez envié d’en faire autant, en bonne contribuable bonne poire, je refuse que mes impôts servent a entretenir la maîtresse du président. Nous y avons déjà eu droit du temps de Mitterand mais ça c’est su qu’après sa mort. Le temps est aux économies mais les socialistes ne savent pas ce que ce mot veut dire.

  10. jm dit :

    bien Monsieur
    comment peut on confondreles deniers publics avec sa poche quand on se reclame de justice de transparence .

    je pense au General De Gaulle fondateur de cette republique qui payait les repas de ses visiteurs prives . Nous sommesloin de cette ethique !

    Quand Madame Trierweiller image de la gauche la plus calamiteuse , prompte a courir pour les causes mediatiques , elle rendra des comptes , car il est evident que monsieur Hollande va affronter une colere populaire sans precedent

  11. detty dit :

    je suis d’accord avec vous y’en n’à marre de tout ce bordel, maintenant les riches sont partis, la prochaine vague se sera les retraitée que l’état vas ponctionner, et qui s’en vont à l’étranger, qu’est ce qui va rester, comment vas -on payé=er le social, pour moi à 78 ans ce n’ai pas un problème nous sommes déja partis, à l’étranger dans un pays qui accepte les retraités et qui ne mette pas les vieux en maison de retraite, car ils ont le respect des anciens. Pour en revenir à cette dame, je préfére l’ignorer, mais je me révolte contre les avantages que nous payons merci de cette nouvelles, j’espère que les français vont vous soutenir

  12. Mia dit :

    Pour les politiques de droite, tout leur est interdit, tandis que pour ceux de gauche tout leur est permis. Ce sont tous des hypocrites et des menteurs. Pour avoir des voix qui votent pour eux la fin justifie les moyens.

  13. TRICOT Dominique dit :

    Bravo Monsieur que je ne connais pas mais que j’admire.
    Où peut-on donner sa signature pour soutenir cette démarche ?
    Merci .
    Cordialement.

  14. Scubadiver dit :

    C’est une affaire pour média part…

  15. Philip dit :

    Oui, poursuivons et faisons corps avec M. Xavier Kemlin, portons tous plainte contre la maîtresse du président. Et même, pourquoi pas contre le président lui-même, qui dilapide l’argent de l’état, comme s’il s’agissait du sien. Le sien, bien entendu, il se garde bien de le dépenser.

  16. Tourbez dit :

    Vous avez dit madame Trierweiler ou Madame de Maintenon ?

  17. GROS dit :

    Pourquoi s’étonner seulement à ce jour ? N’a-t-on pas réglé le train de vie de maîtresse et enfant pendant deux septennats ? Je me trompe peut-être mais il me semble que le Président actuel est dans la lignée de son modèle…
    Quoi qu’il en soit, malheureusement, je pense que le plaignant ne s’attire les foudres et je le déplore, mais je trouve sa démarche fort courageuse.

    Pauline 31

  18. cathare dit :

    ce monsieur a raison, nos impôts n’ont pas à entretenir la maîtresse de qui que ce soit.
    J’en profite pour rappeler que les médias n’ont jamais fait connaissance de la décision du conseil constitutionnel jugeant inacceptable de déminuer de 30% les salaires du président et des ministres, car ANTICONSTITUTIONNEL, alors qu’ils avaient tous crié bien fort la promesse du président. Mais par contre aucun problème pour supprimer les allocations et les aides à la garde d’enfants ! Bien évidemment, la CAF a déjà beaucoup à faire avec les personnes en situation irrégulière et les étrangers avec des familles nombreuses.

  19. […] de l’état est symptomatique du mélange des genres que subit  la politique française. Un homme d’affaire, Xavier Kemlin a d’ailleurs déposé plainte contre la « maît…« détournement de fonds publics », car il estime que nos impôts n’ont pas a payer un […]

  20. […] mars dernier, nous relayions déjà une première plainte de Xavier Kemlin contre celle qu’il qualifie de &l… Débouté un première fois par la justice de Christiane Taubira, l’héritier du groupe […]

Laisser un commentaire