TurboPoker

Justice : victoire pour le communautarisme !

Rédigé par LC le 23 mars 2013.

23.03.2013
valls
Photo : Parti socialiste

Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) s’est réjoui de l’arrêt que vient de prendre la Cour de cassation dans l’affaire de la crèche Baby Loup, y voyant « un rempart contre les tenants du dévoiement de la laïcité ».

En effet les magistrats de la Cour de cassation ont décidés le 20 mars 2013 d’annuler le licenciement (prononcé en 2008) d’une employée voilée de la crèche Baby Loup, située dans les Yvelines,ils ne se sont pas contentés de juger d’éventuels vices de forme : ils ont argumenté sur le fond à partir d’un distinguo entre la sphère publique et la sphère privée. La loi du 15 mars 2004 sur le port de signes religieux ostensibles avait posé des règles assez claires en proscrivant foulards, kippas ou croix dans les écoles, collèges et lycées publics.

Les magistrats de la plus haute juridiction ont considéré que, « s’agissant d’une crèche privée », le licenciement de l’employée voilée constituait « une discrimination en raison des convictions religieuses » et devait être « déclaré nul ». Selon la Cour de cassation, le principe de laïcité ne peut être invoqué pour enlever aux « salariés des employeurs de droit privé qui ne gèrent pas un service public des protections que leur assurent les dispositions du Code du travail ».

Fatima Afif, l’ex-salariée qui avait attaqué la crèche pour licenciement abusif, a donc obtenu gain de cause après avoir été renvoyée parce qu’elle portait le voile sur son lieu de travail au retour de son congé parental. Me Michel Henry, son avocat, a salué la décision « courageuse » de la Cour de cassation. Il rappelle que, dans un premier temps, la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde), alors présidée par Louis Schweitzer, avait donné raison à sa cliente avant que Jeannette Bougrab, qui lui avait succédé, ne fasse marche arrière. « La Cour de cassation a considéré comme nul le règlement intérieur de la crèche, explique-t-il. Nul ne peut apporter des restrictions aux libertés individuelles. »

Le ministre de l’Intérieur, chargé des cultes, Manuel Valls, n’a pas hésité à porter un commentaire sévère, pointant une « mise en cause de la laïcité ». L’imam de Drancy (Seine-Saint-Denis), Hassan Chalghoumi, considère lui aussi qu’« auprès des enfants les adultes se doivent de respecter une laïcité stricte ». Inquiet, le religieux musulman avoue « craindre que cette décision de justice n’encourage les provocateurs et certains fanatiques ».

Dans la soirée, le conseil d’administration de la garderie se réunissait en cellule de crise pour aviser de la suite. Créé il y a vingt ans, cet établissement unique en France, ouvert 24 heures sur 24, accueille les enfants de mères seules, travaillant souvent en horaires décalés et occupant des emplois précaires.  » La décision de la Cour est dangereuse et préoccupante, déclarait hier Me Richard Malka, le défenseur de Baby Loup. Elle est surtout contraire à l’esprit de la laïcité. Il s’agit d’une victoire pour le communautarisme. »

Jeannette Bougrab, ex-présidente de la Halde, ex-membre du gouvernement Fillon a déclaré : »C’est un jour sombre pour la République. Alors que, de l’autre côté de la Méditerranée, certains paient de leur vie le combat pour la laïcité, une digue a cédé aujourd’hui en France. La dernière digue… Le juge suprême qu’est la Cour de cassation en France estime ni plus ni moins que le principe suprême de laïcité, pourtant inscrit dans l’article 1 de la Constitution, ne s’applique qu’au public et pas au privé!(…)après un tel arrêt, qui opère aussi clairement une distinction entre le service public et le privé, toute entreprise qui ne reverrait pas son règlement intérieur interdisant le port de signes religieux, voile ou turban, risque désormais de se voir attaquée par une ou un employé.(…)Qu’est-ce qui empêche désormais qu’un jour on ait une présentatrice voilée au journal télévisé? »

Source : http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/03/19/creche-baby-loup-decision-de-la-cour-de-cassation-ce-mardi_1850227_3224.html

Photo : Parti socialiste
TurboPoker

Déjà 9 remarques sur cet article

  1. GwoPwod dit :

    Ça permettra d’amplifier la discrimination à l’embauche,l’employeur prendra encore moins de risques qu’avant!
    Bravo les mecs!

  2. amazonia dit :

    LA JUSTICE EN 2013 ? EN FRANCE ? STOP
    DONNER LA PAROLE AU PEUPLE FRANCAIS .
    LES SEULS JUGES DES JUGES = nous le peuple ? QUAND ?
    LES JUGES COMME LES POLITIQUES PENSENT ETRE LES MAITRES DU PAYS ? STOP ILS SONT TELLEMENT TOUS AU DESSUS DES LOIS ? QU’ILS NE RESPECTENT PLUS CE QUE PENSE LE PEUPLE FRANCAIS . STOP urgent que le peuple puisse
    JUGER LES JUGES ? LE CHANGEMENT c’est maintenant .
    les juges ne sont pas des Dieux = donc le peuple doit pouvoir choisir ! ses juges ! LIBERTE / EGALITE ???? LE CHOIX .

  3. Libertad dit :

    Cette décision de la Cour de Cassation est un véritable scandale qui ouvre la porte à l’islamisation de tout le secteur privé en France, quels que soient les règlements intérieurs existants des entreprises.

    Il faut impérativement qu’une loi intervienne pour annuler cette jurisprudence scélérate ! Mais qui aura le courage de la proposer ????

    Plusieurs commentaires ont déjà été formulés sur ce sujet, sous l’article Théorie du genre : Najat et la crèche de l’indifférenciation.
    Inutile de les reprendre ici.

    Par contre une précision doit être apportée sur ce cas lamentable.
    La plaignante musulmane est en fait une militante qui pratiquait la Taqiya, jusqu’à faire ce recours.
    Elle avait été accueillie sans qualification par la Directrice, elle même réfugiée politique chilienne, qui l’aidée, lui a permis d’obtenir un diplôme et de s’élever dans l’échelle sociale. En remerciement, après un (très long) congé parental, cette salariée est revenue revêtue non d’un foulard, mais d’un jilbab, en dépit du règlement intérieur qu’elle connaissait, qui interdit toute manifestation philosophique, politique ou religieuse s’agissant de très jeunes enfants.

    C’est donc clairement une provocation militante d’islamiste….à qui la Cour de cassation donne raison ! Lamentable !
    De plus, connaissant la Taqiya, des musulmanes pourront se présenter tête nue pour l’embauche et dès celle-ci se transformer en islamiste non licenciable…

    voir notamment:
    http://ripostelaique.com/baby-loup-la-cour-de-cassation-livre-les-entreprises-francaises-a-lislam.html
    http://ripostelaique.com/baby-loup-m-le-president-de-la-cour-de-cassation-avez-vous-bien-tout-pese.html

  4. daniel pilotte dit :

    Monsieur manuel valls a raison pourtant je ne suis pas de gauche la justice defends trop le communautarisme en ne respectant pas le peuple de FRANCE qui tout les jours est victime de racisme antti blanc , anti catholique .

    • Zadig dit :

      Pour ceux qui prétendent que c’est à cause d’une islamophobie grandissante en France que les musulmans se radicalisent , confondant ainsi cause et conséquence, une très courte vidéo d’une réponse de Nasser en 1953, qui démontre que la radicalisation islamique n’est pas liée à la France mais se développe de manière générale dans les pays musulmans, à fortiori depuis les « printemps arabes » :

      http://www.youtube.com/watch?v=D-DZUnh8-Ro&feature=youtu.be

      En 1953 en Egypte, la question incongrue du port du voile faisait rigoler Nasser et l’assistance …!
      Vraiment à voir pour prendre conscience de la dégringolade opérée depuis !

  5. Paul Emiste dit :

    Encore un collectif anti blablabla, mais serait il possible de savoir pour quelle genre de société ils se battent?!
    Anti capitaliste.
    Anti raciste.
    Anti islamophobe (Tiens? le correcteur d´orthographe ne connait pas le mot).
    Anti libéraux
    Anti Nucléaire
    Anti etc…
    Une chose est sûre, ils sont tous pro régime totalitaire.

  6. Zadig dit :

    Baby-Loup : la cour de cassation applique la charia (Vidéo ) par A.Wagner
    http://ripostelaique.com/baby-loup-la-cour-de-cassation-applique-la-charia-video-7.html

  7. daniel pilotte dit :

    Monsieur valls suite a l a manif pour tous ou nous etions present avec mon compagne de se dimanche mon opinion sur vous a change oui a votre demission sinon l insurrection .

Laisser un commentaire