Scandale : Anne Hidalgo toucherait la retraite

Rédigé par lesoufflet le 03 avril 2013.

anne_hidalgo
Photo : Parti socialiste

Selon Atlantico, la candidate socialiste à la mairie de Paris, Anne Hidalgo, toucherait une pension de retraitée depuis 2011. La république exemplaire, c’est quand au juste ?

Dans un article publié sur son blog et sur Atlantico, Serge Federbusch nous explique qu’il a trouvé une pépite dans le Journal officiel. D’après lui, l’adjointe de Bertrand Delanoë cumulerait ses indemnités d’élue avec une retraite qu’elle aurait prise à l’âge de 53 ans.

Encore une fois, et comme toujours avec les socialistes, à l’image d’un Jérôme Cahuzac luttant contre la fraude fiscale ou d’un Jean-Marc Ayrault dénonçant le départ de Depardieu mais abstenant de tout commentaire sur son ministre, cette information tombe au moment ou François Hollande demande à tous les Français de consentir des sacrifices et d’allonger la durée du travail.

Tous ? Non, une poignée d’irréductibles résistent encore et toujours à la morale politique. Ils se réunissent régulièrement autour de Solferino….

Selon le journal Officiel, « par arrêté du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé en date du 27 janvier 2011, Mme Anne HIDALGO, directrice du travail, est radiée des cadres et admise à faire valoir ses droits à la retraite, à sa demande, à compter du 1er juillet 2011 ».

De toute évidence, la retraite d’Hidalgo est parfaitement légale. De là à être morale ?…

Au PS on est à la fois inquisiteur et hérétique !

Déjà 15 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    LA RETRAITE DE QUOI ? combien d’années de service rendu ?
    une nouvelle retraite ? des anciennes concubines !
    qui peut avoir les mêmes avantages ?
    LA DAME ROYALE ? ET LA DAME TWEETWEILER ?
    KIKADIKOI ??
    Aprés les marquises / les baronnes / les pomponnettes ? QUI A DROIT A QUOI ?? ET POURQUOI ??
    nouvelles retraites trés socalistes !
    PAUVRE FRANCE .

  2. Libertad dit :

    Et C.Bartolone, qui n’a jamais été Préfet pendant 25 ans mais a été réintégré l’été 2012 dans ce corps pour lui permettre de prendre une retraite 1 mois plus tard, en plus de ses revenus de Député et Pdt de l’As.Nat., tout comme les retraités fantômes de la préfectorale Michel Vauzelle et Michel Delebarre (PS)… Une pratique de nominations de Préfets fantômes (n’ayant jamais été préfets) inventée et très pratiquée par Mitterrand pour gonfler les retraites de ses amis et poursuivie jusqu’à maintenant…par l’UMPS.

    (http://www.francesoir.fr/actualite/politique/scandale-ils-n-ont-jamais-ete-prefets-mais-ils-en-touchent-retraite-98391.html ou http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/05/05/le-tres-arrangeant-statut-de-prefet-en-mission-de-service-public_1517127_823448.html)

  3. daniel pilotte dit :

    Pas grave si je passe pour un reac de droite se gouvernement proposant des textes immoraux avec des ministres anormaux la gauche est de plus en goche avec des idees indubitablement mal a la droite

  4. Libertad dit :

    Ah, il y aurait une censure sur les annuités gratuites pour enfant…

  5. Aziliz dit :

    Aussi nauséabonde que Bebert.

    Tiens une petite nouvelle pour la crédibilité de Porcinet 1er et son Zero:
    Affaire Cahuzac : ça chauffe pour François Hollande

    D’après Béatrice Parrino, journaliste au Point, sur twitter :

    « L’Elysée avait été destinataire d’une note blanche dès fin décembre confirmant les accusations de Médiapart. INFO Le Point à paraître demain »

  6. Bardichou dit :

    Comme toute femme fonctionnaire ayant eu 3 enfants, elle a fait valoir ses droits à la retraite autour de 50/52 ans…
    Bien sûr ces conditions ne sont pas applicables dans le privé ;(

  7. amazonia dit :

    PARIS + CAPITALE haut lieu ou l’on tond la laine sur le dos des citoyens Francais . tout en bas plus proche du maudit gazon =de l’arche DELANOE 4 nouvelles brebis qui broutent gratis ! A PARIS CHAMPS ELYSEE = interdit pour les enfants et familles de FRANCE ? MAUDIT GAZON de l’arche DELANOE ? RESERVER POUR LESJOYEUSES BROUTEUSES ( les nouvelles stars de la ville de PARIS ) FAIRE OU NE PAS FAIRE DES ECONOMIE ? LES PRIVILEGES SELON LE PARTI TRES SOCIALISTE?
    LA HIDALGO ( une retraite à 53 ans ? INSPECTRICE DE TRAVAIL entre cumul et injustice !! ) ceux qui ont des emplois les plus dur/pénible ! travailler plus toujours plus pour payer des retraites aux inspecteurs des travaux finis . FRANCE DE LA HONTE SOCIALISTE = tondre la laine sur le dos des Français????
    GOUVERNEMENT= demission et vite !! stop la honte +++

  8. Paul Emiste dit :

    Le parti socialiste français, le seul parti au monde ou les riches cumulards de la république n´aiment pas les riches du mérite et de la prise de risques par l´ investissement.

  9. jullien dit :

    Président normal,
    République irréprochable qui doit nous ré-enchanter le rêve.
    En fait des mensonges à tour de bras: pacte européen, chômage qui ne baissera pas avant 2014 ou 2015, retraite possible à 62 ans mais pas à taux plein, Cahuzac, Augier, Hidalgo, n’en jetez plus. Nous avions déjà les anciens condamnés: Royal, Moscovici, Désir, Ayrault etc.. la liste s’allonge.

  10. Gabriel dit :

    Sur ce sujet pour ceux que ça intéresse une pétition en ligne pour que Mme Hidalgo prenne sa complète retraite et la page Facebook liée:
    http://www.activism.com/fr_FR/petition/depart-a-la-retraite-d-anne-hidalgo-indignons-nous/43173

    http://www.facebook.com/DepartALaRetraiteDAnneHidalgoIndignonsNous

  11. Alain Laurent dit :

    Comme le disait Coluche eux ne traitent pas avec la honte!!!!!!

  12. André Plougardel dit :

    Cela se passait la semaine dernière dans le métro.Je rentrai chez moi après une dure journée de travail.J’étais épuisé.A peine monté dans la rame , une rame vide , sans doute la dernière de la journée, je pris place , je me laissais aller doucement vers un sommeil tranquille et un repos bien mérité.Tel un guerrier las de ses coups d’épées.Brusquement, alors que je glissais lentement vers des sensations de plénitude quasi extatiques, des bruits de pas m’arrachèrent des bras de Morphée.Deux femmes à l ‘allure tapageuse, l’une blonde et l ‘autre brune , vinrent s’asseoir devant moi, m ‘obligeant à leur faire de la place et par là même à dire adieu à la petite intimité qui s’était établie avec moi même.Je me mis à les dévisager, l’une et l ‘autre.La blonde avait les cheveux mi longs,les yeux d’un bleu turquoise et le visage clair dont les rides ont été effacées par un maquillage savant.Des rides de femme mature, sensuellement matures.Elle avait une petite bouche,des petites lèvres presque absentes.La blonde me faisait bander,assurément.Je sentais ma queue prendre du volume et durcir dans mon slip.Je posais ma main à l’endroit de mon sexe.J’étais gêné.La brune était d’un certain age pour ne pas dire d’un âge certain.De jolie rides également sculptaient son visage Une silhouette qui trahissait des origines hispaniques, des origines « chaudes »,tout au moins méditerranéennes.Des yeux noirs avec de longs cils noirs,quelques cheveux blancs trahissaient une teinture qui devait durer depuis un moment déjà.L’ensemble de sa personne dénotait une certaine coquetterie.Elle voulait plaire encore certainement malgré son age.Ses seins tombaient, des seins usés par le temps et par les caresses.Elle était encore jolie et désirable.La blonde était sensiblement du même âge, la cinquantaine,guère plus.Bizarrement je me mis à penser à Marine et à Anne, oui Anne , la maire de Paris car c’était bien elle.Les deux femmes dont j’ai toujours eu l’irrépressible désir de baiser étaient là devant moi.Elles se mirent à discuter à voix basse.De temps à autre,la brune me jetait des regards brefs,furtifs,des regards à la dérobade.Elle concluait son regard par un bref détour vers la partie de mon corps où j’avais posé la main ,une main qui peinait à dissimuler une érection qui prenait des proportions gênantes.J’étais sans doute le sujet de leur messes basses.A l’évidence,ma queue surtout, ma queue les intéressait au plus haut point.Alors,l’idée de dégrafer mon pantalon et de laisser sortir mon pénis m’avait effleuré l’esprit.L’obélisque de l’Etoile.Un superbe obélisque de chair durcie prêt à être englouti par deux bouches affamées.Une bouche blonde et une bouche brune.Mieux que dans les films pornos! Quel pied!.De temps à autres,les rires aux éclats de la blonde qui faisaient sautiller ses seins par des mouvement brefs et courts de sa poitrine, me mettait mal à l ‘aise et m’agaçait.J’étais prêt a fourbir mon tropisme habituel pour la blonde conne et sans cervelle , je le sentais qui rodait et menaçait,prêt a être gravé dans le marbre de ma mémoire et pour toujours .A l ‘évidence,et comme à l ‘accoutumée la brune semblait plus humaine ou plus amène,en tous les cas plus mature.Une relation s’était établie entre nous seuls.Elle avait délaissé sa copine, ne prêtant qu’une oreille distraite à ce qu’elle lui disait.Ses regards vers moi étaient désormais plus francs et plus appuyés.
    J’esquissai un sourire qu’elle me rendait bien joliment.Je finis par ôter la main de la partie de mon sexe pour laisser apparaître une protubérance énorme sous le pantalon.Elle s’en offusqua au premier regard.Je ne savais quoi dire ni que faire.La blonde empêchait toute initiative de ma part.Elle veillait comme une chienne de garde, prête à bondir sur moi au moindre doute.Sans doute,des lesbiennes me dis je en moi-même,le peuple homosexuel est majoritaire à Paris.Baiser des lesbiennes n’a rien de reluisant sexuellement, me dis je.D’ailleurs,Marine et Anne seraient elles homosexuelles?En tous les cas ,une envie irrésistible de me branler devant ces deux femmes me prit soudainement.Me branler devant Anne!Ah ,ce visage!Ce visage de belle brune hispanique bandante!Plusieurs fois dans les magasines dans les salles d’attentes où les gens ne lisent plus mais tapotent sur leur smartphone,au milieu d’une lecture ,à la rencontre de ce visage,mon regard fut comme figé , pétrifié devant ce charme du sud, un charme aux yeux noirs d’encre ,un charme qui vous pénètre.Je pouvais à loisir dans le silence des salles d’attente me concentrer sur mon fantasme.J’imaginais alors un scénario dans lequel jouaient trois personnages et où à chaque fois c’était ma queue qui avait le dernier mot et le dernier jet…Oui,il s’agissait bien de Anne ,la maire de Paris , ville du sexe , ville du soufre.
    En l’ occurrence, le rapport de force était en ma défaveur.La peur du ridicule.La peur d’être jugé par une femme.Le jugement d’une femme est rédhibitoire pour un homme.
    Je m’enfermais dans ma timidité jusqu’au moment ou elles se levèrent pour descendre.C’était fini pour moi.Une occasion de plus perdue à jamais.Je ne verrai plus ma brune.Que pensera t elle de moi?Que je suis un nigaud qui n’a pas su se branler, qui n’a pas su violer deux nanas qui s’offraient gratuitement à lui.Bref, un niais,ou pire encore.Bref,un type incapable de profiter d’une occasion donnée par le ciel ou par le hasard.Un gagnant du loto qui vient de paumer son billet de loterie.Au moment où je m adressais à moi même tous ces reproches,toutes ces injures, le miracle inattendu, le salut du ciel s’était manifesté en un bout de papier sur lequel était écrit un numéro qui commençait par 06, elle l’avait glissé discrètement sous elle.Je le pris.Je le sentis comme on sent la culotte d’une femme.Une joie intense et salvatrice, une ivresse infinie avait envahi mon être.J ‘étais le plus heureux des hommes.Je savais maintenant qu ‘une femme sur cette terre, jolie et brune,une femme dont je connaissais l’existence que par les magasines des salles d’attente ,m’attendait quelque part dans PARIS.
    Lorsque je fus réveillé brusquement par la main du conducteur de train pour m’indiquer de descendre, je ne sais pas ce qu’il me prît.Un désir de violence à l’égard du chauffeur qui avait mis fin brutalement au rêve de ma belle hispanique.Un rêve charmant qui avait malheureusement aussi son terminus.La rame s’était immobilisée.Reste la rage violente d’une frustration d’avoir été dépossédé de quelque chose dont seule la pollution de mon slip avait été témoin.

    André Plougardel militant FN

Laisser un commentaire