TurboPoker

Blanchiment, exil fiscal : silence sur l’affaire Thomas Fabius

Rédigé par bgroc1 le 27 juin 2013.

27.06.2013
laurent_fabius_francois_hollande_segolene_royal_bertrand_delanoe_martine_aubry Parti socialiste

Incroyable : alors que Le Parisien a publié ce weekend une enquête sur les étranges mouvements d’argent du fils de Laurent Fabius, Thomas Fabius, aucun grand média n’a évoqué l’affaire qui semble pourtant encore plus gênante que l’affaire Cahuzac pour le pouvoir en place, entre soupçons de blanchiment d’argent et d’exil fiscal. Mais cette fois, les socialistes ont réussi à museler leurs camarades journalistes.

Comme le dit Boulevard Voltaire, « seuls les lecteurs titulaires d’un BAC + 6 en combines et magouilles » parviendront à suivre le parcours de l’argent de Thomas Fabius. Essayons tout de même de résumer la situation du fils d’un ministre régalien issu d’un gouvernement moralisateur qui se pose en défenseur de la justice fiscale, à l’image de son ancien ministre du budget.

En 2012, une plainte est déposée contre Thomas Fabius pour « tentative d’escroquerie et faux ». C’est lors de l’enquête préliminaire pour cette plainte, à laquelle s’ajoute un signalement de la cellule anti-blanchiment de Bercy, Tracfin, que les manœuvres financières de Thomas Fabius sont mises à jour par les brigades financières. C’est notamment le rapatriement depuis Macao d’un million d’euros, qui met la puce à l’oreille des enquêteurs. Pour se défendre, le fils de l’ex de Carla Bruni na rien trouvé de mieux que d’évoquer un « gain exceptionnel d’une partie de poker ».

Selon l’enquête publiée cette semaine par le Parisien, les policiers de l’Office central de la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) parlent du dossier Fabius comme d’un dossier « très sensible », car il s’agirait de blanchiment d’argent (un socialiste ? non !) et d’exil fiscal, sur des sommes très importantes (plusieurs millions d’euros), qui concernent le fils d’un ministre de premier plan.

En effet, les enquêteurs ont découvert l’existence d’une société civile immobilière (SCI), Poopie Woopie, appartenant à une certain Irma S., et à un dénommé Thomas Fabius. Thomas Fabius aurait acheté via cette entreprise, un appartement énorme dans les beaux quartiers de Paris, pour un montant de 7,4 millions d’euros.

Mais il y a plusieurs problèmes : Thomas Fabius aurait apporté lui même 3,4 millions d’euros, alors qu’il n’avait déclaré aucun revenu l’année précédente (sans payer d’impôts, donc) et qu’aucune dotation familiale n’avait été déclarée. Pire, on apprend ensuite que pour sortir cette somme faramineuse, le fils socialiste a bénéficié d’un prêt de 4 millions de la part d’une banque italienne, la banque Monte dei Paschi, et ce sans avoir à payer de mensualité jusqu’en 2022, ce qui laisse à penser aux journalistes du Parisien et aux enquêteurs de Tracfin, que la gentillesse magique de la banque cacherait d’autres actifs appartenant à Thomas Fabius « y compris à l’étranger ».

De plus, l’appartement aurait été acheté bien trop cher (7,4 millions d’euros, alors qu’il avait été acheté deux ans plus tôt pour 4,4 millions). « A moins que cette transaction ne cache une opération de blanchiment. C’est en tout cas une des hypothèses sur lesquelles planchent aujourd’hui les policiers de l’Office central de répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) », selon François Labrouillère et David Le Bailly.

Thomas Fabius, le fils de notre ministre des Affaires étrangères (lui même vraisemblablement étranger aux combines de son fils et à son immunité médiatique…), a déjà été condamné en 2011, au cours d’une procédure de « plaider-coupable », dans une affaire d’abus de confiance.

Elle est pas belle la gauche française ? Elle prend pas les Français pour des cons avec ses pseudos lois de « transparence » ?

#gauchemoraleougauchecaviar

#deuxpoidsdeuxmesures

TurboPoker

Déjà 28 remarques sur cet article

  1. [...] Incroyable : alors que Le Parisien a publié ce weekend une enquête sur les étranges mouvements d'argent du fils de Laurent Fabius, Thomas Fabius, aucun grand média n'a évoqué l'affaire qui semble pourtant encore plus gênante que l'affaire Cahuzac…  [...]

  2. amazonia dit :

    POUR CERTAINS FILS A PAPA comme le fils FABIUS ?
    Pourquoi aller au travail ! PAPA PAYE toujours pour les petits caprices du fiston = un appartement vous dite 7,4 millions ?
    PAS BESOIN DE PAYER DES IMPOTS ?
    Se faire entretenir ou mettre en place certaines magouilles ET ESCROQUERIES +++ couvertes par PAPA FABIUS ? CHUT SILENSE ! les pauvre fils DE ?
    LES PETITES RACAILLES EN COL BLANC ?
    EN PRISON racailles d’en haut QUAND =Réciprocité !
    EN PRISON racailles d’en bas
    justice ! pour les privilégiés mêmes tarifs pour tous .
    LES FEMENS des folles nichons a l’air ? ( arrestations politiques ) ? SORTIR DE PRISON ? OK
    pour ne pas faire de prison en France ! nos jeunes prisonniers uniquement politiques ?
    POUR SORTIR DE PRISON OU NE PAS Y RENTRER ?
    Faut t’il se promener sous la ceinture (( le service trois pièces à l’air ? ))
    sous le régime de la Hollandie ? LA REPUBLIQUE BANANIERE
    A DE BEAUX JOURS devant elle , se ne sont pas les bouffeurs de bananes qui manques .
    LE FILS FABIUS = vendeur de bananes pourquoi pas !

  3. ContreVérité dit :

    Il est socialiste Thomas Fabius ? Je croyais qu’il était encarté UMP suite à son opposition au 35 heures.

  4. Jean-Paul dit :

    Non… il est au FDG:
    La preuve ?
    Comme Méchantcon, il ne vole ….qu’en classe affaire !

  5. daniel pilotte dit :

    La ripoublique collectiviste anti-capitaliste resultat le ps devient un parti de ripoux il n y a pas que le fils fabius ils sont nombreux les enfants d elus gauchistes a etre des magouilleurs d habitude la gauche monte au creneau lorqu ils pensent qu un elu de droite est un escroc et la ou sont-ils le ps est devenu le premier parti des affaires cela donne des vitamines a l u m p et offre un boulevard au f.n.

  6. amazonia dit :

    BLANCHIMENT pour les petits guignols et écran de fumé ?
    STRAUSS-KHAN qui vient nous faire un discourt sur la finance !
    POURQUOI ? ne parle t’il pas de sont passage au FMI ??
    ET DU TRAFIC D’or entre la FED et d’autres banques ??
    DES TONNES DE LINGOTS D’OR ? fourré au tungstène = du plaqué OR ? CHUT silence radio
    tous les CONS ? de la planète qui pense avoir acheter des lingots d’or ou or papier ? SI TOUS LES GENS QUI ONT ACHETER DE L’OR PAPIER ? et demande le même jour le retrait de leur OR ? BINGO (( IMPOSSIBLE )) une belle escroquerie UN SCANDALE MONDIAL .
    une certaine ELITE MONDIALISTE aurait mis les vrais lingots 100% PUR OR dans leurs coffres perso et pas dans des banques .
    Voir internet = FED ET FMI lingots au tungstène .
    avoir ou pas avoir ? DE L’OR ? DU VRAI .

  7. Pierre dit :

    Une rumeur commence à enfler sur des comptes suisses de Valls…. info ou intox ?

    • francois dit :

      ça se pourrait bien, parce que le 15 du mois n’avoir plus qu’une centaine d’euros sur son compte courant c’est vraiment nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

  8. [...] – Blanchiment, exil fiscal : silence sur l’affaire Thomas Fabius [...]

  9. Henri GRUET dit :

    Peut ètre est-ce avec le reste de l’ argent que papa collectait pour le FLN algérien ?

  10. Jean-Paul dit :

    Non, non, arrêtez de vous moquer de ce pauvre fiston fabiusien, il parait qu’il va loger des sans papiers dans son palace, foi de Duflot !
    Ah bon, on me dit que c’est encore un bidonnage de la gauche ?!

  11. josee dit :

    Apres les fils a MITTERRAND, le fils FABIUS, puis ceux de Valerie et de Hollande – de Taubira etc…….. Leur père « Mitterrand » leur a montré le chemin – Les affaires, les magouilles, les mensonges, et les tueries  » 5/6 « 

  12. Ksven dit :

    Le Point du 1er juin nous disait: « … Thomas Fabius a alors négocié sa peine avec le parquet, peine qui a été homologuée mercredi… pas inscrite au casier judiciaire du prévenu, qui a indiqué au tribunal être maintenant « dans l’immobilier ». Effectivement, il est dans l’immobilier, et jusqu’au cou! En revanche il n’est presque jamais cité dans la presse française. C’est dommage, dans l’immobilier, un peu de publicité ne nuit jamais. Mais une main invisible semble le protéger. A qui appartient-elle? Mystère! Et surtout comment parvient-elle à controler l’ensemble de la presse qui est en majorité dans les mains de personnes soutenant non par un seul mais deux partis politiques français importants. Encore la thèse de l’UMP-PS qui ressort? Conspirationniste va!!

  13. muzikant dit :

    … la corruption qui est très répandue dans tous les régimes de gauche et marxistes, du balai …

  14. [...] Blanchiment, exil fiscal : silence sur l’affaire Thomas Fabius [...]

  15. amfortas dit :

    Nous avons toujours connu, de gauche ou de droite, de semblables affaires.
    Seullement, aujourd’hui, le peuple s’informe, mal sans doute, mais il acède à une forme de vérité. Souvent elle est déformée, incomplète, insuffisamment analysée, mais elle existe.
    Le grand tort des gens du pouvoir c’est de ne pas comprendre quele peuple les méprise et les hait. Jean Lasalle s’en est rendu compte dans une tournée électorale. Ils pensent qu’ils poeuvent distribuer encore quelques avantages, placer quelques copains, renforcer la place des énarques, les serre files de la république.
    Alors, que nous restera t’il ? Les armes.

  16. Paul dit :

    C’est à ne plus rien comprendre….oû va -t- on ????
    Je croyais qu’il n’y avait pas d’argent que les affaires tournaient
    au ralenti…..

  17. Gerard Robert dit :

    Tous des pourris on nous prend pour des vaches a lait gerard

  18. gallice dit :

    Que fait l’opposition???????

  19. Libertad dit :

    Oui c’est comme Cahuzac, les médias à la botte socialo (quasi-tous) en disent le moins possible….
    Les socialos au pouvoir: aussi pourris que leurs fédérations du Nord et des bouches du Rhône ! Les 2 plus grosses, pas un hasard !

  20. [...] Blanchiment, exil fiscal : silence sur l’affaire Thomas Fabius Le Parisien a publié ce weekend une enquête sur les étranges mouvements d’argent du fils de Laurent Fabius, Thomas Fabius, aucun grand média n’a évoqué l’affaire qui semble pourtant encore plus gênante que l’affaire Cahuzac pour le pouvoir en place, entre soupçons de blanchiment d’argent et d’exil fiscal. Mais cette fois, les socialistes ont réussi à museler leurs camarades journalistes. En 2012, une plainte est déposée contre Thomas Fabius pour « tentative d’escroquerie et faux ». C’est lors de l’enquête préliminaire pour cette plainte, à laquelle s’ajoute un signalement de la cellule anti-blanchiment de Bercy, Tracfin, que les manœuvres financières de Thomas Fabius sont mises à jour par les brigades financières. C’est notamment le rapatriement depuis Macao d’un million d’euros, qui met la puce à l’oreille des enquêteurs. Pour se défendre, le fils de l’ex de Carla Bruni na rien trouvé de mieux que d’évoquer un « gain exceptionnel d’une partie de poker ». Selon l’enquête publiée cette semaine par le Parisien, les policiers de l’Office central de la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) parlent du dossier Fabius comme d’un dossier « très sensible », car il s’agirait de blanchiment d’argent (un socialiste ? non !) et d’exil fiscal, sur des sommes très importantes (plusieurs millions d’euros), qui concernent le fils d’un ministre de premier plan. En effet, les enquêteurs ont découvert l’existence d’une société civile immobilière (SCI), Poopie Woopie, appartenant à une certain Irma S., et à un dénommé Thomas Fabius. Thomas Fabius aurait acheté via cette entreprise, un appartement énorme dans les beaux quartiers de Paris, pour un montant de 7,4 millions d’euros. Mais il y a plusieurs problèmes : Thomas Fabius aurait apporté lui même 3,4 millions d’euros, alors qu’il n’avait déclaré aucun revenu l’année précédente (sans payer d’impôts, donc) et qu’aucune dotation familiale n’avait été déclarée. Pire, on apprend ensuite que pour sortir cette somme faramineuse, le fils socialiste a bénéficié d’un prêt de 4 millions de la part d’une banque italienne, la banque Monte dei Paschi, et ce sans avoir à payer de mensualité jusqu’en 2022, ce qui laisse à penser aux journalistes du Parisien et aux enquêteurs de Tracfin, que la gentillesse magique de la banque cacherait d’autres actifs appartenant à Thomas Fabius « y compris à l’étranger ». De plus, l’appartement aurait été acheté bien trop cher (7,4 millions d’euros, alors qu’il avait été acheté deux ans plus tôt pour 4,4 millions). « A moins que cette transaction ne cache une opération de blanchiment. C’est en tout cas une des hypothèses sur lesquelles planchent aujourd’hui les policiers de l’Office central de répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) », selon François Labrouillère et David Le Bailly. Thomas Fabius, le fils de notre ministre des Affaires étrangères (lui même vraisemblablement étranger aux combines de son fils et à son immunité médiatique…), a déjà été condamné en 2011, au cours d’une procédure de « plaider-coupable », dans une affaire d’abus de confiance. Elle est pas belle la gauche française ? Elle prend pas les Français pour des cons avec ses pseudos lois de « transparence » ? [...]

  21. Autopijo dit :

    Le caviar de gauche est de retour. Un produit sans date de péremption…

  22. Paola dit :

    Encore 4 ans ! Toutes ces affaires vont trainer jusqu’aux prochaines présidentielles
    Tout comme la plainte de Kremlin a l’encontre de la maîtresse de hollande qui devrait mener à l’annulation de l’élection de pepere

  23. [...] annuler la condamnation de son fils pour complicité de vol. Après les fils de Trierweiler et de Fabius, on commence à comprendre pourquoi les socialistes sont si [...]

  24. jean dit :

    qu’ils crèvent tous ces pourris, et encore ça fera pas du bon fumier

  25. […] Bien connu des forces de police pour plusieurs affaires dont nous avons déjà parlé, Thomas Fabius…, fait encore parler de lui. Lundi, il a forcé un barrage  de police dans son Audi cabriolet. Les fils à papa tout permis, c’est maintenant ! […]

Laisser un commentaire