Pierre Bergé : Mon fric pense comme moi

Rédigé par Xavier Laforge le 07 juillet 2013.

07.07.2013
pierre_berge_francois_hollande François Hollande
Photo François Hollande

Pierre Bergé, le manager du lobby Têtu-Augier-LGBT qui ne représente que lui-même, et on s’en souvient, souteneur du candidat François Hollande, continue de s’illustrer par ses propos outranciers : après son discours néo-colonialiste sur la location des ventres de femme, il entend ordonner les journalistes à sa pensée unique. Voulant donc se séparer du magasine « La Vie » parce que « son » journal ne pense pas comme lui, le patron de presse développe un argument antidémocratique au plus haut degré, en substance : c’est mon fric !

En effet, Interrogé le 3 juillet 2013 par le journal « Les Echos », le principal actionnaire du groupe Le Monde, aux côtés de Matthieu Pigasse et Xavier Niel, affiche son désaccord avec le directeur de la rédaction de « La Vie » Jean-Pierre Denis. Pierre Bergé déclare alors : «  Je serais heureux que La Vie ne fasse plus partie du groupe Le Monde  ».

Ce 2 juillet 2013, lors du conseil de surveillance du « Monde », Pierre Bergé prend à partie Jean-Pierre Denis au sujet d’un éditorial que l’intéressé a rédigé contre le mariage pour tous. « J’ai témoigné mon désaccord avec un édito de la Vie et je continue à le faire » déclare Pierre Bergé aux Echos. Il poursuit : « … je ne suis pas obligé de supporter la ligne éditoriale de la Vie que je combats tous les jours. Oui, je serais heureux que ce journal ne fasse plus partie de mon groupe ».

Déjà, en avril 2013, Pierre Bergé avait vivement réagi à une publicité publiée dans « Le Monde » pour «La Manif pour tous». Dans un tweet, il s’était dit « profondément scandalisé que le journal Le Monde ait publié une publicité pour #lamanifpourtous contraire aux valeurs de ce journal ».

L’actionnaire du Monde confirme encore aujourd’hui sa rage contre l’hebdomadaire « La Vie ». Une solution alternative serait pour lui de manipuler les divisions qui existent au sein du journal, et faire valoir ainsi ses prétentions sur le contrôle de la pensée. En effet plusieurs journalistes de « La Vie », journal à tendance « chrétien de gauche », ont critiqué la prise de position de leur directeur Jean-Pierre Denis. La décision de vendre « La Vie » appartient néanmoins aux trois actionnaires du Monde, pas à Pierre Bergé seul. Pierre Bergé n’est finalement pas encore assez riche pour faire valoir ses fantasmes autocratiques.

Au delà des frasques de Pierre Bergé, la liberté du journalisme et le rôle de la presse dans un pays comme la France est la vraie question posée par ces épisodes, au moment où des enjeux sociétaux majeurs sont en débat, faisant craindre des atteintes graves aux droits de l’enfance.

Les prises de position du grand manipulateur d’opinion publique Pierre Bergé illustrent bien la difficulté à penser la démocratie dans un monde où le libéralisme favorise les concentrations financières entre les mains de quelques individus. Paradoxalement, le capitaliste Pierre Bergé se réclame de la gauche, mais ses tendances totalitaires évidentes le placent bien dans la longue tradition des dictateurs de gauche. D’ailleurs mon fric pense comme moi.

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    pierre Bergé = ( la grosse tirelire de HOLLANDE )
    lorsque pour la très gaie manif des amies de Bergé !
    ont fait voir des affiches très respectueuse pour le popotin de se pauvre Hollande (HOLLANDE SI TU RECULE ON T’EN..+) dit président de tous les drapeaux exotiques de France .
    toute cette faune de bouffons/ burlesques / grotesques /les précieuses ridicules du clan Bergé !
    ce n’est pas parce que ce gouvernement » » PS » » et président des rigolos et guignolos / BOBOS / LOBOTOMISER +++
    LES FRANCAIS n’ont pas l’intention de se faire EMPROSER par des givrés du bocal .
    LE FRIC du vieux bouc ( Bergé ) on dit que l’argent n’a pas d’odeur ! celui là ne sent pas  » la rose  » .
    PAUVRE FRANCE .

  2. Paul Emiste dit :

    Pas encore parti en vacances á Marrakech le berger pour voir comment se portent ses petits agneaux?!

  3. Libertad dit :

    On se rappelle de quelques affaires où la gauche avait tiré à boulets rouges (forcément ! ) sur des patrons de presse de droite qui seraient intervenus dans la ligne rédactionnelle de leurs journaux, au nom de la liberté de la presse…..
    Là, silence total !

    Le richissime vieux débri, à la sompteuse villa de Marrakech accueillante pour certains amateurs « d’exotisme » sexuel, par ailleurs pétitionnaire fin des années 80 en faveur de la pédophilie, mérite-il pour son fanzine de gauche Le Monde, les 18 millions de subventions par an versées par l’Etat, c-à-d les contribuables, (record de la presse écrite) ?!
    http://www.observatoiredessubventions.com/tag/presse/

  4. Norah dit :

    Quand j’ai lu ce titre j’ai cru qu’on était enfin débarrassé de la vieille poule d’YSL ! Erreur, en France quand on est ministre de la culture ou riche propriétaire de journaux socialisant, on ne craint rien !

    Le leader d’une association LGBT militante condamné pour pédophilie aggravée
    http://www.ndf.fr/nouvelles-deurope/28-12-2012/le-leader-dune-association-lgbt-militante-condamne-pour-pedophilie-aggravee

  5. Paul Emiste dit :

    Tiens? Il pense avec son fric le Bergé, j´aurais plutôt dit avec son « censuré »…

  6. Noelle dit :

    En fait le vrai président c’est lui. à l’origine de la loi pour enfumer les français qui, du coup, n’ont pas vu tout ce qui était fait dans leur dos. Augier était le trésorier de la campagne de Hollande si je ne m’abuse et on n’a parlé qu’une journée des propos qu’ils a tenus indiquant que de l’argent avait été mis de côté aux Caïmans

  7. Eddy K dit :

    Y a-t-il un lien entre le fric de Bergé et la campagne électorale de Hollande ? La question mérite d’être posée car si Sarkozy n’a pas le droit d’être aidé financièrement par la riche Mme Bettancourt, pourquoi Hollande aurait-il droit d’être financé par le riche Bergé ?

  8. daniel pilotte dit :

    Les idees de base du socialisme ont disparu depuis la mitterrandie maintenant ceux sont des bobos de capitaliste aimant uniquement le paraitre tel des incestueux , dans le mot socialiste il y social , tel des dictateurs fachisant puisque dans la definition du mot nazisme il y a national socialiste les collabos de gauche etaient nombreux a etre des amis des soldats allemands durant la deuxiemes guerres mondiale .

Laisser un commentaire