Valérie Pécresse accusée de sexisme : le cynisme de la gauche

Rédigé par didoulefou (24actu) le 11 juillet 2013.

11.07.2013
valérie-pécresse

C’est la polémique en carton du jour. La meute des moralisateurs de la République, menée par Najat Vallaud-Belkacem, est tombée sur le râble de Valérie Pécresse, coupable d’avoir remis en cause le projet de réforme du congés parental qui prévoir, au nom de la sacro-sainte égalité (« pour tous » et « dans la justice » dans la Novlang socialiste) de contraindre légalement les hommes à prendre une partie de ces congés dans les trois premières années de la vie du bébé.

En clair, sur les trois ans de congés parental possible, la mère ne pourra plus en prendre que deux ans et demi… et le père devra s’y coller six mois sous peine de voir perdre cet avantage. L’égalitarisme idéologique de la gauche française dans toute sa splendeur que s’est prise de plein fouet Valérie Pécresse pour avoir fait preuve de bon sens.

Estimant, comme pourrait l’attester bon nombre d’analyses sociologiques, que les pères n’avaient pas forcément envie de « changer les couches », l’ancienne ministre en a déduit que la politique du gouvernement visait en réalité à faire passer de facto les congés parentaux de trois ans à deux ans et demi… et portaient un nouveau coup de famille à la politique de la famille.

Pire pour la doxa socialiste, Valérie Pécresse, a osé évoquer « l’autorité paternelle » et a proposé que les congés parentaux puissent être pris tout au long de la vie de l’enfant, notamment à l’adolescence où la figure du père est souvent primordiale pour structurer les jeunes consciences.

Des congés parentaux respectant la liberté et les choix des parents pour accompagner sans dogmatisme les enfants aux moments de leur vie où ils en ont le plus besoin. Autant de propositions qui ne pouvaient aboutir qu’à une seule et unique conséquence : le lynchage médiatique d’une partie de l’intelligentsia.

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    VALERIE PECRESSE / NAJAT BELKACEM ? LES SIAMOISES UMPS
    nous jouent le théatre pour les NULS ? ( toi contre moi ) ??
    LES DEUX PINTADES = deux élites qui mangent et boivent dans le même THINK TANK ATLANTISTE » » CFR  » ?
    FRENCH-AMERICAN- FOUNDATION ? pour 2013
    tous ensembles = Pécresse/ fillon / belkacem/ moscivici/ Montebourg ? TOUS ROULENT MADE IN USA = Marché-Transatlantique ( sans entrave ) . DESTRUCTION DE LA FRANCE
    Programmé depuis des décennies par le groupe BILDERBERG .
    TOUS LES PATRIOTES LIBRES ? TOUS AVEC MARINE
    TOUS POUR LA FRANCE LIBRE de pisser sans demander de permission a BRUXELLES . STOP LES UMPS serviteurs UE/ USA

  2. Libertad dit :

    Ca c’est le 1er jet socialo, le 2e sera l’obligation des pères d’accoucher !!

    Haaaaa…. Belkacem, la maroco-française….donnant des leçons aux français sur mariage gay et égalité homme-femme…et taisant les milliers de fillettes exploitées comme bonnes à-vraiment- tout faire et la situation tragique des homos dans son beau pays d’origine…si apprécié de son mentor politique Pierre Bergé, on se demande bien pourquoi !

  3. Caro dit :

    La logique est d’encourager le père à s’occuper des gamins pour que la mère puisse aussi vivre sa vie.

    Quand on défile pour les (faux) droits de la famille, qu' »un enfant a besoin avant tout d’un père et d’une mère », etc…
    Vous ne devriez qu’être content sur le fait que le père ait des congés supplémentaires pour s’occuper des enfants.

    Si vous n’êtes pas schizophrène, vous êtes juste incohérent.

    • Procop dit :

      Il n’ y a aucune logique chez les socialos minoritaires, ou une seule, celle de casser la famille et de faire des enfants des marchandises asexsuées….Le reste n’est que poudre aux yeux !

  4. xavier laforge dit :

    Big Brother vous regarde : « la liberté c’est la dictature ». 1984. George Orwell.

  5. Sikamanou dit :

    Les socialistes, qui n’ont décidément pas suffisamment reçu de corrections quand ils étaient petits, craignent la figure du père de famille, haïssent le pater familias (conception sur laquelle est pourtant fondée l’intégralité du droit civil contemporain) et méprisent la virilité en général.

    Un parti politique de prédilection pour certains sous catégories qui n’ont rien dans la tête comme dans le pantalon.

  6. paulau dit :

    Le problème est qu’avec ce texte, l’Etat s’immisce dans le fonctionnement de la famille.

Laisser un commentaire