Najat Vallaud-Belkacem : Une femme pétrie de stéréotypes

Rédigé par Joseph Salem le 09 août 2013.

najat_belkacem Parti socialiste
Photo : Parti socialiste

Sur son site personnel, Najat Vallaud-Belkacem expose ses maigres idées enrobées de chocolat, et ses promenades ministérielles mises en scène dans une pléthore de photographies à son avantage. Le propos est pétri des stéréotypes empruntés au « féminisme de genre » (gender feminism). Nous vous en proposons une courte exégèse afin de montrer comment l’action du gouvernement socialiste détruit les conditions du bonheur de nos concitoyens.

1) Premier stéréotype : « la femme est un cow-boy solitaire »

Pour NVB, il est inconcevable qu’une femme désire s’attacher à un homme pour partager avec lui l’objectif commun de construire une famille, d’élever socialement et affectivement ses propres enfants et vivre principalement de cette harmonie sociale. La meilleure façon de s’en convaincre est de visiter son site et de constater qu’elle n’évoque jamais, absolument jamais, l’hypothèse de ce bonheur qui est pourtant l’aspiration de la majorité des Français.

Lorsqu’elle évoque sa visite à Grenoble le 26 juillet 2013, elle expose ses rencontres avec « des femmes qui peinent à trouver un emploi, des femmes à la tête d’un foyer monoparental, des victimes de mariage forcé ou de violences, et qui avaient toutes en commun la volonté de s’en sortir malgré tout ». On ne peut bien entendu pas blâmer notre ministre de s’intéresser à des situations difficiles et qui appellent la solidarité du corps social. Mais nous constatons qu’il ne lui vient même pas à l’esprit d’évoquer l’espérance qui habite une majorité de femmes et d’hommes, de construire l’harmonie d’une famille durable, de s’y attacher et de s’en sortir, d’abord à deux, puis avec ses enfants. Car pour elle, la femme est un cow-boy solitaire qui ne peut s’en sortir que seule et sans mari. L’homme solidaire est une telle fiction, qu’elle ne l’imagine même pas.

2) Deuxième stéréotype : « Les mères de familles doivent disparaître »

NVB dans ses déplacements ministériels ne visite jamais les familles avec père, mère et enfants, ou alors elle est tellement modeste qu’elle n’en parle pas sur son site. De son propre aveu, puisqu’elle tire ses connaissances « du terrain », elle n’en connait donc ni les motivations, ni les avantages, ni les difficultés. Quand il lui arrive d’évoquer les mères de famille, c’est pour leur demander de se renier elles mêmes. Par exemple, le 26 juillet 2013 elle avoue que « Les mères de familles dans les quartiers sont les actrices du changement, parce qu’elles gèrent la vie familiale, elles ont autorité sur leurs enfants, elles arrivent à véhiculer un certain nombre de valeurs ».

Mais pour NVB, « un certain nombre de valeurs » signifie que devenir mère de famille ne doit pas être l’ espérance d’ une femme. Elle poursuit donc : « (…) La différence du taux d’emploi entre les femmes et les hommes s’est aggravée dans les quartiers. Il faut que les jeunes filles, qui font généralement de brillantes études, se lancent dans la vie active. »

3) Troisième stéréotype : « Le pouvoir des femmes contre le pouvoir des hommes »

Toujours le 26 mai 2013, elle déclare : « Je reviendrai avec des propositions pour soutenir l’empowerment des femmes ».

Que de stéréotypes dans cette petite phrase ! Elle suppose donc que les femmes doivent gagner « du pouvoir ». Non pas de la légitimité ou de la reconnaissance ou de l’affection ou du bien-être, non pas une situation en harmonie avec leurs aspirations ou leurs aptitudes, mais « du pouvoir ».

Pour NVB, les relations homme-femme ne peuvent donc être conçues que dans un rapport de force, et si on suit les auteurs du féminisme de genre auxquels elle se réfère, par exemple Gloria Steinem, dans une prise de pouvoir, et pour les plus extrémistes comme Judith Butler, dans une révolution violente, jusqu’à la négation du donné anthropologique essentiel : la différence sexuelle entre l’homme et la femme. Pour finir, Najat Vallaud-Belkacem veut imposer, oui imposer sournoisement et avec le sourire, la substitution d’une « identité de genre » polymorphe et fantasque à l’identité sexuelle de l’individu.

NVB ne connait donc que le rapport de force comme vecteur de communication entre l’homme et la femme, quelle tristesse ! quelle perspective de mort ! Où sont les complémentarités, les recherches de progrès individuels dans l’altérité du couple homme-femme ? Où sont les objectifs partagés dans l’affection réciproque du couple ? Quelle pauvreté chez cette ministre ! Quelle perspective d’appauvrissement humain et social ! Quel danger aussi !

Conclusion : Il devient urgent de lutter contre les stéréotypes du féminisme de genre que les lobbies parvenus aux commandes de la République avec François Hollande veulent nous imposer en dévoyant nos institutions, nos écoles, nos lois et jusqu’à l’autorité de l’Etat.

La France libre se lève et dénonce la dictature des stéréotypes de Najat Vallaud-Belkacem. Nous n’en voulons pas, ni pour nous, ni pour nos enfants. Vive la France des hommes qui aiment leur femme, des femmes qui s’attachent à leur mari et des enfants qui honorent leurs parents. Aux chiottes les stéréotypes nauséabonds de Najat Vallaud-Belkacem qui ne peuvent que contribuer aux malheurs du peuple !

Déjà 21 remarques sur cet article

  1. Daniel pilotte dit :

    Elle est déconcertante de contradiction son programme n intéresse qu une minorite defendant son idéal politique et non la majorité du peuple de FRANCE .

  2. amazonia dit :

    NAJAT – VALLAUD- BELKACEM . n’a pas a parler pour les femmes de France .
    Elle est au gouvernement «  » PS » » = et représente un genre ?
    ( genre de quoi ! qui ne fait plus aucune différence entre garçon et fille ? )que cette petite vipère du désert marocain
    parte porter ses paroles chez ses amis musulmans .
    LES FEMMES en France n’ont pas besoin de conseil d’une vipère qui glisse du maroc a la France et sert la soupe aux usa. les femmes française sont libres de pensée et n’avons pas attendu cette pistoise ! pour faire nos révolutions et des changements dans notre histoire de France .
    LES MINISTRES FEMMES (DE J’EN MARQUE ZERO )
    BEKKACEM /TAUBIRA et autres ++ qui nous disent de changer de CULture et civilisation ??
    LA CULture DE FILLIPPETI = le lapage de vulve ?
    ON COMPREND MIEUX ! visiblement le rôle des femmes au gouvernement zéro = dire a nos hommes de ne plus pisser debout ? ELLES SONT FELER DU BOCAL .
    MECS DE FRANCE ! a protéger ! espèce en voie de disparition
    avec ses bougresses interdit de pisser debout ??
    LES LOGOS de la familles = papa/maman /enfants =INTERDIT
    PAUVRE FRANCE . visiblement il n’y a pas que les rails des trains a qui ils manquent DES BOULLONS .

  3. Damdam dit :

    Un simple rappel de la réalité devrait remettre l’auteur devant les faits :

    En france, les femmes sont en moyenne payées 20% de moins que les hommes.
    En france, une femme meurt environ tous les 3 jours de violence conjugale.
    Selon un rapport de l’ONU, une femme sur trois sera battue, violée ou tuée au cours de sa vie par un homme dans le monde.

    Rapport de force ?
    Joseph Salem est un bisounours…

    • Joseph Salem dit :

      à Damdam : On pourrait également citer les violences faites aux enfants, dont la principale cause est l’absence d’une structure familiale stable, sans même évoquer les 220 000 IVG annuelle en France, qui demeurent un scandale institutionnalisé. Déclarer la lutte des classes de sexe ouverte comme le fait NVB, n’est pas la solution à ces difficultés, ni pour les femmes victimes, ni pour les enfants assassinés, c’est même un facteur aggravant. Je suis bien un bisounours avec ma femme et mes enfants, mais un violent opposant aux semeurs de révolutions en minijupes du genre NVB, dont j’exècre les stéréotypes.

      • Damdam dit :

        Vous mélangez tout et n’importe quoi. Même dans votre article, c’est incohérent.

        Elle parle de la place de la femme dans la société.
        Vous lui reprochez qu’elle ne dise pas que la femme dépend de l’homme (blabla, « homme solidaire »…).

        Quand à vos IVG, enfants assassinés, etc…le tout cité sans une once de réflexion.

        Bref…

    • Sikamanou dit :

      Payées 20% de moins c’est vrai, mais elles travaillent et vu la situation des femmes dans le monde (la majorité, pas le pourcentage ridicule de nos geignardes) on voit bien que certaines ne mesurent absolument pas le privilège dont elles jouissent ici. Par ailleurs, et des fois que vous l’auriez oublié, le pays est en crise et tous les hommes ne travaillent pas.

      D’ailleurs vous êtes au courant ? Il n’y a pas plus de travail pour tous qu’au siècle dernier, par contre il y en a deux fois moins pour les hommes ça c’est clair.

      Les violences conjugales sont déplorables mais chacun est libre de vivre avec qui il souhaite, une bête sauvage ou un homme digne de ce nom qui retiendra sa main quand madame le giflera parce qu’il n’a pas eu sa promotion ou parce qu’il n’a pas les moyens d’emmener les enfants aux sports d’hiver.

      Selon un rapport de madame Soleil 1 homme sur 2 sera battu, violé ou tué par un autre homme ou par une femme au cours de sa vie, on en fait pas tout un fromage.

      Les lois n’empêcheront jamais les barbares de maltraiter les plus faibles, ce n’est pas en affichant ceux-ci en position de force sous les caméras que l’on parviendra à corriger les excès : les enragés cogneront au contraire d’avantage.

      • Damdam dit :

        Donc votre conclusion :

        « Les lois n’empêcheront jamais les barbares de maltraiter les plus faibles ».

        Donc vous comprendrez donc que je tape et viole votre fille puisqu’elle est plus faible.

        • Sikamanou dit :

          Vous avez pris un bout de ma phrase, c’est très bien, mais poursuivez votre lecture jusqu’à la fin, vous comprendrez mieux, quant à moi je m’occuperais personnellement de tout individu s’en prenant à ma famille.

          La justice et le droit sont deux choses séparées et parfois antagonistes.

          • GwoPwod dit :

            « Payées 20% de moins c’est vrai, mais elles travaillent »
            Comme tu viens de le dire,elles travaillent,comme toi mon pote.Elle mérite donc leur salaire,comme toi.

            « et vu la situation des femmes dans le monde »
            Magnifique démonstration caractéristique de nivellement par le bas(pratique courante,quand on a pas d’argument viable).
            Merci

            « (la majorité, pas le pourcentage ridicule de nos geignardes) »
            Mefies toi bien de ce « pourcentage ridicule »,car tu en fais de plus en plus parti.

            « on voit bien que certaines ne mesurent absolument pas le privilège dont elles jouissent ici »
            Monsieur est trop bon,non vraiment.
            Et si je trouve,pour ma part,que les gens de ta race ne mesurent pas le privilège qu’ils ont de pouvoir s’adresser à moi via internet,en l’occurrence ?
            Comme quoi !On sait pas des fois !

            « Par ailleurs, et des fois que vous l’auriez oublié, le pays est en crise et tous les hommes ne travaillent pas. »
            C’est quoi les sous entendu?
            Saloperies de bonnes femmes,qui mangent le pain des français,tout comme les noirs et les moulouds ?
            Parce que si c’est pas ça,t’es totalement hors sujet mon pote.

            « D’ailleurs vous êtes au courant ? Il n’y a pas plus de travail pour tous qu’au siècle dernier, par contre il y en a deux fois moins pour les hommes ça c’est clair. »
            Et deux fois plus pour les machines et ceux qui les conçoivent.

            « Les violences conjugales sont déplorables mais chacun est libre de vivre avec qui il souhaite, »
            Ouais c’est vrai quoi,ça sert a rien d’essayer d’éduquer les gens violents,autant les laisser seuls dans leur coin,et pis après tout,les femmes battues,elles le savaient,c’était marqué sur sa gueule à l’autre que c’était une ordure.
            Les enfants aussi ils choisissent ?

             » une bête sauvage ou un homme digne de ce nom
            qui retiendra sa main  »
            S’il est un homme « digne de ce nom »,il n’a rien à retenir,comprend ton erreur.

            « quand madame le giflera parce qu’il n’a pas eu sa promotion ou parce qu’il n’a pas les moyens d’emmener les enfants aux sports d’hiver. »
            Je sais pas quoi te dire…emprunte à un pote ..?(et va au sport d’hiver avec ta maitresse)
            Plus sérieusement,tu veux qu’on compare les chiffres hommes battus par une femme/femmes battus par un homme ?
            Mais on peut comparer aussi hommes battus par un homme/femmes battus par une femme,ça n’aidera pas à relever la balance,bien au contraire.

            « Selon un rapport de madame Soleil 1 homme sur 2 sera battu, violé ou tué par un autre homme ou par une femme au cours de sa vie »
            Effectivement,vu les sources…tout s’explique ! C’est bien les effets de style,ça habille le message tout ça,mais c’est comme un boomberang,ça se retourne vite contre son proprio…

            « , on en fait pas tout un fromage. »
            C’est pas toi qui nous dit un message plus loin: »quant à moi je m’occuperais personnellement de tout individu s’en prenant à ma famille. »
            Si c’est pas en faire « tout un fromage » ça !!
            Evidemment qu’on s’inquiète des gens qui meurent,de leur proches.Tu le dis toi même.

            « Les lois n’empêcheront jamais les barbares de maltraiter les plus faibles, »
            Et l’abolition de l’esclavage c’est quoi ?

             » ce n’est pas en affichant ceux-ci en position de force sous les caméras que l’on parviendra à corriger les excès »
            Non c’est vrai,présentons les comme des simulateurs,ou laissons les dans l’oubli,crever tout seuls dans leur merde la gueule ouverte.

            « les enragés cogneront au contraire d’avantage. »
            Les enragés n’ont pas besoin de motif pour cogner sans modération,mais t’as l’air de savoir de quoi tu parles.

            Franchement trouves toi une autre cause perdue.

            *J’ai pris 5min,je sais pas si ça valait l’coup*
            (a tout’ mon/mes ptis trolls)

    • klem dit :

      JEn france 95% des SDF sont des homes,
      En France 95% des suicidés sont des hommes,
      En France 85% des accident du travail sont des hommes
      En France 100% des éboueurs sont des hommes

      Alors arretez un peu. LEs deux « sexes » on des problemes. On ne les résolvera pas en se concentrant sur un seul.

  4. BackToTheBled dit :

    Pourquoi cette marocaine a t-elle une telle haine des hommes ? Elle a subie des sévices quand elle était petite ou quoi ? Ben les vacances au « bled », y devaient pas s’embêter les cousins… Et quand les « cousins français » repartaient, ben il leur restait les chèvres.

    • Emce dit :

      @ Damdam
      Et ds quelle communauté cela se passe t-il à 90% ?
      Qd aux salaire vous rabâchez, des lois ont été mises en place.

      • Damdam dit :

        Des lois ont été mises en place. Elles ne sont pas respectées.

        Communauté ? Je ne sais pas. La communauté des cireurs de chaussures ?
        Vous avez des chiffres ? des sources crédibles ?
        Non ?
        Bon, et bien taisez vous.

        • GwoPwod dit :

          Pourquoi « taisez vous » ?

          *voix d’Eric Cartman on*

          Laisse les parler bordel,c’est mes jouets,trouvent t’en d’autres ! X/

          *off*

          Il y a mon paillasson personnel qui rode en sous marin dans le quartier en plus….

  5. Maxence dit :

    La maroco-française, ministre de la propagande socialo niveau amateur , ferait mieux de s’intéresser aux dizaines de milliers de fillettes exploitées à… tout faire dans son pays d’origine et à la condition des femmes dans l’islam.
    C’est bien à propos d’elle que Ségolène Royale disait qu’elle devait son poste uniquement à ses origines….

    • Laplaud dit :

      Il faudrait aussi qu’elle se fasse relooker…..Elle passerait mieux en com à la télé.Ceci dit, bien sûr, elle ferait mieux de revenir dans son pays d’origine pour s’occuper des fillettes et des femmes marocaines…mais la « paie » à la fin du mois ne serait pas la même.
      Madame NVB, la porte est grande ouverte…Et surtout sans espoir de retour.

  6. Pierre Payen (Dunkerque) dit :

    Je l’ai entendue un dimanche midi, interrogée par la journaliste Annne-Sophie Lapix sur le problème de la prostitution en France, en Suède … Me Lapix a dû lui faire répéter une de ses assertions qu’elle voulait évidente alors que la relation entre la dépénalisation de l’acte de racolage et la pénalisation du client éventuel n’avait rien de logique.

    Le charme du visage en général agréable de la porte parole, comme dans les contes de fées, s’est soudainement plus que fendillé !
    Cette personne devrait être une « agent secret » capable de toutes les trahisons, sur demande, sans sourciller !
    HORRIBLE !

  7. Sikamanou dit :

    NVB vit dans son monde. Un monde sans homme, un monde de bisounours sans virilité, un monde de fonctionnaires bedonnants imberbes et soumis, un monde gauche et suffisant qui ne tient qu’à un fil.

    Ce fil cédera aux communales de 2014 pour commencer, mais pour moi, il cède au seuil de tous les foyers doté d’un chef de famille vigilant et paternel.

  8. minable mais digne dit :

    Points de vue de ministre hyper interessants !!!!!!!

    Quel serait son discours dans son pays autre pays d’origine (le Maroc)?

  9. Hallucinant... dit :

    Mon dieu, mais vous êtes tous complètement racistes et misogynes ! Et sans l’ombre d’un remise en question personnelle, bien sûr!
    Allez demander aux joueurs du Psg de retourner jouer dans leurs équipes de pays respectives on rigolera bien tiens!
    Ah non excusez moi, c’est des mecs, c’est du foot, les origines on s’en fout et c’est pas grave tant qu’ils font bien leur boulot.
    Par contre une femme, si elle ouvre sa gueule contre l’inégalité c’est FORCEMENT qu’elle s’est faite violée?!
    Vous ne vous rendez pas compte de ce que vous dites ou quoi?!
    Tous ça ce sont des stéréotypes, et des stéréotypes irréfléchis, de beauf, de mec blanc hétéro fier de lui. Comment osez vous juger quelqu’un qui défend des « minorités » ?! Parce que vous n’en faites pas partie justement, alors il ne faudrait pas les défendre?
    Vous me faites pitié à jouir de votre place de privilégié sans vous en rendre compte… Lisez des livres, instruisez vous, questionnez vous au lieu de cracher votre venin puant. C’est trop facile.

Laisser un commentaire