Affaire Placé : la majorité écolo-socialiste dans la tourmente

Rédigé par lesoufflet le 30 novembre 2013.

Jean-Vincent_Placé_-_Avril_2012

La majorité écolo-socialiste en Ile-de-France n’avait définitivement pas besoin de ça. Jean-Vincent Placé, vice-président la région, doit aujourd’hui répondre d’un document publié par « Le Canard enchaîné » selon lequel le leader socialiste devrait s’acquitter de la somme de 18 000 euros de PV impayés.

Vice-président de la région Ile-de-France en charge des transports, président du groupe vert au sénat et ex-compagnon de Cécile Duflot, le leader écologiste Jean-Vincent Placé est aujourd’hui dans la tourmente. En effet, une note de la région Ile-de-France lui rappelle de rembourser « en urgence » la somme de 18 000 euros, correspondant à plus de 130 PV impayés. Mais le plus grave est que ces infractions routières ont été commises alors que Jean-Vincent Placé était au volant d’une voiture appartenant à la région. Déjà en 2010, le leader socialiste devait s’acquitter de la somme de 22 000 euros, toujours pour des amendes routières.

De son côté, la région tente de calmer le jeu en signifiant qu’ « il s’agit d’une procédure administrative classique de relance ». En bref, rien de bien grave pour le Conseil régional. Jean-Vincent Placé aussi tente de tempérer les choses. « C’est bien sûr de ma faute, je n’ai jamais cherché à fuir mes responsabilités, je ne demande aucun passe-droit, j’assume et je paie, je ne veux pas que quiconque doute de mon honnêteté ». Mais sa défense n’est pas tout à fait claire. En effet, le leader écologiste prétend n’avoir jamais été au courant de ces amendes et avoir été mis au courant de ce document par la presse.

Un nouveau coup dur pour une région déjà très largement critiquée pour sa très mauvaise gestion des fonds publics et sa distribution assez incongrues des subventions. « Le Point » dénonce ainsi des subventions parfois totalement incohérentes, comme le soutien « à la filière des olives palestiniennes en Ile de France » (40 000 euros tout de même), ou encore l’aide à la mise en place d’un plan climat à Dakar, pour la modique somme de 140 000 euros.

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    ECOLO /BOBO / RIGOLO = TOUS DES VOYOUS .
    Ils profitent de leur bonne fortune ! pour leurs intérêts perso
    des magouilleurs /tricheurs / menteurs / jouisseurs avec l’argent des impôts et emprunts fait chaque année pour les entretenir tous a rien foutre TOUS DES POTICHES arrosage au champagne ! les français payent les factures toujours plus ++joyeux réveillon pour tous avec ou sans champagne /il nous reste l’amour encore gratuit ? pour combien de temps ?
    ECOLOSOCIALO = (( ils aiment le tout est gratuit en France
    comme les sans ou faux papiers des millions d’étrangers qui débarquent ! jusque dans nos villages ? )) scandale .

  2. Paul Emiste dit :

    Vu que l´électorat Écolo-socialo-communiste est un électorat acheté par les subventions généreuses accordées par nos bons socialos, le tout avec, bien sûr, notre pognon, ils n´ont malheureusement pas trop de soucis à se faire.

  3. Muriel dit :

    Pincez-moi je cauchemarde: Un nul et cynique comme lui…. Sénateur ! Y a qu’en Hollandie qu’on peut voir ça !

  4. Daniel pilotte dit :

    Cet écologiste a PLACÉ a plusieurs reprises des peaux de bananes a se gouvernement socialiste , HOLLANDE n apprécie pas ,il faut admette et reconnaître , les querelles entre les écolos et les socialistes deviennent de plus en plus fréquentes

  5. DAniel dit :

    meme pas surpris

Laisser un commentaire