Plusieurs innovations dans les facilités de paiement en ligne

Rédigé par medhi le 03 décembre 2013.

A l’approche des fêtes de fin d’année, les innovations se multiplient dans les facilités de paiement des achats en ligne. Les acteurs du e-commerce essayent notamment de rassurer les clients, qui  rechignent encore à utiliser leur carte bancaire sur Internet. D’autres groupes, conscients des difficultés financières auxquelles sont actuellement confrontés les Français, offrent plus de souplesse dans le règlement des achats.

Alors que la majorité des Français estime que son pouvoir d’achat est en baisse, Cofidis propose de régler les achats en ligne le mois suivant, avec un paiement au comptant. Avec Masterpass, Ogone et Mastercard proposent depuis le 26 novembre une plateforme numérique permettant de faciliter les achats à partir de Smarthpones, tablettes et PC : une fois affilié, l’acheteur n’a plus besoin de renseigner ses données bancaires ou ses informations de livraison lors d’un achat en ligne. Il lui suffit de cliquer sur le bouton « Buy with MasterPass » pour finaliser son achat.

Un système gagnant-gagnant, qui en rassurant le consommateur, devrait permettre aux e-commerçants d’augmenter leurs ventes alors que le taux de conversion (rapport entre le nombre de visiteurs sur un site marchand et le nombre d’achats) reste très bas sur le web.  Le principe MasterPass pourrait également être décliné en magasins. Le 19 novembre, Uber et Paypal (137 millions de clients dans le monde) officialisait la naissance d’un partenariat. Les deux groupes vont proposer un service de réservation de voiture avec chauffeur privé. L’originalité de ce service ? Les clients n’auront pas besoin de leur carte bancaire pour régler la course, et pourront tout simplement payer à l’aide de leur smartphone, via leur compte Paypal.

Comme pour le MasterPass, cette offre est là aussi destinée à convaincre les personnes qui préfèrent éviter de régler des achats sur Internet avec leur carte bancaire. Uber et Paypal promettent par ailleurs des prix jusqu’à 15% inférieurs à ceux d’un taxi.

Citons aussi Paylib, une solution de paiement en ligne créée fin septembre par la Banque Postale, la BNP et la Société Générale. Ayant pour ambition de marcher sur les plates-bandes de Paypal, Paylib revendiquent déjà 120.000 utilisateurs en France. Là aussi, le service consiste à permettre à l’acheteur de régler ses achats sur Internet sans avoir à donner ses coordonnées bancaires.

Laisser un commentaire