Accord Transatlantique : une menace pour l’agriculture et la santé des Européens

Rédigé par Philippe Lesage le 08 août 2014.

Des blocages aux négociations qui se tiennent actuellement dans la discrétion des couloirs de Bruxelles, on en trouve. Mais les négociateurs, on les cherche tant ils sont frauduleusement discrets. Les négociations seront-elles bloquées ? On l’espère sans trop y croire, vu la capacité déjà démontrée de la commission européenne à dégraisser, voire entuber, les citoyens de l’Union.

Xavier Beulin Président de la FNSEA, déclarait sur RTL le 20 mai 2014: «Les agriculteurs européens sont inquiets parce que (…) cet accord commercial (l’accord de commerce transatlantique entre l’Union Européenne et les Etats Unis, ndlr) a ceci de particulier qu’il pourrait remettre en cause notre modèle alimentaire».

Et d’ajouter par euphémisme : «On n’a pas la même façon de produire des deux côtés de l’Atlantique». Et pour cause, aux Etats-Unis, tous les procédés chimiques sont utilisables pourvu qu’on livre au consommateur n’importe quel produit aseptisé. Alors qu’en Europe, producteurs, transformateurs et commerçants sont tenus de respecter des cahiers des charges tout au long de la filière alimentaire, qui garantissent aux consommateurs que les engagements affichés sur l’étiquetage du produit sont bien respectés.

Cela fait une différence. Pour s’en convaincre, examinons les menaces pour la santé des consommateurs européens, telles qu’elles ont été publiées par le Centre pour la Sécurité Alimentaire (CFS), organisation non gouvernementale américaine, qui cherchait à identifier les causes de blocages dans les négociations. Elle en a trouvé !

Ainsi, les européens devraient accepter la suppression des étiquetages, pas moins, de façon à consommer en aveugle tout ce qui suit :

– Les cultures transgéniques – Les viandes issues d’animaux traités avec des antibiotiques non thérapeutiques et des hormones de croissance – La viande de porc traitée avec de la ractopamine – La volaille traitée chimiquement avec le chlore – Les additifs à base d’arsenic dans l’alimentation des volailles, donc dans leurs viandes – Les nanomatériaux dans toutes sortes de produits alimentaires

Mais aussi il faudrait pour plaire à l’oncle Sam :

– Supprimer les normes du bien-être animal – Affaiblir les normes d’équivalence pour les productions biologiques – Abandonner les indications géographiques sur les produits – Accepter la brevetabilité du vivant – Autoriser les agriculteurs à conserver et à échanger les semences génétiquement modifiées – Supprimer les contrôles sur les résidus de produits dangereux pour la santé humaine, notamment d’origine phytopharmaceutique – Relâcher les normes pour les ingrédients réputés transmettre l’ESB (maladie de la vache folle, transmissible à l’homme) – Mettre fin à la tolérance zéro pour la présence de Listeira et Escherichia Coli – Rabaisser la qualité du lait européen à celle du lait américain

Enfin, il faudrait promouvoir un «Buy Transatlantic», nouvelle enseigne destinée à faire roucouler les consommateurs européens après les avoir gavés avec tous ces admirables poisons.

Pendant que François Hollande livre les enfants de France à l’avortement de droit, les femmes indiennes à l’esclavage des mères porteuses, les homosexuels aux exhibitions de rue, et les Français aux étripailles djihadistes sur fond d’intifada, notre chère commission européenne nous prépare un joyeux empoisonnement à l’américaine. Non merci, très peu pour moi.

Servez-moi plutôt un tournedos Rossini saignant, tranché d’une Coutancie abreuvée à la bière, accompagné des légumes de mon jardin et arrosé d’un Chambertin Clos de Bèze 1988. Au fromage, un Morbier généreux, une pointe de Comté et un blanc sec du Jura feront parfaitement l’affaire. Je ne prends pas de vin avec le dessert, mais peut-être mon épouse. Un ballon d’Armagnac bien vieilli tassera tout ça à la perfection.

Agriculteurs en danger, France en danger. Sauvons nos agriculteurs pour sauver notre alimentation, et il faut quand même le souligner, notre gastronomie, inscrite au patrimoine mondial par l’UNESCO.

Déjà 7 remarques sur cet article

  1. Al Nazrani dit :

    Quittons cette Europe où l’on n’est plus libre de vivre comme nous l’entendons !

  2. Jpb dit :

    Cet accord est un véritable scandale de cette Europe supra nationale qu’il faut quitter d’urgence.

  3. […] Des blocages aux négociations qui se tiennent actuellement dans la discrétion des couloirs de Bruxelles, on en trouve. Mais les négociateurs, on les cherche tant ils sont frauduleusement discrets. Les négociations seront-elles bloquées ? On l'espère sans trop y croire, vu la capacité déjà démontrée de la commission européenne à dégraisser, voire entuber, les citoyens de l'Union.  […]

  4. katlen dit :

    C est une Honte, Lorsque nous voyons grace a vos commentaires comment sont traiter ces animeaux avant l abatage et aussi nousl fait mal au coeur par sa violence…Pour moi la protection Animal est le premier des respect et fait partie de la sante des peuples…Je ne mange plus de viande depuis des Annees et je me porte tres bien. Les EU il y a beaucoup a dire et malheureusement pas en Bien…Triste Avenir

  5. […] “Des blocages aux négociations qui se tiennent actuellement dans la discrétion des couloirs de Bruxelles, on en trouve. Mais les négociateurs, on les cherche tant ils sont frauduleusement discrets. Les négociations seront-elles bloquées ? On l'espère sans trop y croire, vu la capacité déjà démontrée de la commission européenne à dégraisser, voire entuber, les citoyens de l'Union.”  […]

  6. amazonia dit :

    SCANDALE ? OUI LES ACCORDS FAIT DANS LE DOS DES FRANCAIS
    ET DES PEUPLES UE .
    LES DIRIGEANTS UE/ NOS UMPS ? tous des traitres .
    ILS nous ont vendu a la DICTATURE USA . LES LOIS USA .
    OGM/ HORMONES / PESTICIDES / PRODUITS TOXIQUES /FARINES TRAFIQUER ( farines animales mélanges )
    pas d’étiquettes ? NOUS FAIRE AVALER DES TONNES DE MERDITUDES ET DES COULEUVRES .
    A VOIR L’OBEISITE ? DES AMERICAINS ? PAS UN HASARD .
    La nourriture responsable à 90% POUR EUX tout bénéfice =
    industrie pharmaceutique ce font des couilles en or .
    USA = un danger public
    NON UE/USA = EQUARISSEURS DE PEUPLE
    NON MARCHE-TRANSATLANTIQUE aucun intérêts pour NOUS .
    STOP LES TRAITRES UMPS .
    MARINE LE PEN VITE . POUR FRANCE FIERE ET LIBRE .
    NON a l’esclavage et Dictature UE/USA .DES BANQUIERS .

  7. Daniel pilotte dit :

    Il suffit que les états-unis hausse légèrement la voix et comme d habitude la france et l Europe courbe l échine , il ne s agit pas d une première , exemple dans les années 1990 les américains avaient surtaxé les produits francais .

Laisser un commentaire