Juppé, dis moi qui te finance et je te dirai qui tu es

Rédigé par Louis Blase le 14 novembre 2014.

alain_juppe

Dans une longue interview accordée à l’hebdomadaire «les Inrockuptibles», Alain Juppé révèle ses liens incestueux avec les lobbies qui financent les corruptions sociétales. Ce faisant, il s’associe ouvertement au mouvement abjecte qui milite pour la légalisation des commerces de l’humain. L’électeur de droite reconnaîtra les siens, l’électeur de gauche aussi.

Il aurait été plus honnête de la part d’Alain Juppé de rendre public ses tractations en coulisse avec le club de Matthieu Pigasse, auquel participe encore le tristement célèbre Pierre Bergé. Mais Alain Juppé n’a jamais brillé par son intégrité morale, situation aggravée par les corruptions révélées a posteriori de son mentor en coups tordus, Jacques Chirac.

Alain Juppé sait bien que pour remporter un élection présidentielle en France, il faut d’une part beaucoup d’argent et d’autre part la protection spéciale des patrons de presse (Matthieu Pigasse en est un, il possède entre autres Les Inrockuptibles, en partie le groupe Le Monde et le Huffington Post). Ces ingrédients de la réussite en politique politicarde, le candidat déclaré à la présidentielle est allé les draguer chez les corrupteurs-menteurs que les Français rejettent de plus en plus violemment. Alain Juppé a pris ce risque, il l’assumera le moment venu.

Mais au fond ce n’est pas tant Juppé (un homme de paille parmi tant d’autres) qui nous intéresse, que de comprendre les manœuvres du lobby LGBT qui veut à tout prix éviter l’abrogation de la loi Taubira. Car c’est bien de cela dont il s’agit : l’ignoble loi Taubira a été imposée contre l’opinion majoritaire des Français qui réclament son abrogation. Ils ne lâcheront rien !

Avec six manifestations majeures en deux ans, les réactions populaires ont été historiquement musclées. Ce 5 octobre 2014, La Manif Pour Tous est parvenue à faire de l’abrogation de la loi Taubira «un sujet» de la présidentielle 2017. Le lobby LGBT réagit donc en s’achetant les candidats de la droite, ceux de la gauche étant tenus en laisse depuis bien longtemps déjà.

La stratégie du lobby LGBT, qui se confond avec celle du minable orient de France, est donc la même que celle adoptée en 1975 avec l’IVG : éviter par tous les moyens l’abrogation de la loi Taubira, de la même manière qu’en 1975 il fallait à tout prix éviter l’abrogation de la loi Veil. Car ces grand manipulateurs d’opinion publique veulent se donner du temps pour conditionner les esprits et ordonner les mentalités à leur commerce inique.

Au programme : Subventions massives aux associations LGBT (comme Simone Veil avait massivement subventionné le planning familial à partir de 1975), détournement des programmes scolaires (Les ripoux de l’éducation nationale ont depuis longtemps déjà détourné les disciplines SVT et Instruction Civique pour y introduire leurs messages subliminaux), endoctrinement dans les écoles dès la maternelle renforcé par les activités LGBT péri-scolaires obligatoires, le tout noyé dans la désinformation et les mensonges médiatiques quotidiens à la sauce Pujadas-Delahousse.

La bataille proprement idéologique ne fait que commencer et elle s’annonce rude, car en bon village Gaulois la France résiste encore et toujours à l’envahisseur LGBT d’outre-Atlantique, de moins en moins masqué, à ce propos Merci Juppé.

C’est pourquoi le lobby LGBT veut arracher les enfants à leurs «déterminismes familiaux», en réalité à leurs parents tout simplement, non pas pour le meilleur mais pour le pire. Ces Robespierre en jupons et dentelles représentés par Najat Vallaud-Belkacem veulent imposer aux enfants, dès avant l’âge de trois ans, l’idée que la fonction maternelle est une abomination qui aliène les femmes, qu’hommes et femmes doivent s’en libérer, que les progrès de la science et de la technique les y autorisent, que l’altruisme asexué les bénit au nom de l’égalité universelle, etc…

Ces utopistes veulent une société libérée du sexisme par l’indifférenciation des sexes, jusqu’à nier les réalités biologiques, car «tout est culturel». Comble du bonheur pour tous, cela ouvrira une voie légale au commerce de la reproduction humaine, quitte à aliéner les enfants de leur propre humanité en les réduisant à «un projet de couple», quitte à réduire des femmes à l’état d’esclaves reproductrices «pour un salaire», dixit Pierre Bergé. Ces bobos illuminés veulent le meilleur des mondes qui les enrichira de leurs esclaves sexuels aliénés et gogos, et non pas égaux en droits.

Très mesuré dans ses propos de jésuite et feignant l’équilibre dans ses analyses irréfléchies, Alain Juppé cautionne pourtant bien ces dérives totalitaires, qui ne sont pas des fantasmes puisque nous pouvons déjà en observer les réalités. Nous l’encourageons donc à poursuivre sa «longue réflexion» sur les chances de l’enfant de trouver «un environnement favorable à l’intérieur d’un couple homosexuel».

En réalité, Alain Juppé veut ignorer les germes de l’horreur consubstantiels à la loi Taubira, pour se satisfaire d’une stratégie purement électoraliste de conquête du pouvoir «au centre». Juppé s’est coupé de son électorat majoritaire, tant pis pour lui. #ONLR.

Déjà 9 remarques sur cet article

  1. francois dit :

    Juppé est vieux, juppé a été condamné,Juppé s’allie avec Bayrou, et maintenant juppé qui est pour l’adoption par les couples homos, toutes ses raisons font qu’il n’aura jamais mon vote. Arrogant prétentieux le plus détesté de tous les premiers ministres, les gens ont la mémoire courte

  2. Jpb dit :

    Oui….et en plus il devait donner un terrain pour construire la grande mosquée de Bordeaux…..mais vient de renoncer devant le scandale naissant de la violation de la loi de 1905.

    Par contre il a réussi, avec l’appui d’Ayrault, à décorer en 2013 de la légion d’honneur l’imam de Bordeaux, Tareq Oubrou, proche des frère musulmans et membre de l’Uoif dont la devise est  » le Coran est notre constitution » …
    Un vrai scandale, mais tout est bon pour récupérer des voix !

    Et quand on sait qu’il avait promis-juré pour se faire élire maire de Bordeaux qu’il ne s’ intéresserait plus au niveau national mais uniquement à sa ville….Un .mensonge de plus.

    Bref encore un politicard à vie de l’Ump , à passer à la trappe sans délai.

  3. Paul Emiste dit :

    Juppé?! C´est fini!

  4. katlen dit :

    Tres tres bon commentaire, qui nous permet de connaitre un peu plus cette personne, et d avoir une vision tres negatice de ce Monsieur..Afin d eviter une nouvelle erreur aux election et une grande deception pour l avenir du Pays…

  5. Daniel pilotte dit :

    Monsieur alain juppe me déçoit de plus en plus , je le trouve de plus en plus a gauche , sa candidature sème plutôt la division l’UMP , même si je suis pour Nicolas Sarkozy les autres candidatures sont légitimes sauf celle d’Alain juppe .

  6. minable mais digne dit :

    Philosophique :
    Peut-on parler d’avenir avec un cadavre du passe ?

    Rural :
    Il n’y a que les trous du cul qui attirent les mouches a merde.

Laisser un commentaire