Menteur : comment la gôche juge son président

Rédigé par lesoufflet le 14 novembre 2014.

François_Hollande_moi_president

Arnaud Montebourg, Jean-Luc Mélenchon, Martine Aubry, Manuel Valls, Pierre Moscovici, Claude Allègre… et même Jérôme Cahuzac ! Tous crachent ou ont craché sur Hollande.  Pourtant, ils l’ont tous couvert à un moment donné pour satisfaire leurs carriérismes puants et ils sont tous responsables de son élection mortifère pour notre beau pays.

Il est facile de dégommer pépère maintenant, mais tout le monde a toujours su comment il considère la politique. Quand ils le soutenaient sans faille pour l’accession au pouvoir pendant la présidentielle, ils semblaient avoir oublié les défauts de la « fraise des bois »! Petit best of des déclarations des anciens copains de François Hollande :

Arnaud Montebourg (PS), ministre du redressement productif (de l’industrie) de François Hollande pendant la moitié se son quinquennat : «Hollande ment tout le temps. C’est pour ça qu’il est à 20% dans les sondages. Il ment. Il ment tout le temps depuis le début» (il n’est plus qu’à 12 désormais…).

Jean-Luc Mélenchon, ancien socialiste reconverti en mélenchoniste, tant ridiculisé lorsqu’il a essayé de chasser sur les terres ouvrières du FN qu’il s’est converti à l’écologie politique en espérant séduire les bobos citadins. Pour rappel, Mélenchon qui passe son temps à traiter Hollande de menteur depuis l’élection de ce dernier, savait très bien et de longue date les méthodes politiques de Hollande, et ce bien avant d’appeler les jeunes crétins gauchisants à voter Hollande pendant l’entre deux tours. La preuve en vidéo :

« Le problème, c’est toi! », « Couille molle« , voilà comment Martine Aubry, ancienne première secrétaire du Parti socialiste et candidate aux primaires, fille de Jacques Delors s’adresse au président en privé.

Pour Claude Allègre, autre figure charismatique du PS, ancien ministre de l’Éducation nationale, « l’une des caractéristiques de François Hollande -homme très intelligent par ailleurs- c’est, en effet, de considérer que le mensonge est une pratique normale en politique. » Ça a le mérite d’être clair !

De son côté, Pierre Moscovici, ancien ministre de l’Économie de François Hollande, considère que « Hollande, c’est le premier secrétaire qui a tout raté. […] Le Hollandisme n’existe pas ».

Le premier ministre en personne, Manuel Valls, estime que notre bon Flamby  « a légué un parti repu d’élus, de victoire locales mais exsangue du point de vue de la pensée ».

Même le bouc émissaire Jérôme Cahuzac (ancien ministre socialiste du budget de François Hollande) se trouve plus moral et franc que son ancien président « C’est moins grave de mentir pendant quinze secondes devant 577 députés  que de mentir depuis un an sur l’état de la France, comme le fait François Hollande ! ».

Tous ces malins ont fermé leurs gueules et ont soutenu l’ex de Ségolène pendant la campagne présidentielle : ils sont responsables de l’état actuel de la France. Et ils sont nombreux dans ce cas…
Il faut reconnaitre qu’avec des ennemis amis comme ceux là, il va finir par nous devenir sympathique ce président.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. Jpb dit :

    Oui….Le PS est une caste de politicards dégénèrés prêts à tout pour le pouvoir et les prébendes.

  2. minable mais digne dit :

    UMPS = club des merdes !

    Le jour de la liberation, il ne faudra en oublier aucun, quitte a les traquer a l’etranger (version chasseurs de nazis).

  3. Rémi C dit :

    Ha, ha, ha…..quand on se rappelle la déclaration patrimoniale d’Hollandouille avec ses 3 biens immobiliers sur la côte d’azur et sa Sci la Sapiniere à Paris, juste sous le seuil de l’Isf., ou lorsqu’il déclarait à la Tv, en regardant les français dans les yeux, ne pas être au courant des fraudes de Cahuzac, c’est clair, ce triste sire est un menteur professionnel !

  4. Daniel pilotte dit :

    Certains ont critiqué hollande alors qu’ils ont accepté d’être dans le gouvernement a hollande tel les socialos fabius et montebourg … Ou melenchon ex-socialiste qui critique hollande alors que le gueux du front de gauche a cautionné les idées socialos pendant des années , pauvre gauche qui n’intéresse plus la classe ouvrière .

Laisser un commentaire